Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 septembre 2022 6 03 /09 /septembre /2022 09:47

Le cabinet de conseil américain McKinsey, faisant l’objet d’une enquête du parquet national financier, s’est pourtant vu attribuer, en juillet, un important contrat de conseil en stratégie par un organisme public, relate L'Obs.

Le 12 juillet, en plein été, l’Union des groupements d’achats publics (UGAP), la centrale d’achat de l’État, aurait passé un énorme marché de 375 millions d’euros avec une quinzaine de sociétés de consultants pour des conseils en stratégie, organisation, finance et immobilier. Parmi ces entreprises figure la société McKinsey.

Un choix qui étonne d’autant plus que la « firme », qui n’a payé aucun impôt en France entre 2011 et 2020 – comme l’avait révélé, en mars, le rapport d’une commission d’enquête du Sénat –, est pourtant visée par une enquête préliminaire, ouverte le 31 mars par le parquet national financier pour « blanchiment aggravé de fraude fiscale ». Le 24 mai dernier, son bureau français, situé au 90, avenue des Champs-Élysées, à Paris, a même été perquisitionné.

Sous le mandat d'Emmanuel Macron, le cabinet McKinsey a été chargé de plusieurs missions. Il a notamment, de novembre 2020 à février 2022, été chargé de la campagne vaccinale avec l'organisation logistique, la mise en place d'indicateurs et d'outils de suivi ou encore l'établissement d'un plan d'action pour la campagne de rappel pour la 3e dose de vaccin anti-Covid.

 

Source

Partager cet article
Repost0
3 septembre 2022 6 03 /09 /septembre /2022 09:42

Il n’y a pas que les promoteurs immobiliers qui incendient les forêts, l’État a plusieurs projets qui nécessitent de raser des forêts.

-1- Avec 1000 hectares de panneaux photovoltaïques, la centrale solaire de Saucats en Gironde pourrait devenir la plus grande d’Europe. Le projet, porté par Engie et Neoen, implique cependant la destruction d’une vaste surface de bois aux portes du parc naturel des Landes de Gascogne.

Jeudi 12 mai 2022 a déjà été inauguré avenue de Labarde, dans le quartier de Bordeaux Lac sur une surface de 60 hectares, un parc photovoltaïque qui peut produire sur une année l’équivalent de la consommation de 70 000 habitants. Les panneaux proviennent d’une entreprise américaine qui les fabrique aux Etats-Unis, en Malaisie et au Vietnam. Ce choix a été fait pour des raisons budgétaires…

-2- Une ligne à grande vitesse qui relierait Paris-Madrid

Trois options de passage de la future ligne. En vert, la LGV Sud Europe Atlantique. En noir, la ligne actuelle qui pourrait être portée de deux à quatre voies, et l’embranchement vers Pau et Tarbes. En bleu, l’option ouest ; en rouge, l’option est et sa gare nouvelle ; en violet leur tronc commun.
Si les incendies choisissaient le trajet du TGV, cela serait une pure coïncidence !

-3- L’État veut agrandir l’aérodrome militaire de Cazaux, là où se sont déclarés les incendies de la Teste-de-Buch.
Il a existé justement une pétition contre l’agrandissement de cette base militaire :
http://www.ecocitoyensdubassindarcachon.org/pages/anciens-articles/anciens-articles/cat-2011/aerovillage-et-extension-de-l-aerodrome-1.html

 

Source

Partager cet article
Repost0
3 septembre 2022 6 03 /09 /septembre /2022 09:39

Des activistes d'"Aktion Solidarität" viennent de mettre en ligne une vidéo les montrant devant le site du terminal Nord Stream près de Lubmin (Mecklembourg-Poméranie occidentale). Les activistes demandent au gouvernement fédéral d'ouvrir le gazoduc - sinon, ils "brancheraient le tuyau de leurs propres mains pour mettre fin à la crise du gaz".

Dans la vidéo, on voit un groupe d'hommes déguisés en ouvriers avec des casques jaunes et des gilets de sécurité. Ils se tiennent devant l'entrée ouverte du terminal gazier de Lubmin avec une banderole demandant d'"ouvrir Nord Stream" et des fumigènes de couleur.

Le porte-parole du groupe, Martin Sellner, demande dans la vidéo une ouverture immédiate du gazoduc ainsi qu'un référendum sur la politique énergétique et de sanctions de la République fédérale. L'action vise à donner du poids à cette revendication : "S'ils ne donnent pas de gaz, nous donnerons du gaz pour ouvrir le Nord Stream 2 ».

 

Source

Partager cet article
Repost0
3 septembre 2022 6 03 /09 /septembre /2022 09:34

Le matin du 18 août 2022, les forces d’occupation israéliennes (IOF) ont mené une descente dans les bureaux de sept organisations palestiniennes et en ont bouclé les entrées. Les IOF ont confisqué des documents et du matériel et ont détruit des objets. Des ordonnances militaires ont été fixées sur les portes des organisations, imposant la fermeture des bureaux en application de l’article 319 du Règlement d’Urgence de 1945.

Cet évènement survient après que Benny Gantz, ministre israélien de la Défense, le 19 octobre 2021, a désigné six importantes organisations de la société civile palestinienne comme organisations terroristes, aux termes de la Loi israélienne antiterroriste (2016), étendue à la Cisjordanie le 3 novembre 2021 par une ordonnance militaire.

Voici les noms de ces organisations  :
L’association Addameer pour le soutien aux prisonniers et les droits humains, Al-Haq (Le Droit au service de l’homme), le Centre Bisan pour la recherche et le développement, Defense for Children International – Palestine (Défense des enfants International – Palestine, DCI-P), les Health Work Committees (HWC), l’Union des comités de travailleurs agricoles (UAWC) et l’Union des comités de femmes palestiniennes (UPWC).

 

Source

Partager cet article
Repost0
27 août 2022 6 27 /08 /août /2022 09:32

« Le soutien unanime de l’Occident à l’Ukraine en 2022, la fourniture d’armes à une échelle impensable – tout cela ressemble à une agonie. L’agonie d’un régime mondialiste qui commence à perdre du terrain face à la multipolarité. Pour moi, la douleur la plus importante est que l’Europe a succombé à l’influence de la propagande mondialiste et qu’au lieu de rester neutre, elle a pris le parti de la guerre. À bien des égards, c’était certainement le plan des États-Unis, qui avaient si systématiquement et continuellement provoqué tout le conflit en injectant des armes en Ukraine. Rien que des États-Unis (selon Transparency International), plus de 658 millions de dollars ont été investis dans l’aide à l’Ukraine entre 2014 et 2017.

Dans le même temps, on constate que les pays d’Amérique latine, du Moyen-Orient, la Chine et l’Inde n’ont pas adopté une position mondialiste. Le dirigeant vénézuélien Nicolas Maduro a déclaré que son pays adhérait « fermement » à la position de la Russie. À Cuba, des personnes ont été vues portant des drapeaux russes et des symboles Z lors d’une manifestation le 1er mai, rappelle la chaîne allemand ZDF. L’Argentine a accusé l’Occident d’avoir les doubles standarts. La vice-présidente du pays, Cristina Kirchner, a déclaré que le pays était en conflit avec Londres au sujet des îles Malouines. Au Brésil, le candidat à la présidence Lula da Silva a déclaré à son tour que le dirigeant ukrainien Volodymyr Zelensky était responsable de ce qui se passait dans son pays. La Chine s’est prononcée contre l’expansion de l’OTAN et les provocations des États-Unis. L’Inde a tenté de maintenir sa neutralité stratégique (dans les années 1990, l’Inde elle-même a été la cible de sanctions américaines et occidentales très douloureuses pour avoir refusé d’adhérer au traité d’interdiction complète des essais nucléaires. Le pays, que l’Occident cherche à couper de son oxygène et à priver de haute technologie, a alors tenu bon (en grande partie grâce à la coopération avec la Russie, qui ne s’est pas associée aux sanctions et a prôné leur abolition). Un certain nombre de pays du Moyen-Orient ont soutenu l’opération militaire spéciale de la Russie (la Syrie, alliée de longue date de la Russie, connaît mieux que quiconque la bataille contre le mondialisme), des appels au retrait de l’OTAN se font de plus en plus entendre en Turquie, et le président a refusé d’approuver l’admission de la Suède et de la Finlande dans l’OTAN. De nombreux pays d’Afrique, notamment ceux où le sentiment antiglobaliste est fort, n’ont pas soutenu les critiques occidentales à l’égard de la Russie (Mali, Soudan, RCA, Zimbabwe, République du Congo, Érythrée).

Ces réactions indiquent la fin du mythe d’un « espace mondial unique ».

 

Source

 

Partager cet article
Repost0
27 août 2022 6 27 /08 /août /2022 09:30

La France macroniste, qui piétine la langue française à domicile, et le Canada anglophone, qui ne siège dans l’Organisation Internationale de la Francophonie que pour y bloquer l’indépendantisme québécois, s’associent pour retarder sans fin le sommet francophone qui doit se tenir à Tunis. Il s’agit de « punir » le président tunisien accusé de déroger aux prétendues « règles de bonne gouvernance » et autres « valeurs humanistes » censément chères à l’OIF. En clair de se servir de la Francophonie internationale pour s’ingérer dans les affaires d’un Etat souverain. Quant à Ottawa, si elle pouvait se servir de cette occasion pour dynamiter l’OIF et affaiblir encore plus la situation déjà délicate du français à l’international au moment où le Québec durcit sa législation protectrice du français, il est évident que Trudeau Junior, le Macron canadien, servile créature de l’impérialisme anglo-saxon, ne se priverait pas d’une telle aubaine…

Et la provocation fonctionne : côté africain, plusieurs chefs d’État qui ne sont pas de francs amis de la langue française et de la Francophonie parlent publiquement de scission de l’OIF et disent que, au besoin, ils tiendront le Sommet de Tunis sans la France et sans le Canada. Ils allèguent que la majorité des Francophones du monde se trouve désormais en Afrique et que les leçons pseudo humanistes et de fait, néocoloniales de Paris appartiennent à une autre époque.

Cela pourrait contenter de véritables anticolonialistes, voire de vrais amis de la langue française, tant le discrédit mérité de la Françafrique et les attitudes supérieures de Paris et du cheval de Troie anglophone canadien, nuisent à ce bien commun à des centaines de millions d’hommes qu’est la langue de Jaurès, de Toussaint Louverture et de Sankara.

Hélas, quand on parcourt les déclarations des chefs d’État du sud, on ne saurait se faire trop d’illusions et l’on a même le sentiment que la langue française est pour eux un prétexte. Ils croient même bon d’ajouter, pour faire monter les enchères avec Paris, qu’en Afrique nombre d’étudiants préféreraient désormais apprendre l’anglais ou l’allemand, ne disant pas un mot du portugais, grande langue africaine, ni du chinois et du russe, et considérant donc le français avec le plus grand mépris, voire comme une monnaie d’échange qu’ils sont prêts à sacrifier. Déjà le Gabon a rejoint le Commonwealth, le Rwanda, qui préside l’OIF avec l’appui de Macron a substitué l’anglais au français dans ses écoles, ne parlons pas des pays du Maghreb qui, eux aussi, se détachent du français et se dirigent vers l’anglais en prenant des POSTURES anti-impérialistes qui signifient seulement que ces États post-coloniaux bien plus qu’ils ne sont anticolonialistes, se cherchent un maître plus puissant que le maître français en plein déclin géopolitique : le maître américain.

 

Source

 

Partager cet article
Repost0
27 août 2022 6 27 /08 /août /2022 09:28

Les données publiées le 16 août dernier par l‘ONS (Office for National Statistics, « Bureau de la statistique nationale » en français) britannique concernant la surmortalité au Royaume-Uni ont révélé qu’environ 1 000 personnes de plus que d’habitude meurent chaque semaine de maladies et d’infections autres que le Covid-19. Ces chiffres montrent que la surmortalité est actuellement supérieure de 14,4 % à la moyenne sur cinq ans. À titre d’exemple, cela équivalait à 1 350 décès de plus que d’habitude au cours de la semaine se terminant le 5 août. Sur ces 1350 décès, 469 d’entre eux seraient liés au Covid-19, mais les 881 autres n’ont pas été expliqués.

Ainsi, selon des informations révélées par le quotidien anglais The Telegraph le 18 août, l’ONS aurait enregistré, en raison de cette surmortalité, près de 10 000 décès de plus que la moyenne quinquennale depuis le début du mois de juin 2022. Il s’avère que ce chiffre est plus de trois fois supérieur au nombre de personnes décédées suite à une infection au Covid-19 sur la même période, qui s’élève à 2 811.

Si l’analyse de l’ONS prend en compte les changements liés au vieillissement de la population, elle a tout de même révélé un « excès continu substantiel » de la mortalité. Face à ce constat, le titre de presse a en outre rapporté que le ministère britannique de la Santé pourrait avoir ordonné l’ouverture d’une enquête sur ces chiffres inquiétants, car il est possible qu’ils soient liés aux retards dans les traitements médicaux en raison de la pression continue sur le NHS (service de santé publique britannique) lors de la crise du Covid-19.

Enfin, lors de l’une des premières semaines de ce mois d’août, des statistiques à l’échelle de l’Angleterre ont montré que le délai de prise en charge concernant des soins d’urgence avait jamais été aussi longs dans les hôpitaux, plus de 20 000 patients devant attendre plus de 12 heures avant d’être soignés.

 

Source

 

Partager cet article
Repost0
27 août 2022 6 27 /08 /août /2022 09:25

Le Conseil de sécurité de l’Organisation des Nations unies (ONU) a été saisi par le Mali, qui assure être en mesure de prouver que la France a armé et renseigné des groupes terroristes, selon une information publiée mercredi par le magazine « Jeune Afrique ».

Cette saisine**, datée du 16 août courant et signée par le chef de la diplomatie malienne Abdoulaye Diop, réclame la tenue d’une réunion d’urgence visant à faire un point sur la situation dans le pays.

Jeune Afrique rapporte que « Bamako y dénonce une nouvelle fois des violations répétées de l’espace aérien du Mali par la France ».

Le gouvernement malien assure, à ce propos, « disposer de preuves et être prêt à les présenter au Conseil de sécurité ».

Mais le courrier d’Abdoulaye Diop ne s’arrête pas là. Le ministre des Affaires étrangères affirme détenir « des éléments qui indiqueraient que la France avait collecté des renseignements au Mali afin de les fournir à certains groupes terroristes » et aurait « livré des armes et des munitions à ces derniers ».

Ces accusations interviennent au lendemain du départ du Mali, des militaires français de l’opération Barkhane alors que la crise bat son plein entre Paris et Bamako.

Celle-ci a atteint son paroxysme en janvier dernier, après la décision du Mali, d'expulser l'ambassadeur français à Bamako, Joël Meyer, suite à des propos virulents du chef de la diplomatie française à l'égard des autorités maliennes.

 

Source

 

Partager cet article
Repost0
20 août 2022 6 20 /08 /août /2022 09:30

 

Le message est sans ambiguïté : les vaccins contre le Covid seraient dangereux. Un message qui s'affiche sur environ neuf panneaux différents à Toulouse. C'est la mairie qui avance ce chiffre, d'après plusieurs sources. Le premier panneau est apparu dès le mois de juillet, sur le boulevard de l'Embouchure, aux Minimes, près du commissariat central. Un autre est visible depuis peu dans le quartier des Trois Cocus.

Le service juridique de la mairie de Toulouse s'est penché sur la question pour trouver un moyen de faire retirer ces affiches, en vain. En effet, qu'elles se trouvent sur le domaine public ou non, elles ne peuvent être retirées que si elles provoquent un trouble à l'ordre public, ce qui pour le moment ne serait pas le cas, selon la municipalité.

C'est une société privée, basée en Meurthe-et-Moselle, qui possède les panneaux où sont affichés ces messages. Le fait que ces panneaux soit de propriété privée laisse peu de marge de manœuvre à la mairie.

En bas des panneaux figurent deux noms d’organisations : le Conseil scientifique indépendant et Réinfo Covid. Derrière ces deux groupes se cachent deux personnalités, le médecin anesthésiste Louis Fouché et le sociologue Laurent Mucchielli.

 

Source

Partager cet article
Repost0
20 août 2022 6 20 /08 /août /2022 09:11

Une bactérie tout juste découverte parvient à pousser sur du plastique comme s’il s’agissait de matière organique. De quoi ouvrir de nouvelles perspectives pour le recyclage de ce matériau.

Une telle découverte est prometteuse. « Si de telles bactéries ont pu se développer une fois, rien n’empêche que d’autres le fassent un jour ailleurs, pourquoi pas dans les océans. On peut espérer qu’à long terme, d’ici cinq à quinze ans, le plastique présent dans la nature pourrait être dégradé naturellement », s’enthousiasme Jan Roelof Van der Meer, professeur en microbiologie de Lausanne.

Ainsi la Ségolène et les autres vont peut-être cesser de nous emmerder en voulant nous supprimer nos indispensables sacs plastiques !

La Ségolène, elle nous a fait chier pour rien avec les sacs en plastique ! Elle nous a supprimé nos sacs en plastique gratuits et nous les a remplacés par des merdes. Je dis que c’est des merdes pour trois raisons :

Tout d’abord ils se décomposent tout seuls, ce qui veut dire qu’on ne peut pas les conserver, ils sont à usure intégrée, ou comme on dit maintenant pour faire plus snob, à obsolescence programmée ! ça fait marcher le commerce !

Deuxième raison, ils ne conservent pas les aliments correctement au fond du frigo. Avant quand on mettait du pain bis dans un sac plastique en bas du frigo on pouvait le conserver jusqu’à trois semaines, maintenant au bout d’une semaine il commence à s’abimer.

Troisième raison, on ne peut même plus s’en servir de sac poubelle tellement ils sont fragiles et poreux !

De toute façon, la Ségolène, elle a emberlificoté tout le monde en faisant croire qu’elle était écologiste. Quand on est écologiste, on ne fait pas de la pub pour des bagnoles nucléaires. Car les bagnoles électriques sont nucléaires ! elle n’a fait de la pub pour les bagnoles électriques que parce qu’elles sont fabriquées dans sa région !

Quant aux trop fameux sacs en plastique biodégradables, qui ne sont je le répète rien d’autre que des sacs à usure intégrée, ou à "obsolescence programmée", comme vous voudrez, il est tout à fait scandaleux et totalement contradictoire que les prétendus "écolos" en fassent la promotion !

 

Source

Partager cet article
Repost0