Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 juin 2016 6 04 /06 /juin /2016 10:13

Lundi dernier, la députée québécoise Agnès Maltais demandait le retrait du projet de loi 59 pour « la prévention et la lutte contre les discours haineux et les discours incitant à la violence », en dénonçant son atteinte à la liberté d’expression. En vertu de cette loi, serait interdit tout discours public visant « un groupe de personnes qui présentent une caractéristique commune identifiée comme un motif de discrimination ». S’appuyant notamment sur la dénonciation, la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse aurait tous les moyens pour entreprendre « les actions appropriées ». Mathieu Bock-Côté s’inquiète de cette « commission très radicale qui vise à contrôler la parole publique et qui rêve de devenir une police de la pensée et de l’opinion ».

En France, que dire alors du projet de loi Égalité et Citoyenneté pour lequel Manuel Valls a décidé d’engager la procédure accélérée cet été ? Outre les mesures inquiétantes destinées à renforcer et développer la « réserve citoyenne » ou la mixité ethnique et sociale, apparaissent des « dispositions tendant à améliorer la lutte contre le racisme et les discriminations » au nom de « l’égalité réelle ». Ainsi, conformément aux dispositions de l’article 37 (titre III), la répression des « délits de provocations, de diffamations et d’injures racistes ou discriminatoires » sera renforcée. Mais, surtout, l’article 41 élargit considérablement les critères de discrimination prévus par l’article 1 de la loi n° 2008-496 du 27 mai 2008. Un individu ne pourra désormais plus être discriminé en vertu « de sa situation de famille, de sa grossesse, de son apparence physique, de son patronyme, de son état de santé, de ses caractéristiques génétiques, de ses mœurs, de ses opinions politiques, de ses activités syndicales, de son appartenance ou de sa non-appartenance, vraie ou supposée, à une ethnie, une nation, une prétendue race ou une religion déterminée ». Déclaré inapplicable à un être humain, le terme « race » disparaît. Et l’expression de tous les goûts personnels sera réprimée.

Source

Repost 0
Publié par ELIZABETH
commenter cet article
4 juin 2016 6 04 /06 /juin /2016 10:06
Rencontre dédicace à Nantes

Les 4 dimanches de juin, de 10h à 13h les Romanciers Nantais dédicacent leurs recueils collectifs de nouvelles, ainsi que leurs propres ouvrages.

Philippe Ayraud y sera le dimanche 5 juin, en compagnie de deux autres auteurs.

Au plaisir de vous voir peut-être dans ce sympathique bistrot convivial et populaire !

Repost 0
Publié par ELIZABETH
commenter cet article
4 juin 2016 6 04 /06 /juin /2016 10:04

Dans la capitale et ce, dès le 10 de ce mois, ce sont 7.000 véhicules qui devraient être interdits de « fan-zones », soit ces gigantesques espaces ornés d’écrans géants, attirant généralement des dizaines de milliers de nos compatriotes, qu’ils soient ou non parisiens.

D’où légitime colère des riverains, surtout chez ceux qui, tel que le révèle Europe 1, « s’étaient procuré un macaron les autorisant à se garer près de leur résidence, malgré la mise en place d’une immense fan-zone au Champs-de-Mars ». Le stationnement se trouve donc interdit de fait dans ces rues, mais également dans les parkings avoisinants.

Après, les avis divergent. Risques terroristes, grands rassemblements moutonniers toujours susceptibles d’attirer d’aussi grands attentats ? Habitants du Champ-de-Mars traités en damnés de la Terre ? Faudrait peut-être voir à ne pas trop pousser. Mais, comme toujours, l’Élysée et son épigone parisien ont le don de s’embourber dans d’indescriptibles foutoirs dont ils ne parviennent jamais à se dépêtrer, si ce n’est la tête dans le sac.

Football ou pas, terrorisme ou non, tout vient aussi de cette haine de l’automobiliste. Transformer Paris en ville muséifiée, réservée aux piétons, aux Vélib’ et autres Autolib’ ? C’était un peu le but. Soit un Paris sanctuarisé pour les Parisiens. « On est chez nous ! » tel qu’on le bramerait au Front national. Sauf que chez les lepénistes, c’est vulgaire, alors que c’est tellement cool chez les Parisiens bien nés.

Au fait, cette tyrannie consistant à persécuter les automobilistes venus de lointaines contrées pour gagner leur croûte à Paris, qui l’a initiée ? Ne serait-ce pas un certain Denis Baupin, dont il est depuis régulièrement question dans l’actualité ? On ne sait pour quelles raisons freudiennes, il a de longue date poursuivi ces automobilistes en question de sa vindicte. Amateur de beaux châssis ou transi à l’idée de tous ces pare-chocs se frôlant les uns les autres ? Peur de possibles tête-à-queue ? Et, à défaut de transports amoureux, pourquoi cet amour des transports « propres », ambiance métro, objets oblongs se glissant en permanence dans de sombres tunnels… Tout cela signifierait-il que le petit Denis a quelques menus problèmes de petite enfance à régler ?

En attendant, ce sera aux contribuables de s’acquitter de la petite note. Ils la régleront d’humeur encore plus saumâtre lorsqu’ils auront lu, sur le site de la Ligue de défense des conducteurs, que la limitation à 70 km/h sur le périphérique, loin d’avoir fait baisser la pollution, aura causé une hausse de 75 % des accidents mortels tout en entraînant celle du racket fiscal des radars fixes, soit une augmentation de 234 %.

Source

Repost 0
Publié par ELIZABETH
commenter cet article
4 juin 2016 6 04 /06 /juin /2016 10:00

Le chantier du complexe EuropaCity, prévu pour couvrir 80 hectares, pourrait être lancé en 2019 pour une ouverture au public prévue en 2024. Il s’inscrit dans une zone d’aménagement concertée (ZAC) qui projette en tout d’urbaniser 280 hectares. Les promoteurs d’EuropaCity tempèrent, mettant en avant un projet de « ferme urbaine » de sept hectares et un « parc urbain » de dix hectares. S’y ajoutent, selon les plans, 23 hectares de commerces – l’équivalent de 33 terrains de football ! –, 2 700 chambres d’hôtels, des restaurants, et parc de loisirs.

« Ce sera un lieu hybride, proposant des expériences inédites, résume Christophe Dalstein, directeur du projet EuropaCity. On y trouvera le plus grand parc aquatique de France, mais aussi un parc des neiges, des salles de spectacles, des boites de nuits... ». L’opinion de Guillaume Faburel, enseignant chercheur en études urbaines, est plus tranchante : « Europacity se veut être une des nouvelles cathédrales du néo-libéralisme urbain » [1].

Gigantisme contre sobriété énergétique

Le projet porté par Alliages & Territoires – filiale d’Immochan, appartenant au groupe Auchan – vise les 31 millions de visites annuelles [2]. Soit deux fois plus qu’Euro Disney, première destination touristique d’Europe [3] ! La question des tarifs est à l’étude, mais selon des chiffres consultés par Basta !, le prix des entrées varierait de 3 à 5 euros pour la ferme urbaine, entre 20 et 30 euros pour le parc des neiges... et entre 65 et 200 euros pour le cirque contemporain ! Pas sûr à ces prix là que les familles franciliennes, notamment celles de Gonesse et d’Aulnay-sous-Bois, vivant pour un quart d’entre-elles en-dessous du seuil de pauvreté, profitent régulièrement d’EuropaCity.

A l’heure où la sobriété énergétique devrait être un impératif, le projet d’implanter une piste de ski, une piste de luge et un snowpark à 20 kilomètres du centre-ville de Paris interroge... « On n’a pas l’impression que la COP21 a eu lieu, avec ce parc à neige accolé à un parc nautique. Ça n’est pas climato-compatible ! », s’insurge Denez L’Hostis, président du réseau France Nature Environnement (FNE). Kevin Vasseur, en charge de l’environnement à Europacity, assure à l’inverse que « le projet s’inscrit profondément dans la transition énergétique ». L’objectif visé serait même de « produire l’ensemble des besoins en énergie directement sur le site ». Plusieurs scénarios seraient à l’étude – géothermie, méthanisation, cogénération, bois, photovoltaïque... – mais rien n’est encore précisé.

Marion Robert, membre du Collectif pour le triangle de Gonesse (CPTG), constitué en mars 2011 en réaction à l’annonce du projet [4], enrage : « les besoins en énergie d’Europacity sont de 160 gigawatts-heure par an. C’est l’équivalent de la consommation de 70 000 habitants ! » Produire sur place et de manière écologique l’équivalent des besoins énergétiques d’une ville comme Drancy paraît, à ce stade, bien peu réaliste.

​Lire l'intégralité

Repost 0
Publié par ELIZABETH
commenter cet article
4 juin 2016 6 04 /06 /juin /2016 09:57

Le 2 mai, une quarantaine de détenues avaient effectué un blocage symbolique de 10 minutes dans la cour de promenade de la prison des femmes de Fresnes pour dénoncer leurs conditions de détention, dont une « hygiène déplorable », selon l’association Etxerat (« A la maison », en basque). A la suite de ce mouvement, Iztiar Moreno, 34 ans, membre présumée de l’organisation séparatiste basque espagnole ETA, arrêtée en 2011 dans la Creuse et en attente de jugement, avait été placée à l’isolement, la Direction de la prison considérant qu’elle était « la meneuse ».

En solidarité avec elle, toujours selon Etxerat, deux autres détenues membres présumées d’ETA, Ekhine Eizagirre, 31 ans, arrêtée à Blois en 2013, et Iratxe Sorzabal, 43 ans, arrêtée en septembre dernier dans les Pyrénées-Atlantiques et présentée comme une des chefs de l’ETA, avaient entamé une grève de la faim, imitées par cinq prisonniers basques de la Maison d’arrêt des hommes, puis vendredi, pour la journée seulement, par cinq autres prisonniers incarcérés sur l’Île de Ré (Charente-Maritime).

Source

Repost 0
Publié par ELIZABETH
commenter cet article
4 juin 2016 6 04 /06 /juin /2016 09:52

La fidélité de Léon Blum à son milieu bourgeois, son modérantisme et sa haine contre les Rouges avaient pour ressort l’appartenance de classe. Le niveau élevé de ses revenus n’offrait pas seulement un « argument facile » à ses adversaires mais ressortait des rapports de police factuels. « M. Léon Blum », notèrent en juin 1932 les Renseignements généraux de la Préfecture de police en citant « certains services de la Banque de France [,…] a récemment retiré d’importants capitaux du Crédit lyonnais pour les placer dans différentes banques de Genève. Les dépôts du leader socialiste en Suisse se monteraient actuellement à près de quarante millions »[8] ‑ soit plus de 24 millions d’euros actuels.

Preuve de malveillance ou d’antisémitisme? D’une part, les RG généraux fournissaient cette information technique sur tous les hommes politiques, y compris les communistes, qu’ils détestaient mais créditaient d’une honnêteté transparente. Seuls les dirigeants et élus du PCF voyaient la rubrique : « situation de fortune » systématiquement ainsi remplie : « : néant » ou « : vit du produit de son travail »[9]. La quasi-totalité des autres, y compris à gauche, se voyaient attribuer des revenus élevés, un fort enrichissement, souvent, quand ils n’étaient pas nés riches, et un patrimoine dont leurs électeurs populaires ne soupçonnaient pas l’importance.

D’autre part, les juifs riches n’étaient pas les seuls à frauder le fisc, comme le montrent les rapports de police[10], et le scandale public de novembre 1932 révéla l’évasion fiscale vers la Suisse banale chez tous les riches de toutes confessions ou athées. L’exportation française des fortunes et capitaux fuyant l’impôt était dans l’entre-deux-guerres considérable : Sébastien Guex évalue pour 1932 au chiffre d’« au moins » deux milliards de francs français, soit 400 millions de francs suisses et deux fois plus que les estimations courantes, « les montants […] extrêmement élevés échapp[a]nt à l’imposition française ». Le dossier en fut partiellement dévoilé à la Chambre des Députés, le 10 novembre 1932, par le socialiste Fabien Albertin : « on […] trouv[ait] le gotha de la société française » (à majorité catholique) dans « les documents saisis lors des perquisitions [qui] perm[ir]ent d’établir une liste d’un peu plus de mille noms de personnes impliquées. Une partie [seulement] de ces noms [fut] diffusée: trois sénateurs, une douzaine de généraux, deux évêques, d’anciens ministres, des grands industriels, comme la [protestante] famille Peugeot, ou encore la [très catholique] famille Coty, propriétaire entre autres de l’influent quotidien Le Figaro » et généreux bailleur de fonds des ligues. Les « démarches […] musclées contre la fuite des capitaux en Suisse » tentées par le fugace cabinet Herriot (juin-mi-décembre), d’audace déjà défaillante, ne survécurent pas à sa chute[11].

Lire l'intégralité

Repost 0
Publié par ELIZABETH
commenter cet article
4 juin 2016 6 04 /06 /juin /2016 09:45

Quinze anciens militaires ont été condamnés, vendredi 27 mai, par la justice argentine pour leur participation à l’opération Condor. Parmi eux, le dernier dictateur du pays, Reynaldo Bignone (1982-1983), 88 ans, s’est vu infliger une peine de vingt ans de prison. Cette opération, menée par six dictatures sud-américaines dans les années 1970, avait pour objectif d’éliminer les opposants politiques. A l’époque, l’Argentine, le Chili, l’Uruguay, le Paraguay, la Bolivie et le Brésil avaient uni leurs forces pour pourchasser les militants de gauche hostiles à leurs régimes.

Selon un document versé au dossier d’accusation, les Etats-Unis connaissaient l’existence de ce dispositif. Voyant dans ce plan un rempart face à l’avancée des idées socialistes et communistes, dans un contexte de guerre froide, Washington ne s’y est pas opposé. Le secrétaire d’Etat, Henry Kissinger, a ainsi répondu à un ministre argentin qui l’informait de l’opération :

« S’il y a des choses qui doivent être faites, faites-les rapidement. Mais vous devez reprendre rapidement les procédures normales. »

Lire la suite.

Repost 0
Publié par ELIZABETH
commenter cet article
4 juin 2016 6 04 /06 /juin /2016 09:39

Vendredi dernier, le 27 mai 2016 à 11 heures du matin, le Professeur Henri Joyeux était convoqué par la chambre disciplinaire de l'Ordre des médecins de la région Languedoc-roussillon-midi-pyrénées. Il a développé une nouvelle fois ses arguments :

- l’affaire de la pénurie est parfaitement calculée par les labos pour que le seul vaccin obligatoire ne puisse être trouvé que 7 fois plus cher avec 3 maladies de +, et des stocks dans les pharmacies dont il faut se décharger, car déjà payés aux labos.

- je suis très favorable à la vaccination obligatoire contre Diphtérie-Tétanos-Polio sans Aluminium. Les autres vaccinations sont discutables au plan scientifique. Elles sont d’ailleurs seulement recommandées, ce qui signifie qu’il y a des indications particulières à décider par les médecins, que les labos veulent généraliser pour des raisons essentiellement financières…

- des publications scientifiques nombreuses apportent des preuves qu’il peut y avoir des complications sérieuses suite à certaines vaccinations.

- un médecin de santé publique qui a été écarté à rapporté 65% de + de cas de Sclérose En Plaques(SEP), suite à la campagne de vaccination contre l’hépatite B, qui n’ont pas été reconnus par les laboratoires évidemment, mais reconnus dans des cas particuliers par la justice. Cette campagne de vaccination 1994-1997 a été brutalement stoppée par le ministre de l’époque Kouchner, face aux nombreuses complications.

- pas de mort que je connaisse après vaccination en général, mais des complications parfois graves OUI, rapportées par la littérature scientifique.

- actuellement on propose la vaccination contre la coqueluche pendant la GROSSESSE, alors qu’il n’existe pas de vaccin unique contre la coqueluche. Les mères non averties risquent de recevoir l’hexavalent.

- le vaccin DTP sans Aluminium a existé et il est facile de le re-fabriquer. Dès que les parents le trouveront, ils feront vacciner leur enfant. Tous l’attendent avec impatience, mais les laboratoires médicalisent l’émotion, font peur et font la sourde oreille.. en imposant l’hexavalent.

- la vaccination de collectivité est parfaitement logique en cas de début d’épidémie avérée telle une méningite, mais j’ai évoqué rapidement le cas des complications et des plaintes actuelles avec le Ménigitec.

- un enfant peut entrer en crèche non vacciné. Les parents ont trois mois pour le faire vacciner, mais on fait croire qu’on ne peut pas mettre son enfant à la crèche ou en collectivité s’il n’est pas vacciné.

- l’allaitement maternel tel que le recommande l’OMS 6 mois intégralement et en plus 1 année matin et soir, avant et au retour du travail est l’idéal pour protéger l’enfant qui peut être vacciné plus tard. Cela donne le temps à l’enfant de construire son immunité.

- le carnet de vaccination (j’ai montré et souligné celui du labo américain GSK) ne dit pas un mot de l’allaitement maternel qui ne dépasse pas 30% en France selon les recommandations de l’OMS et qui est de 98% en Allemagne, Autriche, Scandinavie, Australie…

- l’Aluminium adjuvant est destiné à stimuler l’immunité puisque les nourrissons sont vaccinés à 2 mois. Or le système immunitaire de l’enfant n’est pas mature avant sa 2ème année de vie.

- l’Aluminium a été retiré des vaccins vétérinaires du fait de complications graves chez l’animal (sarcomes, cancers très graves), mais est maintenu chez l’humain.

- l’allaitement maternel n’est pas poussé (alors qu’il protège l’enfant et permet de reculer l’âge de la vaccination), car les fabricants des laits maternisés sont un lobby puissant qui inondent de publicité médecins et parents.

- les labos ont toutes mes coordonnées mais ne m’ont jamais joint, alors que la pétition que j’ai lancée atteint près d’1million 26000 signataires.

- hier encore une grand-mère me demandait conseil car sa belle-fille qui est porteuse du virus de l’hépatite B vient d’accoucher. J’ai confirmé qu’il faut vacciner le nouveau-né et le papa et les futurs enfants. C’est au médecin à le dire et le faire.

- dans mes nombreuses conférences, le grand public pose d’excellentes questions. Il faut l’aider à discerner. Sa connaissance scientifique augmente sans cesse.

Je ne suis ni ostépathe, ni naturopathe, ni gourou, mais le Conseil national essaye de me faire passer pour..

A deux reprises, au début et vers la fin j’ai affirmé « quand on veut tuer le chien on l’accuse… je vous laisse finir » ...

http://petition.ipsn.eu/penurie-vaccin-dt-polio

LES PROCHAINES CONFERENCES DU PROFESSEUR JOYEUX A PARIS et TOULOUSE

A PARIS

1 - Conférence « Prendre soin de son pancréas pour éviter diabète et cancer » - Lien direct vers la présentation et la billetterie

Le dimanche 5 juin de 11h à 13h - Théâtre Déjazet (24 Bd Poissonnière – 75009 –Paris).

2 - Conférence « Contraception : comment s’y retrouver ? » - Lien direct vers la présentation et la billetterie

Le vendredi 17 juin de 20h00 à 21h30 Théâtre Déjazet (24 Bd Poissonnière – 75009 –Paris).

3 - Conférence « La ménopause et l’andropause : Comment éviter le piège de la médicalisation » - Lien direct vers la présentation et la billetterie

Le samedi 18 juin de 11h00 à 13h00 - Cinéma Max Linder (24 , Bd Poissonnière-75009-Paris).

Repost 0
Publié par ELIZABETH
commenter cet article
4 juin 2016 6 04 /06 /juin /2016 09:26

La Compagnie Armoricaine de Navigation, filiale du groupe Roullier, s'apprête à extraire des millions de m3 de sable coquillier d'une dune sous-marine, située entre 2 zones Natura 2000, prétendument pour les besoins de l'agriculture bretonne.

Mais :

1 Aucune étude sur les lançons présents ici et maillon essentiel de la chaîne alimentaire.

2 Insuffisance des données socio-économiques (pêche, mytiliculture, tourisme...)

3 Aucune étude sur les poissons migrateurs.

4 Aucune étude sur les micro-algues et planctons.

5 Aucune étude prévue concernant l’alternative plus au large

Refusons cette destruction programmée aux conséquences sous-évaluées potentiellement incontrôlables.

Cette cyberaction s'accompagne d'une occupation de la zone d'extraction via la vente symbolique de parcelles de 1 000m²(5 €) à retrouver ici :

https://www.helloasso.com/associations/peuples-des-dunes-de-batz-a-brehat/collectes/x

ou sur le blog :

www.peupeldesdunes22.fr.

Source : http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/extraction-sable-baie-lannion-plus-1156.html​

Repost 0
Publié par ELIZABETH
commenter cet article
28 mai 2016 6 28 /05 /mai /2016 10:49

Mais c'est parfois une bonne chose, par exemple, hier l'émission de fayots, "C à vous", a été interrompue par des manifestants. Comme ils disent dans la "grande" presse, il y a des "casseurs" qui se mélangent au vrais manifestants. "Jésus est le seul anarchiste qui ait réussi", la formule est d'André Malraux.

Réglons leur compte aux attardés mentaux, à tous ces traîne-lattes, qui sont malades, à cause de leur peur panique du pouvoir, de tous les pouvoirs. Fermons-leur la gueule ! Ne les révolvérisons pas. Ce serait du gaspillage de munitions. Mais fermons-leur leur sale gueule. Il va de soi que nous ne pouvons qu'approuver ces travailleurs, que l'on prive de leur travail. Il reste beaucoup d'autres émissions, à la télévision ou la radio, à qui il faudrait faire le même sort. Comme à "C à vous": regardez leur tronche de premier de la classe, selon la formule du grand Coluche. Refusons les élections d'où il ne peut sortir rien ni personne d'intéressant pour le plus grand nombre des gens ordinaires.

Restons entre nous autres, simples travailleurs. Ou retraités de la vie, tout simplement ! Vous qui n'avez qu'une vie, faut-il encore qu'on vous en prive?

Arrêtons tous ces malotrus dans leurs outrances ! Vive le sort fait à « C à vous » ! Et qu'on cesse de nous abreuver de mensonges ! Et de raisonnements travaillés dans des écoles normalisées ! D'où l'on sort avec des formules toutes faites, des lieux communs… qui se retournent toujours contre vous. Arrêtons tout pendant quelques instants. Nos chefs finiront par avoir peur de nous...

Repost 0
Publié par ROLLAND HENAULT
commenter cet article