Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 mai 2019 6 25 /05 /mai /2019 09:32

 

Connerie des années 1900
Connerie de la belle époque
Connerie des années 1910
Connerie de la jupe-culotte
Connerie des années 1920
Connerie du fox-trot
Connerie des années 1930
Connerie de la boursicote
Connerie des années 1940
Connerie de la guerre drôle
Connerie des années 1950
Connerie des caves rive gauche
Connerie des années 1960
Connerie des années 1970
Connerie des années 1980
Connerie des années 1990
Connerie des années 2000
et tout cela fait une histoire
qui se dépose sur la ville
en traces plus ou moins futiles
qu’on déchiffre comme un grimoire

 

Raymond Queneau (1903-1976)

Partager cet article
Repost0
25 mai 2019 6 25 /05 /mai /2019 09:22
Tandis que les hôpitaux saturent, les urgentistes craquent et les infirmières pètent les plombs, on continue de vendre les murs :

« Après plus d’un an de délibération, c’est le projet Novaxia qui a été retenu pour l’aménagement, la programmation ainsi que l’occupation du site du Parvis Notre-Dame, soit un tiers de la surface de l’hôpital Hôtel-Dieu, tournée vers la Seine. Le promoteur immobilier a déboursé la coquette somme de 144 millions d’euros via un bail de 80 ans.

Quelque 20.000 m2 seront ainsi mis à la disposition de Novaxia d’ici à «quelques années», le temps de réinstaller les équipes hospitalières dans les locaux qui leur seront dédiés sur les deux tiers restants du site, où sont prévus des travaux, a expliqué la direction de l’AP-HP à l’AFP.

Le projet sélectionné par le jury, composé de représentants de l’AP-HP et de la mairie de Paris, comporte un «pôle santé» sur la moitié de la surface cédée, avec notamment l’implantation d’un incubateur de biotechnologies et d’intelligence artificielle permettant l’accueil d’une cinquantaine d’entreprises innovantes.

Une salle polyvalente pouvant accueillir jusqu’à 1000 personnes proposera de son côté une programmation scientifique et culturelle ou encore d’une maison des associations de patients. Par ailleurs, les 10 000 m2 de cette partie du bâtiment seront également composés d’un «pôle habitat solidaire», qui regroupera une résidence sociale étudiante, une maison du handicap ainsi qu’une crèche associative.

Enfin, un tiers de la surface sera consacré à une «offre variée de restauration et de commerces, dont les enseignes seront sélectionnées en lien avec l’AP-HP et la ville de Paris, et qui comprendra notamment un restaurant gastronomique».


Source

Partager cet article
Repost0
25 mai 2019 6 25 /05 /mai /2019 08:57

« Panem et circenses », du pain et des jeux, disaient les Romains. Rien de tel pour tenir le peuple sous emprise. Le pain n’est pas toujours au rendez-vous, mais pour les jeux, nous sommes devenus champions. Le cirque, aujourd’hui, est surtout footballistique et olympique, et au nom de ces grand-messes mondiales, tout paraît possible.

C’est ainsi que Mme Hidalgo a décidé de faire de Paris un grand parc attractif. Son rêve : une grande zone verte où les bobos pourront flâner et s’ébattre sur les pelouses, jouer à colin-maillard dans les bosquets, faire la queue aux food trucks – très importants, les food trucks –, siroter en terrasse et, demain, peut-être, faire du pédalo sur la Seine.

C’est dans cette optique que s’inscrit le projet présenté par le maire de Paris, ce mardi : un parc de 50 hectares au cœur de Paris, du Trocadéro à l’École militaire en passant par le pont d’Iéna, le Champ-de-Mars et la tour Eiffel, réalisé pour les Jeux olympiques de 2024. Un projet à 72 millions d’euros qui « devrait permettre aux quelques 6 millions de visiteurs de la tour et 20 millions de personnes qui fréquentent les abords du site chaque année, de vivre une expérience totalement différente de celle d’aujourd’hui ».

Mme Hidalgo en est toute renversée. « C’est un chemin extraordinaire ! On va offrir un nouveau parc aux Parisiens, qui vont pouvoir lâcher la main de leurs enfants et se balader en entendant le chant des oiseaux », dit-elle. « Aujourd’hui, nous faisons le pari d’une ville végétale […]. Paris se devait de garder le leadership à l’international sur la question environnementale. […]. Nous prouvons que nous savons nous adapter, nous questionner et nous réinventer. » Toujours modeste…

On en pleurerait de bonheur s’il n’y avait un hic : c’est la fermeture du pont d’Iéna, l’un des grands axes automobiles pour traverser la Seine, ce qui va encore repousser la circulation vers des tunnels saturés et accroître les embouteillages à la périphérie. Car Mme Hidalgo ne soigne que son électorat : les bobos chics à fort pouvoir d’achat. Elle pense Paris, jamais « Grand Paris », et n’a que faire des classes moyennes repoussées toujours plus loin en Île-de-France.

Il semble qu’une fois de plus, une fois encore, ce projet n’ait fait l’objet d’aucune concertation avec les communes limitrophes.

Source

Partager cet article
Repost0
25 mai 2019 6 25 /05 /mai /2019 08:45

Alors qu’au Venezuela, les États-Unis ont conduit de multiples opérations depuis 2002 contre le modèle bolivarien et son aura en Amérique latine, ils n’ont commencé que l’année dernière à agir contre son peuple. Au contraire, depuis le début du XXème siècle, le peuple iranien a dû affronter le colonialisme. La famine et les maladies ont tué 8 millions d’Iraniens durant l’occupation britannique de la Première Guerre mondiale. Le renversement du Premier ministre nationaliste Mohammad Mossadegh par les États-Unis et le Royaume-Uni, en 1953, suivi de son remplacement par le général nazi Fazlollah Zahedi, qui imposa la terrible répression de la Savak, est largement connu.

L’arrestation d’agents de la CIA en flagrant délit dans un étage réservé de l’ambassade US continue à être présenté en Occident comme une « prise d’otage de diplomates » (1979-81), alors que Washington n’a jamais saisi la justice internationale à ce sujet et que deux Marines libérés ont confirmé la version iranienne. En 1980, les Occidentaux ont demandé à l’Irak d’entrer en guerre contre l’Iran. Ils ont vendu des armes aux deux camps pour qu’ils s’entretuent et se sont battus aux côtés des Irakiens lorsque le sort a failli tourner. Un porte-avions français participait même aux combats sans que les Français en soient informés. Cette guerre a fait 600 000 morts côté iranien. En 1988, l’armée US abattit un vol commercial d’Iran Air faisant 290 victimes civiles, sans jamais présenter la moindre excuse.

Sans parler de l’ineptie des très lourdes sanctions sur le nucléaire : les États-Unis et Israël prétendent que Téhéran poursuit le programme atomique du Shah. Pourtant les documents les plus récents publiés par Benjamin Netanyahu attestent que c’est une extrapolation. Les Gardiens de la Révolution envisageaient en tout et pour tout de fabriquer un générateur d’onde de choc.

C’est donc dans ce contexte, que l’Iran a annoncé ne plus respecter une clause de l’accord sur le nucléaire, comme le lui en donne le droit ce Traité lorsqu’une autre partie —les USA en l’occurrence— ne respecte pas ses obligations. En outre, il a donné deux mois à l’Union européenne pour dire si elle entend ou non respecter les siennes. En conclusion, une agence de Renseignement US a lancé une alerte selon laquelle le Guide suprême, l’ayatollah Ali Khamenei, préparait des attentats contre les diplomates US à Erbil et à Bagdad. Tout ceci n’est pas très sérieux.

Malheureusement, le gouvernement iranien refuse tout contact avec le président Trump et son équipe. Le Cheick Hassan Rohani, considère que le retrait par Donald Trump de l’accord sur le nucléaire vise à utiliser le mécontentement populaire de décembre 2017 pour le renverser. Il persiste à croire que l’Union européenne lui est favorable, bien que le Traité de Maastricht et les suivants empêchent Bruxelles de se désolidariser de l’Otan. C’est donc en toute logique qu’il a rejeté par deux fois l’offre de pourparlers de Donald Trump.

Bien sûr, avec ce mauvais casting, on ne peut exclure que cette mise en scène dérape et provoque une guerre. En réalité, la Maison-Blanche et le Kremlin se parlent. Ni le secrétaire d’État US, Mike Pompeo, ni son homologue russe, Sergueï Lavrov, ne souhaitent se laisser embarquer dans cet engrenage.

Source

 

Partager cet article
Repost0
18 mai 2019 6 18 /05 /mai /2019 09:36

L’histoire de l’Union européenne montre que cette organisation n’a jamais été conçue dans l’intérêt des peuples européens, mais contre la Russie.

C’est pourquoi, en 2007, Vladimir Poutine vint dans l’Union européenne prononcer son retentissant discours de Munich [7]. Il rappelait aux Européens que leur intérêt économique et politique, ainsi que leurs exigences éthiques, étaient avec Moscou et non pas avec Washington. Tout le monde l’écouta, mais nul ne prit son indépendance.

L’Union européenne est parvenue, durant des décennies, à garantir la prospérité économique, mais pas après la dissolution de l’URSS. Elle est aujourd’hui à la traîne : depuis 2009 (c’est-à-dire postérieurement à la crise financière mondiale de 2008) les États-Unis ont réalisé une croissance de +34%, l’Inde de +96%, la Chine de +139%, tandis que l’Union européenne a décru de -2%.

L’Union européenne n’est par contre jamais parvenue à aider les pauvres à s’émanciper. Tout au plus peut-elle envisager des allocations pour que les nécessiteux ne meurent pas de faim.

Enfin et surtout, l’Union européenne n’a jamais lutté pour la paix, mais uniquement pour ses maîtres anglo-saxons. Elle a soutenu toutes les guerres US [8], y compris la guerre contre l’Iraq que la France et le chancelier Schröder avaient pourtant dénoncée. Elle abandonne lâchement ses membres à leur sort : son propre territoire est occupé, au Nord-Est de Chypre, par l’armée turque, membre de l’Otan, sans jamais soulever la moindre protestation.

 

Lire l'intégralité

 

[7] « La gouvernance unipolaire est illégitime et immorale », par Vladimir Poutine, Réseau Voltaire, 11 février 2007.

[8] « L’Union européenne est contrainte de participer aux guerres US », par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 23 avril 2019.

Partager cet article
Repost0
18 mai 2019 6 18 /05 /mai /2019 09:34

La cérémonie de ce mardi 14 mai aux Invalides m’a amené à rechercher les statistiques des accidents du travail en France. Les dernières connues portent sur l’année 2017.
530 personnes ont perdu la vie au travail cette année-là, dont 210 dans le seul secteur du bâtiment. Et je me posais la question de savoir s’il y avait déjà eu la moindre cérémonie officielle, avec des gens importants, des gens qui comptent, des gens qui représentent le pays, pour rendre hommage à ces ouvriers qui bâtissent des logements, des écoles, des hôpitaux, des salles de spectacle…


On se pose de ces questions parfois, c’est bête !…

 

Source

Partager cet article
Repost0
18 mai 2019 6 18 /05 /mai /2019 09:26
Lucien Cerise, chercheur en ingénierie sociale, nous explique les profonds changements de la société française avec la discrimination positive en analysant le rôle du mondialisme qui attaque les peuples par l’immigration et l’antiracisme d’une part, mais aussi par le racisme et le suprémacisme racial d’autre part.

 

Observateur Continental : Quand est introduite la discrimination positive ? Pourquoi ?

Lucien Cerise : En France, la discrimination positive apparaît dans les années 1980, en même temps que le politiquement correct. Aux USA, laboratoire de ces nouvelles tendances, elle était déjà testée depuis les années 1960 sous le terme « affirmative action ». Officiellement, cela consiste à promulguer des lois pour, dans une population donnée, favoriser et avantager les minorités par rapport à la majorité, au prétexte de réparer la discrimination négative dont ces minorités – religieuses, ethniques, de genre ou d’orientation sexuelle (LGBT) – seraient victimes et souffriraient depuis toujours. La réalité des souffrances est secondaire, comme le fait d’être réellement dominé. Il s’agit en fait d’un stratagème d’ingénierie sociale visant à abolir la démocratie, régime où la loi est promulguée par et pour la majorité, pour nous faire passer avec un alibi moral dans un régime oligarchique, où la loi est réécrite pour des minorités.


O.C.: Des lois spéciales pour protéger les Noirs et l’Islam ?

L.C. Au-delà de la protection, il s’agit d’accorder des droits supplémentaires. Le 26 mars 2019, le Parlement européen a adopté pour toute l’Union Européenne un texte intitulé « Droits fondamentaux des personnes d’ascendance africaine en Europe » qui établit une politique raciale de discrimination positive des Africains en Europe. Voir en particulier les alinéas 13, 14, 21, 22, 23, 25, 26. (1) Pour ce qui concerne l’Islam, sa discrimination positive en France est soutenue au plus haut niveau de l’État par des gens qui ne sont pas musulmans et qui organisent par exemple les Assises territoriales de l’Islam en France (2), ainsi qu’une révision constitutionnelle basée sur le « droit à la différenciation territoriale », visant à adapter la loi aux spécificités géographiques ou démographiques, donc culturelles et cultuelles. (3)

 

O.C. La discrimination positive, l’application de la charia et de l’apartheid ?

L.C. À terme, ces réformes autoriseront légalement l’application de la charia et un apartheid ethnique sur le territoire français.

 

O.C. La discrimination positive, une stratégie du mondialisme ?

L.C. Oui, c’est une « stratégie de tension » du mondialisme, un instrument de contrôle social permettant de diviser pour régner. Rien de positif n’est jamais sorti de la discrimination positive. Au contraire, les inégalités économiques augmentent en Occident et la société dans son ensemble se paupérise toujours davantage, sauf une toute petite oligarchie mondialiste qui profite du système et qui organise la division de la société pour la contrôler au moyen de divers stratagèmes.

 

 
 
1) « Résolution du Parlement européen du 26 mars 2019 sur les droits fondamentaux des personnes d’ascendance africaine en Europe »
http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?pubRef=-//EP//TEXT+TA+P8-TA-2019-0239+0+DOC+XML+V0//FR
(2) « Assises territoriales de l’Islam de France : lancement de la concertation »
http://www.prefectures-regions.gouv.fr/ile-de-france/Actualites/Assises-territoriales-de-l-Islam-de-France-lancement-de-la-concertation
(3) « Révision constitutionnelle - Comment les députés veulent encourager les expérimentations et la différenciation territoriale »
Partager cet article
Repost0
18 mai 2019 6 18 /05 /mai /2019 09:19

L’information a été révélée le 17 avril : Axa Investment Manager (Axa-IM), une filiale du groupe d’assurance français a cédé, fin 2018, l’ensemble de ses parts détenues dans le capital du fabriquant d’arme israélien Elbit Systems. Dans un communiqué de presse, l’ONG SumOfUs, fondée aux États-Unis et qui entend jouer un rôle de « contre-pouvoir » face aux grandes entreprises et aux multinationales, et la coalition Stop Axa assistance to Israeli apartheid « se félicitent » de cette décision survenue « suite à une année de campagne de pression citoyenne contre l’assureur français ».

Lancée en avril 2018 par SumOfUs, la pétition appelant Axa à « cesser de faire du profit sur la colonisation en Palestine » a été signé par plus de 140 000 personnes. Elle rappelle notamment que Elbit Systems produit et vend des armes à sous-munitions et des obus au phosphore blanc, utilisés à plusieurs reprises par l’armée israélienne lors de ses offensives dans la bande de Gaza.

Source

Partager cet article
Repost0
18 mai 2019 6 18 /05 /mai /2019 09:17

Ce regain de la tuberculose, «  maladie de la misère  », pourrait être lié à l’importante présence migratoire en IDF comme le souligne l’organisme Santé publique France qui indique dans son bulletin d’information que « les populations concernées par cette augmentation sont celles souffrant le plus de précarité et de promiscuité, notamment les personnes nées à l’étranger, en hébergement collectif ou sans domicile fixe et celles arrivées récemment en France ».

La tuberculose est une infection touchant le plus souvent les poumons, transmise par voie aérienne et qui peut se propager au cerveau. Elle se soigne normalement en six mois avec une cure de plusieurs antibiotiques. Au niveau mondial, la tuberculose est la maladie infectieuse la plus meurtrière, avec 1,6 million de décès par an.

Parmi les huit départements franciliens, c’est sans surprise  la Seine-Saint-Denis la plus touchée avec une augmentation de près de 24 % en deux ans  !

« La proportion des cas de tuberculose parmi les personnes nées à l’étranger arrivées en France récemment (depuis moins de 2 ans) a augmenté significativement entre 2015 et 2017, passant de 23 % à 32 % » conclut l’organisme. Une évolution inquiétante qui ne semble pourtant pas troubler les autorités dans leur politique d’accueil sans contrôle ni limite.

Source

Partager cet article
Repost0
18 mai 2019 6 18 /05 /mai /2019 09:15

L’Union européenne veut faire adopter une proposition de loi visant à rendre obligatoire dans tous les véhicules neufs, la présence d'un dispositif d'enregistrement des données du véhicule ("boîte noire"), à commencer par sa vitesse.

Cette mesure, en contrôlant en permanence la vitesse et la position des conducteurs, ouvre la voie à un contrôle permanent des conducteurs, et à une explosion des PV et des retraits de points absolument incontrôlable.

Ce projet prévoit également de rendre obligatoire la présence d’un limiteur de vitesse, pour brider automatiquement la vitesse du véhicule à la limite réglementaire, avec le risque, à terme, qu’il devienne impossible de le désactiver.

Outre qu’elle se focalise abusivement sur la vitesse comme facteur d’accident, cette surveillance massifiée à l’échelle de l’Europe entière constitue surtout une grave violation de la liberté de circuler des citoyens européens.

Je vous demande donc de vous opposer à ce projet, première étape vers le contrôle, la verbalisation et le flicage permanent de l'ensemble des conducteurs d'Europe.

Signer la pétition

Partager cet article
Repost0