Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 décembre 2018 6 22 /12 /décembre /2018 09:56

Sur la base d'un appel à témoignages lancé fin novembre, l'UFC-Que Choisir fait état dans un communiqué de « premières tendances alarmantes de l'envolée des cotisations pour 2019 ».
Les informations recueillies, portant sur « quinze des principaux organismes complémentaires », montrent que « dans la moitié des cas, les assurés se sont vus notifier une augmentation de prime supérieure à 4% », certains subissant même « une inflation qui dépasse les 20% ».
Ces hausses, qui perpétuent la flambée de 47% enregistrée « sur la dernière décennie », sont aussi dans le collimateur de l'exécutif.
La semaine dernière, la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, avait accusé certaines complémentaires santé de « sabotage politique », pour avoir justifié leurs augmentation par la réforme du « reste à charge zéro » censée entrer en vigueur par étapes entre 2019 et 2021.
Mardi, Emmanuel Macron a reçu les grands patrons et les fédérations des assureurs, mutuelles et institutions de prévoyance. Le chef de l'Etat leur a réclamé un gel tarifaire l'an prochain, à l'instar des banques, pour apaiser la fronde des « gilets jaunes ».
Mais les intéressés, qui ont jusqu'à jeudi soir pour formuler des propositions, ont seulement parlé de modérer leurs hausses de prix.

Source

Partager cet article

Repost0

commentaires