Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 février 2016 6 13 /02 /février /2016 09:32

C’est un rapport américain, rendu public par un député européen belge – Marc Tarabella en charge de l’agriculture – qui le démontre :

« Le ministère de l’agriculture américain vient de rendre public le rapport d’évaluation des gains pour les deux parties de ce potentiel accord transatlantique (TTIP). Les conclusions sont sans appel : d’une part, le secteur agricole Européen serait le grand perdant de cet échange, d’autre part les européens pourraient même subir des effets négatifs en cas d’accord. De l’aveu même des américains, les Européens n’ont pas grand-chose à y gagner. Au vu de ces résultats, je demande l’arrêt pur et simple des négociations avec les États-Unis. Je ne veux pas voir mener à l’abattoir l’agriculture européenne et dans son sillage la subsistance alimentaire européenne ! »

Que contient le rapport des autorités US ?

Plusieurs scenarii sont envisagés : parmi ceux-ci l’un fait la part belle à l’abolition des droits de douane, l’autre y ajoute la suppression des mesures non tarifaires. C’est à dire de toutes les normalisations, conditions de contrôle douaniers des produits etc. permettant d’imposer une qualité différente des produits et permettant de les refuser sur le marché européens.

Dans le premier scénario, les autorités américaines estiment leurs gains à 5,5 milliards de dollars pour seulement 800 millions dans les poches européennes. En d’autres termes, les bénéfices américains seraient sept fois plus importants que ceux des Européens.

Dans le second, en supprimant donc les mesures non tarifaires, le jackpot pour les États-Unis est encore plus criant : près de 10 milliards de dollars, les bénéfices européens s’élèveraient eux à, à peine, 2 milliards

​Lire l'article

Partager cet article

Repost 0
Publié par ELIZABETH
commenter cet article

commentaires