Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 octobre 2016 6 29 /10 /octobre /2016 10:42

La résistance aura duré une semaine. Non, ils ne signeraient pas le CETA, cet accord de libre-échange catastrophique pour les agriculteurs. Non, ils ne céderaient pas aux ultimatums, aux pressions, au chantage des instances européennes. Non, ils ne se placeraient pas du côté des négociateurs qui ont agi dans le dos des peuples.

Et, finalement, ils capitulèrent. Avec fierté.

Les dirigeants wallons ont donc dit oui au Canada, oui au CETA, oui à la mondialisation.

Paul Magnette, célébré dans le monde entier comme héraut de la résistance et apôtre de l’antimondialisme, n’avait rien du rebelle. Un social-démocrate, européen convaincu et intellectuel émargeant au politiquement correct pouvait-il l’être, d’ailleurs ? On en doutait : on en a eu la preuve. En réalité, le Parti socialiste wallon, confronté à la montée en puissance des communistes du PTB (Parti du travail de Belgique), voulait se racheter une virginité à gauche : c’est chose faite.

 

Lire l'article

Partager cet article

Repost 0
Publié par ELIZABETH
commenter cet article

commentaires