Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 juillet 2014 6 05 /07 /juillet /2014 08:21

Elles nous avaient habitué à enlever le haut pour un oui ou pour un non, surtout pour des combats de pacotille dévalorisant la femme. Cette fois-ci, la main sur le coeur, dans un comba dit... légitime, elles s’apprêtent à se battre jusqu’à leur dernière goutte de sang en envoyant une lettre à Anne Hidalgo, maire de Paris. Pourquoi ne pas occuper les locaux de la Mairie ou alors manifester nues devant l’édifice ?

Hier, la justice a décidé d’expulser les Femen de leur "quartier général", établi illégalement dans les locaux d’une usine de traitement des eaux à Clichy-la-Garenne, dans les Hauts-de-Seine (92). Le tribunal d’Asnières-sur-Seine a prononcé leur expulsion « sans délai » de ce local et les a condamnées à payer la somme de 7 398,94 euros, pour l’utilisation de l’électricité. Elle avait occupé le bâtiment après l’incendie qui a ravagé leur quartier général du Lavoir Moderne Parisien il y a un an.

De quelle légitimité peuvent se réclamer ou se prévaloir ces filles ? Voici un extrait de leur lettre adressée à l’édile parisienne:

Madame Anne Hidalgo,

Après l’incendie qui a ravagé notre quartier général du Lavoir Moderne Parisien il y a un an, vous nous aviez envoyé un courrier de soutien, nous exprimant vos sentiments féministes et solidaires face à ce terrible événement.

Pour vous les choses ont bien changé, vous êtes devenue la première femme à la tête de la Mairie de Paris. Une victoire pour les femmes en politique! Mais pour nous l’histoire se répète et nous nous retrouvons une seconde fois à la rue. C’est donc nous, les Femen, qui vous adressons une lettre aujourd’hui.

La décision de justice concernant notre nouveau QG de Clichy la Garenne vient de tomber comme un couperet: expulsion sans délai, avec intervention des forces de l’ordre, assorti d’un commandement de payer des frais exorbitants: 8898,94 euros, pour d’hypothétiques frais d’électricité. Un jugement d’une triste sévérité alors que nous occupons un bâtiment vide depuis 8 ans et voué à l’être encore 4 ans.

Pour les causes des autres, de fausses causes surtout, elles enlèvent le haut. Pour leur propre cause, elles rédigent (font rédiger) des courriers. Il aurait fallu que le bas soit enlevé, non ? Deviennent-elles raisonnables ou alors sont-elles coincées parce que leur combat a surtout irrité les vrais féministes ?

Partager cet article
Repost0
28 juin 2014 6 28 /06 /juin /2014 10:07

Lepers.jpgJ’ai allumé la télévision. La télévision c’est instructif. A condition de zapper suffisamment. Je commence par la Coupe du Monde de football. Je séjourne deux minutes à Rio puis je zappe. Les bleus ne sont pas des merdes. Entendu ! Zapping. Ensuite le découpage territorial. Certains seraient mécontents. Je leur cloue le bec. Je passe à Questions pour un champion. Julien est en proie à ses pulsions. Je le laisse se démerder tout seul. Débat sur un problème de société : le mariage avec un animal. Certains se marient bien avec des footballeurs. D’autres avec des ministres. C’est pas très différent. DSK est-il une bête ? Non, les associations de protection des animaux ne le reconnaissent pas. Le temps est venu de zapper.

Soudain on s’aperçoit qu’il y a des pauvres. Le monde est mal fait, décidément ! Je zappe. Retour au Magazine de la Santé. Oui, l’homme peut être atteint par des maladies bestiales. Mais Riberi est-il un être humain ? La réponse est oui et la preuve c’est qu’il joue au football. Je zappe. Commémoration du 6 juin 44, puis c’est la guerre de 14. Ca se mélange merveilleusement. Zapping. Lepers est-il un être humain ? Les généraux sont-ils des êtres humains ? Je passe aux singes de la forêt amazonienne. Et « Gorilles dans la brume » c’est un reportage sur les maîtres du monde ? Non ! Débat : les gorilles, même dans la brume, sont beaucoup plus beaux que les ministres. Tout à coup, voici un flash sur Dieudonné. Je l’avais oublié. Je zappe. Quel temps il fait, sur les écrans ? Vite la chaîne météo. Il faut avoir deux paires d’yeux. Une pour le haut, une autre pour le bas. Je zappe, les températures continuent de défiler. Madame le juge apparaît, c’est Alice le moi. Je n’ai jamais vu un juge comme elle. J’apprends qu’elle a un jules en prison. Pas malin pour un juge. Je zappe. Fait divers : un homme aurait découpé sa femme en tout petits morceaux. Une femme aurait empoisonné son homme. Avec toute la famille. Je zappe. Débat animé sur le féminisme. Bonté foncière des femmes, les hommes ont peur des femmes. Pourtant il existe des femmes dans les hôpitaux. Justement, c’est ça qui m’inquiète. Je zappe. Me voici dans l’Antiquité, chez les Egyptiens. Cependant le découpage continue avec Maïté, elle n’y va pas de main morte. Voici Alice qui revient, pour soigner ce pauvre Julien, en proie à une crise d’hystérie. Michel Field intervient aussitôt. Il a passé une tenue d’infirmier psychiatrique. Heureusement, c’est Finkielkraut qui pique sa crise. Il est soigné par Ribéri, et deux autres gorilles dans la brume. Justement le temps sera brumeux et les températures défilent en bas de l’écran. Reportage sur l’arsenic et Marie Besnard. Histoire de l’anesthésie. A-t-on le droit de donner la mort quand la famille le demande ?... La réponse est variable. Une carte apparaît avec des statistiques, des courbes. Des graphiques. François Hollande a mal découpé la France, Maïté a mieux réussi avec ses anguilles. Il est plus difficile de découper un département que de découper sa femme. Voici des SDF. Attention, les pauvres gagnent moins cher que les riches. Je zappe. Vacances à Dubaï. A Saint-Domingue. Retour sur le festival de Cannes. Je zappe. Maïté va-t-elle découper Finkielkraut ? Ou Manuel Valls ? L’inquiétude m’envahit. Si les Bleus avaient perdu la guerre de 14 ? Images des tranchées avec les Bleus… Les gueules cassées. Je décide de prendre un peu de repos. Je zappe définitivement.

Partager cet article
Repost0
28 juin 2014 6 28 /06 /juin /2014 10:05

Dans leur tentative  de refaire le Moyen-Orient, les pays occidentaux ont pris la stratégique décision d’éliminer les chefs d’Etats alliés devenus vieillissants, donc désormais inutiles tels que Zine Abidine Ben Ali de Tunisie et Hosni Moubarak d’Egypte, mais aussi des indésirables de longue date à l’instar de Mouammar Kadhafi de la Libye ou d’Assad de la Syrie. Pour atteindre cet objectif, ils ont utilisé leur dernière trouvaille : Les ennemis de leurs ennemis, en l’occurrence les groupes armés d’islamistes extrémistes.

 

Pourquoi ne pas réutiliser un scenario qui leur avait déjà réussi en Afghanistan contre l’armée soviétique ? En effet, pendant ce conflit à travers lequel les Etats-Unis ont voulu faire payer a l’Union Soviétique leur défaite au Vietnam, la CIA avait par l’intermédiaire des services secrets pakistanais financé et armé les Moudjahidines, des extrémistes musulmans, pour combattre l’armée rouge.

Avant que certains de nos lecteurs trouvent incroyable que l’Occident s’allie à des extrémistes musulmans, permettez que nous leur disions déjà ceci : Au niveau élevé des gouvernements, on traite par l’intermédiaire des services de renseignements avec la Mafia, les trafiquants de drogues, les seigneurs de la prostitution, les blanchisseurs d’argent ou les terroristes pour atteindre certains objectifs. D’anciennes guerres en Asie, à l’instar de la guerre dite de l’opium ont d’ailleurs été financées avec les revenus du trafic de drogue. Certaines opérations secrètes actuelles le sont d’ailleurs. Ce n’est qu’aux yeux des populations que les vilains sont les ennemis d’Etat.

Lire l'article

Partager cet article
Repost0
28 juin 2014 6 28 /06 /juin /2014 09:54

Les Américains et les Européens ont essayé la voix de la raison et ils ont échoué. Ils doivent désormais s’adresser à Israël dans le langage qu’il comprend le mieux (et ce n’est pas l’hébreu). S’il y a une communauté internationale, qu’elle le fasse savoir rapidement. Car pour le moment il est clair qu’il n’y a plus aucune intervention internationale en Israël. Les Américains ont plié bagages, les Européens ont renoncé, les Israéliens s’en réjouissent et les Palestiniens sont désespérés. De temps à autre, un pape ou un ministère des affaires étrangères vient faire un petit tour (celui de la Norvège était ici la semaine dernière), prononce du bout des lèvres quelques mots, pour la paix, contre le terrorisme et les colonies, puis disparaît comme il était venu. Au bout du chemin le roi a été remplacé par un clown (référence à Shakespeare). Ils abandonnent le conflit aux soupirs des Palestiniens et l’occupation aux mains d’Israël, à qui on peut faire confiance pour la faire fructifier d’une main encore plus ferme.

Ce retrait de l’humanité est inacceptable : la communauté internationale n’a pas le droit de laisser les choses en l’état, même si c’est le souhait le plus ardent d’Israël.

La situation actuelle n’est pas acceptable au 21ème siècle. Il y a effectivement de quoi se lasser s’il s’agit de creuser le même sillon et de faire les mêmes propositions dérisoires à un sourd. L’échec américain montre qu’il est temps d’adopter une autre méthode, jamais tentée à ce jour. Le message, tout comme les moyens de le faire entendre doivent changer. Le message doit concerner les droits civiques et l’on doit recourir aux sanctions pour le faire entendre.

Jusqu’à présent on a utilisé la flagornerie à l’égard d’Israël, lui présentant une carotte après l’autre pour tenter de lui plaire. Cela s’est avéré un échec retentissant. Cela n’a fait qu’inciter Israël à poursuivre sa politique de dépossession. Le message aussi a failli : la solution à deux Etats est devenue fantomatique. Le monde a essayé de lui redonner vie artificiellement. Les propositions se sont succédées, étrangement similaires, d’une feuille de route à l’autre, du Plan Rogers aux navettes de John Kerry, et chacune a fini en poussière dans un tiroir. Israël a toujours dit non, seuls ses prétextes et conditions présentant des changements : la fin du terrorisme ici, la reconnaissance d’un Etat juif là.

Et pendant ce temps le nombre de colonies en Cisjordanie a été multiplié par 3 ou 4, tandis que la brutalité de l’occupation augmentait, au point que des soldats se mettent à tirer sur des manifestants par pur ennui.

Le monde ne peut collaborer à ceci. Il est inacceptable, au 21ème siècle, de la part d’un Etat qui prétend faire partie du monde libre de priver une autre nation de ses droits. Il est impensable, carrément impensable que des millions de Palestiniens continuent à vivre dans ces conditions. Il est impensable qu’un Etat démocratique puisse continuer à les opprimer de la sorte. Et il est impensable que le monde regarde cela et laisse faire.

La discussion sur les deux Etats doit maintenant se transformer en une discussion sur les droits. Chers Israéliens vous avez voulu l’occupation et les colonies — eh bien restez enfermés à l’extérieur — Restez à Yitzhar, enclavez-vous dans les montagnes et construisez tout votre soul à Itamar. Mais vous avez l’obligation d’accorder tous leurs droits aux Palestiniens, exactement les mêmes droits dont vous jouissez.

Egalité des droits pour tous ; une personne, un vote —tel devrait être le message de la communauté internationale. Et que pourrait répondre à cela Israël ? Qu’il ne peut y avoir égalité des droits parce que les Juifs sont le peuple élu ? Que cela mettrait en danger la sécurité ? Les prétextes seraient vite écartés, et la vérité nue éclaterait au grand jour : sur cette terre, seuls les Juifs ont des droits. Une affirmation qu’il n’est pas question de prendre pour argent comptant.

C’est aussi toute la manière de s’adresser à Israël qui doit être changée. Tant qu’ils n’ont pas à payer le prix de l’occupation et que lescitoyens ne sont pas sanctionnés, ils n’ont aucune raison d’y mettre un terme et même de s’en préoccuper. L’occupation est profondément ancrée au sein d’Israël. Personne n’en est à l’écart, et l’écrasante majorité de la population israélienne souhaite continuer à en profiter. C’est pourquoi, seules des sanctions peuvent nous faire prendre conscience de son existence.

Oui, je parle des boycotts et des sanctions qui sont largement préférables aux bains de sang.

C’est la vérité, même si elle est amère. Les Etats-Unis et l’Europe se sont suffisamment prosternés devant Israël. Et sans aucun résultat, malheureusement. Dorénavant le monde doit adopter un autre langage, qui sera peut-être compris. Après tout, Israël a prouvé plus d’une fois que le langage de la force et des sanctions est son langage préféré.

http://reseauinternational.net/tag/haaretz/

Partager cet article
Repost0
28 juin 2014 6 28 /06 /juin /2014 09:52

Ça fait un an que les pouvoirs publics essaient par tous les moyens de réduire la limitation sur route. Aujourd’hui, la mesure redevient d’actualité avec les conclusions du CNSR et la déclaration du Ministre de l’Intérieur.

Les premiers veulent un passage immédiat au 80 km/h sur toutes les routes à 2 voies, le second veut de la « pédagogie » et préfère passer les routes petit à petit à 80 km/h.

Vous l’avez compris, c’est un faux débat puisque le résultat est le même : vous limiter à terme à 80 km/h là où, avant, vous rouliez sans danger à 90.

Et on vous dit, partout dans les médias, que les Français doivent accepter cette baisse arbitraire des limitations, que c’est « pour leur bien ».

En vérité, il n’en est rien.

C’est pour expliquer au plus grand nombre de Français ce que cache vraiment cette mesure que notre association a créé une page d’information, claire et facile à lire : pour y accéder, merci de cliquer ici.

Quand on discute entre amis de ce genre de mesure, il est parfois difficile d’exposer tous les arguments clairement, parce qu’on ne les a pas en tête, et parce que, en face, on est régulièrement confronté à des gens qui croient dur comme fer à ce que leur dit la communication officielle.

Dans cette page, vous trouverez la contre-information sur la baisse des limitations de vitesse : n’hésitez pas à partager l’information sur les réseaux sociaux, et auprès de vos contacts par email.

Pourquoi il ne faut pas baisser la limitation de vitesse sur route à 80 km/h


Ligue de Défense des Conducteurs

23 avenue Jean Moulin 75014 Paris

Partager cet article
Repost0
28 juin 2014 6 28 /06 /juin /2014 09:50

Entendu ce matin à la radio un représentant de la FNSEA qui explique que la grève des cheminots allait compliquer les livraisons de fruits et légumes. Je n'avais pas vu les choses sous cet angle là. Après avoir essayé de ruiner l'avenir des jeunes passant le bac, les cheminots veulent désormais miner la lutte contre l'obésité en empêchant les gens de manger 5 fruits et légumes par jour. Les Médias ne reculent vraiment devant rien pour discréditer le mouvement des cheminots, quand les agriculteurs bloquent les autoroutes (encore le 17 Juin dernier), déversent des tonnes d'artichauts des quintaux de lait, de choux fleurs, de pêches sur les routes, incendient les biens publics comme les passages à niveau pour bloquer les circulations SNCF, les cheminots et plus généralement les salariés ne peuvent plus rejoindre leurs postes de travail ! ils sont pris en otage ! Quand les routiers (bonnets rouges) bloquent les autoroute et brulent et saccagent les portiques payés par l'état à prix d'or, sans que cela ne raportera un centime parce que là le gouvernement retire la réforme. Les cheminots et plus généralement les salariés ne peuvent plus rejoindre leurs postes de travail ! ils sont pris en otage ! Mais comment les gens peuvent ils être aussi crédules et manipulables pour qu'ils arrivent à les monter les uns contre les autres ! aaaaaaah la lutte des classes prend parfois des formes surprenantes !

Partager cet article
Repost0
28 juin 2014 6 28 /06 /juin /2014 09:47
Israël a obtenu la vice-présidence du Comité spécial de l’ONU chargée de la décolonisation. Non, ceci n’est pas un hoax : l’information nous provient directement des Nations Unies. Mordehai Amohai a été élu par 74 voix à la tête de l’une des six grandes commissions qui débuteront leur mandat en septembre prochain, a-t-on appris jeudi 19 juin. Les 74 pays, dont 28 États européens, qui ont permis à Israël d’avoir cette charge ont fait fi de sa politique coloniale menée depuis 66 ans contre les Palestiniens. Notons aussi l’abstention de 68 Etats qui, à l’insu de leur plein gré, ont adressé leurs bénédictions à l’Etat hébreu.

Lire l'article

Partager cet article
Repost0
28 juin 2014 6 28 /06 /juin /2014 09:41
Partager cet article
Repost0
21 juin 2014 6 21 /06 /juin /2014 09:36

sarot.jpgSelon une étude de l’ONG Oxfam, les 67 personnes les plus riches de la planète détiendraient autant que les 3,5 milliards les plus pauvres.


Aux États-Unis, depuis le début de la crise, 95 % du peu de croissance créée a été accaparé par les 1 % les plus riches.


Lorsqu’ils collent un mot sur le rideau de fer du magasin afin d’expliquer une fermeture exceptionnelle, les propriétaires du petit bazar en bas de chez moi, qui ne sont que deux (mari et femme) prennent toujours le soin de signer « La direction».


Vue à la télé, une adolescente expliquant que son seul rêve dans la vie serait de pouvoir dépenser sans compter.


Le traité de libre-échange transatlantique, en cours de discussion dans le plus grand secret entre les États-Unis et l’Union Européenne, prévoit la possibilité pour les investisseurs d’attaquer en justice les États qui prendraient des décisions nuisibles à leurs intérêts et à leurs profits (normes sanitaires trop lourdes, droit du travail trop contraignant, nouvelle législation environnementale, instauration d’un salaire minimum…).


Une enquête interne menée au début des années 2000 au sein de la Commission européenne aurait permis de déceler des traces de cocaïne dans 59 des 61 toilettes examinées.


Des logiciels malveillants introduits par la NSA dans des millions d’ordinateurs lui auraient permis d’en contrôler les caméras et les micros, sans que rien n’en témoigne, afin d’écouter les conversations et de prendre des photos dans la pièce où ils se trouvent.


Dès l’après-guerre, certains constructeurs automobiles américains ont travaillé le bruit de fermeture des portières afin qu’il soit « rassurant ».


Aux États-Unis, il existe des plages réservées à la pêche, surveillées par la police de la pêche, où le seul fait de s’asseoir sans pêcher constitue un délit.


Depuis 2011, en Allemagne, une loi protège le droit des enfants à faire du bruit, des crèches ayant dû fermer suite à la plainte de citoyens pour lesquels les cris des enfants créaient une souffrance, qui avait pour conséquence de déprécier leur bien immobilier.


En Belgique, une centaine de prisonniers volontaires (n’ayant commis aucun délit) a accepté de passer un week-end derrière les barreaux pour tester la nouvelle prison de Beveren.


Dans la rue, croisé un punk fumant une cigarette électronique.

 

 https://lautrementdit.wordpress.com/

Partager cet article
Repost0
21 juin 2014 6 21 /06 /juin /2014 09:27

Le PS ou « le parti qui n’a de socialiste que le nom », vient de perdre 25 000 adhérents en deux ans ! Soit plus de 10 % des effectifs du parti [voir le Parisien]. Les fausses promesses de lutte contre la Finance et pour l’inversion de la courbe du chômage, les coupes budgétaires, les augmentations et créations d’impôts, et la soumission à l’Union Européenne, à la Finance et aux États-Unis ont porté leurs fruits.

Le Président, discrédité avec seulement 3 % des Français souhaitant sa réélection et 13 % d’opinions favorables traduits par des raclées électorales (municipales et européennes), devrait pour soulager le peuple démissionner, dissoudre les chambres, et laisser son successeur appliquer une politique contraire à celle qui est entreprise depuis son élection en 2012.

Partager cet article
Repost0