Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 juin 2020 6 27 /06 /juin /2020 09:02

L’hécatombe prend de l’ampleur, les gars. Je parle pas des covidés qui se portent plutôt mieux que les grippés de 2018, si j’en crois les chiffres. Non je parle des salariés. Ils continuent de tomber comme des mouches : chez Air France, Airbus, Nokia, BFMTV, RMC... Sans oublier les cas d’urgence absolue où le pronostic vital est engagé, comme dit la télé. Celio par exemple, qu’on a placé « sous procédure de sauvegarde ». Et ça consiste en quoi, ce truc-là ? A tenter de réanimer des corps que l’Etat a lui-même coulés trois mois plus tôt. Fastoche, non ?

Heureusement on pense à nos loisirs et pour nous distraire, on a monté en épingle une histoire de bavure qui  prouverait que les flics tabassent plutôt les noirs que les blancs. Les Gilets jaunes (décidément, je suis coloriste aujourd’hui) disent le contraire et prétendent que le record des bavures policières leur appartient. Putain de franchouillards, toujours à se vanter ! Heureusement, les médias qui s’intéressent plus à eux leur ont cloué le bec : place aux blacks.

On a donc cherché pour ce nouveau mouvement de contestation qui lutterait contre le racisme d’Etat (?), un meneur. Et on a trouvé une gonzesse. La frangine d’un dealer mort au cours d’une arrestation en 2016, qu’on a propulsée au-devant de la scène grâce au concours d’une bonne équipe de com’. Sachant bien sûr qu’on la jettera comme un vieux kleenex dès qu’on n’en aura plus besoin. Ce qui ne saurait tarder. Je lui conseille de prendre dès maintenant rendez-vous chez le psy.

Le populo lui, il a du mal avec cette histoire de héros vendeur de came victime de la société. Il voit pas le problème sous le même angle que les bobos qui crèchent dans les beaux quartiers. C’est difficile pour lui d’avaler que Traoré ressemble à Martin Luther King, le pasteur non violent, prix Nobel de la paix, militant politique assassiné au cours d’une grève à Memphis en 1968. Le prolo de base, il voit pas le rapport entre les deux bonshommes. Et il comprend pas pourquoi on fait de la pub à un type connu pour des activités criminelles. Il y a dans la morale de l’histoire quelque chose qui lui échappe. Qu’est-ce qu’il est con !

Les flics non plus trouvent pas ça normal, et ils ont jeté par terre leurs paires de menottes en signe de protestation. Pas définitivement, juste le temps d’une manif, rassurez-vous (si on peut dire). Bien sûr on aurait préféré qu’ils s’énervent pour de vrai, qu’ils renvoient leur carte de flic au ministre par exemple et qu’ils se rhabillent en civil. Seulement, pour faire quoi après ? Dans quel métier se reconvertir quand on est flic ? Les clés d’étranglement c’est bien joli mais ça sert à rien dans les autres professions. Même chez les garagistes.

Bon à part ça, les télétravailleurs télétravaillent. Sans préciser d’ailleurs quelle partie du mot ils privilégient, la télé ou le travail ? En tout cas l’expression leur plaît, ils la répètent comme des perroquets et se vantent de travailler beaucoup plus longtemps à domicile. Un peu suspect, cette insistance. J’espère qu’ils se gargariseront aussi joyeusement du mot « téléchômage » quand on leur apprendra à s’en servir.

En attendant je compte les masques usagés qui traînent sur les trottoirs et j’arrive à un score très honorable. Je suis heureuse de constater que même dans ces circonstances, les gens conservent leurs bonnes habitudes.

Enfin je suis allée au marché Saint Pierre et j’ai demandé au vendeur un mètre de distanciation. « Va acheter un dictionnaire et arrête de me faire chier », qu’il m’a répondu. Les vendeurs aujourd’hui sont plus instruits que les ministres mais nettement moins polis !

Partager cet article

Repost0

commentaires