Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

 

On m’avait pas prévenu de la fin de la guerre, alors forcément…et ici, je vois jamais personne….Y z’appellent ça « le Chemin des Bonnes Femmes », mais j’en ai jamais vu une seule…Même pas la Madelon ni la grosse Bertha…Pas de nouvelles, bonne nouvelles, que je me disais…Or, c’est une règle dans l’Armée Française, tant qu’on n’a pas reçu l’ordre de repli, on peut être fusillé pour l’exemple. Moi je tiens pas à être fusillé, même pour l’exemple. Le facteur il passe pas dans le secteur, on m’a complètement oublié. Alors je vis dans la casemate. Dans un sens je suis plus tranquille, y a pas de querelles de voisinages…je sais même pas s’il y a d’autres casemates aux environs…comme j’avais un pic et une pelle, j’ai commencé à creuser une tranchée, comme avant…mais j’entends plus guère les Boches et, des fois, ça m’inquiète…je me dis qu’ils doivent préparer un mauvais coup…C’est jamais que des Prussiens après tout, c’est pas du monde comme nous, pas aussi civilisé…Et puis ils ont des casques à pointe, comme nous mais pas de la même couleur…Des fois, je sors, je crois les entendre chuchoter…manigancer des combines à eux…et puis c’est vrai, je me trompe à chaque fois…je crois que les Boches, ça existe plus…enfin dans nos régions…faut pas vous étonner pour le poil ! Forcément je suis un poilu…au début quand j’ai commencé dans le métier, on a tous été poilus au bout de…disons deux mois…on était beaux en poilus, surtout que le poil nous est poussé partout, sur tout le corps humain…après on a élevé les poux et puis les punaises…chacun ses goûts, on avait droit aux rats aussi…mais l’un n’empêche pas l’autre…un rat c’est plus nourrissant qu’une punaise… Je suis à l’abri du temps qui passe…effectivement, je compte même plus les jours…au début, je comptais les saisons…mais y a plus de saisons…y a plus qu’une seule saison, la saison de la solitude…on s’habitue et puis on finit même par trouver que c’est mieux…on n’est pas obligé d’aller se faire chier aux réunions de famille…enfin, vue comme ça, la guerre de 14, c’est plutôt plus peinard que la vie, la vie qu’il y a entre deux guerres…parce que cette vie entre deux guerres, c’est aussi une guerre…une guerre permanente, qu’en finit pas, jamais, avec les voisins, la femme, les enfants, toute la smala, et puis les pires, les amis…les amis, oui, c’est eux, les plus hargneux…au début on se rend pas compte et puis après quand on en est débarrassé, on comprend…les amis ! ah putain, quels emmerdeurs…toujours à vous faire chier…pour des histoires d’anniversaires, de fêtes à souhaiter…Ici dans la casemate, on risque pas les visites…j’espère bien que la guerre finira jamais…ou qu’on me préviendra pas…je suis si bien dans ma casemate…

Je me suis préparé mon petit cimetière militaire, à moi tout seul…une seule croix blanche…pas d’alignement possible, rien…Pas de mise au pas !...faut tout prévoir à la guerre, même pendant les trêves…on peut toujours crever…

Partager cette page

Repost 0
Publié par