Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 mai 2012 6 19 /05 /mai /2012 08:39

 

La Commission libertés publiques, justice et affaires intérieures met en garde contre les risques que pourrait engendrer l'adoption du traité anticontrefaçon sans consultation citoyenne ni respect des fondations européennes. Lire la suite

Partager cet article
Repost0
19 mai 2012 6 19 /05 /mai /2012 08:33

 

 

En ce mois de mai 2012, certaines villes ont déjà « agrémenté » leur fête locale en programmant une corrida pour distraire le bon peuple et tant pis si la majorité des français souhaite que ce spectacle d’une cruauté d’un autre âge disparaisse, les maires s’obstinent dans cette dérive. Pourquoi ? Pour faire plaisir à une poignée « d’aficionados » et aussi pour ne pas fâcher les associations taurines. On se demande bien pourquoi d’ailleurs une telle crainte, vu le « mini » nombre d’adhérents de ces associations qui ne représentent aucune force électorale (comme les chasseurs par ex.) Cette crainte des politiques est regrettable car ces associations de la mort ponctionnent des sommes prohibitives en subventions sans lesquelles les organisateurs devraient mettre la clé sous la porte, les corridas ne faisant plus recette ! Lire la suite

Partager cet article
Repost0
13 mai 2012 7 13 /05 /mai /2012 09:13

 

Ca y est la fête se termine. On range la grosse caisse, on range les violons des sérénades. On ramasse les papiers gras et les ordures ménagères ! Allons plus vite que ça ! On ramasse les pauvres et on les fout en taule, on ramasse les demi-mondaines et les putes de la politique on va les recycler dans l’humanitaire ! On ramasse tout ce qui se ramasse et les malchanceux s’en ramassent plein la gueule. Encore une bonne giclée de bulletins de vote et les cons vont partir en vacances exotiques, dans les aéronefs américains, afin de frissonner d’aise dans les palaces américains, un peu partout dans le monde. Les deux milliards de sous alimentés vont continuer d’éviter de manger, les riches vont enjamber les cadavres ou les ranger en prison, après les avoir passés à tabac dans les commissariats.

J’ai dit « la fête se termine », j’aurais mieux fait de formuler ma phrase autrement : « La fête continue ». On ne voit pas très bien, en effet, pourquoi elle s’arrêterait, la fête : les multinationales sont toujours en place, les pauvres couchent toujours dans la rue, les citoyens sont toujours pressurés comme avant, les milliardaires sont toujours milliardaires, les prisons et les maisons de retraites sont toujours surpeuplées et bouclées, et la densité des flics est toujours la même en attendant mieux. Dorénavant tout sera comme avant !

Les beaux parleurs vont continuer de beauparler, les téléspectateurs vont continuer d’être agglutinés devant les télécrans, les prolétaires golfeurs vont continuer à se croire milliardaires, les jeunes vont tous être diplômés, ingénieurs et agrégés, docteurs ès merde, obéisseurs hors classe. Les vieux cons vont continuer d’être vieux et cons avant de passer par l’état civil, si possible en battant des records de longévité. La longévité s’appellera toujours l’espérance de vie, et tout ça va se reproduire abondamment, les pauvres vont pouvoir se distraire avec les familles décomposées, qui ne puent pas davantage que les autres, et les familles recomposées, qui seront rafistolées, raccommodées, comme neuves, et ça s’appellera judicieusement le tissu social, et le tissu social sera pas mal rapiécé. Les élus et leurs idiots de service vont continuer de nous casser les couilles dans un langage incompréhensible, ils s’en tapent, les minables cons vont gagner de quoi acheter tous les produits inutiles qui naissent dans la tête des inventeurs de pièges à cons ! Et ils vont applaudir, juste avant de voter et il leur faudra bien un mois de repos avant de rentrer et d’ouvrir les yeux sur la merde dans laquelle ils se sont mis eux-mêmes au lieu de se révolter !

Se révolter, qu’as-tu dis là, Hénault ? « Fermer sa gueule » c’est pas seulement le titre du CD d’Elizabeth (Editions de l’Impossible, mais c’est pas impossible de l’acheter, c’est pédagogique en diable !) c’est la règle de vie de ce qui constituait autrefois le peuple, celui de la prise de la Bastille, la vraie, celui de la Commune de Paris 1871, celui de la Libération de Paris 1944 !

Et puis tous les peigne culs vont courir mendier un boulot pour simplement pouvoir bouffer la merde empoisonnée par Monsanto, respirer l’air empoisonné par Monsanto, pour acheter des prothèses auditives pour mieux entendre les cris de ceux qu’on torture quotidiennement, des prothèses optiques pour mieux voir la même chose, en couleurs bien nettes et constater qu’en hiver il fait froid, surtout dehors, que le pavé n’est pas chauffé tandis que l’été les rues sont climatisées aux alentours des commissariats et le long des autoroutes… Voilà, vous avez voté ? J’ai un copain qui a voté pour Dupont Aignan, parce qu’on n’en parle jamais à la télé. C’est une bonne raison, je trouve. Un dernier conseil : achetez-vous la panoplie du cosmonaute pour vous promener dans les chemins de randonnée et de solides gilets pare-balles pour vous hasarder dans les villes.

Et puis aussi de confortables gilets pare-cons vu que des cons ça va être à la mode partout !

C’est parce que vous avez gagné !

Gagné quoi, au fait ? Le droit de continuer à vous faire enculer. Vous n’aviez pas le choix vous avez confondu l’isoloir avec un isolant contre la connerie. Voilà ce que c’est d’être analphabète…

Partager cet article
Repost0
13 mai 2012 7 13 /05 /mai /2012 08:57

expulsion.jpg

Partager cet article
Repost0
13 mai 2012 7 13 /05 /mai /2012 08:53

 

Très instructif !

D'ici à la mi‐juin, la France aura importé d'Espagne plus de 83 000 tonnes de fraises.

Enfin, si on peut appeler «fraises» ces gros trucs rouges, encore verts près de la queue car cueillis avant d'être mûrs, et ressemblant à des tomates. Avec d'ailleurs à peu près le goût des tomates...

Si le seul problème posé par ces fruits était leur fadeur, après tout, seuls les consommateurs piégés pourraient se plaindre d'avoir acheté un produit qui se brade actuellement entre deux et trois euros le kilo sur les marchés et dans les grandes surfaces, après avoir parcouru 1 500 km en camion. À dix tonnes en moyenne par véhicule, ils sont 16 000 par an à faire un parcours valant son pesant de fraises en CO2 et autres gaz d'échappement. Car la quasi‐totalité de ces fruits poussent dans le sud de l'Andalousie, sur les limites du parc national de Doñana, près du delta du Guadalquivir, l'une des plus fabuleuses réserves d'oiseaux migrateurs et nicheurs d'Europe.

Il aura fallu qu'une équipe d'enquêteurs du WWF‐France s'intéresse à la marée montante de cette fraise hors saison pour que soit révélée l'aberration écologique de cette production qui étouffe la fraise française (dont une partie, d'ailleurs, ne pousse pas dans de meilleures conditions écologiques). Ce qu'ont découvert les envoyés spéciaux du WWF, et que confirment les écologistes espagnols, illustre la mondialisation bon marché.

Cette agriculture couvre près de six mille hectares, dont une bonne centaine empiète déjà en toute illégalité (tolérée) sur le parc national. Officiellement, 60% de ces cultures seulement sont autorisées; les autres sont des extensions «sauvages» sur lesquelles le pouvoir régional ferme les yeux en dépit des protestations des écologistes.

Les fraisiers destinés à cette production, bien qu'il s'agisse d'une plante vivace productive plusieurs années, sont détruits chaque année. Pour donner des fraises hors saison, les plants produits in vitro sont placés en plein été dans des frigos qui simulent l'hiver, pour avancer leur production. À l'automne, la terre sableuse est nettoyée et stérilisée, et la microfaune détruite avec du bromure de méthyl et de la chloropicrine. Le premier est un poison violent interdit par le protocole de Montréal sur les gaz attaquant la couche d'ozone, signé en 1987 (dernier délai en 2005); le second, composé de chlore et d'ammoniaque, est aussi un poison dangereux: il bloque les alvéoles pulmonaires.

> > Qui s'en soucie? La plupart des producteurs de fraises andalouses emploient une maind'oeuvre

marocaine, des saisonniers ou des sans‐papiers sous‐payés et logés dans des conditions précaires, qui se réchauffent le soir en brûlant les résidus des serres en plastique recouvrant les fraisiers au coeur de l'hiver.

Un écologiste de la région raconte l'explosion de maladies pulmonaires et d'affections de la peau.

Les plants poussent sur un plastique noir et reçoivent une irrigation qui transporte des engrais, des pesticides et des fongicides. Les cultures sont alimentées en eau par des forages dont la moitié ont été installés de façon illégale. Ce qui transforme en savane sèche une partie de cette région d'Andalousie, entraîne l'exode des oiseaux migrateurs et la disparition des derniers lynx pardel, petits carnivores dont il ne reste plus qu'une trentaine dans la région, leur seule nourriture, les lapins, étant en voie de disparition. Comme la forêt, dont 2 000 hectares ont été rasés pour faire place aux fraisiers.

La saison est terminée au début du mois de juin. Les cinq mille tonnes de plastique sont soit emportées par le vent, soit enfouies n'importe où, soit brûlées sur place.

Et les ouvriers agricoles sont priés de retourner chez eux ou de s'exiler ailleurs en Espagne. Remarquez: ils ont le droit de se faire soigner à leurs frais au cas ou les produits nocifs qu'ils ont respiré...

La production et l'exportation de la fraise espagnole, l'essentiel étant vendu dès avant la fin de l'hiver et jusqu'en avril, représente ce qu'il y a de moins durable comme agriculture, et bouleverse ce qui demeure dans l'esprit du public comme notion de saison. Quand la région sera ravagée et la production trop onéreuse, elle sera transférée au Maroc, où les industriels espagnols de la fraise commencent à s'installer. Avant de venir de Chine, d'où sont déjà importées des pommes encore plus traitées que les pommes françaises...

 

Partager cet article
Repost0
13 mai 2012 7 13 /05 /mai /2012 08:45

Alors nous revoilà avec nos cargaisons de chansons, nos poèmes chantés, notre joie de vous les offrir. Vous serez là à la mi-juin pour les partager, les aimer, pour vivre ensemble quelques instants de bonheur simple et franc dans ce petit monde que nous fabriquons à main nue avec tout notre cœur gonflé encore de l’émotion de nos trouvailles. Nous avons frissonné dans des salles obscures, nous nous sommes émerveillés et nous vous apportons maintenant ces découvertes d’un soir qui nous accompagnent déjà pour longtemps. Nous côtoierons les étoiles en ces douces soirées de juin et nos entretiens se prolongeront tardivement sous le regard complice de ceux que nous aimons. Une pensée douce pour nos grands disparus Léo Ferré, Barbara, Mano Solo, Allain Leprest piliers généreux de cette chanson vivante qui ne cesse de se régénérer là et partout où des oreilles curieuses s’invitent ! A vos écoutilles, nous sommes déjà là, avec nos bras chargés et notre grande impatience, comme d’autres avant nous et comme demain.
 A bientôt donc !

Toute la programmation : http://www.festivaltaparole.org/tp-2012-dimanche-17-juin/

Partager cet article
Repost0
13 mai 2012 7 13 /05 /mai /2012 08:37

Depuis un mois, plus de 2000 prisonniers palestiniens ont entamé une grève de la faim illimitée. Leur mouvement, d’une ampleur nationale et politique sans pareille, n’aboutit à aucune réalisation de leurs revendications pourtant légitimes. Le gouvernement israélien refuse de répondre à leurs demandes : ils réclament l’amélioration de leurs conditions de détention, la fin de l’isolement, l’autorisation de visite pour leurs familles, la suppression des arrestations arbitraires et l’abolition de l’arrestation administrative sans aucun jugement

Ce mouvement est suivi en Cisjordanie et dans la bande de Gaza par des milliers de Palestiniens qui organisent partout des manifestations de soutien à ces prisonniers, dans leur combat pour la liberté et la vie. Et des centaines de personnes ont commencé une grève de la faim en solidarité avec eux.

Cette grève est historique, c’est la plus longue dans l’histoire des prisonniers politiques du monde. C’est une résistance remarquable que celle de ces hommes et de ces femmes de bonne volonté qui, par leur patience et leur persévérance, sont un exemple pour le monde entier

Malgré quelques initiatives prises par des associations de la société civile dans certains pays, en solidarité avec les prisonniers palestiniens grévistes de la faim, on observe le profond silence des médias, des intellectuels, des partis politiques et celui des gouvernements d’un monde qui se dit libre et démocrate.

Personne ne bouge pour réagir devant le sort réservé à ces prisonniers ? Pourquoi ?

Vont-ils continuer longtemps à souffrir ?

Où sont donc les organisations des droits de l’homme ?

Où donc est le monde libre ?

Quand y aura-t-il une réelle pression sur les autorités israéliennes d’occupation ?

Les cris des estomacs vides de nos prisonniers vont-ils être entendus ?

En attendant, derrière les prisonniers palestiniens, tout notre peuple va poursuivre le combat, jusqu’à la conquête de ses droits légitimes et jusqu’à la sortie du dernier détenu des prisons et des ghettos israéliens.

Partager cet article
Repost0
13 mai 2012 7 13 /05 /mai /2012 08:33
Festiv'en Marche
La chanson belle et rebelle...
(deuxième édition)
Les 25, 26 & 27 mai 2012
Grange Fernand Maillaud
 
à MOUHET

 

Pour tout autre renseignement :
 http://festiv-en-marche.jimdo.com
Partager cet article
Repost0
13 mai 2012 7 13 /05 /mai /2012 08:30

Le Congrès brésilien vient de voter un effroyable article du code forestier qui donne carte blanche aux exploitants forestiers et agricoles pour raser d'immenses étendues de forêt vierge en Amazonie. Désormais, seule la présidente Dilma Rousseff peut enterrer cette loi.
>
> Heureusement, dans quelques semaines, Dilma accueillera le plus grand sommet mondial sur l'environnement, et des experts affirment qu'elle ne peut décemment pas l'inaugurer en tant que la chef d'Etat qui aura signé l'arrêt de mort de la forêt vierge. Elle est d'ores et déjà confrontée à une pression grandissante des Brésiliens, qui sont 79% à rejeter la loi. Une énorme mobilisation mondiale peut convaincre Dilma d'abandonner cette loi, et non la forêt tropicale.
>
> Dilma pourrait se décider à tout moment. Persuadons-la d'opposer son veto dès aujourd'hui. Cliquez ci-dessous pour signer la pétition urgente visant à stopper le massacre à la tronçonneuse en Amazonie -- et envoyez-la à tous vos contacts:
>
> http://www.avaaz.org/fr/veto_dilma_global_fr/?vl
>
> L'Amazonie est le poumon de la vie sur Terre -- 20% de notre oxygène provient de cette magnifique forêt vierge, qui joue un rôle-clé en atténuant le changement climatique. Sur la dernière décennie, le Brésil a considérablement limité le déboisement, qui a diminué de 78% entre 2004 et 2011. Grâce à quoi? Un code forestier réputé mondialement, une application rigoureuse de la loi et la surveillance par satellite.
>
> Or cette loi criminelle ouvrirait la voie à l'abattage d'arbres sur une zone aussi grande que la France et la Grande-Bretagne réunies tout en blanchissant les exploitants de toutes leurs activités criminelles passées de déforestation. Non seulement les forêts brésiliennes se transformeraient en paysages de désolation, mais cela créerait un précédent mondial néfaste. Il est vital que nous protégions l'Amazonie.
>
> Le Brésil se développe rapidement et se bat pour sortir des dizaines de millions de gens de la pauvreté. Bien qu'il ait été prouvé que la déforestation n'a pas d'impact sur la croissance, le puissant lobby agricole qui a aidé Dilma à accéder au pouvoir exerce, dans un but lucratif, de fortes pressions pour qu'elle rase la forêt vierge. Et cette bataille n'est pas belle à voir -- les militants locaux se font assassiner, intimider ou réduire au silence. Pourtant, d'anciens ministres de l'environnement et le peuple brésilien ont fait clairement comprendre qu'ils veulent sauver l'Amazonie. À nous de les soutenir maintenant et d'exhorter la présidente Dilma à résister aux pressions.
>
> Le destin des forêts tropicales du Brésil ne tient qu'à un fil. Heureusement, Dilma Rousseff est particulièrement vulnérable à la pression citoyenne en ce moment, et une mobilisation mondiale nous permettrait de remporter une victoire pour la planète! Signez la pétition urgente ci-dessous et faites passer le mot -- d'anciens ministres de l'environnement remettront la pétition en mains propres à Dilma:
>
> http://www.avaaz.org/fr/veto_dilma_global_fr/?vl
>
> Au cours des trois dernières années, nous avons enchaîné les victoires contre vents et marées. Unissons nos voix de nouveau avant qu'il ne soit trop tard pour stopper la destruction de l'Amazonie, protéger notre planète et ériger Dilma en figure de proue de la défense de l'environnement sur la scène internationale.
>
> PLUS D'INFORMATIONS:
>
> Brésil: la réforme du code forestier menace la forêt amazonienne (Novethic) http://www.novethic.fr/novethic/ecologie,ressources_naturelles,bois,bresil_reforme_code_forestier_menace_foret_amazonienne,137239.jsp
>
> Amazonie: les déboisements ont presque triplé au 1er trimestre 2012 (20 Minutes) http://www.20minutes.fr/article/912121/amazonie-deboisements-presque-triple-1er-trimestre-2012
>
> Au Brésil, la Commission pastorale de la Terre souligne la hausse des violences en milieu rural (La Croix) http://www.la-croix.com/Religion/Urbi-Orbi/Monde/Au-Bresil-la-Commission-pastorale-de-la-Terre-souligne-la-hausse-des-violences-en-milieu-rural-_NP_-2012-05-09-804042
>
> Les Brésiliens refusent le démantèlement du code forestier (WWF - en anglais) http://wwf.panda.org/?uNewsID=200698
>

Partager cet article
Repost0
13 mai 2012 7 13 /05 /mai /2012 08:27

> Saviez-vous que 20 ans après la fin de la guerre froide, il reste encore des armes nucléaires américaines en Allemagne, Belgique, Turquie, Italie et aux Pays-Bas ? Dans moins de 15 jours, François Hollande prendra sa première grande décision internationale : les gouvernements de l’OTAN vont se réunir à Chicago pour examiner le sort de ces armes.

> Nous sommes aujourd’hui face à une opportunité sans précèdent : les gouvernements allemand, belge et néerlandais ont déjà demandé le retrait des armes nucléaires américaines de leur territoire. La France, quant à elle, bloque tout retrait de ces armes depuis de nombreuses années, alors même qu’elles ne sont pas sur son territoire ! La France peut aujourd’hui avoir un autre rôle en Europe et au sein de l’OTAN : François Hollande changera-t-il de cap par rapport à ses prédécesseurs ?

> En ce moment crucial, les étudiants membres de Global Zero montrent la voix à suivre avec cette courte vidéo. Ils ont besoin de votre aide : pour aiguiller François Hollande dans se première grande prise de position internationale, nous devons tout faire pour que le plus grand nombre de personnes possible prennent connaissance de ce scandaleux petit secret européen avant le sommet de l’OTAN dans 10 jours :

> Partagez cette vidéo avec vos proches et signez la pétition !

>

> Oui, il reste bel et bien des armes nucléaires américaines sur le sol européen ! Pourtant, elles sont les vestiges d’un monde révolu : elles ne règlent en rien les problèmes d’instabilité géopolitique actuels. Les armes nucléaires américaines stationnées en Europe ciblaient des pays de l’ex-URSS. Ces pays étant aujourd’hui membres de l’OTAN, elles n’ont même plus de cibles. Elles n’ont donc aucune utilité, et sont seulement dangereuses et coûteuses pour l’Europe.

> Nous sommes à un moment décisif ! C’est en ce moment même que François Hollande prend connaissance des dossiers internationaux sur lesquels il va devoir se positionner. Il se voulait le Président du changement ; saura-t-il accompagner ses belles paroles d’actes forts ? Pour que la France arrête de bloquer le retrait des armes nucléaires d’Europe, le premier pas est de tout faire pour que le plus grand nombre possible de citoyens soient au courant !

> Partagez cette vidéo avec vos proches et signez la pétition !

Partager cet article
Repost0