Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 juillet 2011 6 30 /07 /juillet /2011 08:34

 

Pour info - cela rappelle étrangement les changements dans la representativite des
> organisations syndicales... memes objectifs sur tous les fronts. Le décret qui entube en douce les assos pour l'environnement .                           
>
Les mauvais coups se font généralement le 14 juillet ou le 15 aout.  C'est encore plus tentant en période de crise  majeure, comme actuellement. C'est sans doute pour cette raison que le Journal officiel du 13 juillet publie un nouveau décret concernant les associations. Celui-ci fixe les modalités d'application au niveau national de la
condition prévue au premier point de l'article R.141-21 du code de l'environnement,  concernant les associations et fondations souhaitant participer au débat sur l'environnement dans le cadre de certaines instances. Pour pouvoir participer, une association devra désormais compter au moins 2 000 adhérents. Quant aux associations d'utilité publique, elles devraient exercer leur action sur la moitie des régions au moins, et disposer d'un          
> minimum de 5 000 donateurs, pour pouvoir se faire entendre.            
> Les seuls organismes ayant le droit de le faire entendre leur voix
> sur les politiques environnementales sont des organismes publics
> au sein desquels seules ces grandes associations ont le droit d'étre
> représentées. De plus, l'Etat s'octroie le droit de vérifier les conditions de
> financement des associations pour s'assurer de leur indépendance .
>  Les assos les plus génantes pour les lobbies handicapées
> Ce texte est liberticide au regard de la liberte d'association ou
> plus precisément du droit des associations a se faire
> entendre. Il exclut en particulier toutes les associations d'experts qui ont
> fait l'essentiel du travail en termes d'alerte au cours des dernières années.
> Mouvement des générations futures, 
> Criirad, Criigen, reseau sante environnement,
> Inf'OGM, pour n'en citer que quelques-uns,
> n'auront aux termes de ce texte plus le droit de participer,
> voire plus le droit d'être agrées puisque c'est l'agrément au titre de
> l'environnement lui-même qui est touche par ce decret scelerat.
> Autrement dit, non seulement aucun texte de protection des lanceurs d'alerte
> n'a jamais étépris par ce gouvernement,
> du temps de monsieur Borloo comme a fortiori du temps de madame
> Kosciusko-Morizet, mais plus encore, c'est la capacité des
> associations les plus dérangeantes pour les lobbies défendus par le gouvernement
> qui est ici mise en cause. En effet, sans agrément, la capacité de porter plainte
> avec constitution de partie civile reste tres réduite.
> Dans ces conditions, les procès mettant en cause ces lobbies deviennent beaucoup
> plus difficiles. De la même manière, le fait que les agréments soient
> conditionnes par le nombre de personnes rendra tres difficile la
> tache des associations locales, constituées contre tel ou tel projet, telle ou telle infrastructure.

>  Les préfets pourront toujours soutenir qu'elles ne remplissent pas les conditions. Ainsi le gouvernement s'est-il attaque avec efficacité, une fois encore, aux modestes contre-pouvoirs que notre pays compte encore.

Référence concernant l'arrête du 12 juillet 2011 fixant les modalites d'application au niveau national de la condition prévue au 1 de l'article R. 141-21 du code de l'environnement concernant les associations et fondations souhaitant participer au débat sur l'environnement dans le cadre de certaines instance (JORF nro 0161 du 13 juillet 2011, page 12 154).

http://www.rue89.com/corinne-lepage/2011/07/19/les-assos-pour-lenvironnement-se-font-entuber-en-douce-214879

>

Partager cet article
Repost0
23 juillet 2011 6 23 /07 /juillet /2011 09:42

 

 

Chantons français !

Les organisateurs des Francofolies se réjouissent de la masse énorme de spectateurs en cet été 2011 : 89 000 personnes ont assisté à cette manifestation « culturelle ». Mais attendez un peu ! la majorité des artistes s’exprimaient en anglais !

Pourtant l’idée du fondateur Jean Louis Foulquier, était bien de promouvoir la chanson française, ainsi que l’intitulé le dit clairement. Seulement voilà, il y a un hic, désormais et c’est assez simple : qui, en France, ose parler français, écrire français, chanter en français ?

On nous a fait croire que la langue française était le privilège de Le Pen ! Or, la poésie a toujours été chantée en France ! La « chanson de Roland » était une chanson et chacun sait (ou devrait savoir !) qu’il existait des trouvères dans la moitié nord de ce qui n’était pas encore la France (langue d’oïl), et des troubadours dans la moitié sud. (langue d’oc).

Tous les écoliers et les lycéens, quand il y avait encore une école en France, savaient que c’est sous François 1er, que fut définie la langue française (Ordonnance de Villers-Cotterêts 1539). François 1er et Charles d’Orléans étaient poètes !

Voyez Sarkozy à côté ! Dès les années 70, une ignoble campagne de propagande a fait croire que l’art devait être « métissé », et que la France n’existait plus !

Aujourd’hui, tout est peut-être, effectivement, perdu. L’actuel « ministre » de l’Education Nationale estime que 20 (vingt) fautes d’orthographe dans une copie de Bac c’est la norme. Que 40 fautes c’est acceptable ! Que la langue évolue et le résultat est là : Les français errent donc dans un territoire indécis qu’ils ne connaissent même plus ! Comme si le français n’avait pas été la langue des résistants, celle de Desnos, d’Aragon, d’Eluard et aussi de Céline. Céline qui annonce le déclin, plus encore l’apocalypse. Le plus grand de ses biographes intitule le tome 3 de son œuvre : « Le Cavalier de l’Apocalypse ». Céline a enregistré (sans le savoir !) deux chansons françaises, de sa composition. Aujourd’hui, tout le monde le reconnaît sauf le ministre de l’Inculture. Mais je veux parler de la chanson française. Elle est la seule au monde à avoir dit le bonheur, le malheur, la révolte, les sentiments, avec une incroyable noblesse, une élégance populaire jamais égalée. Ce n’est pas du chauvinisme de le dire ! C’est un constat.

On a vite oublié que les textes poétiques du 16ème siècle et du Moyen Age, étaient chantés. C’était le seul pays au monde qui était le dépositaire de cette richesse. Même vers 1950, Brassens, Ferré et d’autres, reprennent Villon, Rutebeuf, Aragon, Ronsard et leurs textes sont des œuvres majeures, comme ceux de Guy Béart, de Ferrat, de Vian…de tant d’autres…

Or, aujourd’hui, que voyons-nous ? qu’entendons-nous ? des platitudes lamentables, des mâcheurs de chewing-gum, des ruminants du Coca-Cola, mis en « musique », des hystériques, des dérangés qu’on devrait soigner…des « internautes », des cosmonautes de la bêtise, des malades mentaux, bon j’arrête les injures…Quand on est plus de quatre on est une bande de cons, chantait Brassens et les grands chanteurs des années 50-60 se produisaient dans des salles de 800 à 1200 places. Et c’était déjà beaucoup. Pourtant, dans « La Psychologie des foules », Gustave Lebon nous avait prévenus. Plus la foule est importante, moins la finesse et l’intelligence produisent leur effet. La chanson française actuelle rassemble des nazis à la petite semaine, des clients pour les congrès de Nuremberg

L’avenir (s’il y en a un,) est aux petits lieux, où l’on peut encore s’entendre. Pas au stade de France ! Les stades sont des camps de concentration. Comme au Chili sous Pinochet !

L’abrutissement vient de là, et des « médias ». Mais putain, qu’est-ce qu’ils ont dans le citrouillon, mes contemporains ?

 

Partager cet article
Repost0
23 juillet 2011 6 23 /07 /juillet /2011 09:38

 

Brigitte Bardot a écrit à Sarkozy cette lettre qui mérite l'admiration :

 

« Monsieur le Président,

Pour Victor Hugo « Torturer un taureau pour le plaisir, pour l'amusement, c'est beaucoup plus que torturer un animal, c'est torturer une conscience », pour Emile Zola « La corrida n'est ni un art, ni une culture, mais la torture d'une victime désignée avec, autour, des badauds qui regardent »? Hugo et Zola auraient honte aujourd'hui, comme j'ai honte, de voir la France se vautrer dans la fange de toutes les barbaries.

Elever la torture animale au rang de patrimoine « culturel » est un aveu terrifiant du niveau zéro de la culture française !

NON, les corridas espagnoles ne font pas partie de notre culture ! Ces actes de cruauté sont punis, en France, de deux ans d'emprisonnement et de 30 000 euros d'amende. Si quelques villes du sud disposent d'une dérogation permettant de torturer à mort des animaux pour satisfaire la perversité de certains, ces sévices graves ne relèvent ni de la « tradition » ni de la « culture » des Français qui y sont, très majoritairement, opposés.

Monsieur Mitterrand tente de justifier l'injustifiable en parlant de pratiques observées en France, la zoophilie qui relève du même article 521-1 du code Pénal, donc punie des mêmes peines, est également une pratique perverse observée dans notre pays, aura-t-elle droit elle aussi à une inscription au patrimoine immatériel de la France ?

Monsieur le Président, qu'allez-vous laisser après votre quinquennat ? Nous avons régressé partout, d'abord l'horreur des égorgements à vif devenus par votre faute et vos mensonges la règle dans notre pays, toutes ces bêtes saignées dans la souffrance me rendent malade. Les Français consomment, sans le savoir, ces animaux martyrs et vous leur cachez délibérément la vérité pour les tromper, c'est scandaleux, éc?urant !

Les bêtes sont torturées, saignées dans d'intolérables supplices, que ce soit dans les arènes ou les abattoirs et dans quelques mois les cruels sacrifices de l'Aïd-el-Kebir feront couler plus de sang encore sur notre terre? Nous n'avons pas le droit d'accepter cela !

En 1981, Mitterrand choisissait de défendre l'éthique en abolissant la peine capitale, en 2011, l'autre Mitterrand choisit d'anoblir la torture animale? 30 ans de régression qui ont fait de la France une fosse à purin où toute la merde des autres cultures est venue polluer la nôtre !

Monsieur le Président, intervenez enfin, montrez que vous n'êtes pas totalement dénué de courage, relevez ce pays qui se noie dans la honte ! Si l'homme d'Etat a abandonné son poste alors je m'adresse à l'homme et vous demande, au nom des générations futures, de redonner à la France un peu de sa dignité perdue?

Ne décevez plus les Français qui vous ont apporté leur soutien !

Brigitte Bardot

Présidente »

Partager cet article
Repost0
23 juillet 2011 6 23 /07 /juillet /2011 09:30

Dans quatre jours, le Conseil de Sécurité de l'ONU se réunira, offrant au monde une chance de soutenir une nouvelle proposition qui pourrait mettre fin à des décennies d'échec des pourparlers de paix israélo-palestiniens: la reconnaissance de l'Etat palestinien par l'ONU.
>
> Plus de 120 nations du Moyen-Orient, d'Afrique, d'Asie et d'Amérique latine ont déjà approuvé cette initiative, mais le gouvernement de droite d'Israël et les Etats-Unis y sont férocement opposés. La France et d'autres pays clés de l'UE sont encore indécis, mais une pression publique massive pourrait les pousser à saisir cette occasion unique de mettre fin à 40 ans d'occupation militaire.
>
> Cela fait des décennies que les initiatives de paix menées par les Etats-Unis échouent, tandis qu'Israël a confiné la population palestinienne dans des enclaves, confisqué ses terres et empêché la Palestine de devenir une entité politique souveraine. Cette initiative audacieuse pourrait donner un nouveau point de départ pour résoudre le conflit, mais l'Europe doit prendre les devants. Lançons un immense appel mondial pour que la France et les principaux pays européens approuvent dès maintenant cette demande de reconnaissance de l'Etat palestinien, et pour montrer clairement que les citoyens du monde entier soutiennent cette proposition diplomatique légitime et non-violente. Signez la pétition et envoyez ce message à tous vos amis:
>
> http://www.avaaz.org/fr/independence_for_palestine_fr/?vl
>
> Si les racines du conflit israélo-palestinien sont complexes, la plupart des gens de tout bord s'accordent à dire que la meilleure voie vers la paix est la création de deux Etats. Mais les nombreux processus de paix ont tous été mis en échec par la violence des deux côtés, par la construction de vastes colonies en Cisjordanie et par le blocus humanitaire de Gaza. L'occupation israélienne a réduit et fragmenté le territoire sur lequel un Etat palestinien pourrait se fonder et a fait de la vie quotidienne des Palestinien une épreuve écrasante. L'ONU, la Banque Mondiale et le FMI ont tous trois récemment déclaré que les Palestiniens sont prêts à diriger un Etat indépendant, mais le plus grand frein à cette réussite est l'occupation israélienne. Même le Président des Etats-Unis a appelé à mettre fin à l'expansion des colonies et à un retour aux frontières de 1967 avec des échanges de territoires négociés, mais le Premier ministre israélien Netanyahu a réagi avec fureur: le refus de coopérer ne pouvait s'exprimer plus clairement.
>
> Il est temps de changer radicalement d'approche, en passant d'un processus de paix inefficace à une voie nouvelle vers le succès. Alors que les gouvernements israélien et américain qualifient l'initiative palestinienne d' "unilatérale" et de dangereuse, les nations du monde entier soutiennent massivement cette démarche diplomatique éloignée de toute violence. La reconnaissance mondiale de la Palestine pourrait étouffer l'extrémisme et encourager l'expansion d'un mouvement non-violent israélo-palestinien en phase avec l'élan démocratique dans la région. Plus important encore, elle relancera la possibilité d'une résolution négociée du conflit, permettra aux Palestiniens d'accéder à de nombreuses institutions internationales pouvant promouvoir la liberté des Palestiniens. Cela enverra un signal fort au gouvernement israélien pro-colons indiquant que le monde ne tolèrera plus leur impunité et leur intransigeance.
>
> Depuis trop longtemps, Israël sape les espoirs d'un Etat palestinien. Depuis trop longtemps, les Etats-Unis ménagent Israël, et depuis trop longtemps l'Europe se cache derrière les Etats-Unis. En ce moment, la France, l'Espagne, l'Allemagne, le Royaume-Uni et la Haute Représentante de l'UE hésitent sur la question d'un Etat palestinien. Appelons-les à être du bon côté de l'histoire et à soutenir la déclaration palestinienne de liberté et d'indépendance, par un soutien franc et massif et une aide financière. Signez maintenant la pétition urgente appelant l'Europe à appuyer cette requête et à soutenir cette initiative pour une paix à long terme en Israël et en Palestine:
>
> http://www.avaaz.org/fr/independence_for_palestine_fr/?vl
>
> La création d'un Etat palestinien n'apportera pas de solution à ce conflit inextricable du jour au lendemain, mais sa reconnaissance par l'ONU va changer la dynamique et ouvrira la voie vers la liberté et à la paix. A travers la Palestine, la population se prépare avec espoir à réclamer la liberté que sa génération n'a jamais connue. Soutenons-les et poussons les pays européens à soutenir l'autodétermination des Palestiniens, de la même manière qu'ils ont été aux côtés des peuples égyptien, syrien et libyen.
>
PLUS D'INFORMATIONS
>
> Adhésion d'un État palestinien à l'ONU : Abbas ira de l'avant
> http://www.radio-canada.ca/nouvelles/International/2011/07/12/008-onu-etat-palestinien-mahmoud-abbas.shtml
>
> La Ligue arabe veut faire reconnaître la Palestine à l'ONU:
> http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2011/07/14/la-ligue-arabe-veut-faire-reconnaitre-la-palestine-a-l-onu_1548904_3218.html
>
> Jérusalem : manifestation pour "l'indépendance de la Palestine"
> http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5ijm5RN5Aia-75UZutsC2ByvGzFug?docId=CNG.9a8a090cd201c7390e3065bd4e64724f.571
>
> Des câbles secrets montrent le plan de bataille d'Israël contre la déclaration palestinienne à l'ONU
> http://www.france-palestine.org/article17615.html
>
> Reconnaissance de la Palestine: l'UE préférerait ne pas décider
> http://www.liberation.fr/monde/01012349630-reconnaissance-de-la-palestine-l-ue-prefererait-ne-pas-decider
>
> Pour la reconnaissance de l'Etat palestinien
> http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/monde/20110719.OBS7272/appel-pour-la-reconnaissance-de-l-etat-palestinien.html
>
> L'ONU déclare les Palestiniens capables de gouverner leur propre Etat (rapport en anglais):
> http://unispal.un.org/pdfs/AHLC-Apr2011_UNSCOrpt.pdf
>
> Liste des pays reconnaissant l'Etat palestinien (en anglais):
> http://www.avaaz.org/en/countries_recognizing_palestine/?info

Partager cet article
Repost0
23 juillet 2011 6 23 /07 /juillet /2011 09:29
Partager cet article
Repost0
23 juillet 2011 6 23 /07 /juillet /2011 09:26

Comme vous le savez peut-être, les 16 passagers du bateau français Dignité Al-Karama sont rentrés dans leurs pays respectifs le mercredi 20 juillet 2011. Ils sont tous en bonne santé. Les 11 passagers français sont arrivés à l’aéroport Roissy Charles De Gaulle, tard le soir et ont donné une conférence de presse dans les locaux du MRAP le jeudi 21 juillet au matin.
Nous vous invitons à consulter le "journal de bord" sur le site de l'AFPS où vous retrouverez toutes les informations et communiqués de la campagne depuis le samedi 25 juin 2011, à l'adresse http://www.france-palestine.org/article15994.html. Également à votre disposition le site campagne http://www.unbateaupourgaza.fr/

Partager cet article
Repost0
23 juillet 2011 6 23 /07 /juillet /2011 09:10

Article Echo 07.07.11

Partager cet article
Repost0
23 juillet 2011 6 23 /07 /juillet /2011 09:06

Ci-dessous un appel urgent à libérer Somyot Pruksakasemsuk, journaliste  thaïlandais, militant pour les droits de l'Homme, emprisonné depuis 2 mois et demi pour crime de lèse-majesté, motif largement utilisé par le pouvoir
depuis quelques mois pour faire taire toute contestation.
 
 http://www.cleanclothes.org/urgent-actions/free-somyot-urgent-message-to-the-new-thai-government-before-july-24

Partager cet article
Repost0
16 juillet 2011 6 16 /07 /juillet /2011 09:15

L’Alimentation de demain : aujourd’hui, sucez les riches !

martine-aubry_6240.jpgMadame Martine Aubry dément formellement avoir sucé Mr DSK au cours d’un congrès du PS. Son mari dément formellement avoir sucé Mr Mahomet dans sa jeunesse, et Contador dément tout aussi formellement avoir sucé les roues du peloton de tête durant l’étape Aigurande Issoire.

De nombreuses noyades ont encore eu lieu, en particulier dans les plans d’eau, les rivières, et même les océans. Des criminels sans scrupules se livrent toujours à leurs activités odieuses, qui consistent à tuer des petits enfants plutôt que des membres du G20. On peut regretter ces erreurs de jugement ! On voit que les nouvelles, en politique, sont de plus en plus intéressantes pour les chômeurs et autres précaires.

Le prix du carburant à la pompe va encore augmenter, il va falloir sucer de plus en plus fort. Dans les milieux racistes, on se demande si les négresses vont être en mesure de pomper Mr DSK, étant donné l’état de faiblesse où il les a mises.

En temps normal, il n’y a pas grand-chose à tirer des Français. Ils tournent en rond dans les villes, surtout quand il fait beau et puis ils comptent les participants puisqu’on n’ose plus dire les militants. Satisfaits du chiffre, ils n’ont alors rien à dire de plus. On organise des courses de caddies dans les hypermarchés, on envisage d’installer des ronds points pour éviter les collisions. Je crois que l’installation d’un poste de police en tête de gondole va devenir nécessaire, et vite !

Ce qui est dommage quand même, c’est qu’on soit sans nouvelles des beaux parleurs, je veux dire des hauts parleurs, qui ont animé les soirées télévisuelles. On devrait d’ailleurs dire les « journées », puisque les dernières statistiques montrent que les Français passent désormais en moyenne, 3heures 45 minutes quotidiennes devant leur écran de télévision. Pendant le reste du temps, ils gémissent, ils dorment, ils ronflent, où ils s’entretuent gentiment, en variant les régions de façon à ce que l’animation soit enfin délocalisée.

Nous sommes donc face à un grave problème de société et nous allons vous aider à vivre encore mieux !

Cependant, Mr Sarkozy remonte dans les sondages et dépasse Madame Martine Aubry d’une courte bite (deux centimètres). Heureusement que les Français sont mécontents, pauvres, désespérés, ils continuent de rouler en véhicules automobiles et les autoroutes sont régulièrement saturées par ces zombies qui ne vont nulle part. Je les soupçonne de faire demi-tour au péage, sur les lieux touristiques. Ils reviennent alors dans l’autre sens. Ils sont donc allés en vacances, l’honneur est sauf ! Question : en ont-ils profité pour se faire sucer par des négresses ? Par des présidentiables ? Dans ce cas-là, on devrait découvrir aisément dans les aires d’autoroutes, des réserves africaines, pour l’instant dissimulées ou discrètes, avec des cases appropriées au nouveau loisir des nouveaux riches, ceux qui n’ont pas suffisamment d’argent pour se payer les restaurants gastronomiques, et, dans un second temps, on les mettra enfin à la portée des prolétaires.

L’activité politique et sociale consistera donc désormais dans les pratiques sexuelles, qui ont l’avantage d’enrichir les pauvres, en se servant directement à la pompe. On en est encore aux tout premiers essais. On choisira de préférence un riche avec un gros baril, dont la contenance est suffisante pour un aller retour Paris-Nice. Mr DSK est un exemple type pour une alimentation équilibrée. Mr Sarkozy est nettement trop exigu. Il conviendra aux personnes dont le poids n’excède pas 50 kg, ou pour de très courts séjours, pas trop loin de Paris, à Mantes la Jolie par exemple. D’autre part, la longueur de la pompe (deux centimètres dans les bons jours) sera difficile d’accès aux personnes handicapées et même aux vacanciers atteints de malvoyance.

Cette nouvelle technique d’alimentation, néanmoins, présente de nombreux avantages. Tout d’abord, elle évite la queue (sic) aux caisses des supermarchés.

Ensuite, elle est entièrement naturelle ! Pour ainsi dire biologique. Des prélèvements seront d’ailleurs effectués par des « ambassadeurs de bite », qui détecteront les produits suspects et qui feront leur rapport aux services compétents. Les sujets suspects seront abattus, comme on l’a fait pour les vaches en 2000.

Il va sans dire que ce nouveau dispositif est mixte, et qu’un nègre mâle, (je parle des nègres maigres, et j’élargis bien sûr aux Blancs !) aura accès à ces abreuvoirs automatiques gratuits. On trouvera des réservoirs pleins à la ville et à la campagne. Il suffira de tenir des cahiers de comptes, dans le cadre de la mondialisation. On ne verra donc plus ces pauvres affamés des favelas, puisque des distributeurs seront installés obligatoirement à proximité de tous les bidonvilles.

J’ajoute que l’ambiance sera festive puisque Mr Jack Langue s’est déjà porté volontaire pour organiser en permanence des « Fêtes de la Musique » afin de bien scander les repas et d’éviter les excès de rapidité. On sait que les pauvres, malheureusement mal éduqués, se jettent trop vite sur la nourriture. Mr Kouchner, diététicien, nous avait affirmé que les affamés s’étouffaient avec un grain de riz ! On commencera donc par des petites doses.

Il est évident que je vous tiendrai au courant des développements de ces pratiques nouvelles, en particulier, de la nécessité de l’anthropophagie. Pour simplifier, nous dirons qu’il s’agit « du Cannibalisme dans la dignité », qui co-habitera avec le respect des droits de l’Homme…

Suivez donc cette rubrique régulièrement, puisque c’est gratuit.

Partager cet article
Repost0
16 juillet 2011 6 16 /07 /juillet /2011 08:50
J’ai l’air fin dans cette salle d’attente, mon œil à la main ; je suis à l’étage gynécologie-naissance-avortage-pilule, entouré de femmes dans des états pas possibles. 
Moi, c’est pour l'ophtalmologue mais la salle est conjointe.
Je pense à la blague sur le zieutiste….. On dit l’oculiste….  C’est aux yeux que j’ai mal, disait le type….
En fait, j’ai des taches noires qui se baladent devant moi ; à chaque coup d’œil, on dirait qu’il y a manif de mouches rien que pour moi…. J’ai le vertige rien qu'en tournant le regard.Alentour, il n’y a que des femmes remplies d’espoir avec ce quelque chose dans le ventre qui les rend autre... Courageuses porteuses d’avenir, elles sont belles les habitées, le nombril en tournesol et le regard fiévreux.Je suis le seul mâle dans la petite pièce, mais l’état des troupes n’invite pas à la bagatelle. Dommage… 
Une adorable envahit l’espace et vient se poser à mes cotés, c’est une volubile qui me raconte que c’est son premier et qu’elle est contente d’être enceinte et que ça lui fait drôlement plaisir surtout que son copain vient de trouver du boulot et que comme ça il aura droit aux congés parentaux et que elle-même en cherche  dans les assurances parce qu’elle a un B.E.P compta. Je veux allaiter mes enfants , c’est important, qu’en pensez-vous ?
Je réponds que je ne l’ai pas fait pour les miens mais que cela doit être intéressant.
“Votre œil ça vous fait mal?”
“Non, sauf que je ne profite pas assez de vous…”
Elle rosit…. et sourit…. On bavarde un peu sur la cécité de son grand père qui avait un truc comme moi et qui est mort aveugle…  j’adore…. 
Elle est en train de me raconter la vie de Ray Charles quand entre une copine à elle. L’autre, c’est son deuxième, ancienne combattante elle se met à lui décrire des horreurs sur les peaux qui se tendent, se déchirent et restent flasques. Faut faire de la gym qu’elle lui dit …. Ça la temporise  miss Maaf...….
En face , une jeune fille… Femme?  Elle a l’air un peu triste, se bouffe les ongles,  j’ai l’impression qu’elle a déjà grignoté la première phalange. Elle me jette un oeil….
Moi, j’ai envie d’arracher le mien, la danse des drosophiles m'exaspère.. 
De l’autre coté de ma chaise, un couple fatal : lui lit pendant qu’elle se masse le ventre. Quand je vois la tronche des deux, j'espère qu’elle vient pour avorter… Ce n’est pas une question de beauté mais ils ont causé un peu, cela me suffit pour avoir envie de supprimer leur descendance. On pourrait sauver la mère mais lui…
Une vieille dame entre accompagnée d’une africaine ou quelque chose d’approchant qui y ressemble et qui doit être sa dame de compagnie car  le contraire me semble improbable de la part de l’ancêtre qui a tendance à blobloter façon gaga. 
"Je vous laisse, je viendrais vous reprendre tout à l’heure”.
 La vieille lâche sa canne anglaise en s’asseyant, je ramasse, humble, me disant que si ça se trouve j’ai l’avenir comme elle mais en blanc. Noirceur passagère.
Je prendrai quoi comme auxiliaire de vie ? Aveugle c’est plus le klébard spécialisé que l’effeuilleuse façon Crazy Horse. Remarque aveugle, tu t’en fous si tu ne peux pas tâter. Pourquoi pas un Saint-Bernard avec le tonneau mais sans le chien?
Alors que je me la joue Gilbert Montagné, la mémé me demande si le docteur “untel” est là, je réponds suavement “le gynécologue ?"  Elle me répond le regard vide “Non, c’est pour ma cataracte…” À  ce moment il y a une future nouvelle mère qui se lève et demande les toilettes. Aucun rapport...
J’ai hâte que le dénoyauteur se ramène, j’ai l’impression que mon milliard  de mouches se reproduit à vitesse grand V. Ça doit les inspirer la salle d’attente . C’est  la danse de Saint-Guy devant mes mirettes, et ça ne fait jamais qu’une heure que je suis là.
En arrivant à l’accueil j’ai demandé à voir le toubib.
- Le docteur ne reçoit que sur rendez-vous… m’a répondu la préposée en blouse sur tee-shirt moulé.
- Et je peux en avoir un pour quand ?
- Hola, monsieur !!! qu’elle interjette avec un joli mouvement de bretelle prête à glisser, vous savez, il est très demandé…
- Je m’en doutais , en même temps c’est le seul à trente bornes alentour, ça peut se comprendre. Sinon quand ?
- Pas avant deux mois… lâche-t-elle dans un souffle de gorge comprimée.
- Hein ? fais-je en manque de mots.
- Ben oui monsieur, surtout qu’il y a les vacances et les gens font faire les lunettes pour les enfants…
- Et en cas d’urgence ?
- Heu….. Le docteur les prend entre deux
- Alors je suis une urgence
- Ha ! Alors, attendez dans la salle !
Je la laisse se remontant les mamelles qui tentaient une échappée.
Et c’est comme ça que je me suis retrouvé cerné par des volumineuses de l'utérus et des loucheurs en attente de verres. Un grand type vient chercher la vieille dame. C’est le pote à Afflelou. Coté mémé, re-belote la canne par terre… Je ramasse tel un gamin à Roland Garros, manière à me faire bien voir du cureteur de lentille qui me demande pourquoi je suis là. Je narre. Il me dit d’attendre. Ce doit être une obligation, si t’as pas attendu une demi-journée, cela ne doit pas faire séreux… La vieille le suit ; à la vitesse où elle se déplace, je parie pour une heure d’attente supplémentaire pour ma pomme.
Deux gamines le ventre rebondi, mais chacune pour des raisons différentes, se pointe dans ma ligne de mire, c’est-à-dire dans l’axe de mon nuage de points noirs pire que l'acné qui grêle leurs joues. La première explique à l’autre une histoire de vingt-huit jours qui pousserait à la faute n’importe quelle femme pas très au courant. La seconde semble enceinte, le ventre n'a pas la même forme. Je la suppose victime de la désinformation de sa copine qu'elle écoute vaguement tout en se dandinant au son qui coule dans ses écouteurs. Le peu que j’entends m’incline à penser à l’embryon qui se farcit ça .
Quelques minutes plus tard, la vieille est expulsée gentiment par une large main qui la pousse vers la sortie.
- Attendez-donc dans la salle on va venir vous chercher.
- Venez monsieur ! C’est à moi qu’il s'adresse !!  Miracle de la médecine, je reprends espoir.
Je rentre dans l’antre et j’étale mon cas. Il ne me demande pas si je me drogue, m’injecte un liquide dans les yeux et me dit de retourner dans la salle d’attente que cela fasse effet. Mi-temps je suppose.
Dans le couloir de la vie, il y a un arrivage : une maman et quatre enfants. Voire plus car j’ai l’impression qu’il y en a encore dans le tiroir. Famille nombreuse, famille heureuse.
Á un moment , je me trouve face à la fenêtre, le soleil plein pot : ça m'explose la rétine. Les gouttes, sans doute… J’ai les yeux qui pleurent. Je sors mes lunettes noires, façon tout au bout de la nuit quand la maman me demande si ça va et dit à ses mômes d’être gentils parce que le monsieur est triste. Normal, avec la tronche que je fais on pourrait croire que je viens de perdre quelqu’un ou quelque chose. 
Je rassure la tribu en leur expliquant l’opération goutte à goutte dans l’orbite. Un des petits se marre et me demande c’est quoi la bite. Levée de main de la mère que j'intercepte de mon œil valide en lui faisant remarquer que c’est moi qui ai mal prononcé et que le gamin ne sait pas de quoi il retourne. Á quoi bon attirer son attention si tôt  ? La mère acquiesce. Elle regroupe sa troupe mais sa fillette qui doit avoir trois ou quatre ans, vient près de moi et me souffle “moi, je sais ce que ça veut dire ”. J’ignore son sourire enjôleur mais j’aimerai savoir comment elle a appris ça… La maman est venue pour tout le monde rapport  à leur vue, on est myope dans la famille et aussi pour son état. J’avais remarqué l’ensemble.
Un type arrive un peu essoufflé en demandant si on l’a appelé. Ne connaissant pas son nom, je ne peux qu’avouer mon ignorance. Le redresseur de cornée réapparaît et lui dit d’entrer. Petit quart d’heure. Retour du retardataire qui a les yeux dans le même état que moi.
Le spécialiste de la pupille s’adresse à la mère multiple : “Bonjour madame, c’est à vous”, le vous désignant sans doute la future équipe de basket. J'angoisse sur mon emploi du temps.
Mama and co se lève pour le suivre dans le cabinet mais l'obstétricienne apparaît et lui dit ” Bonjour , madame, vous venez”.
Elle est mince à décourager toute tentative de paternité, ces clientes doivent la reluquer jalouses. Elle tourne un regard de piscine vers moi et le toubib ”j’ai du retard dans mes rendez-vous et…”
Le trépaneur d’optique lui sourit jusqu’au lobe des oreilles ”priorité à la fécondité”. Elle lui rend son sourire et  fait signe à la colonne par deux qui change de cap et s'engouffre dans le couloir derrière elle.
Le p’ticien se retourne vers moi après avoir déposé son sourire :  “Venez monsieur “. Dans ma tête ça hurle “Yes !!!”
Le triturage de mes globes oculaires se passe pas trop mal, écrasement, éblouissement, j’aperçois des vaisseaux dans une sorte d’éclairage boite de nuit.
Le docteur ne me dit pas un mot , ce qui me fait présager une réflexion intense sur les miches de sa collègue ou sur mon sort à la Michel Strogoff.
Après m'avoir bien malaxé les mirettes, il me lâche : “ Bon, ce n’est pas trop grave mais il faut surveiller ”. Je mijote dans ma tête “c’est ça, on fidélise la clientèle par angoisse préalable”.
Enfin, je sors, non sans lui avoir serré la main qu’il ne me tendait pas mais comme je suis sauf, je déborde d’amour pour mon prochain.
Dans le couloir, je croise la tristoute aux doigts rongés. Elle a changé d’air  et semble toute contente .On se sourit bêtement, moi plus qu'elle... Je ne saurais jamais ce qui l’a délivrée…
Partager cet article
Repost0