Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 décembre 2013 6 07 /12 /décembre /2013 08:52

Partager cet article

Repost0
7 décembre 2013 6 07 /12 /décembre /2013 08:49

 

Les dirigeants israéliens ont fait connaître leur satisfaction après l’annonce des résultats de l’enquête française, qui elle aussi a trouvé des niveaux de polonium ’jusqu’à 40 fois supérieurs à la norme' sur le corps du défunt, mais estime, contrairement aux experts suisses, que Yasser Arafat est décédé de « mort naturelle ».

Pour les experts français ce polonium-210 devait provenir des « poches d’air » entourant le cadavre en décomposition, et non d’un empoisonnement du leader palestinien.

Yasser Arafat serait donc mort, selon eux, « en raison de son âge (75 ans), suite à une infection généralisée ».

Le gouvernement israélien, qui nie avoir empoisonné ce dirigeant —les assassinats de leaders palestiniens, n’étant pas le genre d’Israël, comme chacun sait— s’est réjoui à l’annonce des résultats français et a estimé, sans rire, qu’Arafat « pourrait désormais reposer en paix » !

Partager cet article

Repost0
7 décembre 2013 6 07 /12 /décembre /2013 08:46

Partager cet article

Repost0
7 décembre 2013 6 07 /12 /décembre /2013 08:42

 

En Chine, le syndicat unique du pays ne défend pas les ouvriers et ouvrières, pour cause il est lié au gouvernement ; celles et ceux qui se risquent à réclamer des améliorations ou faire grève sont intimidé-e-s ou réprimé-e-s. Les travailleurs et travailleuses des usines Mattel, qui sont souvent des migrant-e-s très pauvres et subissent à ce titre des discriminations encore plus grandes, ne peuvent faire valoir leurs droits sans notre soutien.

> Nous devons faire entendre leurs voix !

> IL Y A QUELQUES SEMAINES, nous lancions un Appel Urgent pour dénoncer les pratiques scandaleuses des multinationales et en particulier de Mattel dans l'industrie du jouet en Chine. Cet appel a déjà été signé par plus de 60 000 personnes !

En parallèle, nous avons publié un rapport édifiant détaillant les conditions de travail dans 6 usines fabriquant des jouets pour Mattel. Basé sur l'enquête menée secrètement par notre partenaire sur place, le China Labor Watch, ce rapport recense 18 catégories de violations de droits commises par Mattel : journées de travail de 13 heures, 7 jours sur 7, dortoirs surpeuplés et insalubres, produits toxiques manipulés sans protection pour un salaire de misère…

> Enfin, les employeurs omettent volontairement de payer une partie des salaires et des cotisations sociales, détournant ainsi 13% du salaire de chaque employé-e.

A l'approche des fêtes de Noël, c'est le moment d'exiger que Mattel améliore enfin ses pratiques : votre aide est indispensable pour y parvenir !

>  

ENSEMBLE, AGISSONS POUR
FAIRE AVANCER LES DROITS DES TRAVAILLEURS ET TRAVAILLEUSES DE L'INDUSTRIE DU JOUET ET LIBÉRONS BARBIE OUVRIÈRE, SYMBOLE DE CETTE EXPLOITATION INDIGNE.

 

http://liberons-barbie.peuples-solidaires.org/?utm_source=email2mattel&utm_medium=email&utm_campaign=liberons-barbie

Partager cet article

Repost0
7 décembre 2013 6 07 /12 /décembre /2013 08:36

 

Dans une interview donnée au « Point » le 27 novembre dernier, le Dr Véronique Chabernau, oncologue et ancien cadre dirigeant d’un grand groupe pharmaceutique, affirme, à propos du Gardasil : « On n’est pas au bout de la démonstration de l’efficacité de ce vaccin alors qu’on l’expérimente massivement. » En substance, elle explique :
1/ Que le cancer du col de l’utérus qui touche 3 000 femmes en France (contre 55 000 pour le cancer du sein) est « loin du fléau de santé publique qu’on nous décrit ».
2/ Que l’on pourrait réduire à 300 incidences par an les cancers de l’utérus si toutes les femmes entre 25 et 65 ans étaient dépistées tous les 3 ans.
3/ Qu’il n’y a pas les 15 ou 20 ans de recul nécessaires pour évaluer l’efficacité du vaccin.
4/ Qu’elle ne se risquerait pas à faire vacciner sa fille avec du Gardasil.
Il aura fallu les premières victimes de ce vaccin et les premières plaintes déposées pour que la vérité commence à sortir.
Et vous pouvez aider les médecins dans ce travail de vérité en continuant à diffuser notre pétition sur les adjuvants dangereux.
A l’heure où j’écris, vous êtes 82 328 à avoir signé. Bravo pour votre mobilisation historique sur un sujet tabou dans notre société qui suscite de nombreuses interrogations chez les patients mais très peu de remises en cause au niveau des autorités.
Il nous faut maintenant marquer un grand coup en atteignant pour la première fois la barre des 100 000 signatures pour une pétition sur les adjuvants dangereux dans les vaccins.

Partager cet article

Repost0
30 novembre 2013 6 30 /11 /novembre /2013 09:22

Dans les vastes territoires de la variété, il existe un animal très prisé pour la musicalité prétendue de son chant : le daho. Comme d’autres spécimens de la même espèce, le biolay, le delerm, le bénabar ou le beaupain, il fait l’objet d’une traque incessante au moment de mettre bas, de donner le jour à ses petits derniers, les cédés. La meute dans le vent à carte de presse s’emploie alors à l’accrocher absolument à son tableau de chasse, d’une façon si obsessionnelle qu’elle en oublie encore plus qu’à l’ordinaire tout ce qui, du crapaud au rossignol, chante et vocalise dans nos villes et nos campagnes.
Comme d’habitude, les fines gâchettes de Télérama, de Libé, des Inrocks (1),  épaulées par les grandes stations de radio et les principales chaînes de télévision, l’ont exhibé en long, en large et en travers. Il nous aura fallu bouffer du daho à toutes les sauces ! Il est vrai que la grande prêtresse radiophonique du boboïsme crétin, Pascale Clark, avait prévenu dès le mois de juin : « L’automne sera Daho ! » (2)
Certains seront peut-être surpris de la facilité avec laquelle cet animal se laisse attraper, pour ne pas dire apprivoiser. En vérité, comme pour le faisan aujourd’hui dans certaines régions, il s’agit bien davantage d’une chasse à l’animal d’élevage que d’une sauvage battue à l’ancienne. Gibier et chasseurs sont ici largement complices. Cela permet à l’un d’exhiber des créations ayant reçu l’imprimatur du Sacré Collège en chanson qu’est l’industrie culturelle, et aux autres de se livrer une sévère concurrence dans la logorrhée branchée, l’excès de charabia et le déversement de connerie épaisse mais « hype ».

 

(1) Me croirez-vous, mais je connais des gens, d’un autre siècle, qui disent encore Libération et Les Inrockuptibles ?!…
(2) « Comme on nous parle », France Inter, 11 juin 2013.

 

A lire sur le site : http://www.crapaudsetrossignols.fr

Partager cet article

Repost0
30 novembre 2013 6 30 /11 /novembre /2013 09:18

Partager cet article

Repost0
30 novembre 2013 6 30 /11 /novembre /2013 09:15

 

Les news de novembre 2013

Les dessins de Burki de novembre 2013 :

http://chansonrebelle.com/dessins-de-burki/burki-novembre-2013.html

Liliane Gabel, un livre sur l’exclusion «Et l’exclusion leur sera comptée» :

http://chansonrebelle.com/parutions-cd-/-livres/liliane-gabel-et-l-exclusion-leur-sera-comptee.html

HISHAM FAGEEH : "No Woman, No Drive", vidéo sur l’interdiction faite aux femmes de conduire en Arabie Saoudite :

http://chansonrebelle.com/coups-de-gueule/hisham-fageeh-no-woman-no-drive.html

Agnès Bihl, un livre / CD «36 heures de la vie d’une femme», recueil de nouvelles et 14 chansons :

http://chansonrebelle.com/parutions-cd-/-livres/agnes-bihl-36-heures-de-la-vie-d-une-femme.html

Festival Poèmélodie 2014, après une interruption d’un an, le festival est reparti pour l’année prochaine :

http://chansonrebelle.com/spectacles-festivals/festival-poemelodie-2012.html

Association «Les baladins» qui œuvre pour la reconnaissance de la chanson d’auteur :

http://chansonrebelle.com/copinages/association-les-baladins.html

Un clip vidéo pour dire «Non à l’excision» :

http://chansonrebelle.com/coups-de-gueule/-non-a-l-excision-clip-video.html

Une chanson de Jean-Paul Orcel sur les fusillés lors de la guerre de 14-18 «Verdun» :

http://chansonrebelle.com/coups-de-gueule/jean-paul-orcel-verdun.html

Nouveau courrier à Madame la ministre de la culture :

http://chansonrebelle.com/coups-de-gueule/nouvelle-lettre-a-madame-la-ministre-de-la-culture.html

Jean-Paul Liegeois nous offre ce bijou des mots poétiques de Léo Ferré :

http://chansonrebelle.com/parutions-cd-/-livres/leo-ferre-le-desordre-c-est-l-ordre-moins-le-pouvoir.html

 Jean-Pierre Huser contre les couloirs de la mort dans les prisons américaines :

http://chansonrebelle.com/coups-de-gueule/jean-pierre-huser-contre-les-couloirs-de-la-mort-dans-les-prisons-americaines.html

 

Partager cet article

Repost0
30 novembre 2013 6 30 /11 /novembre /2013 09:11

Ce serait donc au nom de la liberté, celle du salarié de pouvoir travailler le dimanche, celle du citoyen de pouvoir consommer, qu’on remet en question le principe du repos dominical. Méfiance, quand même. Mobilisée à des fins sonnantes et trébuchantes, la liberté devient suspecte. Les salariés les plus précaires, qu’on voudrait aussi flexibles qu’un joint de lavabo, risquent à ce titre d’en supporter les premiers les effets. Car la seule liberté que le dimanche chômé entrave, c’est celle du commerce de faire du commerce et des patrons d’exploiter librement la main-d’œuvre. D’ailleurs pourquoi se contenter du break dominical ? Après le repos le dimanche, le capital et ses oblats risquent bien de s’attaquer au repos le soir, au repos la nuit, au repos pendant les temps de repos et aux pauses pendant les temps de pause ; c’est-à-dire au principe du repos lui-même. Afin de favoriser la seule liberté qui leur importe vraiment : celle d’envoyer tout le monde au turbin, n’importe où, n’importe quand et au salaire le plus bas !

Extrait de "L’Autrement dit / Causes toujours !"  qui est en ligne sur :

 

Partager cet article

Repost0
30 novembre 2013 6 30 /11 /novembre /2013 09:09

 

Le général américain Keith Alexandre avait donc raison. Fin octobre, le grand patron des services secrets américains avait jeté un pavé dans la mare en expliquant que les masses de données françaises ne provenaient pas d’une surveillance, mais d’un partenariat avec les services secrets français. Le Monde vient maintenant d’en donner confirmation sur la base de documents d’Edward Snowden, prouvant au passage que l’attitude indignée du gouvernement français ces dernières semaines était de façade.
En effet, selon le quotidien, la direction générale des services extérieurs (DGSE) s’est progressivement rapprochée de la NSA à partir de 2007 jusqu’à définir, fin 2011, un protocole d’échange de données massif. Ce qui intéresse les Américains ne sont pas tant les données des Français métropolitains, mais plutôt celles des étrangers qui transitent par les réseaux français. Et elles sont nombreuses, car la France dispose, un peu comme la Grande-Bretagne mais à moindre échelle, une position géographique intéressante pour intercepter les communications au niveau des câbles sous-marins.
Lire l'article

Partager cet article

Repost0