Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 mai 2013 6 11 /05 /mai /2013 09:43

Google a déposé un brevet pour contrôler automatiquement ce qu'écrit un utilisateur. Une tierce personne sera immédiatement informée si le contenu du message viole une règle privée ou publique. Nous savons que Google regarde dans les documents que nous lui confions afin de mieux cibler les publicités qu'il nous propose. Un brevet déposé le 2 mai montre que la firme de Mountain View pourrait, bientôt, « lire » les mails que vous écrivez et vous dire si c'est légal. Dans le cas contraire, un signalement sera automatiquement transmis à une tierce personne. Vous êtes en train d'écrire un mail quand soudain, une fenêtre pop-up surgit et vous informe que ce que vous êtes en train d'écrire pourrait être en infraction avec le règlement intérieur de votre entreprise, ou les termes de confidentialité de votre contrat de travail.

Lire la suite


 

Partager cet article
Repost0
11 mai 2013 6 11 /05 /mai /2013 09:41

Ah ! geint Da – Da ! – de deumiltrèz


>

> mercredi 15 Mai : Salle d’exposition de la Médiathèque de Châteauroux- 18h 30 -

Les as du crétinisme artistique, 7 :

l’allégresse sans graisse d’Alphonse Allais

 

> du mardi 21 Mai au 9 Juin :                      à la librairie du Théâtre du Rond-Point

(2bis Avenue Franklin Delano Roosevelt,75008 Paris – Métro Franklin-Roosevelt)

focus (vrai)(mais pas vraie cusse, sinon …)

sur les publications des Éditions du Céphalophore entêté

 

> Samedi 1er & Dimanche 2 Juin : « Histoire de livres » - salon du livre d’artiste de Bruxelles – Tour & Taxis
>

présentation des publications des Éditions du Céphalophore entêté

et de celles des Éditions du Daily Bul

+ exposition de « carpes tospales » de Nicéphore Iniepce 

Partager cet article
Repost0
11 mai 2013 6 11 /05 /mai /2013 09:39

6 mai 2013 - Spectaculaire destruction en vol d'un missile nucléaire tout près des côtes de Bretagne le 5 mai ! Heureusement, ce missile ne comportait pas de charge nucléaire...

L'essai raté du missile M51 effectué par la Marine nationale n'a heureusement pas fait de victimes, mais il rappelle à notre mémoire qu'il existe encore des dizaines milliers d'armes nucléaires dans les arsenaux de 9 pays et comme toute technologie, elle peut faillir ! Si ce tir avait porté sa charge nucléaire, toute la Bretagne jusqu'aux côtes d'Angleterre auraient subi d'atroces destructions.

Lire la suite.

Partager cet article
Repost0
11 mai 2013 6 11 /05 /mai /2013 09:37
L’ex-Sarkoboy David Martinon représentera le numérique français dans le monde. L’ancien porte-parole de Nicolas Sarkozy a été nommé représentant spécial pour les négociations internationales concernant la société de l'information et l'économie numérique.
Partager cet article
Repost0
11 mai 2013 6 11 /05 /mai /2013 09:33

 

> À DROITE TOUTE
>
Droite et extrême droite : autopsie d'un lien de consanguinité- Observatoire du NéoConservatisme
Comment les membres de la droite dure se recyclent dans la droite molle.
>
>
Domenico Losurdo : La démocratie ? Uniquement pour « le peuple des seigneurs »- Jonathan Lefèvre et Daniel Zamora
Le philosophe italien livre une passionnante contrehistoire du libéralisme.
>

>
PAS DE PRINCIPES, SEULEMENT DES INTÉRÊTS
>
Birmanie, un pays à deux visages- Mouad Salhi
Dans ce nouvel eldorado des multinationales, on massacre des musulmans dans l'ombre.
>
>
Contre la légitimation du régime congolais par le gouvernement socialiste - FCD
Hollande reçoit Sassou-Nguesso. Pour la Françafrique, le changement n'est pas maintenant...
>
>
Le Front al-Nosra, la face visible de l'iceberg de la « révolution » syrienne- Cecilia
Pour les puissances occidentales, la réalité est complexe et décevante.
>
>
PALESTINE
>
Frank Barat : « La politique israélienne relève de l'apartheid. »- Max Leroy
Interview du coordinateur du Tribunal Russell sur les conclusions de la dernière session.
>
>
Tout comme Israël, les Palestiniens doivent tirer des leçons de l'Afrique du Sud- Gideon Lévy
 
Comment Israël pourrait justifier le refus du principe « une personne, une voix »?
>
>
ÉLECTIONS
>
Anatomie et thérapie d'une victoire à la Pyrrhus- Dimitris V. Pantoulas 
Analyse des enjeux autour de la victoire de Nicolas Maduro.
>
>
La confiance arrive des Etats-Unis- Dinucci
 
Pourquoi le nouveau gouvernement italien a très vite reçu la bénédiction de Washington.
>
>
JUSTICE
>
Sortie du documentaire sur Ali Aarass- Hanane Jazouani
« On n’a fait que chercher à prouver sa culpabilité, mais rien ne prouve aujourd’hui qu’il est coupable. »
>
>
Didier Reynders refuse de recevoir les familles en détresse- Luk Vervaet
« Pour les familles la situation se complique davantage quand elles possèdent la double nationalité. »
>
>
Nordine Saïdi poursuivi en justice par Caroline Fourest- Egalité
À court d'argument, Sainte-Caroline opte pour la cour de justice. 

Syrie : Après le massacre de Banias, le massacre de la vérité
Par Bahar Kimyongür

La Syrie n’en finit plus d’agoniser. Au moment où nous supplions tous les panthéons de la terre que le cauchemar cesse, il reprend de plus belle. Cette fois, le cauchemar a frappé Banias, une ville paisible de la côte syrienne épargnée jusqu’ici par les violences. En ce début de mois de mai, à Banias, l’innocence a été lâchement assassinée. Des femmes et des enfants plus beaux que les plus belles fleurs de Syrie dans ses plus beaux jours ont été fusillés, immolés, poignardés par... par qui ? A chaque massacre, la même insupportable question revient, charriant et déversant dans nos coeurs des coulées acides de rage et de désespoir. Et lorsque recouvrant peu à peu nos esprits, nous cherchons à comprendre l'innommable, les maîtres du prêt-à-penser occupent déjà le terrain, poussant l'enquête vers une seule direction. Pour l’heure, la confusion et la pollution médiatique ambiante nous empêchent de dire qui est l'auteur de ces tueries. Toutefois, avec le peu d'informations dont nous disposons, nous pouvons au moins dire qui ne l’est pas.

Lire la suite


 

Partager cet article
Repost0
11 mai 2013 6 11 /05 /mai /2013 09:29

Un an après la présidentielle, la Commission qui a rejeté le compte de campagne de Nicolas Sarkozy refuse de communiquer sa décision. Impossible de connaître les griefs précisément retenus contre l'ancien Président. Mediapart a donc saisi la Commission d'accès aux documents administratifs, qui vient de nous donner raison. « Communicable », tranche son président.

Partager cet article
Repost0
11 mai 2013 6 11 /05 /mai /2013 09:28

 

L'audience de plaidoirie du procès intenté par le CRIF contre Jean Claude Lefort, en tant que directeur de la publication du site de l'AFPS, a eu lieu le 26 avril devant la 17ème chambre correctionnelle du TGI de Paris. Rappelons que le procès pour diffamation  était intenté par le CRIF sur la base d'une phrase d'un article publié sur le site en janvier 2012, peu après la libération de Salah Hamouri, titré « Gentil Gilad, méchant Salah : mémoire courte et sélective».

L'audience du 26 avril a vu se succéder les interventions de Jean Claude Lefort et Richard Prasquier,  les témoignages de François Leroux et Salah Hamouri, puis la plaidoirie de l’avocat du CRIF. Enfin après l'intervention de la Procureure indiquant que pour elle il n’y avait pas diffamation, la séance s'est terminée par la plaidoirie de l’avocat de Jean Claude Lefort et une intervention conclusive de ce dernier.

Le jugement a été mis en délibéré, et la décision est attendue pour le 14 juin.

Partager cet article
Repost0
11 mai 2013 6 11 /05 /mai /2013 09:26

 

Le ministre des Anciens combattants, Kader Arif, a annoncé le 16 avril à Craonne, dans lAisne, à l'occasion du 96e anniversaire de l'offensive du Chemin des Dames de 1917, qu'il avait demandé un rapport avant la fin du mois de juillet pour avancer dans le processus de réhabilitation des fusillés pour l'exemple de la Grande Guerre. Il a précisé qu'il souhaitait la mise en place dune commission qui puisse préparer les réhabilitations nécessaires. La Ligue des droits de l'Homme qui, dès la guerre, a fortement porté ce combat et qui le considère comme inachevé, prend acte de cette annonce. Mais elle souhaite attirer l'attention sur les conditions pour que ce processus puisse aboutir à une vraie réhabilitation et ne soit pas une échappatoire.

Dune part, il ne peut y avoir de véritable réhabilitation que judiciaire. L'annonce par le ministre, en novembre 2012, concernant le cas du sous-lieutenant Julien Chapelant quelle a défendu depuis près d'un siècle, par exemple, n'implique pas la levée de sa condamnation. La commission doit pouvoir transmettre les cas de soldats fusillés après condamnation et non encore réhabilités à la Cour de cassation pour quelle annule leur condamnation sans renvoi devant une autre juridiction, comme pour l'arrêt de 1906 qui a innocenté le capitaine Dreyfus. De véritables réhabilitations ne pourront être effectives que par un tel processus.

La LDH demande aussi que la commission qui sera installée soit chargée de tenter de donner aux nombreuses familles, qui veulent savoir ce quil est advenu durant cette guerre à un ancêtre décédé sans avoir eu droit à la mention « mort pour la France », le maximum d'informations au vu des données conservées dans les archives militaires. Pour cela, elle ne doit en aucun cas se limiter aux quelque six cent cinquante cas de fusillade après jugement. Elle doit pouvoir travailler sur les cas d'exécutions sommaires. Sur ceux des condamnés aux peines de travaux forcés ou « travaux publics » (déportation judiciaire dans les colonies, dont beaucoup ne sont jamais revenus, quil s'agisse des deux mille condamnés à morts dont les peines ont été commuées ou de ceux, plus nombreux, condamnés directement à ces peines).  Et elle doit pouvoir répondre sur le cas des « mauvais sujets » prélevés au sein des régiments mutinés en 1917, probablement près de deux mille hommes aussi, victimes, sans jugement, de déportation dans les colonies et dont certains, là aussi, ne sont jamais revenus.

Tous ces cas, ainsi que celui des volontaires résidents étrangers souvent maltraités dans des régiments de marche de la légion étrangère, ont été soulevés par la LDH, pendant la guerre et dès son lendemain. Une commission qui n'aurait pas la possibilité de tenter de répondre sur de tels cas, sur lesquels des familles aujourd'hui continuent à s'interroger, aurait en réalité un objet restreint et minimaliste, elle ne serait pas à la hauteur de la demande de vérité qui s'exprime un siècle après les faits dans la société française.

La Ligue des droits de l'Homme réclame donc que la commission qui sera mise en place, pour ne pas être une solution au rabais, puisse, dune part, préparer de réelles réhabilitations judiciaires, et, d'autre part, s'efforcer d'apporter des réponses sur le plus grand nombre possible de cas résultant de l'arbitraire de la justice militaire ou du comportement du commandement durant la Grande Guerre.

Partager cet article
Repost0
11 mai 2013 6 11 /05 /mai /2013 09:22

« La guerre au Mali a pour but de se débarrasser des islamistes radicaux », nous dit-on. Pourtant, ces mêmes islamistes combattent dans "notre" camp en Libye et en Syrie. Et ils sont financés par « nos amis » : Arabie Saoudite et Qatar. Spécialiste de l'Afrique et auteur chez Investig'Action de « La stratégie du chaos », Mohamed Hassan éclaire les dessous d'une guerre beaucoup trop schématisée par les médias. Troisième et dernier volet de notre série « Causes et conséquences de la guerre au Mali » (IGA).

Lire la suite

Voir aussi : L'Occident à la reconquête de l'Afrique et Ces islamistes que soutient l'Occident.

TOURNAI - 15 MAI
Michel Collon participera au débat "Liberté d’expression, liberté menacée". Avec Thierry Fiorilli (rédac-chef adjoint Le Vif), Manu Guévart (No Télé) et Xavier Mouligneau (RTBF). A 18h30 - 14, Rue de l’Ecorcherie, 7500 Tournai. Org. Etudiants en communication à la Haute Ecole Louvain en Hainaut à Tournai. Contact : yasminameulemeester@msn.com

Partager cet article
Repost0
11 mai 2013 6 11 /05 /mai /2013 09:20

Pour la première fois depuis 2007, des abattoirs de chevaux devraient ouvrir aux Etats-Unis pour alimenter les marchés étrangers, dont la France. Cinq abattoirs américains ont déposé des demandes d'ouverture auprès du département de l'agriculture, rapporte l'AFP.
L'un d'eux, à Roswell (Nouveau-Mexique), pourrait commencer à abattre une centaine d'équidés par jour dès le mois de mai. "Tout est prêt et finalisé", a confirmé Blair Dunn, avocat de Ricardo De Los Santos, le propriétaire. Selon lui, le département de l'agriculture lui a confirmé que l'abattoir avait réussi l'inspection et que d'ici quelques jours l'autorisation lui serait donnée. La viande sera exportée, principalement en Europe et au Japon.

Signer la pétition

Partager cet article
Repost0