Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 novembre 2010 6 20 /11 /novembre /2010 07:04

 

Les faits :

la marque Lesieur grossiste en huile, a acheté à vil prix un lot de 40.000 tonnes d’huile de tournesol ukrainienne(région de Tchernobyl).

Exerçant son métier, cette société a revendu avec profit cette huile à d’autres multinationales de l’agroalimentaire. Un contrôle a posteriori a mis en évidence la présence frauduleuse, dans ce lot, d’huile minérale destinée à la lubrification des moteurs.

Que croyez-vous qu’il arriva ? Ces empoisonneurs, dont l’avidité autant que la veulerie sont sans limite, ont néanmoins décidé d’utiliser sciemment cette huile pour composer leurs produits. Le pire, c’est qu’ils ont eu l’accord des autorités (françaises et européennes) qui ont décrété que tant que les produits n’en contenaient pas plus de 10%, personne ne devait tomber trop malade.

Ils ont 40000 tonnes à écouler, un peu plus de 5000 tonnes pour la France. Cela fait environ 100 grammes de saloperie par habitant à faire ingurgiter !

La Grèce, dont les autorités semblent moins irresponsables que les nôtres, vient de réagir et d’interdire l’utilisation de tous les lots depuis le 1er janvier. Mais chez nous, dans nos hypermarchés, il y a donc en ce moment des produits contaminés à l’huile de moteur !

Attention : nombreuses marques concernées, à boycotter d’urgence !

Les produits les plus susceptibles de contenirde l’huile empoisonnées ont les suivants :

- Lesieur , bien évidemment, puisqu’elle est à l’origine du problème, et toutes les marques du groupe :

Fruit d’or

Epi d’or

Frial

Isio 4

Oli

Carapelli

Saupiquet

Toutes les marques du groupe Unilever

http://www.unilever.fr/ourbrands/foods/default.asp

Amora

Planta Fin

Maille

Knorr

Magnum

Miko

Mayonnaise

 

Tarama

Sauce Béarnaise

Chips

Vinaigrette allégée

Surimi

Céleri Rémoulade

Soupe de poisson en conserve

Poisson pané

Paupiettes de veau

 

Thon et sardines à l’huile

Pâtes à tartiner chocolatées

Gaufrettes à la confiture

Barres céréalières et sucrées pour les enfants

Cookies

Vous pouvez téléphoner au service consommateurs de Lesieur au 0 810 193 702 (tarif appel local) pour demander des précisions !

Le nombre d’appels sera déterminant pour que la transparence se fasse.

Source :

C’est le Canard Enchaîné qui a révélé l’affaire il y a 2 semaines, avec des reprises le jour même dans la presse nationale.

 

Et vous, relayez l’information ! Selon vos moyens, parlez-en autour de vous, dans vos blogs, dans vos journaux, et surtout, CITEZ LES MARQUES, c’est de ça dont ils ont la trouille !

 

Repost 0
Publié par Daniel Houguet
commenter cet article
13 novembre 2010 6 13 /11 /novembre /2010 08:01

 

reiser.jpgIls se sont rencontrés au fond d'un trou perdu, un bled dont le nom m'échappe, à la cambrousse. Ils étaient pions, c'est à peu près tout ce que j'eus comme histoire, on dirait que les détails s'émoussent.

Je les vois en photos, pauvres doux enfants-chiens, mariés dans l'année, du ruisseau à la ville. Que pouvaient-ils faire et se dire, je n'en sais rien, à part quelques souvenirs officiels, débiles.

Je pleurais on le voit encore sur les photos, toujours ronchon, toujours chagrin, la chambre close. Je me souviens d'un loup apparu pour de faux, j'ai peur de l'eau, j'ai les dents noires, je hais les choses.

Je me rappelle un peu un vague régiment, restes de trains que l'on ne prenait pas vraiment, la gare est loin, la main se donne et l'oeil se prend à se promener seul.

Je me tiens à la barre de la cour, l'escalier, le soleil presque blanc. Lui est parti pour vendre des bagnoles, on jette les oeufs à Pâques et dans le pré des grands-parents on colorie, on s'ennuie, on espère, on guette.

La vie est comme un lac profond, au trouble fond. Des monstres quelquefois vous guettent sur la rive, ils reniflent le sang et d'un seul coup vous font partager la douleur et la mort, on esquive comme on peut.

Elle et lui ne s'en occupent pas plus que ça, on m'emmène, on m'enferme à l'école, la sueur, la cantine et les tristes crachats, le ciel vide étoilé au fond de la rigole.

Y avez-vous échappé? Ne mentez pas c'est vous qui pleuriez, près de moi, en ces jours de septembre, les paumes écorchées, du sang sur les genoux, comme les Christs en bois sur les murs de vos chambres.

Chez nous on ne cherchait pas d'autres horizons et je ne connaissais ni Dieu, ni politique, aucun engagement, aucune conviction de rien, pas d'échappées à ce train électrique qui tourne sur lui-même.

On m'achète Mickey, ces gens à quatre doigts me semblent tous complices, c'est le temps de Giscard et du choc pétrolier, on m'offre des bédés dans les stations-services.

Le grand libéralisme et ses circuits fermés vous faisait cuire au jus de votre résidence, vous faisait miroiter des moteurs assoiffés d'essence, vous cherchiez déjà la délivrance.

Vous voici divorcés, déjà papa s'envole, on me le montre comme une ordure et mon coeur se déchire à nouveau. Renaître, quel symbole.

On a eu juste le temps de se décerveler.
On a eu juste le temps d'apprendre un peu à lire
L'heure. Il faut de ce pas se mettre à réciter
Le temps qui passe et les mensonges qui transpirent...

Repost 0
Publié par Olivier LATISSIERE
commenter cet article
13 novembre 2010 6 13 /11 /novembre /2010 07:56

 

A l’heure où chez nous, en France, le gouvernement s’apprête à repousser l’âge de départ à la retraite à plus de 60 ans et à augmenter le nombre d’annuités pour bénéficier d’une retraite à taux plein, et cela sans toucher sérieusement aux revenus du capital, en Bolivie, le gouvernement socialiste anti-libéral de Evo Morales s’apprête à faire voter une nouvelle Loi sur les retraites, discutée avec la principale centrale ouvrière du pays (la COB), qui abaisse l’âge de départ à la retraite de 65 à 58 ans, avec les mêmes avantages. Cet âge sera même rabaissée à 56 ans pour les ouvriers du secteur minier, avec possibilité de baisser encore cet âge selon certains travailleurs, dans ce cas un an travaillé à l’intérieur de la mine comptera pour deux années. Tout cela s’inscrit dans le cadre de la reconstruction du système Bolivien de retraite par répartition mis à sac par des décénnies de libéralisme économique...

Début février 2008, le président Morales avait déja instauré une pension "dignité" destinée aux retraités vivants sous le seuil de pauvreté, dans un pays où deux habitants sur cinq vivent avec moins de 2 dollars par jour. ..Pour financer cette allocation, le gouvernement de Morales avait instauré une redistribution des richesses liée aux hydrocarbures (Gaz et pétrole), mettant ainsi à contribution les riches régions de l’est Bolivien qui s’étaient arrangées jusque là pour bénéficier de la quasi-totalité de ces revenus. Refusant de partager le gâteau, l’oligarchie Bolivienne avait, avec à la complicité de l’ambassade américaine, tenté de déclencher une guerre civile destinée à renverser le président Morales.

La France n’est évidemment pas la Bolivie, ses niveaux de revenus, de pensions de retraites et de vie sont très éloignés certes, mais n’y a t-il pas là encore, matière à s’inspirer d’un gouvernement progressiste qui élabore et vote des lois qui ne séparent pas l’aspect humain de l’aspect économique. N’y a t-il pas intérêt à s’inspirer une fois de plus de ces gouvernements progressistes latino-américains qui ont choisis leur camps entre les requins de la finance, les affameurs du FMI et de la Banque Mondiale d’un côté, et le bien-être du peuple de l’autre. La Bolivie, comme le Venezuela et l’Equateur, ainsi que les pays membres de l’ALBA (Alliance Bolivarienne pour les Amériques) ont décidé depuis quelques années déja de renvoyer les technocrates du FMI dans leurs bureaux New-yorkais, et de gérer eux-mêmes leurs pays, leur économie, et leurs systèmes de retraites.

Contrairement à nos gouvernements Européens, celui de Evo Morales, estime que l’humain passe avant les considérations économiques, il estime aussi que ce sont ceux qui ont le plus et qui provoquent les crises financières qui doivent mettre la main à la poche. Il estime que les ressources de son pays ne doivent plus servir à garnir les comptes des multinationales étrangères et des oligarques locaux, mais au contraire à développer économiquement et socialement une nation désormais libre du diktat des marchés financiers et de ses alliés.

Une belle source d’inspiration que cette Amérique Latine rebelle et progressiste n’est-ce pas ? Ne devrait-on pas avoir les yeux rivés sur ces nations et ses peuples qui remettent en cause ce que l’on a commencé à nous faire subir ici : à savoir la dégradation de nos conditions de vies et la destruction de nos acquis sociaux, résultants d’années de luttes, tout cela au nom de la course au profit des plus riches et du libre-marché "sacré". Sarkozy n’est pas Morales, et nous le regrettons bien.

Repost 0
Publié par Odette Estorgues
commenter cet article
13 novembre 2010 6 13 /11 /novembre /2010 07:51

> Le surdoué qui nous gouverne, Sarkozy, un sous-doué à l'Elysée.
> Pourquoi tant de haine envers le corps enseignant en général et les chercheurs en particulier ?
> Tout simplement parce que Notre Majesté souffre du complexe du cancre parvenu.
> Président médiocre, il fut élève médiocre, bachelier médiocre et étudiant médiocre. Mais pas trace de cette médiocrité dans son CV. Et pour cause, il l'a customisé, l'animal.
> Officiellement Notre Souverain Eclairé serait titulaire
> - d'une maîtrise de droit privé,
> - d'un certificat d'aptitude à la profession d'avocat,
> - d'un DEA de sciences politiques avec mention.
(Études à l’Institut d'Etudes politiques de Paris.)

> Waouh !

Mais alors pourquoi est-il aussi nul ?
> Tout simplement parce que la plupart de ces titres universitaires sont faux.
> Une enquête d’Alain Garrigou, professeur de sciences politiques à Nanterre le prouve.
> En parcourant l'annuaire des anciens élèves de Sciences Po, il a pu constater que Sarkozy de Nagy Bosca n'y figure pas, ce qui signifie qu'il n'a pas mené ses études à leur terme et ne peut donc se parer du titre d'ancien élève réservé aux seuls diplômés.
> Et son DEA ? Pourquoi n'en trouve-t-on aucune trace dans les archives de Paris X Nanterre ?
> Tout simplement parce que si le candidat Sarkozy apparaît bien dans le procès verbal de la première session, il est ajourné pour ne pas s'être présenté à l’épreuve écrite terminale et
> n'avoir pas rendu son mémoire.
> Et son certificat d'aptitude à la profession d'avocat ?
> Obtenu sur le fil avec la note médiocre de 20/40 (7/20 à la 1ère épreuve et 13/20 à la 2ème)
> Rappelons, pour compléter le tableau, les notes au bac du le candidat 18917 en 1973.
> - (Jury 80, lycée Molière) : 7/20 à l'épreuve écrite de français, 12 à l'oral. (Voilà pourquoi il s'exprime toujours dans un idiome approximatif).
> - 9/20 en philo.
> - 8/20 en maths (il a néanmoins su s'augmenter de 200 % !)
> - 10/20 en anglais "magnifical !" s'exclama-t-il un jour en présence de la reine d'Angleterre)
> - 11/20 en économie (On n'est pas sorti de la crise !)
> Avec 142 pts/300, le médiocre petit candidat fut recalé et obligé de se présenter au repêchage.
> Ne nous étonnons donc plus des propos méprisants qui sortent donc de la bouche de ce vilain petit personnage médiocre et rancunier qui a tant souffert de ne jamais avoir été reconnu à sa juste valeur par ses professeurs.

Repost 0
Publié par Trois professeurs de Vonnas (Ain)
commenter cet article
13 novembre 2010 6 13 /11 /novembre /2010 07:45

 

Lors du prochain sommet de l’OTAN à Lisbonne, du 19 au 21 novembre 2010, le nouveau concept stratégique de l’Alliance sera adopté. Alors que le Comité de coordination international exprime, lui, « Non à la guerre – Non à l’OTAN ». Le Comité de coordination international (International Coordination Comittee – ICC, www.no-to-nato.org) qui avait travaillé à l’organisation du contre-sommet de Strasbourg en avril 2009, comprenant des membres de 11 pays et représentant un réseau de 650 organisations dans le monde, appelle à manifester contre l’OTAN à Lisbonne du 19 au 21 novembre.

Dans la même ligne qu’à Strasbourg, les initiatives suivantes sont en préparation :

  • Une conférence internationale (les 19 et 21 novembre) qui réunira des intervenants de 15 pays pour discuter des alternatives en matière de sécurité pour une paix globale, du désarmement, de la fin de l’OTAN 

  • Une manifestation internationale non-violente (le 20 novembre) pour que des personnes du monde entier emplissent les rues et manifestent ensemble

  • Des actions de désobéissance civile non-violentes organisées par des groupes portugais et internationaux pour s’opposer au sommet de l’OTAN

  • Un point de rencontre international – le « square de la Paix » – au cœur de Lisbonne qui donnera aux militants et organisations un espace créatif d’action

  • Une discussion publique entre Parlementaires et militants pour la Paix (le 20 novembre) dans le centre ville de Lisbonne

  • Une diffusion en direct sur internet de tous ces événements, permettant à toutes et tous de suivre les initiatives et d’y prendre part depuis chez soi

 

Toutes nos actions sont non-violentes !

Nous demandons aux autorités et aux forces de police de renoncer à user de la violence contre nos manifestations. Les expériences de Strasbourg et d’Heiligendamm ont révélé la brutalité et le manque de discernement des « forces de l’ordre ». Les initiatives organisées par l’ICC sont uniquement non-violentes.

Le Comité de coordination international "  Non à la guerre Non à l'Otan" communiquera les informations en exclusivité lors :

  • d’une Conférence de presse le jeudi 18 novembre à 11h à l’Ateneu Libertàrio de Lisboa, Rua do Salitre, 139-1°

  • de comptes-rendus quotidiens à la presse, ainsi que de « chat », qui seront tenus sur internet via le site de diffusion en direct sur www.no-to-nato.org

  • Jeudi 18/11 de 14h à 14h30

  • Vendredi 19/11 de 10h à 10h30

  • Samedi 20/11 de 11h à 11h30 et de 18h à 18h30

Pourquoi nous opposons-nous à l’OTAN :

Les armes nucléaires des forces de l’OTAN menacent la survie de notre planète. Nous demandons un monde sans armes nucléaires.

Le bouclier de défense anti-missile de l’OTAN encourage une stratégie de première frappe nucléaire. Nous demandons une convention d’interdiction des armes nucléaires.

Les relations entre l’OTAN et l’UE créeront deux alliances militaires en Europe. Nous demandons une Europe engagée uniquement dans la résolution civile des conflits.

L’OTAN dépense des milliards pour la destruction et la mort. Nous demandons que ces sommes soient allouées à la satisfaction des besoins sociaux.

L’OTAN apporte la terreur et la souffrance au peuple d’Afghanistan. Nous demandons le retrait de toutes les troupes étrangères d’Afghanistan.

Vous trouverez toutes les informations complémentaires sur : www.no-to-nato.org.

Repost 0
Publié par Catherine Rio
commenter cet article
13 novembre 2010 6 13 /11 /novembre /2010 07:36

Le Conseil constitutionnel a censuré, jeudi 4 novembre, un accord de coopération entre la France et la Roumanie qui visait à faciliter l'expulsion des mineurs roumains isolés présents sur le territoire français. Les "sages" ont estimé que la loi autorisant la ratification de cet accord contrevenait à la Déclaration des droits de l'homme de 1789.

Cet accord ne prévoyait aucun moyen de recours pour les mineurs expulsés, même lorsque la mesure de raccompagnement était prononcée par le parquet. "Ceci méconnait le droit du mineur ou de toute personne intéressée à exercer un recours juridictionnel effectif garanti par l'article 16 de la Déclaration des droits de l'homme de 1789", estime le Conseil constitutionnel.

Cet accord, signé en 2007, n'avait été soumis que cette année au vote du Parlement, nécessaire à son entrée en application. Le texte visait notamment à lutter contre "la traite des êtres humains" et à "résoudre les situations des mineurs roumains se trouvant en difficulté sur le territoire de la République française".

Vivement combattu par les associations de soutien aux étrangers, le texte avait été transmis le 13 octobre pour examen au Conseil constitutionnel par plus de soixante parlementaires de l'opposition.

L'accord de 2007 remplaçait un précédent accord signé en 2002 pour une durée de trois ans. Mais le nouveau texte supprimait l'obligation d'un accord du juge des enfants pour prononcer l'expulsion. "Des garanties cruciales ont été supprimées, en violation de notre droit national de protection de l'enfance, de la Convention internationale relative aux droits de l'enfant et de la Convention européenne des droits de l'homme", dénonçait l'association Hors la rue dans un communiqué publié fin mars.

Selon un conseiller de la garde des sceaux, Michèle Alliot-Marie, consulté par la rapporteure du projet de loi à l'Assemblée nationale, cinquante-cinq retours de mineurs ont eu lieu entre 2003 et 2005. "Force est de constater que le nombre de retours a très nettement diminué depuis que l'accord signé en 2002 n'est plus appliqué", regrettait la députée UMP Chantal Bourragué, qui évoque vingt-cinq expulsions entre

2006 et 2010. Cette censure va pourtant obliger le gouvernement à revoir sa copie s'il entend à nouveau faciliter l'expulsion des mineurs roumains isolés.

Repost 0
Publié par Ghislaine Millet
commenter cet article
6 novembre 2010 6 06 /11 /novembre /2010 08:41

manif.jpg

Repost 0
Publié par Michel Duterme
commenter cet article
6 novembre 2010 6 06 /11 /novembre /2010 08:40

Commentaires inutiles.

 

Repost 0
Publié par Odette Estorgues
commenter cet article
6 novembre 2010 6 06 /11 /novembre /2010 08:33

Dans le quotidien Le Monde daté du 2 novembre, une trentaine de personnalités signent un appel intitulé « Le boycott d'Israël est une arme indigne ».

 

Consulter tout l'article : http://www.france-palestine.org/article15912.html

Repost 0
Publié par Paul Hénault
commenter cet article
6 novembre 2010 6 06 /11 /novembre /2010 08:05
Ca y est !!  L'intégrale de l'œuvre cinématographique de Pierre Étaix
est enfin disponible en DVD !!


Pour remercier celles et ceux qui, comme vous, ont soutenu Pierre Étaix et Jean-Claude Carrière dans leur combat juridique pour récupérer leurs droits et leurs films, Barkal Shop, en accord avec Arte et Studio 37, propose pour les fêtes
:


" L'Intégrale Pierre Étaix "
Coffret 5 DVD
au prix exceptionnel de 48 euros !



Plus d'infos sur www.barkalshop.com
ou en cliquant ICI


Vous allez bientôt pouvoir revoir (ou découvrir) après plus de vingt ans d'absence, huit chefs-d’oeuvre poétiques et burlesques entièrement restaurés ! *, soit :  5 longs métrages (Le Soupirant, Yoyo, Tant qu'on a la Santé, le Grand Amour, Pays de Cocagne), 3 courts métrages (dont un inédit), mais aussi un magnifique documentaire sur l'homme et l'artiste, réalisé en 2010 par Odile Etaix. Ce luxueux coffret enferme aussi des bonus, un livre (La Grosse Tête) conçu par Pierre & Marc Étaix (116 pages qui retracent avec simplicité et humour le parcours de Pierre Étaix au travers de nombreux documents inédits) et une collection de 6 cartes postales des affiches des films signées Pierre Étaix et André François.

Cette offre limitée est accessible jusqu'à Noël uniquement sur le site www.barkalshop.com


Bon plan: Si vous voulez faire des cadeaux et commander plusieurs coffrets, les frais de port sont gratuits pour toute commande supplémentaire. Par ailleurs, les personnes qui souhaitent commander plus de 5 coffrets (genre "je ne me casse pas la tête pour les cadeaux de Noël) peuvent contacter Barkal Shop à cette adresse: contact@barkalshop.com , des réductions sont accordées !
 
Important: pour chaque coffret commandé sur le site www.barkalshop.com, 1 EURO EST REVERSÉ À L'ASSOCIATION "IL ÉTAIX UNE FOIS" afin que celle-ci puisse continuer à défendre les auteurs, leurs droits et leurs œuvres.



L'intégrale cinématographique de Pierre Étaix a été restaurée sous la direction de François Ede par Studio 37, la Fondation Groupama Gan pour le Cinéma & la Fondation Technicolor pour le Patrimoine du Cinéma.

Repost 0
Publié par Etaixasso
commenter cet article