Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 septembre 2012 6 29 /09 /septembre /2012 09:38

France Israël Indre organise donc un voyage en Palestine, ce qui est son droit le plus strict. A cette occasion on pourra visiter les dépôts d’armes venus directement des Etats-Unis, afin de maintenir l’ordre au milieu de tous ces arabes, qui ne savent pas se tenir en société, et des enfants qui jouent avec des lance-pierres. Piètre éducation ! Ils ne pourraient pas jouer directement avec des lance-missiles ? Décidément, ce voyage risque d’être fort amusant.

 Les plus audacieux pourront profiter de l’occasion pour visiter « la bande de Gaza », 1,5 millions d’habitants pour 360 km2, soit 4000 habitants au kilomètre carré !

 Les habitants de Gaza s’appellent les Gazaouis et ce n’est pas étonnant qu’ils gazouillent, même la nuit, puisque la plupart n’ont pas l’électricité et s’ils veulent de l’eau courante, ils n’auront qu’à courir en chercher ! Et vite ! Les réserves sont très limitées. Ah ! Ces arabes, ils manquaient de plomb dans la tête, alors on a essayé de remédier à ce problème, le 27 décembre 2008 exactement, par l’opération « Plomb durci ». Toujours aussi peu accessibles à l’intelligence, les arabes, autrement dit les Palestiniens, ont traduit cette expression par « massacres ». Ils n’ont pas compris pourquoi on faisait « durcir » le plomb.

 Qu’attend donc France Palestine pour organiser une croisière à Gaza ? L’ambiance est chaude et les jeux de guerre sont sporadiques mais très divertissants.

 Si, toutefois, vous êtes casanier, il vous reste le bon vieux voyage au pays. A la Seyne sur Mer, dans le Var, par exemple, les professeurs ont le moral et ça fait plaisir à voir ! Une professeure (comme on dit maintenant partout), a été agressée pour avoir osé demander le carnet de correspondance à une élève. Le collège où a eu lieu ce combat de boxe féminin porte le nom prometteur de « Ambition Réussite ».

Eh bien c’est déjà réussi !

 Si vous préférez la fraîcheur atlantique, allez en Vendée. Ici, on s’attaque directement aux chefs d’Etablissement, la Proviseure en l’occurrence ! Et toujours à mains nues ! Les établissements scolaires seraient désormais considérés comme des lieux d’entraînement en vue des prochains jeux Olympiques !

 Cette activité sportive surabondante est très profitable à l’adage fameux : « une âme saine dans un corps sain ».

Peut-être est-ce le moment de rappeler que quatre agressions de professeurs ont eu lieu depuis la rentrée scolaire. Le public adore les chiffres. Et j’entends d’ici son indignation : quatre seulement ? On espérait davantage !

 Mais passons à un autre secteur où ça fonctionne également très bien : le monde du travail. Je ne reviens pas sur la fermeture des usines d’Aulnay, à force ça fait rengaine ! Ni sur les trois millions de chômeurs : on devrait être fiers de battre des records !

 Non, plus modestement, j’évoquerais une petite affaire, histoire de maintenir le moral : ArcelorMittal. Le ministre du Redressement Productif, Arnaud Montebourg, n’y va pas de main morte puisque la presse répète qu’il ne cesse de « marteler » et qu’il a « engagé un bras de fer ». L’ennui, pour les travailleurs, c’est qu’ils ont vu descendre le marteleur au bras de fer d’une Citroën C6 et en tenue inadéquate à ce genre d’activité industrielle. D’ailleurs, ce ne sont pas les travailleurs qui sont malheureux dans cette histoire d’aciérie, mais le métal lui-même est devenu d’une extrême sensibilité, la preuve, cette déclaration :

« Le secteur de l’acier souffre ».

Nous ne savions pas que l’acier était aussi sensible, sinon nous aurions cessé de le marteler aussi brutalement. On finit tout de même par se demander s’il va rester des usines en France. Il est vrai que ça permettrait de dépolluer l’hexagone. Sauf si l’on décide d’accueillir des déchets nucléaires. Les travailleurs seraient alors des héros de l’industrie métallurgique.

Partager cet article

Repost0

commentaires