Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

en_public-copie-1.jpg2011 : "Elizabeth en public"

L' originalité de ce double CD  tient d’abord à ce qu’il est réalisé en live, avec deux musiciens, et devant un public d’une soixantaine de personnes, enthousiastes ! Ce type de CD dans des petites salles non subventionnées est tout à fait exceptionnel. La liberté est totale, au-delà de toutes les libertés qui servent d’alibis aux « humoristes » dans cette société d’escrocs ! Un véritable retour à la chanson française d’avant la tentative de mise à mort de la culture commencée dans les années 80 ! Mais ce retour n’est pas la nostalgie du passé, c’est la nostalgie de l’avenir contre les multinationales, qui ont volé tous les talents des très grands, de Brassens, Ferrat, à Léo Ferré. On voit revenir aujourd’hui ces auteurs compositeurs interprètes, notamment sur Internet et c’est là que, d’abord vous pourrez entendre Elizabeth, puisqu’il y a déjà des titres en écoute libre et gratuite !

Plus virulente que jamais, sans aucune trace d’aucune limite, Elizabeth fonce dans la tendresse et la révolte. Rien ne l’arrêtera et ce n’est qu’un début, une attaque contre l’apathie ambiante, et la mollesse scandaleuse des prétendues luttes sociales et politiques du moment. L’amorce d’une révolution dans la chanson la plus rebelle ! Contre tous les bavardages télévisuels, une chanson populaire dont la violence est salutaire !

Double CD  26 titres (CD 1 : A la Défense- La rentrée des classes- Merde en français- Les Yankees- L’ A 71- Vous n’avez pas de messages- Les Trente Glorieuses- L’avenue Foch- La Seine et Oise- Balancez !- Chanson franchouillarde- La Marge- La Montagne deuxième version. CD 2 : Chanson cannibale- Mon trésor- Les malheureux sont pas contents- Saint-Maur, 1992- Du vent et de la poussière- Si y avait plus de pauvres- Le Tour de France- Je me souviens- Contrepoint- Ne l’appelez pas Nicolas !- Nathalie- Fermer sa gueule- Chanson interminable d’une jeune fille honnête). Paroles : Rolland Hénault. Musique : Elisabeth Gillet. Guitares, dobro : Jérémie Tepper. Contrebasse : Christophe Garreau. Prise de son : Stani Estorgues. Enregistrement public à Arthe Café de Manzat (63) le 5 mars 2011.

 

 

gueule2009 : "Fermer sa gueule"

 A-t-on vraiment l'intention de la boucler pour aller voir ailleurs ou traduit-on par cette formule le comportement docile de nos concitoyens ? That is the question. En fait, ce disque est sorti grâce à des musiciens qui m'ont forcée en y participant, à le terminer. Sans eux, il serait toujours en l'état dans mon ordinateur désenchanté.
Pour le contenu, il est comme d'habitude d'une grande subtilité et passera une fois de plus à côté des oreilles formatées et jalouses de mes contemporains.
Mais le divin Mozart le disait lui-même : "J'écris pour toutes les oreilles sauf celles des ânes". Alors à ceux qui savent encore écouter, je donnerai quelques clefs : 
"L'an quarante" est  une chanson "vécue" : Rolland a perdu sa mère le 10 mai 1981. Il y a des anniversaires qui ne résonnent pas pour tout le monde pareil.
"La chanson du laboureur" est extraite d'un spectacle mi-chanson, mi-théâtre qu'on avait monté en 1984, une parodie du roman champêtre de George Sand : "La mare au diable". On le jouait avec des copains dans des salles polyvalentes qui se remplissaient toutes seules. Une autre époque !
"Deux discours et trois pubs" est de facture classique, comme diraient les critiques d'art (elle est écrite en alexandrins, s'il vous plait). J'avais mis dans le temps une autre musique dessus, que j'ai pas notée et que j'ai oubliée. Peut-être qu'elle était mieux ?
Ce texte m'est réapparu après le scandale d'Outreau comme indispensable.

CD 12 titres (Il a raison le poète- Les trente glorieuses- Les Yankees. Fermer sa gueule- Dis mon Dieu- L'an quarante- Les nouveaux chanteurs- La chanson du laboureur- Ne l'appelez pas Nicolas- Les vieux chanteurs- Y a plus de saisons- Deux discours et trois pubs). Paroles : Rolland Hénault. Musique, accordéon, claviers : Elisabeth Gillet. Guitares et dobro : Jérémie Tepper. Contrebasse et  basse : Christophe Garreau. Enregistrement : Studio du Breton.


souviens 2005 : « Je me souviens » 

En janvier 2005, je publie un nouveau CD : « Je me souviens » que je préparais depuis trois ans. Composé de titres récents, le disque contient aussi deux chansons plus anciennes : le tango des blés d’or (1984) et l’âme des chiens (1991)]. Comme sur les deux précédents CD, les guitares sont jouées par Jérémie Tepper , avec beaucoup de finesse. Quant aux paroles, elles sont toujours aussi prophétiques. Des gens (plusieurs) m’ont dit que c’était mon meilleur disque et je crois qu’ils ont raison. 

CD 12 titres : J’aimerais tant – Je me souviens – Les malheureux sont pas contents - Vous n’avez pas de messages – Un million de morts – Si j’osais – Généalogie – Le tango des blés d’or – Garancière – La fille de Saint-Arnoult – Où va l’âme des chiens – Quand les patrons sont dans la rue. Paroles : Rolland Hénault. Musique : Elisabeth Gillet. Guitares et dobro : Jérémie Tepper. Accordéon et claviers : Elizabeth. Photo : Philippe Hénault.

 

vulgaire
2002 : « Chansons vulgaires »
 (titre destiné à doper les ventes)
En juin 2002, sortie d’un album 8 titres, entièrement réalisé dans mon studio (Studio du Breton). Plus de problème de temps, de fric, d’humeur… Je mixe sans chercher à escamoter les « sifflantes » et c’est la première fois que la voix enregistrée ressemble enfin à ma vraie voix. Je revendique le son de cet album « maison » comme ma marque de fabrique.

CD 8 titres : Il faut de tout- C'est le printemps- Pas un trou du cul- La Montagne deuxième version- Les oiseaux sont des cons- Yvette- Hard rock rural- Contrepoint. Paroles : Rolland Hénault. Musique : Elisabeth Gillet. Guitares et dobro : Jérémie Tepper. Basse : Hervé Lannez. Piano : Gérard Salmiéri. Accordéon et claviers : Elizabeth. Photo : Marcel Lorre.

 





balancez
2000 : "Balancez !" 
En juillet 2000 paraît mon quatrième album. Enregistré dans de meilleures conditions techniques, le disque dépasse les précédents par la qualité du son et la performance des musiciens. Sans radio ni télé, le premier tirage est épuisé en six mois.

CD 12 titres : Si y avait plus de pauvres- Balancez !- Lady Di- Les femmes des braqueurs- Il pleut- Souvenirs d'enfance- Les filles de Vierzon- Le soleil a rendez-vous avec la tune- Il y a déjà bien des années- Ma banlieue- Le tube de l'hiver- Ces dimanches soirs. Paroles : Rolland Hénault: Musique et réalisation : Elisabeth Gillet. Guitares : Jérémie Tepper. Basse : Hervé Lannez. Piano: Gérard Salmiéri et Alain Guittet. Saxo: Christian Verstrepen. Studio : Versailles Station. Mixage : Cyril Creuset. Photo : Serge.






temps
1998 : "Les temps sont durs" 
En 1998, les Editions de l'Impossible font paraître mon troisième CD. Les chansons qui y figurent, plus féroces que dans le disque précédent, sont rapidement classées comme "engagées" et l'accueil médiatique est quasi inexistant. Sur le plan musical, il y a prédominance d'accordéons et le chant devient plus profond, plus libre, enfin je crois. 

CD 12 titres : Chanson franchouillarde- Les temps sont durs- C'est encore l'automne- Petite époque- Saint-Maur, 1992- Chanson moderne- Météo Song- Les mois sans "R"- Le déserteur 3ème version- L'A 71- J' suis réac- Les feuilles mortes 2ème version. Paroles : Rolland Hénault; Musique et réalisation : Elisabeth Gillet; Accordéon : Eric Bijon; Piano: Sandrine Bijon. Photos : Anne Settinelli, Véronique Leyrit. Studio : Versaille Station. Mixage: Cyril Creuset.







merde
1995 : "Merde en Français" 
 En 1995, les Editions de l'Impossible produisent mon second album avec un budget très mince. J'enregistre et mixe en trois jours. Le résultat en souffre un peu mais l'invention et la chaleur du son sont supérieurs au premier CD. Ce disque a reçu un accueil médiatique inattendu.

CD 12 titres : Clébard de Paris- Merde en Français- La fleuriste- Derrière les barreaux- Nathalie- Le tour de France- L'avenue Foch- La Seine et Oise- Rue des Morillons- Chanson interminable d'une jeune fille tout à fait honnête- Le béret de l'abbé Pierre- Buffalo Grill. Paroles : Rolland Hénault; Musique et réalisation : Elisabeth Gillet. Enregistrement : Studio du Chesnay, Versailles.
 








defense
1991 "A la Défense"
En 1991, l'Union Pacifiste produit mon premier album. Le budget du disque est important et la réalisation est confiée à Yves Sultan qui habillent les chansons de rythmes à la mode (reggae, biguine, rythm 'n blues). Le résultat peut surprendre mais la qualité du mixage est indéniable, exceptée la voix, trop grinçante. 

CD ou K7 10 titres : La valise en carton- J'avais donné- Si la France- A la Défense- Les frères Lumière- Barzach's song- La rentrée des classes- Mai- La Marge- Chanson interminable d'une jeune fille honnête. aroles : Rolland Hénault; Musique: Elisabeth Gillet; Réalisation : Yves Sultan; Guitare : Jean-Pierre Pousset; Photo: Monique Dupont-Sagorin; Studio : Royal Transfert, Gentilly.





 
Les premiers disques :
En 1980, sous l'égide du Comité de Soutien à l'Affaire Mis et Thiennot, je publie un 45 tours aujourd'hui épuisé : "Chanson pour Raymond et Gabriel".
En 1984, je publie à compte d'auteur un 45 tours contenant deux titres : "Y a plus de cons" et "L'été indrien".
En 1987, l'Union Pacifiste produit un 17 cm, aujourd'hui épuisé, contenant quatre titres : "P'tit Louis", la "Java vulgaire", le "Plancher des vaches" et un texte parlé de Rolland Hénault "Deux-tiers d'eau". 

Partager cette page

Repost 0
Publié par