Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 juin 2012 6 16 /06 /juin /2012 09:25

 

Et si la rivalité de Ségolène Royal / Olivier Falorni était un énorme cinéma ? Il semble peu probable que François Hollande et Valérie Trierweiler aient des intérêts divergents.

Qu'a-ton promis à Olivier Falorni pour qu'il joue le jeu ? Maintenant, que recherchent-ils tous exactement ? Olivier Falorni est crédité de 58 % de votes favorables dans les sondages. C'est vrai que Ségolène Royal n'a pas de chance : elle a raté l'élection présidentielle, elle n'a pas été la première dame de France et elle risque de rater son accession au perchoir.

Mais demander le retrait de son adversaire, n'est-ce pas un déni de démocratie ? Nous ne sommes pas dans une démocratie soviétique où fonctionne le système des listes uniques. Si son adversaire se retirait, dans le système actuel, personne ne pourrait s'opposer à l'élection de Ségolène puisque les bulletins blancs ne sont pas reconnus comme votes exprimés, ce qui, à mon avis, serait anti-démocratique.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires