Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 décembre 2011 6 24 /12 /décembre /2011 09:57

 

Tout le monde connaît la célèbre formule : « Quand un journal disparaît, c’est un peu de démocratie qui meurt. » Que celui qui parvient à énoncer cette phrase sans rire en pensant à la mort du quotidien France-Soir lève le doigt !

Dans les années 20, l’écrivain Marcel Aymé, qui navigua quelque temps dans le journalisme, écrivait qu'il en fut un représentant médiocre et en donnait la raison : « Je ne rapportais que ce que j'avais vu ou appris, alors que la règle était déjà de broder ou d'inventer… »

Bien avant lui, en 1888, Nietzsche, dans une fulgurante déclaration toute prémonitoire, avait prévenu : « Encore un siècle de journalisme, et tous les mots pueront. »

France-Soir ne paraîtra plus. La démocratie devrait s’en remettre. Notre odorat aussi.

 

http://florealanar.wordpress.com/

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Odette Laplaze-Estorgues 25/12/2011 15:43

Bravo et merci Floréal pour ce commentaire, riche d'intéressantes citations ! Un journal disparaît, à mon avis beaucoup d'autres devraient suivre son exemple et nous ne nous en porterions pas plus
mal, au contraire. Merci aussi d'avoir souci de notre odorat alors que quasiment tout empeste ! OLE