Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 mai 2012 6 26 /05 /mai /2012 10:18

N’oubliez pas, le Siné Mensuel du mois de mai est en vente dans les kiosques avec un numéro pas comme les autres, avec dessins d’anthologie, papiers d’humeur et de coups de gueule pour tourner la page et commencer ce nouveau quinquennat.

• C’est justement la démocratie vacillante, héritage de ces dernières années, que veut bousculer le collectif Luce Faber pour qu’elle renaisse de ses cendres. Avec des cahiers de doléances et une saine colère. Interview.

Sarkozy parti, l’affaire Bettencourt continue de lui coller aux basques. L’avocat suisse de la famille les ayant lâchés, le passé resurgit. Enquête de Ian Hamel.

• En Tunisie, le grand souffle de liberté serait-il en train d’être balayé ? Une joyeuse bande de jeunes résiste et lutte à coups de crayons. Reportage Véronique Brocard.

Finie la contestation des artistes dans l’Hexagone, l’argent n’a pas d’odeur. Lindingre dresse la liste de leurs petits arrangements, nous conte comment les écoles d’art tuent la révolte.

• Nous allons tous verser 1,60 euro aux partis politiques par voix recueillie aux législatives. Soit plus de 52 millions d’euros au Front national, de quoi l’aider à se renforcer…Rage !

• La play-list d’Isabelle Alonso : les chansons résistantes, de quoi bien commencer ce nouveau quinquennat !

• Et aussi l’hommage de Siné à Sardon le tampographe, les livres de Martine Laval.

Partager cet article
Repost0
26 mai 2012 6 26 /05 /mai /2012 10:12

 

LE NOUVEAU RECUEIL DE POEMES DE PHILIPPE AYRAUD :

 

"Mon amour Kalachnikov"

Prix : 10 euros (plus 2 euros l’unité si envoi postal)

A commander, accompagné de votre règlement à :

Philippe Ayraud : 9, rue d’Ouessant 44 470 Thouaré-sur-Loire

Partager cet article
Repost0
26 mai 2012 6 26 /05 /mai /2012 10:04

Ça y est, ça recommence :

 Les départements se remettent à retirer en douce les panneaux d'annonce des radars !

 Le processus avait été stoppé pendant plusieurs mois suite à la mobilisation massive des conducteurs.

 Mais voilà que la semaine dernière, pendant que tous les regards étaient tournés vers la présidentielle, les départements de l'Ariège, de Charente, du Puy de Dôme, du Vaucluse et de Haute-Vienne en profitaient pour démonter leurs panneaux signalant les radars.

 En théorie, ils devraient être remplacés par des "radars pédagogiques". Sauf qu'entre la théorie et la pratique, le fossé est large !

 Sur les 35 nouveaux radars qui ont été installés en France ces deux derniers mois, 11 ne sont pas signalés - ni par un panneau, ni par un "radar pédagogique".

 Le but est évident : piéger coûte que coûte les conducteurs, même pour 3 ou 4 km/h au dessus de la limite autorisée, pour les faire passer à caisse !

>Peu importe si les conducteurs, apercevant ces cabines non signalées au dernier moment, mettent un grand coup de frein par réflexe au risque de créer un accident (c'est malheureusement déjà arrivé. On se souvient, en décembre dernier, de ce jeune conducteur de Saint Etienne dont la voiture est partie en tonneaux suite au freinage brutal à la vue d'un radar non signalé).

 Pour assurer la rentabilité des radars, les pouvoirs publics sont maintenant prêts à mettre la vie des usagers en danger !

> Comment en est-on arrivé à de telles dérives ?

> Depuis l'installation des premiers radars il y a 10 ans, les pouvoirs publics ont progressivement transformé la politique de sécurité routière pour tout miser sur la répression - peu importe si les routes sont en mauvais état ou mal aménagées, peu importe si les gens sont obligés de conduire les yeux rivés sur le compteur, ce qui est dangereux, peu importe si les jeunes ne sont pas assez sensibilisés aux dangers de la route...

> L'important désormais, c'est de "faire du chiffre". Et les radars qui fleurissent sur les routes leur donnent entière satisfaction : ils rapportent près d'un milliard d'euros par an !

> Voilà comment la sécurité routière est devenue cet acharnement aveugle et systématique sur la majorité des citoyens qui n'ont pas une conduite dangereuse, que vous et moi subissons à chaque fois qu'on prend le volant.

> A votre avis, qu'est-ce-qui pourra mettre un coup d'arrêt à ces dérives intolérables de la répression routière, si ce n'est une mobilisation massive des conducteurs ?

> A la veille des élections législatives, nous avons une occasion inouïe pour agir : qui mieux que votre député peut vous défendre face à la frénésie répressive des pouvoirs publics ?

> Nous allons exiger des candidats aux législatives qu'ils prennent des positions claires sur le tout-répressif !

> J'ai préparé un message que vous trouverez ici et que vous pourrez envoyer aux candidats de votre circonscription pour leur demander de prendre position sur le sujet de la répression routière avant les élections du 10 juin prochain.

> C'est très facile : il vous suffit de signer le message et d'indiquer votre code postal et ville, et la liste des principaux candidats dont nous avons pu trouver l'email s'affichera automatiquement. Vous pourrez alors choisir les candidats à qui vous voulez envoyer le message.

> Croyez-moi, si nous sommes des centaines de milliers à leur envoyer le même message, ils ne feront pas la sourde oreille !

> A l'automne 2010, c'est suite à une pression exceptionnelle des conducteurs que les députés ont réduit d'un an à 6 mois le délai de récupération des points suite à un petit excès de vitesse. Le seul geste en faveur des conducteurs qu'on ait eu ces dernières années !

> Et à chaque fois que notre association les sollicite pour défendre les conducteurs, bon nombre d'entre eux, quel que soit leur bord politique, nous répondent et sont attentifs à nos arguments.

> C'est pourquoi je vous demande d'envoyer sans tarder votre message à votre député en cliquant ici.

> Je ne vous cache pas que, pour être sûrs que tous répondent à nos messages, nous devons être le plus nombreux possible, qu'ils sentent la pression monter dans leur circonscription et qu'ils n'aient pas d'autre choix que de prendre position sur la répression routière.

> Nous sommes en droit de savoir si nos futurs députés comptent nous défendre sur un sujet qui concerne 38 millions de personnes au quotidien !

> Aussi, n'hésitez pas à transférer cet email à tous vos contacts, qu'ils envoient eux aussi le message à leur député pour l'obliger à prendre position sur la répression routière à outrance !

Partager cet article
Repost0
26 mai 2012 6 26 /05 /mai /2012 10:01

En vue des élections législatives, les 10 et 17 juin prochain, découvrez notre top 12 des candidats les plus impliqués dans la promotion de l’industrie nucléaire. Une sélection sans concession à faire circuler le plus possible, pour que chacun-e sache pour qui ne pas voter !

Patrick Balkany, Christian Bataille, Bernard Cazeneuve, Patrick Ollier… Vous connaissez probablement déjà ces noms. Ils jouent les agents d’Areva, sont de fervents défenseurs du nucléaire militaire, des partisans notoires de l’enfouissement des déchets ou encore des ennemis jurés des énergies renouvelables. Et de nouveau, ils briguent un mandat de député.

Mais leur réélection n’est pas inéluctable ! Vous pouvez agir. Que ce soit dans les départements des Hauts-de-Seine, de la Manche, de la Haute-Marne, de l’Isère, de l’Aube, de l’Oise, de Meurthe-et-Moselle ou de la Meuse, vous pouvez faire en sorte que ces porte-paroles de l’industrie nucléaire ne vous représentent pas ! Faites circuler largement cette liste de candidats radioactifs !

> Votre circonscription n’est pas concernée par un candidat radioactif ? Qu’à cela ne tienne, vous pouvez aussi agir : la grande majorité des candidats sont peu et mal informés sur les grands enjeux énergétiques. À vous de les interpeler par courrier, grâce à la lettre type que nous vous proposons de télécharger et que nous vous encourageons à personnaliser. À l’occasion de ces élections, nous devons faire savoir aux candidats que nous attendons des prises de positions claires et courageuses en faveur de la sortie du nucléaire !

 Rendez – vous sur www.sortirdunucleaire.org/legislatives pour en savoir plus et agir. N’hésitez pas à rediffuser ce mail sur vos réseaux sociaux ! Plus nous seront nombreux, plus l’accès à l’Assemblée Nationale sera difficile pour ces élus radioactifs. Nous comptons sur vous !

Partager cet article
Repost0
26 mai 2012 6 26 /05 /mai /2012 09:59
UNE EXPOSITION  A LIEU DU 1er JUIN AU 7 JUILLET
à GARGILESSE (36)
 
c'est gratuit et c'est à la ferme du château
Partager cet article
Repost0
26 mai 2012 6 26 /05 /mai /2012 09:52
Samedi 26 mai : à partir de 20 heures
    Chat Blanc (Rock français)
    Les Genoux (Bal folk)
    Dj Z & Co (Mix)
Partager cet article
Repost0
26 mai 2012 6 26 /05 /mai /2012 09:47


____________________________________________________________leblogdudoigtdansloeil.wordpress.com

Encore et toujours sur le web, Le doigt dans l'oeil se transforme en blog...              

Après 7 années sous forme de webzine,

              LDDLO change de formule pour davantage de proximité et de réactivité !  

              A vous d'y mettre votre patte...

               (articles, photos ou commentaires sont les bienvenus)

  ___________________________________________

               

> site internet pour les anciens numéros www.ledoigtdansloeil.com

Partager cet article
Repost0
26 mai 2012 6 26 /05 /mai /2012 09:44
Un récit de vie militante de Jocelyn Peyret
Ed. ACL – 2012
186 pages
14 euros
ISBN 978-2-35104-055-3
 
L’auteur nous confie son expérience unique en tant que salarié du Réseau sortir du nucléaire de 2004 à 2012 où il oeuvra en tant que coordinateur des groupes membres de l’association.
Il est également l’organisateur de la plupart des grands rassemblements antinucléaires de ces dernières années en France : 30 000 personnes à Cherbourg en 2006, 40 000 à Rennes en 2007, 10 000 à Colmar en 2009, 60 000 pour la grande chaîne humaine du 11 mars 2012...

Dans ce témoignage, il n’est pas question de technique, de parti pris politique, ni d’argumentaires quant aux pourquoi et comment sortir du nucléaire. D’autres le font beaucoup mieux et en très grand nombre !
Il est plutôt question de relations humaines - quelques fois conflictuelles - d’événementiel, de matériel, de colère, de tranches de vie, etc.
Il s’agit d’un témoignage unique, vécu de l’intérieur du mouvement, où il est question de rencontres avec des sympathisants individuels de tous bords et horizons sociaux, des organisations nationales et internationales, des personnalités artistiques, politique, scientifiques…(de Pierre Rabhi à Corinne Lepage, de José Bové à Sansévérino, de Youri Bandajevski à Nina Hagen, de Albert Jacquard à Anémone, etc.).
 
Ce témoignage se lit comme une épopée militante, comme un road-movie qui conduira l’auteur à traverser plusieurs fois la France, à se rendre à Copenhague, à Genève, etc. dans le but de fédérer, de coordonner, de tisser du lien pour développer la lutte antinucléaire.
 
À travers ce livre, Jocelyn Peyret nous livre son implication au quotidien, comme un mode de vie, une famille avec ses heurts et ses retrouvailles, une passion. Une certitude où il n’est plus temps de se poser des questions.
 
Où il s’agit d’agir !

Une énergie antinucléaire - mon engagement dans les réseaux écologistes

Jocelyn Peyret
Ed. ACL – 2012
186 pages
14 euros
ISBN 978-2-35104-055-3

http://www.atelierdecreationlibertaire.com/Une-energie-antinucleaire.html

Partager cet article
Repost0
26 mai 2012 6 26 /05 /mai /2012 09:41

 

La stratégie du chaos:
 Présentation du nouveau livre de Michel Collon et Grégoire Lalieu
 


 
Est-il possible de comprendre la politique mondiale ? Pas en regardant la télé. Des guerres aux famines en passant par les attentats terroristes, le monde y apparaît comme une succession d'événements imprévisibles et sans logique. On escamote l'Histoire, on ne donne pas la parole à toutes les parties impliquées et on cache les stratégies des grandes puissances pour contrôler les richesses. Il existe pourtant un fil conducteur permettant de relier la crise économique, les écarts de richesses au Nord comme au Sud, le déclin des Etats- Unis, la montée en puissance de la Chine et la multiplication des guerres. C'est ce que nous vous proposons de découvrir et de comprendre avec La Stratégie du chaos. Dans des entretiens réalisés par Michel Collon et Grégoire Lalieu, Mohamed Hassan éclaire de façon simple et logique les bouleversements qui secouent la « zone des tempêtes », ce Grand Moyen-Orient que Bush rêvait de façonner et qu'Obama n'a pas perdu de vue. Voici la présentation de quelques chapitres essentiels.
>
>
Egypte : Le règne de Méhémet Ali, s'il eut été plus long, la face du monde aurait changé
>
> Tout s'est joué aux alentours de 1840. L'histoire mondiale a failli être complètement différente de ce que nous connaissons. Au lieu d'un monde arabe colonisé et fragmenté en petits morceaux par la Grande-Bretagne, la France puis les Etats-Unis, on aurait eu un grand empire arabe, unifiant ces pays et ces richesses, tenant tête aux grands impérialismes. Le canal de Suez n'aurait pas été aux mains des Occidentaux, il n'y aurait pas eu de rois « marionnettes », ni révolte de Nasser, ni trahison de Sadate, puis de Moubarak. Les rapports de force seraient aujourd'hui totalement différents.
> On ne va pas refaire l'Histoire. Mais comprendre qui a brisé le grand projet de Méhémet Ali et pour quelles raisons, c'est peut-être la clé pour déchiffrer la situation actuelle de l'Egypte. Et ses prochains défis...
>
>
Arabie saoudite : Un pilier essentiel de la politique US mondiale
>
> Comment Londres a favorisé les esclavagistes les plus barbares pour asseoir sa domination sur le Moyen-Orient et la route des Indes. Comment un ex-espion anglais a aidé les Etats-Unis à supplanter la Grande-Bretagne et à faire main basse sur les plus grands gisements de pétrole du monde. Comment l'Arabie saoudite, avec le Safari Club, a constitué un pilier essentiel de la politique US au Moyen-Orient et même dans le monde entier. Comment Riyad a créé en Europe un réseau de mosquées au service de sa politique internationale. Comment Washington a favorisé les courants religieux les plus fanatiques qui ont fini par se retourner contre les Etats-Unis. Comment les médias font silence sur le pays le plus rétrograde du monde.
>
>
Iran : Se rapprocher des Etats-Unis ou former un bloc du Sud ?
>
> Quel fil conducteur discret relie les chapitres de cette Histoire riche, variée et dramatique ? Depuis la bataille entre les grands Empires du passé en passant par l'Opération Ajax des frères Dulles (made in CIA), un coup d'Etat aux odeurs de pétrole en 1953 (made in CIA aussi), la dictature sanglante du Chah et de sa police politique (formée par la CIA), le scandale de l'Irangate (également made in CIA), la révolution de 1979 autour de Khomeiny, la guerre sanglante contre l'Irak (avec la CIA toujours en coulisses), pour arriver aux contradictions actuelles entre « conservateurs » et « libéraux », aux rivalités Rafsandjani - Moussavi - Ahmadinejad et au grand choix qui se pose à l'Iran : se lier aux Etats-Unis ou oeuvrer à la construction d'un grand bloc indépendant du Sud ? Quel fil conducteur nous permet de relier tous ces épisodes ? La compréhension du rôle des diverses classes sociales dont les intérêts se sont affrontés à travers chacun de ces épisodes...
>
>
Tunisie : Comment le laboratoire du « libéralisme démocratique » s'est transformé en une dictature totalement corrompue
>
> Pourquoi et comment la France a pris « possession » de la Tunisie. Pourquoi les USA ont appuyé Bourguiba, le nationaliste aux deux visages. Comment la « vitrine du libéralisme dans le monde arabe » est devenue une dictature totalement corrompue et refermée sur elle-même. Les révoltes arabes ont-elles un avenir ? Pourquoi l'Occident ne veut pas d'une économie tunisienne autonome et équilibrée. Comment l'islamisme est devenu le préservatif de l'impérialisme. Faut-il un front uni pour garantir une véritable indépendance ?
>
>
Océan Indien : Ici se joue la grande bataille pour la domination mondiale
>

> Le sort du monde se joue-t-il aujourd'hui dans cet océan Indien qui relie l'Asie à l'est de l'Afrique et à l'Australie ? 60% de la population mondiale vit en Asie. L'Inde et surtout la Chine avec sa croissance économique record bouleversent les rapports de force dans le monde. Pékin offre à présent un nouveau partenaire attrayant aux pays du Sud, particulièrement aux Africains. En déclin, les Etats-Unis s'inquiètent donc : comment rester le seul leader ?
> Or, 70% du trafic pétrolier mondial passe par cet océan Indien, secoué un peu partout par des conflits explosifs. Quel point commun relie ces explosions ? La montée en puissance de Pékin ? Une stratégie discrète de Washington ? Le péril de « l'arc musulman » qui entoure cet océan ? Une chose est sûre : même si les Européens n'en ont pas encore pris conscience, cette région est bien devenue le nouveau centre de gravité stratégique de la planète.
>
>
Pakistan : « Si les Etats-Unis sont éjectés de cette région, ils sont finis »
>

> Soixante ans après le départ de l'Empire britannique, la région est toujours déstabilisée par cet héritage du colonialisme qui a « divisé pour régner » et accumulé les barils de poudre entre Inde, Pakistan et Bangladesh. Comment Londres a saboté le développement de sa colonie indienne. Comment un avocat formé à Cambridge et buvant du whisky a dirigé un parti musulman pour séparer le Pakistan de l'Inde après une guerre atroce. Comment le Pakistan tente aujourd'hui de contrôler l'Afghanistan. Comment les USA s'y prennent pour déstabiliser ce même Pakistan, le faire agir contre ses propres intérêts et l'empêcher de nouer d'autres alliances. Comment Washington et Pékin s'affrontent dans cette région stratégique...
>
>
Somalie : Bien plus qu'une affaire de pirates
>
> La Somalie avait tout pour réussir ! Une situation géographique avantageuse, du pétrole, des minerais... Et, ce qui est plutôt rare en Afrique, une seule religion et une seule langue pour tout le territoire. Elle aurait donc pu être une grande puissance de la région. Mais la réalité est toute différente : famines, guerres, pillages, piraterie, attentats... Comment ce pays a-t-il sombré ? Pourquoi n'y a-t-il pas de gouvernement somalien depuis presque vingt ans ? Quels scandales se cachent derrière ces pirates qui détournent les navires ? La famine est-elle une fatalité ?
>
>
Erythrée : A-t-on le droit de suivre une autre voie ?
>

> C'est un pays dont les médias ne parlent presque pas. Pourtant, il y aurait de quoi... Le plus long combat pour l'indépendance mené sur le continent africain. Gagné de haute lutte, seul contre tous : USA, Europe et URSS. Un petit pays de cinq millions d'habitants, moitié chrétiens, moitié musulmans et aucun problème avec ça. Des résultats exceptionnels pour la lutte contre la faim, l'éducation et la santé. Le « Cuba africain », disent certains.
> Et comment ce bon élève est-il récompensé ? Par une longue guerre d'agression venant du voisin éthiopien, mais en réalité « made in USA ». Par des sanctions internationales votées à l'ONU sur la base d'accusations « made in USA » également et que Wikileaks a révélées fausses de A à Z.
> Comment expliquer que le bon élève soit puni ? Ah oui, l'Erythrée refuse de s'endetter auprès du FMI, elle refuse les « aides » internationales et entend choisir une voie de développement non soumise aux multinationales. Un exemple dangereux pour qui ?
Commander La Stratégie du chaos

Partager cet article
Repost0
26 mai 2012 6 26 /05 /mai /2012 09:38

Le Congrès brésilien vient de voter un effroyable article du code forestier qui donne carte blanche aux exploitants forestiers et agricoles pour raser d'immenses étendues de forêt vierge en Amazonie. Désormais, seule la présidente Dilma Rousseff peut enterrer cette loi.

Heureusement, dans quelques semaines, Dilma accueillera le plus grand sommet mondial sur l'environnement, et des experts affirment qu'elle ne peut décemment pas l'inaugurer en tant que la chef d'Etat qui aura signé l'arrêt de mort de la forêt vierge. Elle est d'ores et déjà confrontée à une pression grandissante des Brésiliens, qui sont 79% à rejeter la loi. Une énorme mobilisation mondiale peut convaincre Dilma d'abandonner cette loi, et non la forêt tropicale.

Dilma fera sa décision dans les prochaines 48 heures! Persuadons-la d'opposer son veto dès aujourd'hui. Cliquez ci-dessous pour signer la pétition urgente visant à stopper le massacre à la tronçonneuse en Amazonie -- et envoyez-la à tous vos contacts:

http://www.avaaz.org/fr/veto_dilma_global_final_push_fr/?vl

L'Amazonie est le poumon de la vie sur Terre -- 20% de notre oxygène provient de cette magnifique forêt vierge, qui joue un rôle-clé en atténuant le changement climatique. Sur la dernière décennie, le Brésil a considérablement limité le déboisement, qui a diminué de 78% entre 2004 et 2011. Grâce à quoi? Un code forestier réputé mondialement, une application rigoureuse de la loi et la surveillance par satellite.

Or cette loi criminelle ouvrirait la voie à l'abattage d'arbres sur une zone aussi grande que la France et la Grande-Bretagne réunies tout en blanchissant les exploitants de toutes leurs activités criminelles passées de déforestation. Non seulement les forêts brésiliennes se transformeraient en paysages de désolation, mais cela créerait un précédent mondial néfaste. Il est vital que nous protégions l'Amazonie.

Le Brésil se développe rapidement et se bat pour sortir des dizaines de millions de gens de la pauvreté. Bien qu'il ait été prouvé que la déforestation n'a pas d'impact sur la croissance, le puissant lobby agricole qui a aidé Dilma à accéder au pouvoir exerce, dans un but lucratif, de fortes pressions pour qu'elle rase la forêt vierge. Et cette bataille n'est pas belle à voir -- les militants locaux se font assassiner, intimider ou réduire au silence. Pourtant, d'anciens ministres de l'environnement et le peuple brésilien ont fait clairement comprendre qu'ils veulent sauver l'Amazonie. À nous de les soutenir maintenant et d'exhorter la présidente Dilma à résister aux pressions.

Le destin des forêts tropicales du Brésil ne tient qu'à un fil. Heureusement, Dilma Rousseff est particulièrement vulnérable à la pression citoyenne en ce moment, et une mobilisation mondiale nous permettrait de remporter une victoire pour la planète! Signez la pétition urgente ci-dessous et faites passer le mot -- d'anciens ministres de l'environnement remettront la pétition en mains propres à Dilma:

http://www.avaaz.org/fr/veto_dilma_global_final_push_fr/?vl

Au cours des trois dernières années, nous avons enchaîné les victoires contre vents et marées. Unissons nos voix de nouveau avant qu'il ne soit trop tard pour stopper la destruction de l'Amazonie, protéger notre planète et ériger Dilma en figure de proue de la défense de l'environnement sur la scène internationale.

PLUS D'INFORMATIONS:

Brésil: la réforme du code forestier menace la forêt amazonienne (Novethic)
http://www.novethic.fr/novethic/ecologie,ressources_naturelles,bois,bresil_reforme_code_forestier_menace_foret_amazonienne,137239.jsp

Amazonie: les déboisements ont presque triplé au 1er trimestre 2012 (20 Minutes)
http://www.20minutes.fr/article/912121/amazonie-deboisements-presque-triple-1er-trimestre-2012

Au Brésil, la Commission pastorale de la Terre souligne la hausse des violences en milieu rural (La Croix)
http://www.la-croix.com/Religion/Urbi-Orbi/Monde/Au-Bresil-la-Commission-pastorale-de-la-Terre-souligne-la-hausse-des-violences-en-milieu-rural-_NP_-2012-05-09-804042

Les Brésiliens refusent le démantèlement du code forestier (WWF - en anglais)
http://wwf.panda.org/?uNewsID=200698

Partager cet article
Repost0