Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 mars 2016 6 05 /03 /mars /2016 09:54

En réponse à l'expansion de l'état islamique (EI) en Irak, dès août 2014, les Etats-Unis ont amorcé des raids aériens sur une zone de la province de Ninive, au nord du pays. Ils se sont étendus par la suite à d'autres territoires, avec la participation de la coalition internationale. Rafat Alzrari, journaliste irakien, nous fait part de la situation désastreuse : civils morts, risque de famine, destruction des infrastructures...

Plus de 6700 raids auraient été menés par la coalition, faisant des centaines de victimes civiles. La responsabilité des pays est très difficile à engager car, à l’exception du Canada, les autres ne fournissent que très peu voire pas du tout d’informations concernant leurs frappes. Jusqu’à présent, la coalition n’a admis la mort que de 4 victimes civiles. Rappelons que le droit international interdit les attaques sans discrimination des personnes ou des objets civils, même si la zone contient des objectifs militaires, tout comme les attaques pouvant induire incidemment des pertes en vies humaines dans la population civile. Nous avons contacté Rafat Alzrari, journaliste Irakien et directeur du média NRN news, un réseau de journalistes indépendants de la province de Ninive, pour faire le point sur la situation.

​Lire la suite

Partager cet article
Repost0
27 février 2016 6 27 /02 /février /2016 10:50

Mon grand père ne s’entendait pas très bien avec Jeanne d’Arc. J’en suis désolé…

C’était pourtant une brave enfant, pas fière et dure à la tâche. Mais mon grand père lui répétait toujours :

- « T’as pas fait les tranchées en 14… t’es rien qu’une gonzesse… t’as jamais été poilue… t’as pas de poils à la chatte… »

Jeanne, on l’oublie trop souvent, n’avait pas de poils à la chatte, et, en plus elle n’avait pas fait la guerre de 14… C’était humiliant, pour mon grand père, d’être commandé par une ado, en plus une gonzesse, qui s’était trompée d’ennemi :

- « Tu veux massacrer des Angliches… tu te goures, fillette, fillette… le vrai ennemi c’est les Boches… c’est fini, la guerre de cent ans… »

Mon grand père imitait la voix de Juliette Gréco. Alors Jeanne était complètement désorientée, perdue dans les livres d’histoire. Elle ne savait plus où donner de la tête… elle s’était trompée de siècle ! Erreur fatale quand on veut massacrer ses contemporains. On risque la fusillade pour l’exemple. Jeanne a été tondue à la fin de la guerre de cent ans. On ne le sait pas suffisamment. Et accusée de haute trahison. Intelligence avec l’ennemi. Elle a été condamnée à la confiscation de ses biens, pour moitié. Comme elle avait quatre moutons, elle a dû en donner deux. Jeanne pleurait beaucoup.

Mon grand père n’appréciait pas Gilles de Rais, un compagnon de Jeanne.

Il faisait exprès de prononcer « Gilles de Raie ». Il prétendait qu’à l’oral ça ne s’entendait pas. Mais Jeanne ne l’entendait pas de cette oreille. Jeanne d’Arc avait en effet l’ouïe très fine. Et de très grandes oreilles. Surtout l’oreille droite.

Sinon, elle n’aurait pas pu entendre la voix de Dieu.

En plus, mon grand père taquinait Jeanne. Il lui disait :

- « Jeanne, ma petite Jeannette, on est en été, pourquoi tu prends pas une robe légère, comme font les vraies femmes ?... »

Or, Jeanne était susceptible, les historiens n’ont pas suffisamment insisté sur cet aspect du caractère de Jeanne. Elle répondait à mon grand père :

- « Alphonse, tu commences à me faire chier. Je prendrai une robe légère quand je voudrai et si je veux… Alphonse tu veux que je te dise ce que tu es…

- Je te vois venir avec ton heaume et ta cuirasse…

- T’es un gros macho ! Si ça se trouve, t’es vexé parce que tu vois que les nanas elles peuvent être aussi efficaces que les hommes, dans un régiment…

Mon grand père ne s’avouait pas vaincu. Il faisait alors des remarques désobligeantes sur les vêtements en ferraille. Il disait notamment :

- « T’as des habits qui rouillent… y faudra bien que tu dérouilles.. »

Mon grand père disposait d’un lexique très vaste. Il connaissait même la jeannette avant son invention. Sa plus humiliante plaisanterie concernait la virginité de Jeanne. Il insinuait qu’avec un prénom pareil elle ne pouvait plus être vraiment vierge. Et il avait des arguments :

- « Jeanne, qu’il lui disait, mon grand père Alphonse… on t’appelle Jeannette et tu sais même pas pourquoi… je vais te faire une révélation. Une jeannette, c’est une planchette à repasser et ce sera inventé dans cinq siècles… mais on peut dire que dans ton cas, c’est que les guerriers ils t’ont passé et repassé dessus… et avec leurs armures… et leurs braguettes en fer… »

Jeanne était vexée, profondément humiliée.

Et Jeanne d’Arc, quand elle était vexée, elle entendait encore la voix de Dieu, mais la sono n’était pas suffisamment forte.

Partager cet article
Repost0
27 février 2016 6 27 /02 /février /2016 10:44

Quand on vit de la naissance à la mort avec de l’argent public, comme M. Hollande, Ayrault, Sapin et quelques millions d’autres, que l’on ne paie pas ou peu de cotisations sociales, qu’on bénéficie d’un système de retraite réservé à sa seule catégorie,
d’un système de placement financier défiscalisé, et qu’on n’a jamais investi un euro dans une entreprise mais tout placé dans des résidences secondaires, on doit a minima avoir l’honnêteté de ne jamais prononcer le mot Égalité, ni d’exiger des autres fussent-ils devenus riches, plus de solidarité qu’on ne s’en impose à soi-même.

38 ministres et ministres délégués qui se goinfrent (le mot est faible) à nos frais, n’est-ce pas cela qui est VRAIMENT minable ?

Demander aux contribuables de payer plus d’impôts pour financer 4 personnes au service de la concubine de Hollande,n’est-ce pas minable ?

• Duflot et Filippetti qui bradent des Légions d’Honneur à tous leurs copains, n’est-ce pas minable ?

• Un premier ministre qui veut un nouvel aéroport plus grand, à sa gloire, alors que personne ne prend l’avion à Nantes grâce au TGV.

• Des ministres sans aucune exemplarité dont certains ont été condamnés ou devraient l’être..., un gouvernement incompétent et non coordonné qui gesticule au gré du vent, n’est-ce pas minable ?

• Insulter un homme qui a choisi de s’expatrier, alors que nous sommes censés être libres de nos mouvements dans ce pays, n’est-ce pas minable ?..., sachant que Depardieu a rapporté à la France des centaines de millions d’euros, directement et indirectement !

• Combien coûtent ces donneurs de leçon du gouvernement et du PS, qui passent leur temps à nous culpabiliser mais ne veulent surtout pas réduire leur train de dépenses, alors qu’ils détruisent la France, ses emplois et ses valeurs ? N’est-ce pas minable ?

• Comment osent-ils parler de patriotisme alors qu’ils ne rêvent que de brader la nationalité française en la donnant contre un bulletin de vote...

• Ce "président" et ses "ministres" sont la honte de la France. Ce pays qu’ils sont en train de détruire est devenu la risée du monde entier.

Gérard LANVIN


Vous pouvez largement diffuser !!!!

Aussi valable pour nos "élites" parlementaires et autres... tous partis confondus...

Partager cet article
Repost0
27 février 2016 6 27 /02 /février /2016 10:36

La préfecture de Paris a interdit, à quelques jours du Salon de l'agriculture, le happening de la Fondation Brigitte Bardot qui devait se tenir devant, pour dénoncer les pratiques d'élevage et d'abattage. C'est une déclaration de guerre du Gouvernement aux citoyens, à ceux qui dénoncent et qui viennent de marquer un point important avec l'actualité récente de l'abattoir du Vigan.

Partager cet article
Repost0
27 février 2016 6 27 /02 /février /2016 10:30

Après la publication d'une vidéo révélant les pratiques choquantes de l'abattoir bio du Vigan, la célèbre actrice a vivement critiqué la comportement du ministre de l'Agriculture dans une lettre ouverte.

Brigitte Bardot ne mâche pas ses mots. La défenseuse des animaux a vivement critiqué mardi 23 février dans une lettre ouverte le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, qu'elle qualifie de «ministre des abattoirs abjects», après la diffusion d'une vidéo montrant de mauvais traitements infligés à des animaux à l'abattoir certifié bio du Vigan (Gard).

«Lettre ouverte à Stéphane Le Foll, ministre des abattoirs abjects, des élevages intensifs, désastreux ministre de la protection animale... Vous devriez avoir honte de votre inaction face aux scandales que nous dénonçons et contre lesquels vous ne faites rien», écrit ainsi l'actrice. «Par votre inaction, vous êtes complice, coupable, méprisable... C'est vous qui devriez être déchu de votre nationalité, vous qui tuez la France et le monde rural», lance-t-elle encore, dénonçant «le sadisme d'employés pervers non surveillés, une cruauté scandaleuse, inadmissible, à vomir.»

«Samedi, vous inaugurez le salon de l'agri-qui-tue avec des animaux bichonnés qui seront eux aussi torturés dans les abattoirs», poursuit encore Brigitte Bardot, qui rappelle qu'elle avait demandé au ministre l'installation de caméras de surveillance sur chaque poste d'abattage lors de la diffusion d'une vidéo similaire tournée dans un abattoir d'Alès à la mi-octobre.

«Vous n'avez pas le droit de vous taire, pas le droit d'être lâche et de mépriser toutes ces bêtes sur le dos desquelles vous vous bâfrez», conclut Brigitte Bardot.

Source

Partager cet article
Repost0
27 février 2016 6 27 /02 /février /2016 10:28

Contre la peine de mort Robert Badinter avait honoré l’humanité entière, contre le code du travail, il se déshonore. Il ment en prétendant réécrire à « droits constants » un code dont il casse les fondements théoriques, juridiques, historiques et pratiques. Et avec lui, tous les Hollande, Valls, Sapin, Macron, Rebsamen, qui, selon la « stratégie du choc », parachèvent brutalement avec le projet de loi El Khomri, la destruction d’un siècle d’histoire du code du travail.

Finies les 35 h : les heures supplémentaires pourront être compensées et non plus majorées. La durée maxima hebdo du travail est repoussée de 48 h à 60 h. Sans l’autorisation préalable de l’inspection – qui est supprimée. Il deviendra possible de travailler 12 h par jour et non plus 10 h. Le repos quotidien de 11 h pourra être fractionné ! La forfaitisation par accords individuels pourra aller au delà de toute durée maxima. Les congés payés ne sont plus obligatoires, le salarié peut y renoncer pour de l’argent. Un apprenti pourra travailler 40 h. Il n’y a même plus d’âge plancher pour le travail des enfants. Il n’est plus interdit de payer à la tâche. Fin de la mensualisation.

Alors que le code du travail s’était construit autour de la réduction du temps de travail depuis 170 ans, la notion de durée légale est « de facto » supprimée, les entreprises en décideront, au cas par cas, le pistolet sur la tempe de leurs salariés. Les syndicats majoritaires pourront être court-circuités par les syndicats minoritaires qui auront le droit d’en appeler au patron pour qu’il organise un referendum à ses ordres.

Si ses profits et ses dividendes baissent, le patron pourra modifier les horaires à la hausse et les salaires à la baisse (la loi Warzsmann de Sarkozy l’avait autorisé pour un an, la loi Sapin l’avait prévu pour deux ans, là c’est pour cinq ans). Les licenciements sont préprogrammés dés la signature du contrat et les patrons licencieurs abusifs verront leurs condamnations abaissées au maximum. Les inaptes au travail pourront être chassés.

La médecine du travail, les prud’hommes, l’indépendance de l’inspection du travail, les institutions représentatives du personnel sont laminés.

La subordination est remplacée par la soumission. Les droits fondamentaux au travail sont limités « par les nécessités du bon fonctionnement de l’entreprise ». Sous couvert de carte ad vitam « personnelle d’activités », une variante de l’ancien « livret ouvrier » du XIX° siècle sera mise en place, le contrat de « gré à gré » imposé par l’employeur l’emportant sur les droits collectifs, avec un mixte de droit civil et de contrat commercial, « ubérisé ». Cette mise à mort des droits conquis par les salariés pendant des décennies mérite un branle-bas de combat pour un appel à la grève générale par tous les syndicats. C’est même urgent vu que la ministre du travail, annonce qu’ils ont l’intention de procéder par coup d’état, avec l’article 49-3 – pour la raison qu’ils n’ont pas la majorité de gauche pour voter cette forfaiture.

Source

Partager cet article
Repost0
27 février 2016 6 27 /02 /février /2016 10:26

Nous publions ci-dessous deux documents atterrants : ils montrent jusqu’à l’écoeurement à quel niveau de vassalité et de félonie rampante – non seulement à l’égard du PCUS et de l’URSS – auxquels ils avaient juré fidélité – mais à l’égard des citoyens de l’ex-URSS, quels que fussent leurs opinions sur le communisme : ceux-ci ont été mis au courant de la destruction de l’URSS APRES le président des USA, les deux super-Judas « Gorby » (si soucieux du bon Noël de son bon Bwana Bush) et B. Eltsine ont fait montre.

Quant à Gorbatchev, outre que ses propos sont d’un ridicule et d’une veulerie achevés, il a en un sens trahi encore plus qu’Eltsine puisque ce dernier était partisan affiché de l’indépendance de la Russie alors que Gorbatchev, alors président de l’URSS, garant à ce titre de la Constitution en place et de l’exécution du vote des Soviétiques (qui en 1990 avaient dit OUI à 76% au maintien de l’Union soviétique !), a violé ENCORE plus grossièrement (certes, la concurrence fut rude en matière de trahison !) que son collègue Boris, ses engagements constitutionnels…

Nous avons ci-dessus comparé Gorby à Judas : mais à bien y regarder, c’est très injuste pour l’Iscariote qui eut, dit-on, la décence de se pendre après avoir vendu le Nazaréen pour trente deniers…

Lire l'article

Partager cet article
Repost0
27 février 2016 6 27 /02 /février /2016 10:22

Israël, non content d’étouffer Gaza par le ciel, la mer et la terre, étend son blocus sous terre avec un nouveau système anti- tunnels.

Le gouvernement étasunien finance le projet à hauteur de 120 millions de dollars, avec l’espoir d’installer la même technologie à la frontière américaine avec le Mexique.

Le système anti-tunnel fait partie des efforts du Premier ministre Benjamin Netanyahou pour transformer Israël en une gigantesque forteresse.

La semaine dernière, lors d’une tournée d’inspection du mur qu’Israël est en train de construire à sa frontière avec la Jordanie, Netanyahou a annoncé son projet de murer complètement Israël pour que les Palestiniens et les Arabes des pays voisins, qu’il a comparé à des animaux, ne puissent plus entrer.

« Étant donné notre environnement, nous sommes obligés de nous protéger contre les bêtes sauvages » en entourant « tout l’État d’Israël d’une clôture, d’une barrière, » a-t-il dit.

Et pour les États-Unis c’est l’occasion d’externaliser leur propre projet de militariser leur frontière.

L’hystérie des tunnels terroristes

On peut penser que les Israéliens sont à l’origine de la série d’effondrements meurtriers de tunnels qui ont eu lieu dans la bande de Gaza au cours des dernières semaines et qui ont été assortis d’une déclaration du chef d’Etat-major israélien Gadi Eizenkot laissant entendre que la technologie de détection de tunnel était déjà testée à Gaza.

Les Israéliens appellent cette nouvelle technologie le Dôme de fer souterrain, en référence au nom du système de défense antimissile subventionné par les Étasuniens et conçu pour intercepter des roquettes tirées depuis Gaza avant qu’elles ne touchent le sol.

Malgré de sérieux doutes quant à l’efficacité du Dôme de fer, les Israéliens croient qu’il fonctionne. En effet, il les protège, au moins psychologiquement, des conséquences de la ghettoïsation et de l’emprisonnement de 1,8 million de Palestiniens à Gaza.

Le système anti-tunnel a un objectif similaire.

Cela fait des années que les responsables israéliens attisent les peurs en brandissant la menace de prédateurs palestiniens jaillissant de soi-disant « tunnels terroristes » creusés sous les chambres les jardins et les écoles des Israéliens, pour assassiner des familles innocentes.

Aucun fondement réel.

Bien qu’elle n’ait aucun fondement réel, cette narrative a été utilisée pour légitimer la guerre d’Israël de 2014 contre Gaza, qui a tué plus de 2200 Palestiniens dont 551 enfants.

Lire l'article

Partager cet article
Repost0
27 février 2016 6 27 /02 /février /2016 10:18

Un nouveau scandale autour de la situation migratoire prend de l'ampleur en Allemagne.

Les autorités allemandes affirment avoir "perdu" environ 130.000 migrants arrivés dans leur pays, soit près de 13% des réfugiés ayant traversé la frontière allemande, lit-on dans un document préparé par les experts du ministère allemand de l'Intérieur et qui est tombé entre les mains des journalistes du Süddeutsche Zeitung.

Après avoir traversé la frontière, ils n'auraient pas adressé leurs demandes aux organes responsables de l'enregistrement. La police suppose qu'ils se sont dirigés vers d'autres pays de l'EU afin de s'installer chez des proches qui y habitent déjà, ou qu'ils sont restés en Allemagne illégalement.

En 2015, 1,1 million de réfugiés en provenance de pays du Proche-Orient et d'Afrique du Nord sont arrivés en Allemagne. La chancelière Angela Merkel est appelée à imposer des restrictions sur l'accueil des réfugiés, ce qu'elle refuse de faire, considérant ces restrictions comme une violation à la constitution du pays. Le Bundestag (parlement allemand) de son côté a voté en faveur de nouvelles mesures visant à durcir la législation migratoire.

Source

Partager cet article
Repost0
27 février 2016 6 27 /02 /février /2016 10:16

La Russie a remis aux membres du Conseil de sécurité de l’Onu un rapport de renseignement sur les activités de la Turquie en faveur des jihadistes opérant en Syrie [1]. Ce document livre une dizaine de faits qui, chacun, viole une ou plusieurs résolutions du Conseil.

Ce faisant, la Russie place le Conseil devant ses responsabilités et, par extension, plusieurs autres organisations inter-gouvernementales. En droit, le Conseil devrait demander les preuves correspondantes à ces assertions et convoquer la Turquie pour explications. Dans le cas où la culpabilité de la Turquie serait établie, il devrait décider des sanctions à prendre sous le chapitre VII de la Charte, c’est-à-dire en recourant à la force. De leur côté, l’Organisation du Traité de l’Atlantique-Nord et l’Organisation de la coopération islamique devraient exclure de leurs rangs cet État-voyou, tandis que l’Union européenne devrait cesser les négociations d’adhésion.

Cependant, une lecture attentive du rapport de renseignement russe montre que les faits allégués sont susceptibles d’ouvrir bien d’autres dossiers et de mettre en cause d’autres puissances. De sorte qu’il est plus probable que l’on ne discutera pas publiquement ce rapport, mais que l’on négociera à huis clos l’avenir de la Turquie.

Lire le dossier

Partager cet article
Repost0