Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 juin 2018 6 30 /06 /juin /2018 09:46

Pour mieux espionner ses habitants, la Chine a désormais recours à des drones… déguisés en oiseaux.

Selon une information du South China Morning Post, plus de 30 agences gouvernementales et militaires chinoises utilisent ces pigeons espions dans au moins cinq provinces différentes. Ils voleraient particulièrement dans la région autonome du Xinjiang, où se trouve la communauté musulmane ouïghoure. Persécutée par le gouvernement, cette minorité est l'objet d'une surveillance constante du gouvernement chinois, qui déploie des trésors technologiques pour détecter toute velléité séparatiste de la part de ses habitants.

Les oiseaux bioniques ont été conçus par une équipe de chercheurs de l'université Polytechnique du Nord-Ouest, dans la province de Shaanxi, située au centre de la Chine. Ce petit bijou technologique a une envergure d'environ 50 centimètres, pèse 200 grammes et peut voler à 40 km/h pendant 30 minutes. Equipé d'un GPS et d'une caméra haute-définition, il est contrôlé à distance par l'intermédiaire de satellites. Surtout, cet oiseau mécanique est très réaliste : à l'heure actuelle, il imite près de 90% des mouvements d'un véritable oiseau.

Les ingénieurs chinois ne comptent pas s'arrêter là : selon des chercheurs interrogés par le South China Post, ces drones nouvelle génération ne sont que les prémices d'une plus grande révolution technologique et militaire. "Ils sont encore employés à une échelle relativement petite", comparée à d'autres caméras de surveillance, a indiqué Yang Wenqing, professeur associée à l'université Polytechnique du Nord-Ouest. "Nous pensons que cette technologie a un énorme potentiel… Elle présente des avantages uniques pour répondre aux demandes de drones dans les secteurs militaires et civils".

 

Source

Partager cet article

Repost0

commentaires