Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 novembre 2012 6 17 /11 /novembre /2012 09:43

Et cette montée du niveau intellectuel, culturel et moral gagne maintenant les régions arriérées, qui commencent à se mettre au diapason.

« -On n’en a marre de passer pour des tafioles » m’a confié un vieux Berrichon, qui a aussitôt ajouté :

-On a passé notre vie à tuer le cochon tous les ans…pour le 11 novembre…on fêtait l’armistice à notre façon, en rappelant que ces cochons de Boches nous faisaient pas peur !... »

Ca a rappelé à une vieille femme des souvenirs de sa vie de fermière :

« -Nous on égorgeait les poulets, je parle des vrais, ceux qu’ont le poil lisse (la pauvre femme, bien que titulaire de son bac « série guerre mondiale », maîtrisait moins bien le lexique que la grammaire…je traduis : « la police »)…

« -et pis ça pissait le sang nom dé diou ! »

 Munis de cette formation, les Anciens ont conservé une rancune bienfaisante contre leurs voisins, qui ne sont pas plus finauds non plus. Résultat ?

 Les Berrichons regardent les Creusois d’un air agressif. Ils ont commémoré trois fois le 11 novembre 2012 ! Et ils veulent commencer par abattre les vieux du Plateau de Millevaches ! Histoire de s’entraîner !

De l’autre côté de la frontière, les habitants de la Creuse n’en mènent pas large. Ils n’osent même plus se reproduire, de peur d’être pris en traîtres par les Teutons pendant qu’ils besognent leurs légitimes, selon la position du missionnaire. Entre parenthèses, dans la campagne berrichonne, vous pouvez voir, à presque tous les carrefours (pas les magasins, les croisements !) une croix qui commémore l’assassinat d’un Teuton, qui a tenté de prendre un Berrichon par l’arrière. (Les Creusois sont presque tous pédés ! pédés actifs, j’entends !... je l’ai lu dans les livres de Ferdinand. Vous savez, Louis Ferdinand Céline, eh bien il l’a remarqué aussi. Et il l’a dit. Dans la « Trilogie allemande ». Le troisième c’est un pédé boche !)

 Or, aujourd’hui, enfin, la jeunesse réagit. On l’accusait d’être ramollie, la jeunesse de France, eh bien, les voisins n’ont qu’à trembler devant la jeunesse virile du Centre de la France !

 Elle s’y met aussi, depuis qu’on lui a montré la bande de Gaza. Plusieurs élèves de la classe de quatrième blindée, une série sportive, aguerrie au port du gilet pare balles et du casque lourd, m’ont demandé, fort poliment, dans l’avenue principale de Châteauroux :

« Vous qui savez tout, Monsieur le Plouc, vous connaissez sûrement une filière pour rejoindre la bande de Gaza, un rassemblement de jeunes qui bougent ».

 Comme le chef de bande portait une mitraillette de type Mat 49, je me suis exécuté illico.

« -C’est des pas grand-chose, je dirais même des moins que rien…des Arabes, qui écrivent de droite à gauche, c’est dire !...La bande de Gaza ? Une bande de vauriens, de galopins…Explosez-les sans crainte ! Allah vous donnera un ticket pour pénétrer dans son fameux Jardin des merveilles. C’est une promo…Vous pourrez mettre le feu aux bagnoles de l’époque !... »

 « -Après vous irez à l’école et vous ferez une dictée de quatre lignes…ce sera l’examen d’entrée au Lycée. Vous aurez le droit de les dégommer tous, vous pataugerez dans le sang jusqu’au ventre et je parle pas de la mise en scène avec les feux de Bengale et la sono à fond la caisse !

Le niveau montera encore. Le niveau du sang aussi. Vous direz ; « c’est un sacrifice » !

Quand il vous arrivera aux genoux, le sang, vous ferez une prière, comme les Aztèques quand ils procédaient à leur messe à eux.)

 Les jeunes sont repartis, gonflés à bloc, avec leurs petits sacs à grenades et leurs fusils en bandoulières. Alors j’ai ajouté, pour leur montrer que j’étais instruit : « C’est ce que disent les historiens de l’Art, comme Elie Faure.»

 Un autre bon exemple mais plus timide : la crucifixion de Jésus, par exemple.

Mais ça, c’est dépassé, c’était valable il y a deux mille ans ! On perd trop de temps en gestes inutiles.

Alors que la Bande de Gaza, c’est des sacrés lascars !

Ah oui, une erreur à éviter : beaucoup de livres décrivent la bande de Gaza comme si c’était un pays, un territoire en somme. Non, c’est un faux sens, peut-être même un contre sens ! Je vous le disais. Il n’est pas nécessaire de s’instruire mais un minimum est indispensable.

La bande de Gaza, c’est des Américains et ils jouent à canarder les habitants de ce pays surpeuplé ! Suffit de s’organiser, apprendre à se servir d’un bombardier par exemple. Mais vos ancêtres l’ont bien fait et ils n’étaient pas plus malins que vous.

A mon avis quand on est capable, à 14 ans, de braquer tout seul un commerçant de Châteauroux, ville moyenne où ça s’est produit ces jours derniers, on est au dessus de la moyenne, justement.

Qu’est-ce que vous attendez pour tirer dans le tas ?

Personnellement je m’ennuie depuis la fin de la seconde guerre mondiale. Il se passe rien, si on met de côté les criminels en séries. Mais enfin, soyons sérieux !

La bande de Gaza, elle est canardée tous les jours et le niveau monte, là bas. Le niveau du sang dans les rues de Gaza ! Je parlais pas, évidemment du niveau dans les écoles. Ca, les Américains savent pas le faire monter.

Ils savent faire monter le niveau du sang. A Gaza en particulier.

Partager cet article
Repost0
17 novembre 2012 6 17 /11 /novembre /2012 09:34

Sous les palétuviers

Ca a débuté exactement comme ça.

Un dimanche d'été, superbe, ensoleillé, avec un piaf accroché à chaque branche !

Vous n'avez peut-être jamais vu. Il faut être natif du terroir. Les petits oiseaux chantent à tue-tête, à gorge déployée même. C'est plutôt con, un oiseau, mais dans ces circonstances, ça crée une ambiance. Ils volètent gaiement, en croquetant les mouches toutes crues au passage.

 Crac ! Encore une !

 Ah que c'est beau !

Les mouches, elles font la gueule, c'est pas qu'elles aimeraient mieux être cuites, mais elles se disent que le Créateur s'est quand même drôlement payé leur tronche, vu qu'elles servent à rien, qu'à nourrir les oiseaux du bon dieu. A la rigueur, à piéger les poiscailles au bout des hameçons... tu parles d'une profession ! Elles ont, c'est bien le moins qu'on puisse dire, des emplois précaires, dans le grand mystère de la Création. Ah c'est bien la peine d'avoir des yeux à facettes pour regarder par derrière sans rétroviseur !

Seulement les mouches on s'en tape, c'est moche vu de près, c'est pas esthétique, il n'existe aucune oeuvre d'art ne représentant que des mouches. En plus, elles se lavent pas régulièrement les pattes, résultat elles ont plein de virus entre les orteils, qu'elles refilent à l'humanité propre.

 Et puis ça se mange même pas, les mouches, du moins dans nos régions. Les piafs, ça se déguste. Ca se mitonne même aux petits oignons. Quand ils sont fatigués de les regarder, au mois de septembre, qu'ils leur ont bien cassé les joyeuses tout l'été, les ploucs vont décrocher leur calibre et ils leur font: "petits petits petits..." Les piafs s'approchent, toujours aussi cons, pas méfiants. Alors ils leur balancent un peu de plomb dans la tête. Ca s'amuse d'un rien, les ploucs.

 Ou ils les étranglent avec des collets, c'est une question de goût.

 Mais aujourd'hui on n'en est pas là. C'est idyllique, ce matin. On dirait l'Astrée, Paul et Virginie, Roméo et Juliette, Manon et Des Grieux, Rivoire et Carré. Fabre d'Eglantine moins la guillotine à la fin. Il pleut bergère, mais rien que la mélodie sans les paroles, vu qu'il fait beau.

 Saisi d'une inspiration rustique, j'entonne "J'ai deux grands boeufs dans mon étable."

Puis je me ravise. Qu'est-ce que je vais en faire, de ces boeufs tout neufs?... j'ai pas d'étable, je suis pas du métier...Tout à fait dans le fond là-bas, derrière un palétuvier, j'aperçois même deux anges qui se tiennent par la main.

 Je dis par la main, je suis pas sûr... attendez, je vérifie... ce serait pas un euphémisme, des fois?... oui, c'en était un ... complètement à poil, ils sont, les anges, alors qu'ils devraient être à plumes ! Et sans les feuilles de vigne... Et du poil, ils en ont, tiens, c'en est indécent, surtout le vieux, avec la soutane relevée...

Vieux sagouin, mais c'est le curé d'Uruffe?... le père Wenceslas?... celui qui bouffe des Tutsis en salade... En tout cas c'est pas des vrais anges. Ah non ! c'est encore un jeune élève de l'école Sainte-Pinette-la-Velue, qui fait sa promenade matutinale en compagnie de son confesseur.

 A propos de vigne, je rêve déjà à la boutanche que je vais m'ouvrir sur le coup d'onze heures. Ca va pétiller sous la tonnelle. Dans ces cas-là, je choisis en principe un vin de montagne. Ca me propulse vers les hauteurs paradisiaques, gratos et sans efforts.

 Il y a des tas d’abrutis qui savent pas que ça existe, les vins de montagne. Ils traversent la Suisse de gauche à droite, ils voient pas une seule vigne ! Ils voient que la colonne d'eau de Genève... C'est vrai qu'elle est plus haute. Mais j'ai remarqué, les cons sont très impressionnés par l'eau.

 Forcément, c'est ce qu'ils ont dans la tête.

Il y a aussi des tas de cons dans des spécialités non vinicoles, mais je vous parle de cette variété là parce qu'elle m'énerve davantage.

Donc, dimanche, l'été, mes contemporains ont décanillé vers les lieux de rassemblement obligatoires. Les grandes concentres d'abrutis. En vacances, ils disent. Ils redessinent la carte de France exactement, mais en vrai, avec les pieds juste à l'endroit exact du bord de la mer... Et c'est pas facile, essayez de dessiner, à l'échelle, le Cotentin, la Pointe du Raz...

Agglutinés tous sur les rebords de l'océan, alignés le long de la grande bleue. L'hexagone s'est vidé de ses habitants, tous précipités au bord des flots ! Tous aux frontières maritimes. Ca dégage un peu les régions plus continentales. Et c'est pas un mal puisque ça dégage aussi les microbes vers l'extérieur. Vous avez remarqué comme ils attirent le virus de l'hépatite B, les vacanciers ? Pendant ce temps-là, on vit dans l'hygiène et le sanitaire, sans le social. Le rêve...

On devrait leur accrocher la médaille des épidémies, à ces mecs. Moi, j'en profite, plus personne autour de ma datcha. Je vous dis pas où j'habite, sinon les gens viennent vous faire chier, alors que j'ai du boulot qui m'attend. Vous encore, ça me dérangerait pas, mais on fait pas gaffe dans la conversation, on lâche l'adresse à la voisine, qui la refile au fils du boulanger, et de fil en aiguille, on se retrouve avec une armada de connards qui piétinent devant la porte. Disons que je suis central. Sans être massif. Un peu au-dessus.

Je me cale bien derrière mon ordinateur et je m'apprête à vous narrer une de ces historiettes qu'on trouve nulle part ailleurs dans le commerce. Ni en gros ni au détail. Vous avez une certaine chance, finalement, de me connaître... et moi, donc!

Je me relis.

Merde. Ca commence comme le Voyage. Je vais pour corriger, re-merde, le téléphone!

Tant pis!... je vous le laisse comme ça, le début, faut que j'aille décrocher. Ce sera à la bonne franquette, entre nous.

Partager cet article
Repost0
17 novembre 2012 6 17 /11 /novembre /2012 09:31

Caressez un cercle

Il deviendra vicieux.

Partager cet article
Repost0
17 novembre 2012 6 17 /11 /novembre /2012 09:29

Les diri­geants israé­liens ont une nou­velle fois choisi une fuite en avant criminelle.

A Gaza, l’armée d’occupation israé­lienne a pris l’initiative et la res­pon­sa­bilité d’attaquer ce petit ter­ri­toire sur­peuplé et depuis inten­sifie chaque jour ses frappes meur­trières mul­ti­pliant vic­times et des­truc­tions. Elle n’a même pas res­pecté la trêve annoncée pour la visite du Premier ministre égyptien. Qu’importe s’ils exposent leur propre popu­lation, l’essentiel pour eux est d’écraser sous les bombes une « entité hostile » dont les habi­tants ne relèvent pas à leurs yeux du statut d’êtres humains.

Nous devons crier notre indignation et dire « Ça suffit » !

Ce n’est pas avec de déri­soires « appels à la retenue » qu’on fera reculer les apprentis-​​sorciers de Tel-​​Aviv.

La France doit exiger publi­quement la fin du blocus et sanc­tionner, enfin, ces va-​​t-​​en guerre cri­minels, prêts à enflammer la planète pour leurs petits intérêts élec­toraux et tor­piller la can­di­dature pales­ti­nienne à l’ONU.

 L’AFPS appelle tous ses groupes à prendre toutes ini­tia­tives pour élargir la pro­tes­tation et exiger de la France d’en finir avec sa com­plai­sance insup­por­table.

A Paris un ras­sem­blement de soli­darité avec Gaza est organisé par le Col­lectif National pour une Paix Juste et Durable entre Pales­ti­niens et Israé­liens, le samedi 17 novembre à 15h place de la Bastille

 Voir la liste de tous les ras­sem­ble­ments en France
 http://www.france-palestine.org/Face-a-la-fuite-en-avant

Partager cet article
Repost0
17 novembre 2012 6 17 /11 /novembre /2012 09:24

Texte de la pétition traduit de l’anglais par RP (AFPS)
>
SIGNEZ LA PÉTITION (voir : "sign the petition" - en haut à droite de la page) http://www.avaaz.org/en/palestine_worlds_next_nation_b/?kPZnccb
Aux dirigeants européens et à tous les états membres de l’ONU :
 Nous vous demandons ins­tamment d’approuver la demande légitime de recon­nais­sance de l’état de Palestine et la réaf­fir­mation des droits du peuple pales­tinien. C’est le moment d’inverser le cours de décennies de dis­cus­sions de paix infruc­tueuses, de faire cesser l’occupation, et de se diriger vers la paix sur la base de deux états.
------------------------------------
C’est énorme – Dans quelques jours, l’ONU pourrait voter la recon­nais­sance de la Palestine en tant qu’État – aidant à mettre un terme à 40 ans de répression et de vio­lence. Et nous pour­rions faire pencher la balance pour ce vote.
Un vote « Oui » pourrait amener deux états, Israël et la Palestine, vivant côte à côte dans la paix et la sécurité. Mais des fuites indiquent que les États-​​Unis, tombés sous la coupe de groupes d’extrême-droite qui dépensent jusqu’à 100 M$ par an en lob­bying et pour les élec­tions, sont dis­crè­tement en train de faire pression sur l’Europe pour anéantir ce vote.
Des son­dages montrent que la popu­lation sou­tient mas­si­vement le projet d’un état pales­tinien, et des experts éminents affirment que ce pourrait être la der­nière chance pour la paix, mais des diri­geants euro­péens faibles envi­sagent actuel­lement de liquider tout à la fois la paix et leurs propres démo­craties plutôt que de tenir tête aux extré­mistes amé­ri­cains. Ils pensent que le public se moque que la paix et les Pales­ti­niens soient sacrifiés une fois de plus. Montrons-​​leur à quel point ils se trompent.
ENVOYEZ UN COURRIEL : (voir "send an email message")
Si la Grande-​​Bretagne, l’Allemagne, la France et l’Espagne sou­tiennent la demande pales­ti­nienne, elle aura le poids et l’appui financier dont elle a besoin pour entamer un nouveau cha­pitre de liberté et de paix. Inondons-​​les de mes­sages leur demandant d’annoncer leur soutien :
Site du président français : http://www.elysee.fr/ecrire/

Adresse mail du Secré­taire aux affaires étran­gères bri­tan­nique : private.office@fco.gsi.gov.uk
Adresse élec­tro­nique du Ministres des affaires étran­gères allemand : presse@diplo.de
Site du Premier ministre espagnol : https://portal-scc.presidencia.gob.es/ciudadan@s/contacto.jsp
Ci-​​dessous quelques argu­ments à uti­liser comme guide lorsque vous écrirez votre message

TROP C’EST TROP
-  il y a déjà eu des décennies d’occupation et de répression du peuple pales­tinien par Israël
-  pendant des années les États-​​Unis et Israël ont gardé la paix otage de pro­cessus qui n’ont rien apporté que plus de colo­ni­sation de la terre palestinienne
-  les États-​​Unis et Israël ne devraient pas se sortir impu­nément des pres­sions qu’ils exercent sur le reste du monde afin de faire voter « non » à ce qui est mora­lement et stra­té­gi­quement juste
C’EST LA SEULE VOIE VERS LA PAIX
-  actuellement il n’y a même pas un processus de paix en cours
-  c’est une nou­velle chance d’équilibrer la situation et de relancer une nou­velle voie vers la paix et la liberté
-  si la demande échoue, nous pouvons avoir de nou­velles décennies de vio­lences et les extré­mistes vont encore gagner du terrain
SOUTENEZ LE VOTE DU MONDE
-  c’est l’heure pour la Palestine – c’est une pro­po­sition diplo­ma­tique légitime et non-​​violente qui mérite le soutien total de l’Europe
-  l’ONU, la Banque Mon­diale et le FMI disent que les Pales­ti­niens sont prêts pour diriger leur propre État
-  la majorité des peuples en Europe et les 2/​3 des diri­geants mon­diaux sont déjà en faveur d’un état pales­tinien Pensez à être poli – nous serons beaucoup plus cré­dibles si nous sommes rai­son­nables et courtois
Posts sur Facebook :
L’Espagne, la France, l’Allemagne et la Grande-​​Bretagne n’ont pas encore pris position. Uti­lisez les argu­ments pré­cé­dents pour vous aider à écrire un message sur les pages facebook de leurs dirigeants.

Ou copiez le message ci-​​dessous et cliquez sur les liens pour les coller sur leurs pages.
En tant que citoyens concernés par cette question, nous vous demandons ins­tamment de vous tenir du bon côté de l’histoire face aux pres­sions des États-​​Unis et d’Israël, et de sou­tenir la réso­lution pales­ti­nienne à l’Assemblé générale des Nations unies. C’est le meilleur chemin vers la paix et la liberté et le public le sou­haite. C’est l’heure main­tenant pour la Palestine.
http://www.france-palestine.org/Palestine-a-l-ONU

Association France Palestine Solidarité (AFPS)

> 21 ter Rue Voltaire 75011 Paris
> Tél. : 01 43 72 15 79
> Fax. : 09 56 03 15 79
> Suivez l'AFPS sur www.france-palestine.org, Facebook et Twitter
Partager cet article
Repost0
17 novembre 2012 6 17 /11 /novembre /2012 09:20

 

LA SYRIE AUTREMENT
Un autre regard sur la Syrie - Bahar Kimyongür
Les médias nous ont servi le visage présentable de la révolution. Coup d'oeil sur les coulisses.

Alep, mère de tous les malheurs - Bahar Kimyongür
Longtemps restée en dehors du conflit, la ville est divisée.

Un acteur palestinien tué par les terroristes à Damas - Bahar Kimyongür
« Ses opinions avaient fait de lui la bête noire de l'opposition radicale syrienne. »

Professeur belge et avocat du terrorisme antisyrien - Bahar Kimyongür
Comment Thomas Pierret tente de nous convaincre de l'humanisme de quelques takfiristes.

SANS-PAPIERS EN GRECE
Cauchemar grec pour les sans-papiers mineurs - Gregory Mauzé
Récit d'un triste aspect méconnu de la crise grecque.

En Grèce, les migrants entre le marteau et l'enclume - Gregory Mauzé
Les sans-papiers pris en tenaille entre la répression européenne et la montée fasciste.

BELGIQUE AUSTERE
Non, les Belges n'ont pas vécu au-dessus de leurs moyens - Olivier Bonfond
Déconstruction d'un mythe en vogue destiné à faire avaler la pilule de la régression sociale

Partager cet article
Repost0
17 novembre 2012 6 17 /11 /novembre /2012 09:15

 

 

Le n°19 de la revue Chiendents (éditions du Petit Véhicule)

vient de paraître

Trois nouvelles rebelles, envers et contre tout, par

Philippe Ayraud, Stéphane Beau, Bertrand Redonnet.

Illustrations en couleurs de Nicolas Désiré Frisque, artiste nantais

Prix : 4 euros / Dispo auprès de Philippe

Par correspondance :

Adressez votre chèque de 5 euros (quatre euros + 1 euro de participation aux frais d’envoi) l’exemplaire, en précisant vos coordonnées postales, à

Philippe Ayraud

9, rue d’Ouessant 44 470 Thouaré-sur-Loire

Partager cet article
Repost0
17 novembre 2012 6 17 /11 /novembre /2012 09:06

les Éditions du Céphalophore entêté

organisent

dans le cadre du Salon de l’Autre Livre

qui se tiendra du Vendredi 16 (14 – 22) au Dimanche 18 Novembre (10 – 19)

non sans passer par le Samedi 17 (10 – 20)

en l’Espace des Blancs Manteaux

48 rue Vieille-du-Temple 75004 PARIS

M° Saint-Paul ou Hôtel de ville

une dégustation-vente de leurs publications

 

 

L'Académie du Centre vous invite à sa prochaine conférence :

 L'Armée française sous Vichy et le 1er Régiment de France.

par Pierre PAJOT, membre de l'Académie

 

Mardi 20 novembre 2012 - 18 h 30

Archives départementales de L'Indre

1, rue Jeanne d'Arc - Châteauroux

(entrée gratuite)

 

 


le 4 décembre prochain, l’IPSN propose une conférence sur le thème « Stress et Cancers » avec le Professeur Henri Joyeux, cancérologue, chercheur et nutritionniste.

Pour consulter le programme de la conférence, cliquez ici : http://ipsn.eu/programmes/ipsn_prog-stress-cancers_web.pdf


Institut pour la Protection de la Santé Naturelle
Association sans but lucratif
253A Chaussée de Wavre
1050 BRUXELLES
www.ipsn.eu

 

 

femmes


Partager cet article
Repost0
17 novembre 2012 6 17 /11 /novembre /2012 09:04

Chers amis, la présente édition électronique d’Angles d’Attac est entièrement consacrée à notre Festival de Cinéma, qui aura lieu du 22 au 25 novembre au Botanique.

Amérique latine / Ecologie / Europe / Droite ultra / Féministes / Goldman Sachs / Grèce / Indignés / Maffiosi / Médias / Néolib’ / Nine Eleven / Occupy Wall Street / Printemps arabes / Rebelles / Réfugiés / Rwanda / Scandales / Syrie / USA...: une treizième session exceptionnelle.

 

Le programme complet du 13ème festival cinéma d'ATTAC, c'est ici!

Le dépliant, avec la programmation résumée du Festival : c'est ici! 

L'affiche du 13ème festival cinéma d'ATTAC : c'est ici!

 

Partager cet article
Repost0
17 novembre 2012 6 17 /11 /novembre /2012 09:01

Auditoriumde la BFM
2, pl. Aimé-Césaire-Limoges
le samedi 1er décembre 2012 à 15 heures
Conférence-débat
avec Hugues Lenoir,
éducateur anarcho-syndicaliste,
auteur de livres sur l'éducation libertaire
Entrée libre
Réservations cira.limousin@free.fr
Organisé par le Cira limousin (Centre international
de recherches sur l'anarchisme), avec le soutien
du groupe libertaire Le Cri du Peuple

Partager cet article
Repost0