Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 mars 2011 6 12 /03 /mars /2011 08:35

 

Après Paris, Berlin ?
Ceux qui portent plainte contre le film „Water Makes Money“ doivent affronter une tempête. A Berlin, Veolia ne peut plus cacher derrière des contrats secrets sa « machine à sous » qui lui a rapporté dans les 10 dernières années 1,3 milliard d’euros grâce à la distribution publique de l’eau. Les habitants de Berlin ont décidé, par référendum, que ces contrats doivent être publiés. Et voilà qu’il arrive exactement la même chose que ce que le film montre avec l’exemple de Paris, Bordeaux et Toulouse : des juristes attentifs mettent le doigt sur les astuces juridiques et les coups-bas cachés dans le contrat du groupement, qui permettent aux acteurs mondiaux de générer des milliards grâce à la distribution communale de l’eau. Selon le directeur de l’Institut pour le droit en matière d’énergie et de la concurrence de l’Université Humboldt à Berlin, Hans-Peter Schwintowski, une évaluation juridique minutieuse de ces contrats amène forcément au constat de leur invalidité. La garantie de bénéfices serait, de fait, une subvention de la Communauté européenne qui aurait dû recevoir une autorisation, et l’appel d’offres pour l’attribution du contrat n’aurait pas non plus été réalisé correctement. Donc, la privatisation partielle de la distribution de l’eau à Berlin serait entachée de nullité et la voie serait ouverte pour la remunicipalisation. Certes, il faudrait rembourser le prix d’achat d’environ 1,8 milliard d’euros à Veolia&Co, mais, en contrepartie, les bénéfices de 1,3 milliard d’euros devront également être remboursés.
Nous n’en sommes pas encore là, à Berlin, mais le premier pas important sur la voie de la remunicipalisation est fait, comme à Paris et à Bordeaux il y a 5 ans…..
L’opinion publique s’éveille
Un grand merci à toutes celles et à tous ceux qui ont lu et envoyé notre article sur l’action en justice de Veolia contre Water Makes Money ! C’est tout simplement incroyable combien la société civile de libres penseurs et de gens prêts à agir responsablement a grandi en force et en influence. La nouvelle a déclenché une vraie vague de l’attention publique, en France comme en Allemagne et dans les pays voisins. Les journaux Rue 89, Tele Premiere, Télérama en France, et Die TAZ, Hamburger Abendblatt, Stuttgarter Zeitung, Berliner Morgenpost, Junge Welt, Badische Zeitung en Allemagne sont quelques exemples de l’énorme écho qu’a trouvé cette affaire dans la presse. Des chaînes de télévision ont également manifesté leur intention de traiter ce sujet. Et quand on regarde notre carte on constate qu’il y a énormément de nouvelles projections de notre film – c’est magnifique !
Ils vont devoir montrer leurs cartes
Nous apprendrons seulement pendant le procès quels points concrets du film sont concernés par la plainte de Veolia, car le groupe n’est pas obligé de montrer ses “ cartes ” avant le procès. Impossible en droit allemand ! Mais sous la pression de l’opinion publique, l’avocat de VEOLIA a entre-temps donné quelques précisions : ils veulent obtenir des “ dommages-intérêts justes ” pour la diffamation du groupe. Ils veulent porter plainte contre l’accusation de corruption, et surtout contre l’utilisation du mot  “ corruption “ dans le film.
La corruption active d’élus communaux, la nomination de représentants du groupe dans des organes de la Communauté européenne qui décident de l’attribution de marchés au groupe même, les invitations de hauts représentants de l’Etat et de membres de commissions, sur des yachts à Saint-Tropez, peu avant l’attribution de contrats de plusieurs millions d’euros… Tous les exemples, relatés dans le film, n’auraient-ils rien à voir avec de la “ corruption ” ?
Ils commencent à trembler

L’attitude d’ARTE dans cette situation est jusqu’ici fantastique. Le directeur des programmes déclare dans une interview:  “ Nous soutenons le film ”. ARTE France organise une grande conférence de presse le 23 février 2011 au sujet de " Water Makes Money ” dans le centre du “ pouvoir ”, à Paris !

Mais depuis que le PDG de Suez a appelé la présidente d’ARTE pour protester contre la diffusion du film, on commence à trembler dans les bureaux de la chaîne. Certes, il n’est pas déshonorant de trembler. Face au pouvoir des global players Veolia et Suez, on a raison de trembler ! Quand un boss d’une entreprise mondiale n’a rien de plus important à faire que d’intervenir pour empêcher la diffusion de Water Makes Money, on peut bien évidemment parler d’un grand honneur pour le film ! Mais cela montre aussi combien il est important pour ces grands groupes – chacun à sa manière – de bannir ce film de l’espace public. Contrairement à la chaîne allemande NDR, pour laquelle selon les dires de Veolia il suffisait en 2006 d’une intervention de l’entreprise pour bannir du petit écran le film précédent “ Wasser unterm Hammer” ( “ L’eau aux enchères ”) , ARTE et sa présidente soutiennent toujours Water makes Money et maintiennent la date prévue de diffusion le 22 mars 2011 à 20h40 ! Mais avant ce jour-là, il y aura certainement un autre coup de téléphone, une autre attaque.

Apprendre du passé

Ce n’est malheureusement pas un fait unique que les grands groupes du business mondial de l’eau essaient d’empêcher la diffusion de documentaires embarrassants. Ainsi, le film “ Flow ” avait été attaqué en justice par SUEZ après sa diffusion sur ARTE. En première instance, c’est le film qui a gagné, mais Suez a déjà fait appel du jugement..

Partager cet article
Repost0
12 mars 2011 6 12 /03 /mars /2011 08:29

salah_hamouri-13187.jpgDepuis les cellules de la prison, on peut entendre des voix parfois indignées qui parlent des droits de l’homme….Ces hommes politiques, ces gouvernements qui prétendent défendre les droits de l'homme et appliquer la justice savent-ils ce qui se passe dans les prisons de l'occupation israélienne ? Savent-ils que plus de 8000 prisonniers sont victimes de mort lente?

 

Parfois des voix s’élèvent lors de réunions au sommet, il arrive que quelqu'un parle des prisonniers politiques palestiniens mais on parle de nous comme des terroristes, des numéros sans visage alors que comme tous les êtres humains, nous sommes parfois faibles, parfois forts, nous aimons et nous détestons, nous rions, nous avons même des moments de joie ou nous pleurons aussi quand nous pensons à nos familles.

Pour exprimer notre souffrance, il me faudrait écrire 10 livres mais même une encyclopédie ne ferait pas bouger vos consciences s’il vous en reste une après la course au pétrodollar de l’Oncle Sam qui occupe l’Irak en guise de démocratie.

Vous soutenez la justice et les droits de l’homme dans certains endroits du monde mais ici, vous soutenez et légitimez l’occupation et nous en payons le prix dans nos cellules.

Avez-vous déjà imaginé une femme palestinienne accouchant en prison, les pieds et mains liés ?

Avez-vous déjà vu un enfant de 12 ans menotté a un check point et laissé des heures au soleil ou sous la pluie par la volonté d'un simple soldat ?

Savez-vous qu’un grand nombre de mes camarades a déjà passé plus de 20 ans derrière les barreaux ? Beaucoup ont perdu leurs parents sans pouvoir leur dire « adieu.

Les gouvernements occidentaux se doivent de réviser leurs positions concernant le Proche- orient avant qu’il ne soit trop tard.

Depuis quelque temps, les révolutions de peuples arabes sont en train de mettre fin á des dictatures qui ont le plus souvent servi vos intérêts au lieu de défendre leurs peuples.

 

Vive les révolutions arabes ! Vive le pouvoir des peuples ! Vive la liberté

Salah Hamouri

Section 1

Prison de Guilboa, le 20 février 2011

Partager cet article
Repost0
12 mars 2011 6 12 /03 /mars /2011 07:52

 

Le lobby de l'industrie pharmaceutique a réussi a faire un sort à la concurrence pénible des produits naturels. A compter du 1er avril 2011, la vente de tous les produits à base de plantes médicinales sera interdite sur le territoire de l'Union européenne...s 'ils ne sont pas au bénéfice d'une autorisation ! Les multinationales de la pharmacie et de
> l'agro-alimentaire entendent se rendre maîtres de tous les aspects de notre santé et de notre alimentation. Elles détruisent tout obstacle qui se trouverait sur leur chemin. Celui qui veut désormais offrir à la vente
> des produits à base d'herbes médicinales en leur attribuant des vertus thérapeutiques doit se soumettre aux mêmes conditions d'examen et de contrôle que pour n'importe quel médicament. Cette innovation va éliminer bien des acteurs de la concurrence. Peu importe que ces herbes et plantes médicinales offertes par la Nature soient fort prisées depuis des millénaires.""Ainsi, selon les directives de l'Europe, la vente et l'usage de produits à base d'herbes médicinales s'en trouvera fort restreint. Nous sommes ici en présence d'une directive de l'UE pour l'harmonisation des procédures d'autorisation en matière de préparations à base d'herbes> médicinales traditionnelles qui sont utilisées en médecine. Ainsi les produits de la Nature destinés à des usages médicaux doivent faire l'objet d'une nouvelle déclaration et sont soumis à autorisation. Dans tous les pays de l'UE, il sera donc interdit de vendre des herbes ou des plantes médicinales qui n'auraient pas obtenu d'autorisation. "La même directive (THMPD= Traditional Herbal Medicinal Products
> Directive) stipule que tous les produits à base d'herbes médicinales qui ne sont pas considérés comme des aliments (tels que les épices), doivent être au bénéfice d'une autorisation THMDP dès avril 2011 pour pouvoir rester sur le marché. La directive exige que toutes les préparations soient soumises à la même
> procédure que les médicaments chimiques. Peu importe que lesdits produits soient utilisés depuis des millénaires dans tous les ménages. Les géants de l'industrie pharmaceutique peuvent se payer les procédures d'autorisation mais comment un petit producteur pourrait-il en faire autant alors que l'examen d'un produit ou d'un mélange de produits naturels se facture jusqu'à 120'000 euros ?A défaut, l'entreprise doit prouver, pour obtenir l'autorisation de mise en vente, la preuve que son produit a été utilisé depuis au moins 30 ans en toute sécurité et avec efficacité, dont 15 ans dans l'Union européenne. C'est un obstacle de taille que tous ne pourront pas franchir . Ceux des produits thérapeutiques en provenance de Chine, de l'Inde, du Japon ou de toute autre origine hors-UE et qui n'ont pas fait leurs preuves sur le territoire de l'Union européenne sont exclus du marché. Dans de nombreuses cultures traditionnelles, on utilise des produits non-végétaux tels que des tissus d'origine animale et des produits minéraux. Ceux-là sont interdits par la directive européenne. Cela signifie que les citoyens des pays de l'UE sont privés de médecine traditionnelle en provenance de pays lointains. Ils doivent y renoncer. Dès sa mise en vigueur l'année prochaine, la directive THMPD n'autorise que trois catégories de produits à base d'herbes médicinales sur le marché de l'UE:
> 1 - Les produits qui ont une licence et qui ont été testés médicalement
> 2 - Les produits qui sont qualifiés de "traditionnels" sous le régime de la directive THMPD et qui ont été éprouvés.
> 3 - Les produits qui ne revendiquent aucune vertu thérapeutique et qui ne
> sont pas utilisés à des fins médicales.
> Cela signifie en principe que tous les produits naturels qui ont des propriétés thérapeutiques devront être traités à l'avenir comme des drogues dangereuses et qui devront d'emblée être testés pour s'assurer de
> leur innocuité.Cela est totalement absurde. Ainsi, par ce stratagème, la mafia de l'industrie pharmaceutique décidera toute seule ce qui convient à notre santé. Les solutions alternatives doivent disparaître. Le slogan implique que tout ce que produit la Nature est dangereux. Seul ce qui provient des laboratoires est sûr. Ils ont atteint leur but grâce à leur lobbystes qui ont convaincu les bureaucrates de l'UE ou qui leur ont plutôt graissé la patte... Cela, bien entendu, en chantant l'antienne de notre sécurité et de notre bien-être. Pour prendre un exemple banal, celui qui offre des pruneaux secs parce qu'ils sont favorables à la digestion mais qui n'aurait pas d'autorisation, se rendra-t-il punissable, c'est bien ça ?
> Comment cela est-il possible ? Tout simplement parce que les produits naturels ne peuvent plus être classés parmi les aliments mais doivent l'être parmi les médicaments. Ce qui est en cause, c'est une législation sur le commerce et sur les brevets. Maintenant, seuls les produits que l'on peut protéger par une marque et un brevet sont souhaitables car ils permettent l'instauration d'un monopole. Ce qui pousse à l'état naturel dans la nature est illégal. C'est ainsi que l'on protège notre santé et, en même temps, le chiffre
> d'affaires et les bénéfices des grandes entreprises. Il ne s'agit plus du tout d'une question de santé car elle leur importe nullement. Ce qui est en cause, c'est leur cupidité insatiable. Les politiciens et les autorités sanitaires sont leurs auxiliaires dévoués. Tous les bureaucrates qui pondent de telles directives sont placés sous le contrôle direct des grandes entreprises. Tout ce que décide l'UE sert plus ou moins leurs intérêts et les PME et les consommateurs en subissent les inconvénients. Jusqu'à quand tolérerons-nous que les gouvernements, les parlements et les bureaucrates n'agissent qu'en fonction des seuls intérêts des grandes
> entreprises et non pas dans le nôtre ? Allons-nous rester encore longtemps passifs en constatant que nos droits sont constamment rétrécis ? Nous voulons décider seuls de ce qui est bon pour nous et quels produits
> nous voulous prendre, qu'il s'agisse de bombes chimiques ou de doux produits thérapeutiques naturels. Il est temps d'agir avant qu'il ne soit trop tard. Adapté de sa source orginelle (en allemand): Schall und Rauch « La pharmacologie chinoise en péril au niveau européen »
> Lire aussi : Le (vrai) dissident chinois est...fumeur ! découvrant ce site grace à Roland (Miiraslimake), je vous conseille vivement d'aller le "feuilleter" et pendant que vous êtes, faites un tour chez Roland
> http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-apres-sa-haine-du-tabac-l-ue-interdit-les-plantes-medicinales-58794435.html
> L'argent Colloïdal, la médecine naturelle et ses multiples bienfaits
> http://r-sistons.over-blog.com/ext/http://sos-crise.over-blog.com/article-l-argent-colloidal-la-medecine-naturelle-et-ses-multiples-bienfaits-58497796.html
> http://tenfiotenwo.skyrock.com/2951218957-L-U-E-interdit-les-plantes-medicinales-a-partir-du-1er-avril-2011.html
> « Ceux qui produisent tout n’ont rien et ceux qui ne produisent rien ont tout » Alexandre Jacob-1905

Partager cet article
Repost0
12 mars 2011 6 12 /03 /mars /2011 07:49

 

Bonjour,

Une actualité assez riche pour le mois de février.

Chaque mois une nouvelle chanson est en écoute, ce mois de février ce sera "Utopie, utopia"  de Claudio Zaretti

 Si vous constatez des erreurs, des fichiers son ou vidéo qui ne fonctionnent pas, contactez-moi.

Si vous souhaitez me communiquer vos coordonnées téléphoniques, faites les moi parvenir par mail. gerard-gorsse@chansonrebelle.com (un de mes disques durs ayant eu l’élégance de griller).

De même si vous ne souhaitez plus recevoir la lettre d’infos mensuelle, indiquez le moi en envoyant un mail avec la mention « Me désabonner ».

Je suis toujours à la recherche de spectacles pour me produire sur scène ou dans la rue. Alors si vous avez des tuyaux, contactez moi. J’en arrive à oublier que je chante moi aussi !!!!

Vous avez la possibilité de vous exprimer sur ce que vous pensez du site dans la rubrique «Paroles d’internautes», pour ce faire, envoyez-moi un mail avec votre texte :

http://chansonrebelle.com/paroles-d-internautes/

 

Les dessins de Burki, du mois de février 2011 :

http://chansonrebelle.com/dessins-de-burki/burki-fevrier-2011.html

Stéphane Guillon toujours debout après une décision du conseil des prud'hommes qui lui a donné raison après son licenciement de France-Inter :

http://chansonrebelle.com/betiser/stephane-guillon-toujours-debout.html

Couac à l’aéroport pour la conférencière kenyane Pauline Lenguris (suite) :

http://chansonrebelle.com/coups-de-gueule/couac-a-l-aeroport-pour-une-conferenciere-kenyane.html

«Quand l’uniforme rend con», avec une vidéo qui en dit long sur les méthodes parfois musclées et stupides de la gendarmerie :

http://chansonrebelle.com/coups-de-gueule/quand-l-uniforme-rend-con.html

Nouveau livre de Georges Moustaki «La sagesse du faiseur de chanson», du bonheur :

http://chansonrebelle.com/parutions-cd-/-livres/georges-moustaki-la-sagesse-du-faiseur-de-chanson.html

Virginie Marino, chanteuse présente sur le site, nous gratifie d’un livre «A la vie, à l’amour» sur son passage dans un hôpital pour anorexie lorsqu’elle était adolescente. Vibrant et émouvant témoignage qui ne laisse pas indifférent. Virginie continue le combat contre cette maladie en donnant des conférences :

http://chansonrebelle.com/parutions-cd-/-livres/virginie-marino-a-la-vie-a-l-amour.html

Nouvel album de Claudio Zaretti «Utopie, utopia» au ton plus libertaire :

http://chansonrebelle.com/parutions-cd-/-livres/claude-zaretti.html

Nicolas Bacchus a sorti un nouveau CD très collectif «La verVe et la Joie» :

http://chansonrebelle.com/parutions-cd-/-livres/nicolas-bacchus-la-verve-et-la-joie.html

Coko, un jeune chanteur qui promet de devenir un grand, si cela n’est pas déjà fait :

http://chansonrebelle.com/les-chanteurs/coko.html

Gérard Pitiot, des rêves et des réalités qui nous font voyager ou voir un réel peu réjouissant :

http://chansonrebelle.com/les-chanteurs/pitiiot-gerard.html

«La chanson, témoin populaire de son temps», interview de Philippe Darriulat, et un essai sur la chanson "...Chansons que cela..." (Molière) de Brian Thompson :

http://chansonrebelle.com/dossiers/lachanson-temoin-populaire-de-son-temps.html

Jean Dufour, une rencontre d’une grande richesse :

http://chansonrebelle.com/mes-rencontres/jean-dufour.html

Les chanteurs japonais ne sont plus ce qu’ils étaient. Un truc marrant dans l'empire du levant, c’est peut-être con, mais il faut bien se détendre :

http://chansonrebelle.com/betiser/les-chanteurs-japonais-ne-sont-plus-ce-qu-ils-etaient.html

3-2-1-chansons un site qui s'intéresse surtout à la chanson que l'on écoute peu....ou pas du tout ! :

http://3-2-1-chansons.wifeo.com/

"Chants mêlés" le Mercredi 23 Mars à Lyon, 20h30, avec Natasha BEZRICHE (chants et textes), Isabelle BONNADIER (chants et textes), Sébastien JAUDON (Piano, voix et instruments) :

http://chansonrebelle.com/spectacles-festivals/-chants-meles.html

Le 185ème chanteur présenté sur le site : Bernard Joyet

http://chansonrebelle.com/les-chanteurs/joyet-bernard.html

Un dossier sur les femmes dans la chanson française avec des textes de Jean Dufour et des illustrations de Gérard Gorsse :

http://chansonrebelle.com/dossiers/les-femmes-dans-la-chanson.html

 

Partager cet article
Repost0
26 février 2011 6 26 /02 /février /2011 09:16

ELIZABETH  à l’ARTHE CAFE de

SAUTERRE - MANZAT  (63410)

 SAMEDI 5 MARS 2011 à 20h30

Entrée : 8€. Réservations : 04.73.33.58.12.


merde 

ELIZABETH n'est pas une chanteuse artistiquement correcte. Elle a été élevée à la graine d'ananar et nourrie à l'air pur de la révolte, dans les hauts lieux où souffle le mauvais esprit. Autant dire que le consensus actuel n'est pas son affaire. Elle nous invite à une chanson jubilatoire, qui reste le plaisir des esprits libres.


ELIZABETH a chanté au TLP Déjazet, au Théâtre de Dix Heures, à la Fête de l'Huma, à la Fête Lutte Ouvrière, au Sentier des Halles, à l’Européen, à la Comédie de Paris, au Trianon, au Forum Léo Ferré… Elle a participé aux Festival d’Artigues, de Chanteix, de Montpellier, aux Francofolies de la Rochelle, au Festival de Marne, aux Rencontres Brel… Elle a enregistré sept CD et participé aux spectacles de Claude Confortès : « La nuit des Droits de l’homme » et « La Fête à Rimbaud »...


Elle est accompagnée par :

 

jeremie-tepper.jpg Jérémie Tepper, né en 1974, il commence à apprendre la guitare à 11 ans. Parallèlement à sa formation au sein d’écoles de jazz (CIM, puis ARPEJ), il participe à plusieurs groupes. Il aura par la suite l’occasion d’accompagner de nombreux artistes de blues et rythm and blues : Patrick Verbeke, Screamin’ Jay Hawkins, Captain Mercier… ainsi que des chanteurs de variétés : Ophélie Winter, Corine (ex-Téléphone), Hervé Vilard, comédie musicale Grease...

 

 

christophe_garreau.jpg

 

 

Christophe Garreau a débuté la musique à 10 ans par le piano puis s’est finalement tourné à 17 ans vers la basse, puis la contrebasse. Il fait ses débuts avec Elisabeth Caumont puis collabore dix ans avec Paul Personne sur scène et en studio. Il accompagne Gräeme Alwright, Dick Rivers, Jean-Pierre Kalfon… Il a participé aux tournées européennes de Matthew Skoller, Lurrie Bell, Little Smokey Smothers, Carlos Johnson, Deitra Farr, Keith Dun, Lynn Jordan… Il a joué dans la comédie musicale « Sol en Cirque »…

 

Partager cet article
Repost0
26 février 2011 6 26 /02 /février /2011 09:11

Je vous propose de lire et de signer cette pétition : Stop à la hausse des tarifs d'EDF !

De nombreuses signatures ont déjà été collectées pour défendre cette cause.

Mobilisons nous ensemble pour faire avancer ce combat !

Mesopinions.com vous permet d'agir très facilement (signature en quelques secondes) pour avoir un impact réel sur les enjeux actuels.

Allez découvrir le site :
http://www.mesopinions.com

Partager cet article
Repost0
26 février 2011 6 26 /02 /février /2011 09:09

 

Monsieur Le Président,

Indigné, je le suis par votre bilan de ces 3 années que nous avons subies.

Je les ai subies, d’autres plus fortunés que moi aussi, mais j’ai eu la chance de pouvoir résister et aider mes enfants à résister.

Pour nous la vie reste BELLE, mais, beaucoup d’autres au dessous de notre niveau social, d’autres plus miséreux, ne s’en remettront pas.

Aussi, elles sont nombreuses les raisons qui font que je ne vous souhaite pas, Monsieur Le Président, une bonne et heureuse année 2011 !

C’est par courtoisie que je ne suivrai pas l’exemple de ce prêtre qui vous a souhaité un infarctus, le plus rapidement possible, mais ce n’est pas l’envie qui me manque.

Non, je ne vous souhaiterai pas une joyeuse année car vous avez semé la peine chez les plus démunis.

Non je ne vous souhaiterai pas du bonheur car nous n’en avons pas la même conception. Le vôtre se trouve dans l’argent, les apparats, le paraître. Le mien se trouve ailleurs, dans la liberté, le droit à l’information, la justice, l’équité, l’égalité, mais surtout…. le sourire des autres.

Vous préférez vous épanouir dans leurs larmes et leur asservissement.

Non, je ne vous souhaiterai pas La Paix, car vous avez déclaré la guerre aux plus faibles, vous avez tenté de diviser les gens de ce pays, vous avez mis à mal les acquis de millions de jeunes gens et de moins jeunes qui avaient fait de ce pays ce qu’il était devenu…..Le pays des droits de l’homme, le pays de la protection sociale des plus faibles, du droit à l’information, à la justice. Un pays d’ouverture: La France, grande comme un confetti sur la planète, mais respectée, admirée.

Envolée, la belle unité Nationale qui avait puisé son ferment dans l’action du conseil national de la résistance au lendemain de la guerre ! Vous avez rétabli la lutte des classes !

Je ne vous souhaiterai pas « grandeur », puisque par votre action nous sommes en pleine décadence !

Vous êtes aujourd’hui, et notre pays avec, « raillé » par l’ensemble des pays du monde et de la presse internationale.

Qu’avez-vous fait, Monsieur Le Président pour mériter ainsi mon courroux et avoir déclenché une telle colère que de nombreux citoyens partagent ?

C’est un livre qu’il faudrait pour relater vos exploits de ces 3 dernières années.

Je ne m’y aventurerai pas, d’autres, dont les compétences littéraires et politiques sont bien supérieures aux miennes, s’y sont essayés et ont parfaitement réussi.

Je me contenterai simplement de vous faire grief de ce qui s’est passé ces quelques derniers jours, du moins des informations qui ont pu fuiter et parvenir jusqu’à nous, informations que je ne peux m’empêcher de mettre en parallèle avec la misère que je constate.

Vous avez osé en 2010 faire front à des millions de personnes qui ne voulaient pas de vos réformes qui accentuent les privilèges, sous prétexte d’une nécessaire solidarité face à la crise, et aujourd’hui vous gratifiez des membres de vôtre ancien gouvernement de la légion d’honneur, vous nommez deux de vos icônes à des fonctions fortement rémunérées.

Rama Yade dont on retiendra de son passage au gouvernement, sa visite à l’équipe de France de football en Afrique du Sud pour un coût de 45 000 € (que le contribuable a payé).

Pour tous les services qu’elle a rendus au pays, vous la nommez Ambassadrice de l’UNESCO, une planque en or !

Fadela Amara, dont on ne retiendra RIEN de son passage au gouvernement, se contentera de débuter à 8 000 € par mois.

Vous lui faites occuper un poste d’inspectrice générale des Affaires sociales que vous lui offrez généreusement !

« Ni Putes ni Soumises » vous avez dit ?

Pendant que vous demandez toujours plus d’efforts aux ouvriers, vos amis, Monsieur Copé secrétaire général de l’UMP et Monsieur Jacob président du groupe UMP à l’assemblée se sont démenés, le 20 décembre dernier, pour vider de sa substance la proposition de loi pour améliorer « la transparence financière de la vie politique ».

Ainsi nos hommes politiques en cas d’enrichissement illégal risqueront moins qu’un jeune voleur de scooter !

Pendant que nos députés s’ingénient à protéger leurs richesses, votre ministre du travail, le généreux Xavier Bertrand augmente le SMIC de 0,5% par rapport à celui du 1er janvier 2010 !

14 centimes brut de plus par heure! Moins de 22 € d’augmentation par mois ! 1073 € mensuels pour payer son loyer, son chauffage, ses assurances, ses médicaments.

22 € par mois, c’est le prix d’une petite cartouche d’encre pour l’imprimante qui me permettra de vous adresser ce courrier !

Joyeux Noël et bonne année !

Je ne vous souhaiterai pas de « revenir » sur terre, Monsieur Le président, vous avez définitivement laissé un pied sur le yacht de Monsieur Bolloré.

Vous avez dépensé 140 millions d’euros pour la communication ( !) en 2010 et les principales campagnes d’information ont été attribuées à…à…à….devinez ! Le césar du meilleur profiteur :….  « Le groupe Bolloré ».

Alors, permettez-moi de vous souhaiter la sincérité.

La caractéristique de votre quinquennat aura été le mensonge.

Jamais homme politique n’a laissé plus que vous cette image de Menteur.

Je pourrais vous en rappeler des pages, mais celui-ci, s’il n’est pas le dernier, ne date pas encore :

Le 22 janvier 1993: Vous déclarez….. 

« Moi, j’ai voté pour le RMI, et j’ai voté pour la retraite à 60 ans, que les choses sont claires. ».

Mot pour mot, la faute grammaticale n’est pas de mon fait.

 « Le Monde », le 22 janvier 2007 :

Q : « Faut-il garder la retraite à 60 ans ? »

R : « Le droit à la retraite à 60 ans doit demeurer….. ».

Le 2 mai 2007, à la télé…

« Le financement des retraites est équilibré jusqu’à l’horizon 2020. »

Le 2 mai 2007, même jour sur RTL

. à Laurence PARISOT qui voudrait faire passer la retraite à 63 ans car « à un moment donné, on ne pourra plus payer les pensions », vous répondez :

« Elle a le droit de dire ça. Je dis que je ne le ferai pas. Pour un certain nombre de raisons, et la première c’est que je n’en ai pas parlé pendant ma campagne présidentielle. Ce n’est pas un engagement que j’ai devant les Français. Je n’ai donc pas de mandat pour faire cela. Et ça compte, vous savez, pour moi. ».

La suite, nous la connaissons !

Il n’y a pas loin du mensonge à la perfidie, et lorsque, sur le site Wikileaks, nous découvrons…., -( nous, la base, « les Pov’cons », ceux dont vous dites à Rachida Dati « fais-toi plaisir, tu les emmerdes »)-… que vous n’hésitiez pas à jouer contre Jacques Chirac sur l’engagement de la France dans la guerre en Irak, alors que vous étiez son Ministre, je n’ai pas envie de vous souhaiter une bonne et heureuse année.

Pour terminer sur une note positive, permettez-moi de vous souhaiter « la lucidité » pour cette année 2011, celle qui vous permettrait de trouver l’argent qui, distribué à tous les précaires, les autoriserait enfin à vivre décemment.

Pour cela, Monsieur Le Président, il vous faudrait renier certains de vos amis, Ce Monsieur Servier par exemple à qui vous avez décerné la grand croix de la légion d’honneur en juillet 2009 et auquel vous déclariez : « Vous êtes un homme fidèle », « vous êtes un homme qui ne retire pas son amitié ».

Le problème, c’est que votre ami dont vous avez soutenu les affaires alors que vous étiez avocat, ne retire pas non plus ses médicaments du marché, alors qu’ils ont été déclarés et reconnus dangereux dans de nombreux pays.

Mieux, Xavier Bertrand, votre actuel Ministre du travail, de l’emploi et de la santé ( !), ancien Ministre de la santé et des solidarités, continue en 2006 à faire rembourser «  le médiator » par la sécurité sociale, malgré un avis très défavorable des experts qu’il avait consultés… Résultat, quelques années plus tard…1000 à 2000 morts. Coût probable pour la sécurité sociale 2 milliards d’euros, voire plus…

Mais la 9ème fortune de France ça se ménage !

Ce n’est pas pour vous épargner, Monsieur Le Président que je me suis appuyé sur des informations récentes, mais tout simplement, parce que comme tous vos concitoyens j’ai oublié les autres « affaires », les autres mensonges.

Oubliée l’affaire Woerth, l’Epad, les paradis fiscaux, les parachutes dorés, le Crédit Lyonnais, le cumul des mandats, le salaire des députés, les niches fiscales, Kadhafi à Paris, le salaire de Proglio, la « mission » de Boutin, les conseils des ministres déplacés dans les régions, le train de vie du gouvernement, les déplacements en avions, votre avion, les cigares payés par le contribuable, la grippe H1N1 et les milliards perdus, Florent Lemaçon (otage) tué par les forces spéciales de l’armée Française en 2009…

Votre peuple oublie vite !

Oublié demain la proposition d’aujourd’hui de Madame Alliot-Marie, au dictateur Ben Ali, pour lui permettre de bénéficier du  « savoir faire de nos forces de sécurité », autrement dit d’aller cogner sur les manifestants Tunisiens !

De quoi attendre sans s’en faire que l’on oublie d’ici 2012 le « médiator » de Monsieur Servier.

D’ailleurs, vous exploitez à merveille, cette capacité d’oubli largement entretenue par de multiples informations futiles ou des « non évènements » amplifiés.

Votre gouvernement use et abuse de la même stratégie de communication qui nous renvoie à nos insuffisances intellectuelles qui ne nous permettent pas de comprendre que vous êtes dans une mission essentielle et indispensable de sauvegarde des futures générations.

Grâce à vous, il y a encore de l’espoir, et c’est bien par sottise que les Français viennent de se laisser désigner comme le peuple le plus pessimiste au regard de l’avenir, en ce début d’année 2011.

Vous nous avez dit et convaincus, avec tous vos amis de l’UMP, que nous étions le peuple le plus fainéant.

Vous nous avez dit et convaincus que nous étions le peuple le plus irresponsable, avec ces grèves à répétition.

Vous allez nous convaincre maintenant que nous sommes le peuple le plus bête de la planète !

Tous prêts à acheter le livre de M. Hessel !

Vos amis, inquiets du succès de ce livret d’un homme de 93 ans, commencent d’ailleurs à réagir…. 

Diversion ! « Quel est le programme de ce Stéphane Hessel ? ».

Un irresponsable, ce vieillard, et bientôt 1 million de gens qui auront lu son pamphlet.

Oui, un peuple vraiment stupide !

Heureusement vous êtes là, vous et vos amis dont la solidarité fait plaisir à voir.

Malgré tout, comme je n’ai toujours pas envie de vous souhaiter une bonne année Monsieur Le Président, je vais ME souhaiter, à MOI, égoïstement, un vœux suite au rêve que j’ai fait la nuit dernière…….

Mon rêve ?.....

Une enfilade de crocs de boucher !

En fait, un tunnel !

Un tunnel de crocs de boucher dont on ne voyait pas la fin !

Vous y aviez pendu Villepin bien évidemment, mais aussi Fillon car celui-ci y avait pendu Borloo.

On ne sait pas qui de Rachida Dati ou Chantal Jouanno avait pendu l’autre, mais elles étaient là toute les deux. Un coup de Michèle ?

Pardon, Monsieur Le président, mais vous étiez également accroché et J-F Copé en riait aux larmes en disant « j’en rêvais tous les matins en me rasant, je l’ai fait ! ».

Je ne pourrai pas citer tout le monde, et j’espère que mes oublis ne fâcheront personne, mais vous étiez si nombreux !

Nombreux et…. pitoyables comme pour la présentation des vœux au gouvernement lors du périple qui, après le déjeuner de la place Beauvau, mène tous les ministres et secrétaires d’état jusqu’à l’Elysée, sous l’œil amusé des caméras.

Pourtant, Monsieur Le Président, mon rêve s’est fort mal terminé. Il restait un crochet vide !

Et s’il restait un crochet vide, c’est qu’il en restait UN !

Aussi, mon souhait pour la nouvelle année sera qu’il reste encore des Résistants dans notre pays.

Ce ne sera pas Jean MOULIN, mais peut-être Stéphane HESSEL, WALTER ou UN AUTRE.

Je ne vous souhaiterai pas une Bonne et heureuse année, Monsieur Le Président, mais soyez assuré de ma détermination et de celle du plus grand nombre, pour sauver ce qui peut l’être encore.

Partager cet article
Repost0
26 février 2011 6 26 /02 /février /2011 09:00

 

 

La fameuse RGPP et la politique de santé désastreuse menée par ce gouvernement conduisent à des situations dramatiques. Vous trouverez ci-dessous le témoignage d'une infirmière de l'hôpital public :

 

"Je suis assez catastrophée en ce moment, car dans aucun média, aucune presse, même dans les discours de nos chers politiques, personne ne parle de ce qui se passe du côté de l'hôpital public... Et pourtant, moi qui le vis de l'intérieur, je vous garantis qu'il y a de quoi sauter au plafond (peut-être autant que les fautes d'orthographe dans ce mail, je m'en excuse....!).

 Tout ce qui va suivre est un peu compliqué, peut-être, mais nécessaire pour vous expliquer ce qui se passe sur le terrain.

Je suis infirmière dans un service de Médecine adulte  (Médecine interne et thérapeutique, pavillon 5, hôpital Bellevue à Saint Etienne) avec une capacité d'accueil de 21 patients, dont 95% est muté directement des urgences. Autrement dit, la plupart ne sont pas encore très stabilisés sur le plan médical et ont donc besoin d'une surveillance étroite et efficace de la part des infirmiers et aide-soignants. Les femmes de ménage (ASH) ont elles aussi un rôle important, car au détour d'un couloir ou pendant qu'elles nettoient une chambre, elles peuvent être les premiers signaux d'alarme d'un patient en détresse. Sans parler de leur travail primordial pour assurer l'hygiène des services, rôle majeur dans la lutte des infections nosocomiales.

Nos équipes s'organisent ainsi : (les équipes de jour et de nuit sont indépendantes, je ne travaille que le jour matin et soir)

2 infirmières + 2 aides-soignantes + 1 ASH le matin

2 infirmières + 2 aides-soignantes + 1 ASH le soir

1 infirmière + 1 aide-soignante la nuit

 Ceci est ce qu'on appelle le service minimum, autrement dit, c'est le minimum réglementaire pour assurer la sécurité des patients. Or il faut savoir que nous n'avons jamais de personnel en plus et que la tendance actuelle est de nous faire tourner en sous-effectif de manière presque systématique les soirs et les week-end, soit un seul infirmier pour 21 patients.

 Depuis 2 mois, une de mes collègues infirmières a démissionné et n'est pas remplacée, une autre est en arrêt de travail qui risque d'être prolongé et n'est pas non plus remplacée.. Nous ne sommes donc plus que 6 infirmiers au lieu de 8 à assurer un roulement sur 4 semaines, jours de semaine, week-end et fériés compris. Alors nous effectuons 1 puis 2 puis 3 week-end supplémentaires (nous en travaillons déjà 2 sur 4 habituellement) et ainsi de suite pour que le service tourne, avec des jours de repos qui sautent et des alternances de rythme incessantes. Si bien qu'il devient impossible de prévoir quoi que ce soit en dehors de la vie au CHU, sous peine de devoir annuler au dernier moment, pour cause : le boulot!

 Samedi dernier, une autre collègue s'est arrêtée et, étant la seule infirmière du soir, il n'y avait donc personne pour prendre la relève du matin... C'est un infirmier des urgences qui a été détaché de son service pour venir dans le nôtre, qui a assuré les soins de nos 21 patients, alors qu'il ne les connaissait pas, et qui a dû faire face en plus à une situation d'urgence vitale de l'un d'eux...

 Une des ASH est arrêtée depuis 1 an en étant remplacée de manière très ponctuelle, obligeant les 3 ASH restantes du service à se partager un roulement sur 4 semaines, jours de semaine, week-end et fériés compris. Leur tâche est de nettoyer à elles seules, tous les jours, la totalité des 16 chambres du service de fond en comble (vitres, mobilier, murs, WC), les bureaux médicaux, les pièces de vie (office, douche, WC, couloirs), la salle de soins...

Il faut savoir que le CHU de Saint Etienne est en pleine réorganisation, puisqu'un gros complexe est en fin de construction à l'hôpital Nord, promettant parait-il des technologies de pointe, des locaux modernes et surtout des soins efficaces et de qualité.

 Alors expliquez-moi comment être à la hauteur de ces exigences quand le personnel est déjà largement en sous-effectif? L'hôpital refuse d'embaucher, car déficit budgétaire, mais préfère faire appel à l'intérim, qui coûte plus cher que des contractuels...

 Hier, j'étais normalement en 'repos' et j'ai passé une bonne partie de ma journée à démarcher la Médecine du Travail, les syndicats et à parler avec notre chef de service, pour essayer de trouver des solutions pour que notre direction nous entende...

 Nous sommes par chance soutenus par notre chef de service, qui connaît la valeur de notre travail et sait que nous ne protestons pas pour rien. Il nous connaît suffisamment pour lui même remuer ciel et terre pour qu'on s'occupe du sort des soignants à l'hôpital. Il nous soutient parce que lui-même est très inquiet de la situation et voit notre gouvernement asphyxier le service public hospitalier. Il a choisi de travailler au CHU par foi en ce service public et dans le respect du serment d' Hippocrate.

 Je dors très mal et pour être honnête je pense au boulot constamment. J'ai peur que le stress me fasse oublier un soin, que la pression ne m'empêche de prendre le temps avec un patient déprimé, que la fatigue me fasse faire un mauvais calcul de dose, administrer un produit au mauvais patient... J'ai peur que ce métier que j'aime me transforme en assassin, involontairement, parce qu'on aura laissé la situation se dégrader. Parce que nous sommes tous responsables : je suis l'infirmière d'aujourd'hui mais nous sommes tous les patients de demain. VOUS pouvez être au bout de ma seringue, ou votre mari, votre enfant. Je vis l'insécurité dans mon travail, alors que je le maîtrise pourtant. Mais je suis humaine avant tout.

Vous serez ceux qui pâtirez du manque de soignants dans les services : je n'aurai pas pu prendre le temps de vous donner des nouvelles du patient que vous aimez, je n'aurai pas pu gérer 2 situations d'urgence à la fois... Faut-il attendre qu'il y ait des morts pour réagir et prendre conscience de ce qui se passe dans les hôpitaux???

 Aujourd'hui, j'ai besoin de vous. Merci de bien vouloir transférer ce mail de manière la plus large possible, pour informer le plus de monde possible. Si vous connaissez des personnes du monde hospitalier, journalistique, politique ou autre, n'hésitez pas à les solliciter> Il faut se mobiliser en masse pour être plus efficace, moi toute seule, je n'intéresse personne."

 

Partager cet article
Repost0
26 février 2011 6 26 /02 /février /2011 08:48

additif.jpg

Partager cet article
Repost0
26 février 2011 6 26 /02 /février /2011 08:41

 

 

 

Notre ministre Mme Bachelot a validé l'ordonnance Ballereau du 15.01.2010; les conséquences sont catastrophiques...
> Au plus tôt en 2013 et au plus tard en 2016, les laboratoires d'analyses médicales de proximité, VOTRE laboratoire et tous les autres auront probablement DISPARU au profit d'USINES à analyses (une par département pour les départements qui le "méritent"; pour les départements les + ruraux il faudra faire un peu + de route...).
 
>
Pourquoi ? 
>
Et bien en vertu d'une ordonnance parue en 2010 qui livre le "marché" de l'analyse médicale aux FINANCIERS du CAC 40... 
>
  
>
Parmi ces groupes financiers qui ont déjà largement entamé les rachats massifs de labo, figurent des assurances de santé privées, peut-être la vôtre, qui auront ainsi accès à vos données médicales et pourront "personnaliser" vos factures... 
>  
  
>
Il y a une solution pour s'opposer à ce scandale : FAIRE CIRCULER massivement et SIGNER cette pétition :

http://www.touchepasamonlabo.com/php/index.php

 

Partager cet article
Repost0