Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 avril 2016 6 02 /04 /avril /2016 09:46

Nathalie Goulet a affirmé à l'AFP avoir reçu des menaces de mort sur les réseaux sociaux après s'être étonnée d'une niche fiscale possible en cas de don à l'armée israélienne.

La sénatrice UDI-UC de l'Orne, Nathalie Goulet a annoncé à l'AFP avoir reçu des menaces de mort après s'être étonnée de la possibilité offerte aux contribuables français qui font un don à l'armée israélienne, Tsahal, de bénéficier d'une réduction d'impôts de 60%.

Également vice-présidente de la commission de la Défense, la sénatrice de l'Orne avait posé le 10 mars une question écrite au secrétaire d'État chargé du budget, Christian Eckert, pour attirer son attention sur le sujet. Souhaitant « avoir l'explication de cette disposition exorbitante du droit commun », elle avait souligné qu'il s'agissait là « d'une niche fiscale payée par le contribuable français au profit d'une armée étrangère ».

Source

Repost 0
Publié par ELIZABETH
commenter cet article
2 avril 2016 6 02 /04 /avril /2016 09:42

Inquisition moderne ? Le Sénat a adopté mercredi soir une disposition qui obligera les internautes qui consultent des sites avec de la propagande terroriste à prouver leur bonne foi. Sinon, trois ans de prison.

Contre l’avis du gouvernement qui sait l’article probablement inconstitutionnel, le Sénat a adopté jeudi un amendement présenté par le groupe des Républicains dans le cadre de l’examen du projet de loi de réforme pénale, qui vise à condamner la lecture répétée de sites de propagande terroriste. Le même texte avait été précédemment rejeté par l’Assemblée nationale.

Quelle interdiction ?

Que dit le texte interdisant la visite de sites ?

L’article amendé punit de deux ans de prison et 30 000 euros d’amende que « le fait de consulter habituellement un service de communication au public en ligne mettant à disposition des messages, images ou représentations soit provoquant directement à la commission d’actes de terrorisme, soit faisant l’apologie de ces actes lorsque, à cette fin, ce service comporte des images ou représentations montrant la commission de tels actes consistant en des atteintes volontaires à la vie est puni de deux ans d’emprisonnement et de 30 000 euros d’amende ».

Lire l'article

Repost 0
Publié par ELIZABETH
commenter cet article
2 avril 2016 6 02 /04 /avril /2016 09:35

Un échange de courriels déclassifiés entre l’ancienne secrétaire d’État américaine Hillary Clinton et son conseiller Sid Blumenthal montre que Clinton était totalement impliquée dans la conspiration occidentale contre le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi et sa monnaie panafricaine le dinar-or, comme le raconte F. William Engdahl.

Kadhafi n’a pas été le seul dirigeant arabe qui a cherché à détourner ses revenus pétroliers vers des fonds contrôlés par l’État plutôt que de faire confiance aux banquiers de Londres et de New York, après que la guerre américaine contre le terrorisme a débuté au Moyen-Orient et en Asie centrale.

«En 2008, la perspective d’un contrôle souverain par un nombre croissant d’États pétroliers arabes et africains de leurs revenus pétroliers et gaziers d’État a suscité de graves préoccupations à Wall Street, ainsi qu’à Londres. On parle d’énormes quantités de liquidités, des trillions de dollars qui ne seraient potentiellement plus contrôlés», poursuit Engdahl.

Pendant ce temps, en 2009, Kadhafi, alors président de l’Union africaine, a offert aux États du continent de passer à une nouvelle monnaie, indépendante du dollar américain, le dinar-or.

Selon le chercheur, l’idée exprimée par le leader libyen a reçu les éloges de Ben Ali le Tunisien et de l’Égyptien Moubarak.

Kadhafi a appelé les pays africains à créer une alliance monétaire faisant du dinar-or le principal moyen de paiement du pétrole et d’autres ressources.

Le rêve des pays africains était en même temps un cauchemar pour les élites financières occidentales.

À la lumière de cela, il est peu surprenant que Wall Street et la City de Londres aient jeté tout leur poids derrière la campagne dirigée par l’OTAN contre le leader libyen.

Lire l'article

Repost 0
Publié par ELIZABETH
commenter cet article
2 avril 2016 6 02 /04 /avril /2016 09:29

La journaliste Eva Golinger (États-Unis – Venezuela) s’est interrogée à plusieurs reprises sur les circonstances suspectes entourant la mort du président vénézuélien Hugo Chávez. Le site aporrea.org cite sa déclaration: «Tout ce que Washington cherchait à atteindre au cours de l’administration de Hugo Chávez est aujourd’hui en train d’être réalisé en son absence. La maladie cancéreuse dont Chávez a souffert était inhabituellement agressive et suspecte, et chaque jour apporte plus de preuves qu’il est possible que Chávez ait été assassiné.»

Les premiers signes de cancer ont été trouvés chez Chávez en mai 2011. En juin, il a subi deux interventions chirurgicales dans un centre spécialisé à La Havane. Ses chirurgiens cubains ont trouvé et enlevé une tumeur maligne qui avait métastasé avec une persistance sinistre, en dépit de toutes les mesures préventives. De nouvelles opérations ont été nécessaires. Cet homme athlétique, qui était plein de force et physiquement robuste, est décédé le 5 mars 2013 à l’âge de 58 ans.

En s’étendant sur ce sujet, Eva Golinger écrit, «Il suffit de savoir qu’un homme qui avait été, depuis plusieurs années, l’un de ses plus proches collaborateurs, qui était souvent seul avec lui et lui a apporté sa nourriture, du café et de l’eau, est maintenant un témoin protégé aux États-Unis. Bientôt les actions secrètes de Leamsy Salazar et sa collaboration étroite avec les agences de renseignement à Washington seront dévoilées ».

Lire l'article

Repost 0
Publié par ELIZABETH
commenter cet article
2 avril 2016 6 02 /04 /avril /2016 09:26

Les accusations contre le président Erdoğan s’accumulent. Alors que la Russie et les États-Unis livrent indirectement des armes au PKK, la Turquie est accusée d’avoir commandité les attentats de Paris et de Bruxelles ; une accusation étayée par les propres déclarations d’Erdoğan et par un témoignage accablant du roi Abdallah de Jordanie. En outre, Washington vient d’ouvrir une enquête sur un gigantesque détournement de fond au profit de l’AKP.

En une semaine les affaires du président Erdogan se sont considérablement assombries.

En premier lieu, le soupçon plane sur sa responsabilité dans les attentats de Paris et de Bruxelles.

Dans le premier cas, la Turquie aurait tenté d’exercer un chantage sur le président Hollande à propos de son engagement non-tenu de l’aider à « régler » la « question kurde ».

On se souvient qu’au début 2011, les ministres des Affaires étrangères français et turc, Alain Juppé et Ahmed Davutoğlu, avaient signé un Traité secret fixant les conditions des guerres à livrer contre la Libye et contre la Syrie. Or, l’une des clauses de ce traité prévoyait le soutien de la France à un règlement de la « question kurde » qui ne porte pas atteinte à « l’intégrité territoriale de la Turquie ». En d’autres termes, il s’agissait de créer un nouvel État, à cheval sur l’Irak et la Syrie, pour pouvoir y expulser les Kurdes turcs. Ce projet de nettoyage ethnique, qui correspond à un vieux plan des stratèges israéliens, fut avalisé par le département US de la Défense et publié par Robin Wright dans le New York Times, en septembre 2013.

Arrivé au pouvoir, le président Hollande s’était engagé à l’honorer. Pour cela, il avait officiellement reçu Erdoğan à l’Élysée, le 31 octobre 2014, où il lui avait secrètement fait rencontrer Salih Muslim, le co-président du YPG, auquel on promit qu’il deviendrait président du nouvel État. Cependant, après la victoire kurde de Kobané, Hollande se mit au goût du jour et changea son fusil d’épaule. Il reçut officiellement à l’Élysée l’autre co-président du YPG, Asya Abdullah, fidèle —elle— à Ocälan. Ne sachant plus très bien ce qu’il voulait faire avec les Kurdes, Hollande décida de prendre prétexte de la crise des réfugiés pour financer plus largement la guerre en Syrie. En définitive, lorsque la Russie débuta sa campagne de bombardements, le mirage israélo-franco-turc d’un pseudo-Kurdistan s’envola définitivement. Pour se faire excuser, Hollande proposa de financer plus largement la guerre en faisant verser 3 milliards d’euros annuels à la Turquie par l’Union européenne, sous prétexte d’aide aux réfugiés. Exaspéré Erdoğan aurait alors commandité les attentats du 13 novembre 2015 à Paris.

Lire la suite

Repost 0
Publié par ELIZABETH
commenter cet article
2 avril 2016 6 02 /04 /avril /2016 09:21

En avril 2013, François Hollande avait promis aux Chinois de lever « tous les obstacles » à leurs investissements en France, sous réserve qu’ils contribuent à créer des emplois et de l’activité.

Les Chinois l’ont pris au mot. Ils s’engouffrent de plus en plus dans l’économie française, conséquence, sans doute, de la mondialisation ; mais qu’un pays étranger, dont le régime est pour le moins contestable, s’empare ainsi de l’industrie française est pour le moins regrettable.

Dernière proie : la maison fondée en 1847 par Robert Desseilles va passer sous pavillon de Yongsheng, un fabricant de fibre textile. Telle est la décision du tribunal de commerce de Boulogne-sur Mer, qui a écarté deux autres repreneurs, français cette fois.

Lire l'article

Repost 0
Publié par ELIZABETH
commenter cet article
2 avril 2016 6 02 /04 /avril /2016 09:18

Les policiers ont décidé de se mettre en grève pour dénoncer des manquements dans la sécurité à l’aéroport de Bruxelles-Zaventem, a-t-on appris ce jeudi. La grève pourrait durer deux mois car le préavis de grève, déposé le 18 mars, soit avant les attentats, court jusqu’au 1er juin prochain. L’aéroport, toujours fermé, devait rouvrir dans les jours qui viennent.

D’après la RTBF, la police de l’aéroport a décidé de l’activer « immédiatement ». Des tractations ont eu lieu ce jeudi après-midi entre les représentants du gouvernement et les représentants syndicaux. Les policiers réclamaient des points de contrôle avant l’entrée des passagers dans le terminal et une zone de 100 mètres autour de l’aéroport où aucun véhicule ne serait accepté. Ces deux demandes ont été jugées irréalisables ce qui a conduit au déclenchement du mouvement de grève.

Une lettre ouverte

Ce jeudi matin, une centaine des 400 policiers de l’aéroport bruxellois ont dénoncé dans une lettre ouverte les problèmes de recrutement de l’aéroport et la présence de personnalités radicalisées parmi le personnel.

L’aéroport, dont le hall des départs a été dévasté par un double attentat-suicide le 22 mars, est « techniquement prêt » pour une reprise partielle du trafic voyageurs, mais aucun vol commercial n’est toutefois prévu avant samedi, a annoncé jeudi la société gestionnaire. Les autorités devront donc gérer ce problème social avant d’envisager une reprise normale du trafic aérien.

​Lire l'article

Repost 0
Publié par ELIZABETH
commenter cet article
2 avril 2016 6 02 /04 /avril /2016 09:15

Un agriculteur âgé d’une cinquantaine d’années s’est suicidé mercredi matin avec une arme à feu, sur un chemin situé sur la commune d’Orange (Vaucluse), à proximité de son exploitation agricole d’une dizaine d’hectares. L’alerte a été donnée par un passant vers 8 heures.

Selon Yves Badorc, procureur de la République à Carpentras, l’homme a vraisemblablement mis fin à ses jours à cause des difficultés que rencontrait son exploitation maraîchère de Caderousse. « C’est une exploitation qui était en difficultés, et ce serait susceptible d’expliquer son geste, mais il n’a pas laissé de mot », a précisé le procureur à l’AFP.

« Il était dans une situation difficile depuis plusieurs années, il avait cumulé les ennuis et l’élément déclencheur, c’est sûrement la crise de la salade », a estimé le président de la chambre d’agriculture du Vaucluse, André Bernard.

L’agriculteur avait récemment augmenté la surface dédiée à la culture de la salade, secteur qui a rencontré cet hiver « une crise profonde », selon André Bernard, en raison de la surproduction liée aux températures douces et à l’arrivée sur le marché français de la production maraîchère du Portugal et de l’Espagne, à la suite de l’embargo russe.

Source

Repost 0
Publié par ELIZABETH
commenter cet article
2 avril 2016 6 02 /04 /avril /2016 09:11

À l’initiative du président Hollande, un projet de loi prépare le retour de l’OTAN avec le stationnement sur notre sol de forces militaires étrangères membres, 50 ans après en avoir été exclues par le général de Gaulle

Le président de la République, bafouant les principes établis au nom de la France, de 1958 à 1966 pour sa sortie de du commandement intégré de l’OTAN, a soumis au conseil des ministres du 4 janvier 2016 un projet de loi qui autoriserait le retour sur notre sol de forces militaires étrangères sur décision des Etats-Unis, véritable maître de l’OTAN.

Le général de Gaulle dès son accession à la présidence de la République en janvier 1959 a multiplié les démarches et pris les décisions afin que la France rétablisse sa souveraineté et son indépendance, ce qui fut réalisé en mars 1966.

Le texte prévoit, s’il est adopté par le parlement, l’adhésion de la France à un protocole datant de 1952 qui définissait « le cadre juridique du stationnement des quartiers généraux de l’OTAN et de leurs personnels au sein des pays de l’alliance ».

Ce protocole de 1952 induisait la présence de 28000 militaires américains qui paradaient sur notre sol 21 ans après la fin de la Seconde Guerre Mondiale. Ils occupaient principalement des bases aériennes, comme à Déols près de Châteauroux, tout en narguant les autorités et la population.

Lire l'article

Repost 0
Publié par ELIZABETH
commenter cet article
2 avril 2016 6 02 /04 /avril /2016 09:05

L’association écologiste Sea Shepherd a dénoncé ce dimanche la réouverture du Marineland d’Antibes, et annoncé avoir assigné le plus grand parc d’attractions marin d’Europe pour « maltraitance animale » et « pollution volontaire ».

« Nous sommes contre le maintien d’orques en captivité car ce n’est tout simplement pas leur place», a déclaré à l’AFP Paul Watson, fondateur de l’ONG, spécialisée dans la défense des océans. L’association explique avoir assigné le parc devant le tribunal correctionnel et précise qu’une audience aurait lieu en septembre prochain.

Le parc était déjà visé par une enquête préliminaire ouverte après la plainte de trois associations françaises pour « actes de cruauté envers les animaux ». L’assignation de Sea Shepherd vise les conditions dans lesquelles les animaux vivent ainsi que la façon dont le parc a géré les dommages consécutifs aux inondations d’octobre qui ont ravagé la Côte d’Azur, a précisé l’association.

Six mois de travaux

Marineland est rouvert depuis lundi, après six mois de travaux en raison des dégâts provoqués par ces inondations meurtrières. De nombreux animaux sont morts après ces intempéries. Une semaine après les inondations, une orque, Valentin, 19 ans, a succombé selon la direction à une « torsion de l’intestin ».

Lire l'article

Repost 0
Publié par ELIZABETH
commenter cet article