Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 février 2015 6 21 /02 /février /2015 09:27

Depuis lundi 9 février, la grande majorité des ouvriers du gros oeuvre (BTP) sont en grève sur le chantier de Vinci-Constructions à Chatillon (à la limite de Bagneux) où « Orange » (ex France Telecom) installe un « Eco-Campus » de 17 600 m2 de bureaux. 

En grève pour une augmentation de 2% des salaires / augmentation de 25% des dividendes pour les actionnaires

Ce mercredi 11 février, une délégation de militants du PRCF est allée apporter son soutien aux plusieurs dizaines de travailleurs rassemblés à l’entrée du chantier, combattant avec détermination le froid de cet après-midi de février et aussi surpris qu’heureux de voir qu’on s’intéresse à eux !

Les présentations faites et le but de la visite expliquée, les langues se délient très vite pour conspuer Vinci et les « gros » en général, pour s’indigner qu’on leur refuse pour l’instant les 2% d’augmentation de taux horaire qu’ils réclament ( c’est, semble-t-il, leur unique revendication), pour invectiver enfin « l’Europe qui (les) enfonce ».

La consultation de la page finance du site internet de Vinci permet d’apprendre que le groupe a prévu d’augmenter les dividendes versés aux actionnaires de 25%. Depuis le début des années 2000 la valeurs des actions a elle été multipliée par 5. Le rendement annuel des actions varie ces dernières années de 4% à 5% (comparez donc au taux du livret A !).  Selon la même source le rendement sur 10 d’une action Vinci est de plus de 10%. Sans rien faire. « Un actionnaire de VINCI qui aurait investi 1 000 euros le 1er janvier 2005 se retrouverait à la tête d’un capital de 2 784 euros au 31 décembre 2014, en supposant un réinvestissement en actions du montant des dividendes encaissés »

Lire l'article

Partager cet article

Repost 0
Publié par ELIZABETH
commenter cet article

commentaires