Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 décembre 2018 6 15 /12 /décembre /2018 11:08

Toujours prompts à donner des conseils à tout le monde en matière de diplomatie, nos gouvernants prennent actuellement une ironique leçon d’humilité…

LE VENEZUELA, PREMIER À APPELER LA FRANCE AU DIALOGUE
Ce sont tout d’abord les dirigeants vénézueliens qui ont allumé la première mèche le 26 novembre.
L’équivalent du ministre des affaires étrangères déclarait alors :
"Le Venezuela est préoccupé par les développements dans plusieurs villes françaises, où des milliers de manifestants protestent contre l’exécution de mesures économiques impopulaires, ont été fortement réprimés, laissant des dizaines de blessés."
Le reste du communiqué enjoint les dirigeants français à renouer le dialogue.

L’IRAN SUIT LE MOUVEMENT
Ce sont les journalistes de Russia Today France qui relèvent l’appel de Téhéran destiné à Paris, invitant le gouvernement français à cesser la « violence contre son peuple ».
C’est habituellement la France qui tord le bras au gouvernement iranien. Lors de la crise du nucléaire iranien, le gouvernement français s’était montré inflexible. Georges Malbrunot expliquait en 2013, pourquoi la France était autant exigeante avec l’Iran.

DIPLOMATIE 2.0
Ces appels diplomatiques sont sérieux. Pour autant, on peut se demander s’il ne s’agit pas là de rendre à la diplomatie française quelques coups. Souvent prompts à conseiller la terre entière, la France est aujourd’hui sous le feu des projecteurs. Certains pays souvent isolés sur la scène internationale l’ont compris et en profitent pour railler la politique intérieure française. En langage internet, on peut dire que la France se fait « troller »…

Source

Partager cet article

Repost0

commentaires