Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 décembre 2009 5 25 /12 /décembre /2009 09:25

Petit rappel : Le  26 juin 2009, après plus de deux années de procédures, la justice redonne au cinéaste Pierre Étaix et à son co-scénariste Jean-Claude Carrière le droit de restaurer et d'exploiter librement leurs films (Le Soupirant, Yoyo, Tant qu’on a la santé, Le grand amour & Pays de cocagne). La société Gavroche Productions est déboutée de toutes ses demandes et condamnée pour procédure abusive à verser 10 000 euros de dommages et intérêts à la Fondation Groupama-Gan pour le Cinéma.  Gavroche Productions est par ailleurs condamné à payer 15 000 euros aux auteurs et à la Fondation Groupama-Gan (3 fois 5000 euros) au titre de l'article 700. De plus, le tribunal ordonne l'exécution provisoire du jugement. (Vous pouvez télécharger le jugement à cette adresse : http://www.lesfilmsdetaix.fr/doc/jugement_etaix-juin09.pdf )

Joie immense !... mais de courte durée : en juillet, Gavroche Productions annonce son intention de faire appel du jugement. La société dispose alors de quatre mois pour produire ses conclusions d’appel, qu’elle finit par déposer mi-novembre 2009. 

Concrètement, et sans entrer dans les détails de la procédure, le jugement va être réexaminé par la cour d’appel. Les restaurations, ressorties, exploitations, éditions DVD des films de Pierre Étaix sont repoussées en attendant d’y voir plus clair juridiquement…

Par ailleurs et contre toute attente, Maître Pierre Reynaud, premier avocat de Pierre Étaix dans cette longue affaire, s'est retourné contre son ancien client, lui demandant plus de 20 000 euros d'honoraires supplémentaires ! (en janvier 2009, Pierre Étaix confiait sa défense à Me Christian Charrière-Bournazel. C'est lui qui obtint en juin dernier la condamnation de Gavroche Productions).  

 Le moral, vous l’aurez compris, n’est pas au « beau fixe », mais notre détermination est INTACTE et nous ferons tout ce qui est humainement possible pour accompagner les auteurs dans ces moments difficiles.

Que peut faire l’association ?

Nous ne contestons pas le droit de Gavroche de faire appel du jugement mais nous sommes extrêmement préoccupés par les échéances et le calendrier judiciaire. Pierre Étaix vient de fêter ses 81 ans le 23 novembre. Va t-on le priver à nouveau (et pour combien de temps) du droit de disposer librement de son œuvre qui, rappelons le, « appartient » aussi au public !!

Après plusieurs années de bataille juridique, une procédure d'appel en cours et cette incroyable demande d'honoraires supplémentaires ; la situation financière de Pierre Étaix ne s’est guère améliorée depuis juillet... (d'autant que la société Gavroche Production ne s'est toujours pas acquittée de sa condamnation). De plus, une procédure d’appel coûte cher puisqu'elle demande les compétences d'un juriste (l'avocat) et d'un officier ministériel chargé de le représenter devant la cour d'appel (l'avoué).

Aujourd'hui, nous devons donc nous mobiliser, réfléchir ensemble aux moyens qui permettront à notre association de financer une prise en charge partielle des honoraires d'avocat et d'avoué. Toutes initiatives ou idées, pourvu qu'elles soient conformes aux statuts de notre association, sont bienvenues !

Maintenant une bonne nouvelle: en attendant le dénouement de ce triste épisode judiciaire, Pierre Étaix, comme d’habitude, continue de travailler.  Après plus de trente ans d’absence, il nous revient, en chair et en os, dans un tout nouveau spectacle intitulé « Miousik Papillon »L’association soutient et accompagne tout naturellement le clown-cinéaste dans la réalisation de ce merveilleux projet !

Les premières représentations de « Miousik Papillon » auront lieu à Bordeaux les 22, 23 et 24 janvier 2010 au Théâtre du Pont Tournant. D’autres dates sont prévues en France en Belgique et en Suisse !! Là encore, n'hésitez pas à mettre votre carnet d'adresses au service de cette belle aventure. Nous recherchons encore des programmateurs et des salles susceptibles d'accueillir Pierre Étaix et sa petite troupe ! 

Comme vous le savez, l’association « Il Étaix une fois » a aussi pour vocation de répondre aux auteurs rencontrant des difficultés pour produire, diffuser ou faire valoir leurs droits sur leurs œuvres. De nombreuses demandes nous parviennent auxquelles nous nous efforçons de répondre. Trois dossiers complexes ont été confiés à des avocats spécialisés dans la propriété intellectuelle. Les conclusions seront prochainement transmises aux intéressés; quant aux honoraires, ils seront intégralement pris en charge par l’association.

Toutes ces démarches très concrètes nécessitent des financements (83 000 euros à ce jour) qu’il nous faut réunir si nous voulons voir aboutir ces projets. Plusieurs pistes sont actuellement explorées :

-       organisation d’une grande soirée Music Hall dans une célèbre salle parisienne.

-       Édition et vente de deux lithographies originales de Pierre Étaix (tirage limité, exemplaires numérotés et signés)

-       Organisation d’une grande vente aux enchères de dessins de presse et d’illustration.

-       Possibilité de télécharger, pour quelques euros, des programmes audiovisuels en relation avec Pierre Étaix (programmes dont nous possédons les droits).

-       Concerts et soirées de soutien un peu partout en France en Belgique etc…

-        Sensibilisation à l’action de l’association et demande d’aides.

-       Recherche active de mécènes et de partenaires financiers pour boucler la production du spectacle « Miousic Papillon ».


N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des idées, des remarques ; si vous même ou un proche souhaitez organiser une soirée de soutien ou si vous connaissez des sociétés susceptibles d’être intéressées par une action de partenariat ou de mécénat qui nous permettrait de boucler la production de « Miousic Papillon » etc…

Nous attendons avec impatience vos remarques et vos suggestions !!

Dernière précision :

- À ce jour, l’association « Il Étaix une fois » compte 149 adhérents.

58 personnes ont fait un don à l’association, par chèque ou via notre partenaire « Izi collecte ».

Petite question aux adhérents: Acceptez-vous que votre nom et votre ville de résidence soient communiqués aux autres adhérents ? (Bien entendu, les adresses postales, mails et les numéros de téléphone resteront strictement confidentiels).  

Pour toute réponse par mail une seule adresse etaixasso@gmail.com

Partager cet article

Repost0

commentaires

Patrick 03/01/2010 14:05


Pourquoi Etaix n' accepte pas une médiation ?
Pourquoi il ne veut pas négocier?
Pourquoi il refuse la proposition de Capac avec une somme rondelette à la clef?
Pourquoi il refuse l'édition DVD?
Pourquoi tout ce vacarme idiot? tout le monde parle de lui mais Etaix reste sourd et ne veut pas de solution à son acharnement procédurier...