Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 avril 2011 6 02 /04 /avril /2011 08:57

 

Commençons donc par nous instruire ! C’est aujourd’hui le 1er avril 2011. Forcément vous vous êtes renseignés et vous savez qu’à l’origine l’année commençait le premier avril. Hélas, d’autres érudits vous disent que l’année commençait le 25 mars. Forcément vous êtes inquiets. « Alors on m’a raconté des histoires à la mords moi le nœud » vous dites-vous, si vous êtes grossiers. Si vous êtes bien élevés, vous réagissez plus élégamment : « Alors, on m’a menti ? ». Si vous êtes encore plus soucieux de beau langage, vous murmurez : « Alors, l’on m’aurait caché la vérité ? » Ceci pour vous montrer la difficulté d’écrire et il y a des possibilités considérables de varier le style, c’est d’ailleurs tout ce qui fait le charme de l’écriture, ce qui révèle la personnalité d’un écrivain. Si c’est un très grand écrivain, il est bien possible qu’il affine son style au fur et à mesure qu’il rédige ses différents ouvrages. Mon exemple favori c’est Louis Ferdinand Céline. Son premier livre, « le Voyage au bout de la nuit » est qualifié de « populaire », parfois « argotique ». Dès le second, il introduit les phrases très courtes avec des points de suspension. Le public est dérouté, mais Céline ne ment pas, il poursuit son chemin sans tenir compte des réactions des critiques. Il suit son idée, triture la langue française, invente des néologismes, bouscule la syntaxe, trafique les mots et ça donne des résultats stupéfiants. Par exemple, un titre : « D’un château l’autre ». Beaucoup de lecteurs corrigent et rajoutent la préposition : « D’un château à l’autre ». Ils ont tort, ils ont « corrigé » ce qui était une invention stylistique. Sans la préposition, on a l’impression qu’il y a beaucoup plus de châteaux et que tout va plus vite. A quoi s’ajoute l’idée d’une grande pagaille. Je prends un autre exemple, qui va vous plaire : « beaucoup de vaseline, encore plus de patience, Eléphant encugule fourmi ». Céline aurait pu dire « encule », comme tout le monde, mais étant donné la disproportion entre les deux protagonistes, la quasi impossibilité de l’accouplement, il invente un terme qui souligne l’extrême difficulté de l’entreprise, en dépit de la vaseline et de la patience.

Or, je soutiens que Céline ne ment pas, puisqu’il écrit en artiste. Et la parole artistique n’a pas pour but de faire simplement passer un message, elle se veut également l’expression de la beauté, de l’originalité. Céline écrit pour que ce soit beau, selon sa conception à lui de la beauté.

Si j’aborde ce sujet, ce n’est pas du tout par hasard. Parce que si l’on transmet seulement une information, il faut la donner telle qu’elle est. Et justement, l’information actuelle est truquée non seulement par les images mais par les mots, les gestes, les mimiques. Elle est mensongère et ce mensonge s’apprend de façon systématique par le « Brain coaching », expression qui peut se traduire par « entraîneur cérébral ».

Ainsi, tous les zigotos plus ou moins sinistres que vous voyez à la télé ont été formatés par ce système et c’est la raison pour laquelle vous ne les comprenez pas. Rassurez-vous ils ne se comprennent pas entre eux, et d’ailleurs il n’y a rien à comprendre. Il s’agit essentiellement d’en « mettre plein la vue ».

Retenons cependant quelques uns des procédés employés. Ils visent tous à la complexité du propos, rendu inaudible, incompréhensible, par, en premier lieu, l’emploi de paroles inutiles, et la confiscation de cette même parole par les intervenants les « mieux » formatés. On utilise abondamment les « lieux communs », ce que Gustave Flaubert appelait « Les idées reçues ». Deux exemples, très simples : « les temps sont durs » en premier lieu, ce qui sous-entend que les politiques travaillent énormément pour faire face à des situations exceptionnelles. Les temps, en 2011, sont bien plus durs qu’en 2010, et pourtant en 2010, ils étaient déjà plus durs qu’en 2009 et l’on peut remonter comme ça très loin.

L’utilisation du pléonasme se pratique de façon permanente et l’on n’y prête même plus attention. Ainsi en est-il du « projet d’avenir ». On imagine mal un projet pour le passé…Si l’on souhaite produire un effet plus fort, il faudra dire « solutionner », car résoudre serait trop simple. Il en va de même avec « finaliser », indispensable assurément puisqu’on ne disposait que de « finir » ou « achever ». Le « paradigme » fera merveille alors qu’on avait déjà le « modèle », que tout le monde comprend. Et je n’insiste pas sur les euphémismes qui visent à atténuer une impression désagréable : le technicien de surface remplace depuis longtemps le balayeur, comme si balayer était déshonorant, mais la caissière a définitivement disparu, emportée par « l’hôtesse de caisse », beaucoup plus prestigieuse à cause d’aventures supposées dans les hauteurs, bien que son salaire n’ait pas suivi la même ascension vertigineuse !

Autre mensonge généralisé, la vogue du « polar », genre littéraire estimable, sans plus, mais présenté comme le meilleur. Il offre le considérable avantage de nous plonger en permanence dans un monde où la police, l’univers judiciaire constituent la quasi-totalité des problèmes de l’heure. Il permet par la même occasion de compléter le « fait divers crapuleux », qui laisse supposer que les hommes sont constamment animés du désir de voler, de violer, ou de tuer, ce qui justifie la prolifération des forces de police.

Et c’est ainsi qu’on se retrouve dans cette France concentrationnaire où les vrais criminels sont au pouvoir et où les travailleurs sont exploités à longueur d’années par des menteurs professionnels, formatés pour que nous ne comprenions jamais. Le poisson d’avril est permanent !

 

Partager cet article
Repost0
2 avril 2011 6 02 /04 /avril /2011 08:46

 

Plus de 700 000 palestiniens ont été détenus en Israël depuis 1967, ce qui représente plus de 20% de la totalité de la population qui vit sous occupation israélienne. Cette statistique fait partie des statistiques et des témoignages choquants qui ont été présentés à la Première Conférence International sur les droits des prisonniers et des détenus palestiniens qui s’est tenue à Genève les 11 et 12 mars.

Un panel de conférenciers, qui comprenait des parlementaires suisses, grecs et britanniques, a mis en lumière les violations des droits de l’homme dont se rend coupable Israël dans les territoires occupés de Palestine ainsi qu’à l’intérieur d’Israël. Un des organisateurs de la conférence, Muhammad Hamdan, a dit qu’il était tout à fait approprié qu’on parle du calvaire des femmes palestiniennes incarcérées dans les prisons israéliennes à l’occasion du centième anniversaire de la Journée Internationale de la Femme. Beaucoup de Palestiniennes, a ajouté Dima karam, sont forcées de donner naissance à leur enfants en prison attachées à leur lit ; on les renvoie dans leurs cellules avec leur bébé presque immédiatement.

Un des témoignages les plus bouleversants qui a fait monter les larmes aux yeux des participants a été donné par une adolescente de 14 ans, Sarah, dont le père a été jeté en prison par Israël quelques semaines avant sa naissance. "Combien de temps les enfants comme moi doivent-ils vivre comme des orphelins ? " a-t-elle demandé. "Combien de temps devrons-nous tous vivre derrière les barreaux de l’occupation ?"

Le membre du parlement britannique, Jeremy Corbyn a dit aux participants que le traitement des prisonniers palestiniens est "symptomatique de l’occupation israélienne et de son traitement de tous les Palestiniens". Il a demandé à toutes les personnes présentes de s’intéresser au cas de prisonniers individuels -il y en a 7000 détenus en Israël- pour attirer l’attention sur les violations aux droits de l’homme commises contre eux. Quelques intervenants ont fait remarquer que le monde entier avait entendu parler du soldat Gilad Shalit qui avait été capturé pendant qu’il combattait contre le peuple de Gaza mais que très peu de gens pouvaient nommer un seul prisonnier palestinien, même parmi ceux qui étaient détenus sans chef d’accusation.

Quand il a été question des actions à entreprendre, Carlo Summaruga, du parti socialiste suisse, a demandé à l’UE de renoncer à l’accord de commerce préférentiel avec Israël tant que l’état sioniste ne respecterait pas le droit et les conventions internationales. Il apparaît en effet qu’Israël soit un membre de l’Union Européenne à part entière auquel il ne manque que le nom de membre, en dépit de ses terribles violations des droits de l’homme.

Les conditions brutales d’emprisonnement et la torture que subissent les prisonniers hommes ne sont pas épargnées aux femmes prisonnières. Une prisonnière par exemple, a été pendue par les mainsau plafond de sa "petite cellule froide" alors même qu’elle souffre du syndrome de Reynard, d’asthme, d’ulcères à l’estomac et d’hyper tension. Une autre prisonnière a été jetée en cellule d’isolement pour avoir osé parler à son mari qu’elle n’avait pas vu depuis sept ans, quand ils se sont tous les deux retrouvés sur les bancs d’une Cour militaire.

La première session de la conférence a été tenue dans les locaux des Nations Unies à Genève. Les organisateurs et les participants ont exprimé leur détermination de faire en sorte que des actions concrètes sortent de ces intenses discussions.

Pour consulter l’original : http://www.middleeastmonitor.org.uk...

traduction : D. Muselet

Partager cet article
Repost0
2 avril 2011 6 02 /04 /avril /2011 08:43

 


> Samedi dernier, Iman al-Obeidi a fait irruption dans un hôtel de Tripoli pour confier à des journalistes qu'elle venait d'être violée par 15 miliciens de Kadhafi. Elle a aussitôt été emmenée de force par les hommes de main du régime, et depuis personne ne l'a vue. Envoyons un appel gigantesque à la Turquie - qui a déjà aidé à la libération d'autres otages en Libye - pour qu'elle sauve Iman. Signez et faites suivre l'appel: 
>


>

Samedi dernier, une jeune avocate du nom d'Iman al-Obeidi a fait irruption dans un hôtel de Tripoli pour supplier des journalistes étrangers de lui venir en aide, montrant ses ecchymoses et expliquant en larmes qu'elle venait d'être violée par 15 miliciens de Kadhafi. Elle s'est mise à hurler quand des agents du régime l'ont emmené de force, et depuis personne ne l'a vue.
>
> Les mots ne suffisent pas pour exprimer le courage dont a fait preuve Iman en s'exprimant ainsi -- on ne peut qu'imaginer sa terreur alors qu'elle se trouve en ce moment à la merci des hommes de main de Kadhafi. Sa vie est en danger, mais nous pouvons l'aider, si nous agissons vite. 
>
> Kadhafi est indifférent à l'indignation d'une grande partie de la communauté internationale, mais il a écouté le gouvernement turc lorsque celui-ci lui a demandé de libérer des journalistes étrangers. A nous de faire résonner au plus vite un gigantesque appel mondial adressé au Premier ministre turc Erdogan pour sauver Iman -- signez la pétition et faites suivre ce message à tous. L'appel sera remis en mains propres au consulat turc de Benghazi, et à travers des encarts publicitaires en Turquie, dès que nous aurons atteint 500 000 signatures: 
>
> http://www.avaaz.org/fr/free_iman_al_obeidi_fr/?vl
>
> Iman a déclaré qu'elle avait été arrêtée à un poste de contrôle à Tripoli puis violée et battue pendant deux jours par 15 hommes des services de sécurité, avant de parvenir à s'échapper. Elle a indiqué que d'autres femmes étaient toujours détenues par les hommes de main du régime.
>
> Ceux qui ont violé Iman ont probablement pensé que jamais elle n'oserait remettre en cause l'appareil répressif de Kadhafi, ou endurer la honte d'un viol rendu public, dans une société conservatrice où trop souvent la femme est rendue responsable de tels crimes. Mais elle a osé rompre le silence qui entoure tant de victimes de la brutalité de Kadhafi et de la violence sexuelle partout dans le monde.
>
> Le régime l'a qualifié de prostituée et a promis de la poursuivre pour diffamation des forces gouvernementales. Mais les Libyens ont exprimé dans la rue leur soutien à Iman, et l'influence de la Turquie sur Kadhafi pourrait permettre de la libérer. A notre tour de soutenir Iman al-Obeidi, qui a osé s'opposer à ses bourreaux et exiger vérité et justice – signez ci-dessous pour demander au Premier ministre turc d'agir, et faites suivre ce message au plus grand nombre:
>
> http://www.avaaz.org/fr/free_iman_al_obeidi_fr/?vl
>
> Une jeune femme courageuse a pris tous les risques pour défendre les valeurs que nous partageons tous, et elle en subit en ce moment les terribles conséquences. Faisons tout pour la sauver.
>
> Avec espoir et détermination,
>
> Stephanie, Pascal, Alice, Rewan, Mohammad, Ricken et toute l'équipe d'Avaaz
>
> Sources:
>
> Libye: violée et torturée, une femme défie le régime pour témoigner, RTBF:
> http://www.rtbf.be/info/monde/detail_libye-violee-et-torturee-une-femme-defie-le-regime-pour-temoigner?id=5843073
>
> Libye: les journalistes du New York Times libérés sont en Tunisie, L'express:
> http://www.lexpress.fr/actualites/1/economie/libye-les-journalistes-du-new-york-times-liberes-sont-en-tunisie_974564.html?actu=1
>
> Ankara est intervenu pour la libération du journaliste du Guardian en Libye, AFP/France 24:
> http://www.france24.com/fr/20110317-ankara-est-intervenu-liberation-journaliste-guardian-libye?quicktabs_1=0
>
> Libye: elle dit avoir été violée par les milices, elle disparaît, Slate.fr:
> http://www.slate.fr/lien/36205/femme-viol-libye
>
> Que devient Iman, victime des milices de Kadhafi? L'Express:
> http://www.lexpress.fr/actualite/monde/que-devient-iman-victime-des-milices-de-kadhafi_977227.html
>
> Les autorités libyennes doivent mener une enquête approfondie sur un cas de viol présumé, Amnesty International:
> http://www.amnesty.fr/Presse/Communiques-de-presse/Les-autorites-libyennes-doivent-mener-une-enquete-approfondie-sur-un-cas-de-viol-presume-2179
>
> Appel à la libération immédiate de la jeune femme ayant rapporté un viol en Libye, Human Rights Watch (en anglais):
> http://www.hrw.org/en/news/2011/03/28/libya-immediately-release-woman-who-alleged-rape
>

Partager cet article
Repost0
2 avril 2011 6 02 /04 /avril /2011 08:41

 

Chaquemois une nouvelle chanson est en écoute, ce mois de février ce sera "Voyageur d’Anne Vanderlove, extrait de son dernier album.

Si vous constatez des erreurs, des fichiers son ou vidéo qui ne fonctionnent pas, contactez-moi.

Si vous souhaitez me communiquer vos coordonnées téléphoniques, faites les moi parvenir par mail. gerard-gorsse@chansonrebelle.com (un de mes disques durs ayant eu l’élégance de griller).

De même si vous ne souhaitez plus recevoir la lettre d’infos mensuelle, indiquez le moi en envoyant un mail avec la mention « Me désabonner ».

Je suis toujours à la recherche de spectacles pour me produire sur scène ou dans la rue. Alors si vous avez des tuyaux, contactez moi. J’en arrive à oublier que je chante moi aussi !!!!

Vous avez la possibilité de vous exprimer sur ce que vous pensez du site dans la rubrique «Paroles d’internautes», pour ce faire, envoyez-moi un mail avec votre texte :

http://chansonrebelle.com/paroles-d-internautes/

 

Les dessins de Burki, du mois de mars 2011 :

http://chansonrebelle.com/dessins-de-burki/burki-mars-2011.html

Le dossier sur «Les femmes dans la chanson» s’étoffe, avec un texte richement documenté de Michel Valette faisant suite à celui aussi riche de Jean Dufour :

http://chansonrebelle.com/dossiers/les-femmes-dans-la-chanson.html

Jean Pierre Réginal est le 186ème chanteur que j’accueille sur le site, et la qualité de ses textes, musiques et interprétations m’ont véritablement subjugué :

http://chansonrebelle.com/les-chanteurs/reginal-jean-pierre.html

Ana Igluka nous revient avec un album Resistenz "Nos reflets égarés" :

http://chansonrebelle.com/parutions-cd-/-livres/resistenz-nos-reflets-egares.html

Les républicains espagnols fêtent le 80ème anniversaire de leur deuxième république :

http://chansonrebelle.com/dossiers/80eme-anniversaire-de-la-2eme-republique-espagnole.html

La Commune de Paris fête ses 140 ans 1871-2001 :

http://chansonrebelle.com/spectacles-festivals/1871-la-commune-a-140-ans-2011.html

Une nouvelle édition du festival Aubercail, la cinquième :

http://chansonrebelle.com/spectacles-festivals/festival-aubercail-2011.html

"Léo Ferré Etudes, dessins et croquis" de Nicolas Désiré Frisque aux éditions du Petit Véhicule :

http://chansonrebelle.com/parutions-cd-/-livres/leo-ferr-etudes-dessins-et-croquis.html

Un livre «L’avènement d’Hitler» de Jacques Prévert, présenté par Jean Paul Liegeois, aux éditions «Le cherche midi» :

http://chansonrebelle.com/parutions-cd-/-livres/jcques-prevert-l-avenement-d-hitler.html

Un autre livre «Brassens, homme libre» de Jacques Vassal aux éditions «Le cherche midi» :

http://chansonrebelle.com/parutions-cd-/-livres/-brassens-homme-libre-jacques-vassal.html

Troisième courrier à monsieur Hirsh (Ministère de la culture) Direction de la création artistique, Délégation de la musique, 62, rue Beaubourg, 75003 PARIS:

http://chansonrebelle.com/coups-de-gueule/troisieme-courrier-a-monsieur-hirsh.html

Jean-Michel Piton 187ème chanteur que j’accueille sur le site, allez l’écouter nous ne serez pas déçu :

http://chansonrebelle.com/les-chanteurs/piton-jean-michel.html

Fred Alpi sort son quatrième album «J’y croyais pas» :

http://chansonrebelle.com/parutions-cd-/-livres/fred-alpi-j-y-croyais-pas.html

Le groupe Kitoslev nous soumet son nouvel album «Le cadeau» :

http://chansonrebelle.com/parutions-cd-/-livres/kitoslev-le-cadeau.html



Partager cet article
Repost0
26 mars 2011 6 26 /03 /mars /2011 08:18

Pochette

 

Le double CD réalisé par Elizabeth lors du spectacle de Manzat en mars 2011 sort très bientôt !

Son originalité tient d’abord à ce qu’il est réalisé en live, avec deux musiciens, et devant un public d’une soixantaine de personnes, enthousiastes !

Ce type de CD dans des petites salles non subventionnées est tout à fait exceptionnel. La liberté est totale, au-delà de toutes les libertés qui servent d’alibis aux « humoristes » dans cette société d’escrocs ! Un véritable retour à la chanson française d’avant la tentative de mise à mort de la culture commencée dans les années 80 ! Mais ce retour n’est pas la nostalgie du passé, c’est la nostalgie de l’avenir contre les multinationales, qui ont volé tous les talents des très grands, de Brassens, Ferrat, à Léo Ferré. On voit revenir aujourd’hui ces auteurs compositeurs interprètes, notamment sur Internet et c’est là que, d’abord vous pourrez entendre Elizabeth, puisqu’il y a déjà des titres en écoute libre et gratuite !

Plus virulente que jamais, sans aucune trace d’aucune limite, Elizabeth fonce dans la tendresse et la révolte. Rien ne l’arrêtera et ce n’est qu’un début, une attaque contre l’apathie ambiante, et la mollesse scandaleuse des prétendues luttes sociales et politiques du moment. L’amorce d’une révolution dans la chanson la plus rebelle ! Contre tous les bavardages télévisuels, une chanson populaire dont la violence est salutaire !

 

Bulletin.JPG

Partager cet article
Repost0
26 mars 2011 6 26 /03 /mars /2011 08:02

Quand un vent de folie sympatique souffle sur la musique classique... suivre le lien: http://www.mozartgroup.org/video.htm

Partager cet article
Repost0
26 mars 2011 6 26 /03 /mars /2011 07:57

 

 

Le débat sur l’énergie en France est encombré de présupposés, voire quelques mythes qui confinent parfois au mensonge.

L’attitude de nombre de dirigeants français face au drame intolérable de Fukushima est en partie le produit de ces croyances. Devant l’ampleur de la pollution mentale qu’elles engendrent il est impératif de les déconstruire. L’indépendance énergétique fait partie de ces dogmes construits il y a quelques décennies lorsque le nucléaire français construisait sa rhétorique, inventait son « story telling » pourrait on dire.

Ainsi, la France est supposée jouir d’une grande indépendance en matière d’énergie, grâce à l’énergie nucléaire.

Le taux officiel d’indépendance énergétique oscille entre 50 et 51% selon les années. Une telle performance dans un pays qui importe la quasi-intégralité du pétrole, du gaz, de l’uranium et du charbon qu’il consomme a de quoi étonner. Cela mérite donc que l’on y regarde de près.

> Le taux d’indépendance énergétique est officiellement défini et calculé comme la part des productions énergétiques « nationales » dans la consommation totale d’énergie primaire [1] et ça paraît effectivement logique.

> Mais la première limite concerne la prise en compte de l’électricité nucléaire. Pour établir des unités communes additionnables et comparables – les tonnes équivalent pétrole -, la comptabilité de l’énergie évalue la quantité de combustible fossile qui aurait été nécessaire pour produire le même résultat mais en utilisant le rendement de la technologie considérée, soit 33% pour le nucléaire. En effet, seulement 33% de la chaleur dégagée par le réacteur est convertie en électricité, le reste est dispersé.

> Mais si l’on cherche à savoir quelle quantité de combustible importé est évitée par le recours à des moyens de production « nationaux », est-il bien utile de prendre en compte les quantités de chaleur perdues du fait du mauvais rendement des centrales nucléaires ?

> C’est comme si l’on comparait la valeur nutritionnelle d’un ration de pommes de terres et d’artichauts sur la base du produit initial et pas de ce que l’on consomme vraiment…

> Avec cette règle plus les rendements sont mauvais plus l’indépendance est forte puisqu’elle est calculée non pas à partir du service rendu (l’électricité) mais à partir de toute l’énergie dépensée, y compris celle qui va réchauffer les oiseaux ou les rivières.

> Si le rendement du nucléaire était de 10% l’indépendance énergétique de la France atteindrait 72% !

> Une méthode permettant d’obtenir une image plus juste est de calculer la quantité de gaz naturel qu’il serait nécessaire d’importer pour produire autant d’électricité que le parc nucléaire, avec des centrales à cycle combiné d’un rendement de 55%.

> Les experts de l’association Global Chance ont refait les calculs sur cette base et obtiennent un taux d’indépendance énergétique de 36% seulement [2].

> Mais la plus importante limite à cette méthode est sans aucun doute qu’elle considère l’électricité nucléaire comme une énergie nationale alors que la totalité du minerai d’uranium est importé.On nous explique généralement que l’essentiel de la valeur ajoutée étant dégagé ici, on considère que l’uranium est français. C’est un peu comme si l’on disait que tout le pétrole raffiné en France devenait français… Cela reste pourtant une importation physique bien réelle et dénote une conception très particulière de nos relations avec un pays comme le Niger…

> En considérant le nucléaire comme une énergie importée dans la comptabilité officielle, le taux d’indépendance énergétique chute à moins de 10% !

> Le mythe de l’indépendance énergétique française a la peau dure. Il dénature le débat en imposant une vision totalement déformée de la réalité. La France est en fait doublement dépendante, du pétrole ET du nucléaire. Ce sentiment d’indépendance est à rattacher à l’histoire du développement du nucléaire en France. Vision gaullienne d’indépendance stratégique avec la mise au point de la bombe tout d’abord, puis lancement d’un vaste programme électro-nucléaire à la suite du choc pétrolier de 1973. Le nucléaire est donc perçu comme élément majeur pour la position de la France comme grande puissance indépendante des Etats-Unis pour sa défense via la dissuasion nucléaire, et ensuite indépendante des importations de pétrole pour sa production d’électricité. Ce deuxième point étant immédiatement extrapolé en indépendance énergétique puisque le fait d’importer massivement le pétrole utilisé comme carburant est ignoré dans un pays où l’ensemble des problèmes énergétiques est largement assimilé aux problèmes de fourniture de l’électricité.

> [1] L’énergie « primaire » correspond à des produits énergétiques « bruts » utilisés tels qu’ils sont fournis par la nature ou à peu près : charbon, pétrole, gaz naturel, bois... Pour l’électricité, on considère comme « électricité primaire » : nucléaire, hydraulique, éolien, photovoltaïque. L’énergie finale est celle réellement disponible après transformation, hors auto-consommation, pertes etc. En France l’énergie finale représente environ 60% de l’énergie primaire.

> [2] Retrouver le calcul sur le « petit mémento énergétique » - Global Chance, Janvier 2003. Les ordres de grandeur des différentes énergies n’ont hélas pas changé.


SUR LE MÊME SUJET

 

Partager cet article
Repost0
26 mars 2011 6 26 /03 /mars /2011 07:51

L’enseigne McDonald’s est l’un des partenaires des festivités sanglantes gratuites qui se dérouleront les 26 et 27 mars à Saint-Gilles (Gard). Le dimanche, une « classe pratique » sera proposée aux spectateurs, avec quatre élèves issus d’écoles de tauromachie face à quatre veaux âgés d’un an. On imagine sans peine le spectacle de ces taurillons banderillés et lentement mis à mort par des apprentis toreros qui n’ont évidemment ni la force physique ni l’expérience pour planter l’épée…
> >
> > Faites connaître courtoisement aux dirigeants de McDonald’s France votre volonté de ne consacrer votre pouvoir d’achat qu’à des actes de consommation éthiquement responsables et, par conséquent, de ne plus fréquenter leurs établissements de restauration rapide tant que ce sponsoring sera effectif :

Partager cet article
Repost0
26 mars 2011 6 26 /03 /mars /2011 07:46

Un nouvel article a été ajouté sur natur-action.blogspace.fr :

OGM : NON MERCI !!

communique de presse :  La clause de sauvegarde sur le maïs OGM invoquée par la France comme pour six autres pays de l''Union Européenne  (France, Allemagne, Hongrie, Luxembourg, Grèce, Autriche et Bulgarie),  vient d'être jugée illégale par l'avocat général de la Cour de Justice...

voir l'article

Partager cet article
Repost0
26 mars 2011 6 26 /03 /mars /2011 07:43

Encore une pétition que tous les défenseurs des droits de l'Homme devraient pouvoir signer (si vous ne l'avez pas déjà signée) :

 http://www.carton-rouge.fr/decouvrir-la-campagne/

 

Partager cet article
Repost0