Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 mai 2014 6 17 /05 /mai /2014 10:30

moulin.jpgC’est Yves Rénier, lors de l’émission « C à vous », qui est l’auteur de ce « dérapage », comme on dit depuis qu’il existe un langage « jeune ». Ce langage dit « jeune » s’inscrit dans la philosophie du « Jeunisme », qui part du principe selon lequel les ignorants instruisent ceux qui disposent du savoir. Mais revenons à la « foufoune » à Sosso.

Examinons d’abord de près la foufoune de Sophie Lapix. Est-elle tondue ? Et d’abord d’où vient ce mot ? De « fesse » semble-t-il, et dans le langage enfantin. Il en résulte que Sophie Lapix serait restée infantile. Elle en serait au « stade anal » et pas encore au « stade oral », selon la terminologie de la psychanalyse. Alors pourquoi jacasse-t-elle à la télévision ? Maintenant que nous sommes instruits sur cette partie du corps de Sosso, voyons la pratique de la tonte du pubis. Quitte à décevoir les tenants de la culture « djeune », il faut avouer que cette tonte est très ancienne. Selon Mahomet, elle est aussi nécessaire que la circoncision pour les mâles. Sinon le jardin d’Allah vous passe sous le nez ! Mais on remonte encore plus loin. Ce souci, non pas esthétique mais religieux, était connu en Egypte du temps des pharaons. Certains mâles prétendent que cette fourrure en peau de porc-épic n’est pas confortable. Ce sont des petites natures, qui redoutent la peau de Sosso mal rasée ! « Ca écorche la bite », dit un lexicologue élégant, Jean-Marie Bigard. Bigard ne conseille pas la tondeuse à gazon ni la tondeuse à moutons. « C’est trop gros pour la petite « foune » de Sophie » (sic, je l’ai interrogé sur ce sujet brûlant…). Or la libération du langage ne date pas d’hier. Rabelais intitulait un chapitre de son Gargantua « De l’invention d’un torche cul » et on lui doit des formules de style très audacieuses, comme « faire la bête deux dos ». Mais ici intervient le deuxième « dérapage » du Commissaire Moulin, qui a porté ce jugement sur les représentants de l’ordre : « Tous les policiers sont des fachos ». Je ne serais pas surpris que le vrai « dérapage » soit cette réflexion faite par le même Yves Rénier. Car toutes les plaisanteries qui concernent le sexe sont acceptées mais les accusations contre les détenteurs du pouvoir constituent toujours le vrai sujet tabou.

Au fait les gendarmettes ont-elles le devoir de se raser la foufoune ? Il y va de l’honneur de la police. Quand elles vous arrêteront, demandez-leur : « Avez-vous la foufoune rasée ? »  Simple question de politesse.

Partager cet article

Repost0

commentaires