Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 avril 2012 5 06 /04 /avril /2012 10:01

 

Habitants de Homs, Jérôme, Français, et sa femme Sahar, Syrienne, chrétienne, étaient en vacances en France lorsque leur ville est devenue un enfer. Pendant des semaines, ils ont été constamment au téléphone ou sur facebook pour tenter d'obtenir des nouvelles de leurs voisins, parents et amis... Jérôme m'a confié ses impressions, il explique à quel point les médias occidentaux déforment une réalité complexe. Instructif.

> LIRE LA SUITE
POUR COMPRENDRE LA SYRIE
ET DECODER LES MEDIAMENSONGES :
Syriana, la conquête continue


PROCHAINE CONFERENCE :

>
BRUXELLES - MERCREDI 11 AVRIL 2012, 19h30

>
Projection du film The Two Escobars, de Jeff et Michael Zimbalist, au Pianofabriek, rue du Fort, 1060 Bruxelles, Belgique, le mercredi 11 avril à 19h30 avec en invités Michel Collon et Ligia Uribe. Infos : http://www.cinedomo.be/prochaine-seance


Repost 0
Publié par Michel Collon
commenter cet article
6 avril 2012 5 06 /04 /avril /2012 09:57

 

Lundi 26 mars 2012, un militant défenseur de l’environnement s’est rendu à la mairie de son village vers 18 h, pour la protection de la zone terrestre Natura 2000 du village, dont une partie a été déclassée. Il a alors entamé une action non violente dans les locaux de l’hôtel de ville en s'enchaînant à la grille d’un puits.

Elus, gendarmes et pompiers se rendent sur place et décident, bien que l'action se déroule dans le calme, l'hospitalisation d'office du militant par arrêté municipal !

4 jours plus tard, personne n'a pu communiquer avec ce militant. Il a pu recevoir des visites de sa famille seulement à partir de samedi. La municipalité refuse de donner toute information. La gendarmerie indique que l'action troublait l'ordre public et que le militant présentait un danger... pour lui-même !

Depuis la promulgation de la nouvelle loi du 5 juillet 2011, sur les hospitalisations psychiatrique sans consentement, des situations analogues sont malheureusement de plus en plus fréquentes envers les militants ou les syndicalistes. En effet, tous les « troubles à l’ordre public » peuvent être dorénavant psychiatrisés, solution de facilité qui entraîne une privation de liberté pendant au moins 48h.

C’est une atteinte considérable portée aux libertés et aux droits sociaux. De nombreuses organisations signataires de l’appel commun contre les soins sécuritaires dénoncent avec force cette loi liberticide, entre autres : la Ligue des Droits de l’Homme, l’Union Syndicale de la Psychiatrie, SUD santé sociaux, le parti de gauche ou le parti communiste…

De telles pratiques s’inscrivent dans les dérives autoritaires actuelles et ne sont pas compatibles avec un Etat de Droit.

Des membres de la Ligue des Droits de l’Homme, du collectif des faucheurs volontaires d’OGM, du collectif NON à hinterland et des citoyens ont constitué un collectif le 30 mars lors d’une mobilisation dans la mairie de son village.

Nous exigeons que cette privation de liberté cesse le plus tôt possible.

Nous proposons de vous joindre à cette mobilisation en écrivant au Maire de Loupian.

COMMENT AGIR ?
Sur le site : signable en ligne
 
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/hospitalisation-sous-contrainte-militant-violent-458.html

Repost 0
Publié par Alain Uguen
commenter cet article
6 avril 2012 5 06 /04 /avril /2012 09:51

 

Le nouveau film de Steven Spielberg, « Cheval de Guerre », qui sort très peu de temps après « Tintin & le Secret de la Licorne », pose un problème relativement inédit dans la carrière du génial cinéaste : ses longs-métrages oscillent depuis une vingtaine d’années entre des sujets clairement adultes, et d’autres visant un très large public. Ainsi, en 1993, Spielberg sortait coup sur coup « Jurassic Park » et « La liste de Schindler », soit l’archétype du blockbuster américain familial suivi d’une œuvre sombre, en noir et blanc, traitant du plus grand drame de l’histoire du XXe siècle, l’extermination des Juifs dans les camps de concentration.

Depuis, le cinéaste alterne avec une aisance qui force le respect des films de divertissement (le 4e volet des aventures d’Indiana Jones, l’adaptation des aventures de Tintin) avec des œuvres visuellement plus sobres (« Arrête-moi si tu peux », « Le Terminal »), le tout entrecoupé de longs-métrages d’ampleur, plus pessimistes, tant dans le fond que dans la forme (« A.I. », « Minority Report », « La Guerre des Mondes » ou encore « Munich »).

Le problème avec « Cheval de Guerre », c’est que Spielberg se confronte à une histoire a priori destinée à un jeune public, mais dont le contexte (la Première Guerre Mondiale) le contraint à adopter un traitement plus adulte. D’où le caractère « cul entre deux chaises » du film.

Le postulat de départ n’est pas sans évoquer un autre film de guerre signé Spielberg, « Il faut sauver le soldat Ryan ». Dans ce dernier, on suivait un groupe de soldats dont la mission était d’en sauver un autre. Dans « Cheval de Guerre », on attend pendant une bonne partie du film que le cheval retrouve le jeune homme qui l’a dressé. A ceci près que, à partir du moment où ils sont séparés, nous gardons le point de vue du cheval.

L’originalité du film de Spielberg tient pour une bonne part dans ce principe d’avoir pour personnage principal l’animal. Mais, comme je le disais plus haut, il traverse une période difficile, assistant à des événements dramatiques. Du coup, il y a une sérieuse rupture entre la première partie du long-métrage (qui a toutes les caractéristiques du film pour enfants) et ce qui s’ensuit, une fois que la guerre est déclarée.

Tout à fait conscient de ce qu’il tourne, Spielberg prend bien soin de ne pas montrer frontalement la violence de la guerre, se permettant des pirouettes visuelles très inventives (cf. la scène en extérieur, près du moulin), se contentant de mentionner la mort d’un personnage, auquel on a eu le temps de s’attacher, au détour d’un dialogue. On est bien évidemment loin du déferlement de violence de « Il faut sauver le soldat Ryan ».

De même, si l’œuvre de Spielberg baignait depuis plus d’une décennie dans une photographie désaturée, parfois très sombre, « Cheval de Guerre » est un film plus lumineux. Les hommages au cinéma classique américain sont nombreux, et Spielberg opte pour une mise en scène plus en retenue, esquivant les morceaux de bravoure techniques qui sont pourtant l’une de ses marques de fabrique.

Si le film a de quoi surprendre, il n’en reste pas moins un très beau spectacle (certaines scènes sont belles à tomber par terre : la cavalcade du cheval au milieu du champ de bataille, la toute dernière scène…). Cependant, Spielberg fournit avec « Cheval de Guerre » l’un des meilleurs bâtons de toute sa carrière pour se faire battre par ses détracteurs.

Repost 0
Publié par David Verdier
commenter cet article
6 avril 2012 5 06 /04 /avril /2012 09:39

 

carelman.jpgLe pataphysicien Jacques Carelman s'est éteint la semaine dernière à l'âge de 83 ans, a annoncé son dernier éditeur, Emmanuel Pierrat. Il s'était fait connaître avec son Catalogue d'objets introuvables (1969), un répertoire d'objets absurdes comme une cafetière pour masochistes dont le bec verseur est du côté de l'anse, ou le fameux couteau sans lame auquel il manque le manche. Le Catalogue a été réédité au Cherche-Midi en 2010.

Carelman – qui venait du Surréalisme et n’a jamais renié ses origines, comme l’attestent les citations en bas des pages dans l’édition Livre de poche du Catalogue -, n’a pas seulement inventé (étymologiquement « trouvé ») un grand nombre d’objets introuvables et esquissé -  en vrac – une première généalogie de ce type d’objets impossibles, essentiellement humoristiques (généalogie qui remonte au moins à Cyrano, Swift ou Lichtenberg, et passe par Allais, Jarry, Pawlowski, Roussel, Duchamp, Breton, Péret, Michaux, Queneau, Prévert, Chaval…), il a aussi inventé la catégorie « objets introuvables », et préalablement l’adjectif  « introuvable » pour qualifier ses trouvailles.

Nous devrions lui être reconnaissant pour cette invention-la aussi, dans laquelle des non-objets peuvent également se reconnaître … (« introuvable » désigne peut-être la qualité humoristique essentielle, et définir l’indéfinissable humour comme sens de l’introuvable ne serait pas la pire des suggestions – ceux qui se lamentent avec Alain Finkielkraut sur la dictature de « l’humour roi » trouveraient certainement des raisons de se réjouir s’ils cessaient de confondre humour et dérision, et dans cette perspective ils pourraient se trouver bien de se demander pourquoi le mot « introuvable » est si bien trouvé.

Source : http://nouvelles-hybrides.fr/wordpress/?p=4013

Repost 0
Publié par Etienne Cornevin
commenter cet article
31 mars 2012 6 31 /03 /mars /2012 09:39

 

Un poisson d’Avril, ça doit pas avoir d’arêtes, et puis d’ailleurs c’est fait pour rigoler. C’est pourquoi je commence par de l’humour : les impôts vont encore augmenter, le prix du carburant aussi, les sinistres gueules du gang des menteurs, vont passer encore plus régulièrement à la télévision, les mous vont se rallier au fascisme actuel. Les molles aussi. Le grand souteneur socialiste va créer les « Petites Boutines », un établissement spécialisé dans les putes catholiques. Oui mais j’ai dit : « fascisme ». Et j’insiste, parce que vous l’approuvez, le petit trou du cul. Il utilise les mêmes coups que le grand Adolphe, dont Angela est la fille adoptive !

Bon, je reprends depuis le début. Hitler est venu avec l’Incendie du Reichstag, un événement complètement inventé. Sarkozy avait continué avec l’Ecole Maternelle de Neuilly, et puis voilà que tout le monde s’accorde à dire que le « terroriste » de Toulouse était un agent secret. Comme « Human Bumb » en 1993. Avec les mêmes truands.

Mais il y avait eu avant, en 1979, l’affaire Boulin, étouffée par l’arrestation de Mesrine. Ou plutôt l’assassinat de Mesrine.

C’est donc une technique, admise dans la République désormais. Le succès de Mélenchon doit être contré. Il l’a été mais pas avec l’efficacité voulue puisque ça n’a guère changé les intentions de vote.

Alors je vous propose une mise en scène moi aussi.

Puisque les politiciens actuels sont des innocents, (aux mains et aux poches pleines) profitons de l’aubaine pour faire un grand défilé de premiers communiants !

Le petit trou du cul marche en tête, les oreilles pointées et les couillettes pendantes, avec le petit Guéant, en costume marin, le gros Bertrand, le rougeaud Borloo au service du vin, les autres suivent, en récitant des prières et en chantant le cantique des cantiques :

La chanson de Siné Mensuel : « La France forte, Casse-toi Pauvre con ».

On profitera de la présence d’Isabelle (Alonso) pour lui faire croquer les couilles de Strauss-Kahn, qui deviendra donc doublement juif. Isabelle, tu prends un protège dents contre les infections microbiennes.

La bite à Depardieu sera également servie sur un plateau et Siné, inusable, lui cassera la gueule !

La catholique du pèlerinage à Saint Jacques de Compostelle portera une pancarte, avec en grosses lettres : « Régiment des Petites Boutines ».

Mitterrand enculera religieusement un petit africain et le Pape, benoîtement, interprètera la chanson du CD de feu Philippe Val : « On s’en branle ».

En latin italianisé, ça donne « Branlotin Branlotina ».

A leurs côtés, Jean Luc Mélenchon, équipé d’un fouet diabolique, veillera à ce que l’ordre règne dans ce défilé de petits cons sanctifiés et soigneusement purifiés par des rafales répétées de Karcher à l’eau bénite !

Rien n’interdit, évidemment, de poursuivre ces activités durant les années suivantes et même jusqu’à la fin des temps !

Durant les siècles des siècles, puisque Siné est éternel. Et Dieu est nettement à sa droite !

Repost 0
Publié par Rolland Hénault
commenter cet article
31 mars 2012 6 31 /03 /mars /2012 09:29

Repost 0
Publié par ELIZABETH
commenter cet article
31 mars 2012 6 31 /03 /mars /2012 09:23

montreuil.jpg

Repost 0
Publié par Fédération des Murs à Pêches
commenter cet article
31 mars 2012 6 31 /03 /mars /2012 09:16

 

forum.jpgAprès onze années de bénévolat à un rythme soutenu, l’équipe du Forum Léo Ferré a décidé de jeter l’éponge.

L’épuisement, l’âge qui vient, le désir de passer à autre chose, comme les difficultés à maintenir à flot, financièrement, un lieu non subventionné mais auquel s’intéressent un certain nombre d’organismes plus ou moins parasitaires, l’arsenal grossissant de lois, règles et impératifs plus ou moins stupides auquel il convient par ailleurs de se soumettre sous peine de gros ennuis, en sont les causes.

Une programmation a donc été établie jusqu'à la fin du mois de juin 2012. Mais il n’y aura pas, cette année, de rentrée de septembre.

Décision a été prise, unanimement, lors d’une assemblée de l’association Thank you Ferré, propriétaire et gestionnaire du lieu, de le mettre en vente, ce qui sera fait très prochainement.

S’il se trouve des repreneurs intéressés, il va de soi que sera favorisé le projet qui s’inscrira dans la continuité de ce que nous avons réalisé depuis onze ans, à savoir ce que nous avons souvent appelé la défense et la promotion de la chanson d’expression française non crétinisante.

Si tout n’est pas réglé rapidement, ce qui est probable, le Forum Léo-Ferré continuera, à partir de la mi-septembre, d’ouvrir ses portes pour des spectacles publics, mais sous forme de location de salle uniquement. Un certain nombre sont d’ailleurs d’ores et déjà prévus.

C’est une belle histoire qui se termine, initiée en mai 2001 par une poignée de libertaires audacieux, amateurs de chanson poétique, prenant possession d’un local brut de béton pour le transformer en un lieu « habité » qu’une joyeuse bande de bénévoles aura fait vivre onze années durant.

Ce n’est pas triste. C’est la vie…

Repost 0
Publié par Floréal
commenter cet article
31 mars 2012 6 31 /03 /mars /2012 09:10

 

 

2 événements en 1le 1er avril 2012 .

 Amis de passage ou de toujours, bonjour,

 Vous le savez peut-être déjà...
Le Théâtre Rural de La Closerie *
 

rouvre ses portes le1er avril **

avec unspectacle  humoristicomusical
largement
dépédaliséet déjanté :
MACHINCHOSE:
Eugène LAMPION*** et Léa LE MEUR
(Eugène Lampion  nous allume-réveille matinalement tous les weekendssur France Bleu Auxerre)
    *  rebaptisé Olympia de Campagne par notre ami et parrain Julos Beaucarne
**   jour du poisson selon notre calendrier culturel     
***  pourtant nous ne sommes pas le 14 juillet...

Réservation conseillée 
PAF (participation aux frais) inchangée :11 € adhérents et 15 € prix normal 

 Le vernissage de l’exposition de Daniel Valadoux

aura également lieu le 1er avril à 17H30 (verre de l’amitié pour cette rencontre avec l’artiste)

Théâtre Rural De La Closerie
17 route de Clamecy 89480 Etais La Sauvin
Téléphone: 03.86.47.28.16.
http://pagesperso-orange.fr/chansons.gerard-andre/

Repost 0
Publié par Gérard André
commenter cet article
31 mars 2012 6 31 /03 /mars /2012 09:01

 

Débat à PARIS 31/3, 19h :
 «Géopolitique et ingérence au Moyen-Orient : le cas syrien»
 Le collectif pour la Syrie, l'association Afamia, l'Appel Franco Arabe, l'Association France - Proche Orient vous invitent à une conférence-débat Géopolitique et ingérence au Moyen-Orient : le cas syrien, samedi 31 mars à 19h, salle AGECA, 177 rue de Charonne, 75011 Paris, France (métro Alexandre Dumas).
 
Bahar Kimyongür analysera la complexité du problème syrien et décodera les médiamensonges, notamment d'Al Jazeera. Jean Bricmont examinera pourquoi la gauche française marche de plus en plus avec l'Otan. Michel Collon replacera la Syrie dans le cadre géostratégique mondial : que cherchent les USA et la France dans le monde arabe, mais aussi ailleurs : Afghanistan, Pakistan, Côte d'Ivoire, Mali, Iran, Arabie saoudite, Qatar, Afrique... ?
Ce sera pour vous et vos amis l'occasion de débatte avec ces trois auteurs et d'acheter nos livres afin de soutenir notre travail d'info indépendante.
Investig'
Action- www.michelcollon.info ne peut exister que grâce à vos dons et commandes de livres

Repost 0
Publié par Michel Collon
commenter cet article