Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 février 2015 6 21 /02 /février /2015 09:20

Le Fort de Vaujours est un site aux portes de Paris, à cheval entre les départements de la Seine-Saint-Denis (93) et de Seine-et-Marne (77) . Utilisé pendant plus de quarante ans par le Commissariat à l’Energie Atomique (CEA), il est contaminé radioactivement suite à la multitude d’expériences qui ont abouti aux développements des détonateurs des bombes atomiques de l’armée Française. Malgré les preuves de la contamination et les doutes des autorités compétentes, la société Placoplatre (Saint-Gobain) désire exploiter les sous-sols du Fort de Vaujours, à l'abri des regards.

Ce projet titanesque et hasardeux est susceptible de provoquer des atteintes sévères à la santé des travailleurs et des populations riveraines.

La fédération d’associations Environnement 93 (membres du collectif Sauvons la Dhuis) a décidé d’agir en justice pour stopper ce projet et vous invite à y prendre part grâce à

Lire la suite

 

 

Repost 0
Publié par Sauvons la Dhuis
commenter cet article
21 février 2015 6 21 /02 /février /2015 09:14

Une étude comparative du niveau de prise en compte du bien-être animal classe la France comme un pays médiocre au niveau mondial.

En novembre dernier, l’association World Animal Protection (protection mondiale des animaux) publiait les résultats d’une étude visant à évaluer le niveau de prise en compte du bien-être animal à travers le monde. Rassemblés sous la forme d’un indice récapitulatif comparant 50 pays, ces résultats révèlent que la France n’atteint qu’une place moyenne loin derrière l’Autriche, le Royaume-Uni, la Suisse et la Nouvelle-Zélande, évalués comme étant les pays les plus avancés en matière de protection animale. Ces résultats prennent en compte les dispositions législatives de chaque pays relatives tant aux animaux d’élevage, de compagnie, utilisés à des fins de recherche ou de loisir, ou les animaux sauvages captifs.

 

Animal Protection Index, accessible via : api.worldanimalprotection.org (en anglais)

Repost 0
Publié par PMAF
commenter cet article
14 février 2015 6 14 /02 /février /2015 16:10

Les Français adorent les chiffres. Les Français se nourrissent de chiffres. Les Français avalent les chiffres du chômage et ils sont repus. Les pauvres s’alimentent avec des chiffres. Justement ça  tombe bien. J’ai des chiffres pour faire manger les pauvres. Et des chiffres très précis et particulièrement bons à déguster. Ces chiffres ont été servis aux pauvres pour les faire patienter. Pour qu’ils s’énervent pas. Quand les pauvres s’énervent, rien ne va plus pour les riches. Je donne à manger aux pauvres. Voilà c’est à propos du Concordia. Le fameux bateau qui transportait des riches justement. Je donne donc des riches pour faire bouffer les pauvres. Je sens que l’eau vous en vient à la bouche. J’ai voulu titiller votre appétit.

Le capitaine du Concordia a été condamné à 16 ans de prison ferme. Mais ce n’est pas tout. Le Concordia transportait 3206 passagers. Et je ne compte pas les membres de l’équipage, soit 1023 personnes. Parmi les passagers, vous voulez des chiffres ? On va compter par nationalités. 462 Français. Puisque vous adorez les chiffres. 569 Allemands. 177 Espagnols. 129 Américains. 127 Croates. Je continue ? A votre service ! 108 Russes. 74 Autrichiens. 69 Suisses. 46 Brésiliens. Encore une petite faim ?... 46 Japonais. 33 Ukrainiens. Vous mangerez bien les 9 Turcs et les 8 Belges qui restent. Un petit effort. La digestion est bonne ? Je continue. J’aurais pu vous faire avaler les cotes de popularité de Français Hollande et Manuel Valls. Elles sont délicieuses. Mais je continue avec le Concordia. A cause des odeurs de cuisine, de cuisine riche. Les riches mangent mieux que les pauvres ? Attention vous faites du mauvais esprit. C’est peut-être même une incitation à la haine raciale. Attention ne parlez plus des riches. Parlons du Concordia. Le problème est simple. Quel est l’âge du capitaine ? 52 ans. Il lui reste, statiquement, 27 ans à vivre, 27 ans pour expier ses fautes. Parce qu’il s’appelle désormais le « capitaine Couard ». On ne mérite plus d’avoir un nom quand on fait noyer des riches. Des riches qui font du chiffre, comme j’en fais actuellement. Le problème est pourtant simple, sachant qu’il y a eu 32 morts, et qu’il a été condamné à 16 ans de prison, combien va-t-il expier de morts par an ? Je vous laisse faire le calcul.

 Finalement, le capitaine du Concordia aurait mieux fait de transporter des pauvres. Les pauvres c’est moins cher que les riches. Voyez DSK, il est pratiquement innocent. Il s’est fait sucer par une femme de ménage. Noire en plus, attention je n’ai pas dit une négresse. A partir de quel niveau social les nègres deviennent-ils des noirs ? Ne cherchez pas à comprendre. Quand on parle chiffre la vie est tranquille. La mer est calme et l’ordre règne dans les bordels, dans  les maisons d’abattage. Comment ça, je mélange tout ? Je mélange les chiffres et alors ? Les chiffres c’est fait pour être mélangé. Les chiffres c’est la pâtée des pauvres d’en bas. Qui voyagent dans la cale. La pâtée des braves cons, si vous n’avez pas peur des mots. Les riches sont en croisière, sur le Concordia. Les riches c’est une autre race. Ils ne mangent pas de chiffres, les riches. Ils font du chiffre. C’est pas la même chose. C’est pas la même pâtée.


Repost 0
Publié par Rolland Hénault
commenter cet article
14 février 2015 6 14 /02 /février /2015 16:08

En ce vendredi 13 février, quelques dizaines de victimes sont venues s’ajouter aux milliers d’ores et déjà comptabilisées dans le conflit qui ensanglante l’est de l’Ukraine. C’était sans doute là le prix à payer au cessez-le-feu, signé un mercredi par des gens sages et responsables, mais ne prenant effet que le dimanche suivant, ce qui permet à des patriotes qui aiment leur terre et à d’autres patriotes qui aiment la même terre de continuer à s’entretuer utilement pendant trois jours. Car arrêter le tir, c’est comme cesser de fumer, mieux vaut ne pas faire ça brutalement, le moral des combattants en prendrait un coup.

En ce vendredi 13 février, les journaux télévisés, et avec eux bien des gens sages et responsables, se sont réjouis de la vente massive d’engins de mort à l’Egypte. Qu’un gouvernement ayant le socialisme pour idéal puisse penser que c’est là le meilleur moyen de prêter main-forte à un peuple pris entre la peste islamiste et le choléra militaire peut surprendre, mais peu importe car c’est excellent pour l’emploi et notre économie.

Le même jour, près de deux cents baleines globicéphales se sont échouées sur une plage de Nouvelle-Zélande. S’il n’y a pas d’explication avérée à ce curieux phénomène apparemment régulier, les spécialistes pensent toutefois qu’il serait dû au fait que les cétacés en bonne santé viendraient au secours des membres de leur groupe malades et désorientés, jusqu’à s’échouer sur les bancs de sable.

 On savait déjà que les baleines, animaux irresponsables, pouvaient vivre, d’une eau territoriale à une autre, dans l’ignorance totale des frontières maritimes, et sans la moindre notion d’économie politique. Voilà maintenant qu’elles pourraient mourir en nombre, victimes de leur solidarité, d’une entraide collective envers les plus faibles d’entre elles. C’est vraiment con, les baleines !


Source

Repost 0
Publié par Floréal
commenter cet article
14 février 2015 6 14 /02 /février /2015 16:05

Notre valeureux Premier ministre, œil noir, truffe fraîche et poil dru, se rendait lundi à Marseille pour « y saluer les “excellents” résultats des mesures prises depuis deux ans et demi pour faire reculer la délinquance et promettre davantage de moyens, notamment pour l’école ». C’est La Provence, le quotidien de Bernard Tapie, qui l’écrit, et en matière de délinquance, le Tapie dispose certes d’une expertise qu’on ne lui contestera pas.

Dans une interview accordée au journal, le ténébreux se réjouit d’un « recul significatif de la délinquance à Marseille et dans les Bouches-du-Rhône ». Et d’annoncer « une baisse des vols à main armée de 30 % en deux ans, une diminution des violences physiques contre les personnes de 20 %, et des saisies record de stupéfiants et d’armes ». Stupéfiant, en effet.

Quoique… On entend çà et là quelques voix du cru pour tempérer l’enthousiasme du Catalan. Et quelques échos de la « guerre » qui fait rage dans les quartiers Nord, comme le dit Samia Ghali, sénatrice PS des Bouches-du-Rhône, qui a déclaré ce lundi à i>Télé : « On est en état de guerre. C’est toute une cité qui est prise en otage aujourd’hui. »

Il faut dire que les p’tits gars de la Castellane ont concocté un accueil en fanfare aux crânes d’œuf venus de Paris. Pour fêter l’arrivée, dans leur belle cité, de la délégation gouvernementale – le Premier ministre, le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve, l’ineffable Najat Vallaud-Belkacem pour « l’ambition éducative républicaine » (on ne rit pas) et son amie Myriam El Khomri pour l’avenir de la jeunesse et des quartiers –, ils ont sorti leurs kalach’ pour un baroud d’honneur. Alertés par la population, leurs voitures « clairement identifiées comme étant des voitures de police », les policiers ont « été rafalés à [leur] arrivée sur place ». Personne n’a été blessé mais « nous avons distinctement entendu les détonations et un commandant a vu des impacts à un mètre de lui », a déclaré le directeur de la Sécurité publique Pierre-Marie Bourniquel. Assurant que non, non, non, il n’était pas visé. Un hasard, sans doute.

À l’heure d’écrire ce papier, on apprend que « des hommes du GIPN sont entrés vers midi à bord d’un véhicule blindé (sic) dans la cité de la Castellane, haut lieu du trafic de stupéfiants. L’opération était toujours en cours en début d’après-midi, la police tentant de retrouver les “auteurs cagoulés” des tirs ». Et dans l’après-midi de ce même lundi, Manuel Valls et Bernard Cazeneuve devaient présenter à la France émerveillée leur « bilan de la lutte contre la délinquance à Marseille », assurant que « la politique de reconquête des territoires a déjà donné des résultats spectaculaires ». Spectaculaire, c’est le mot.

Le Premier ministre « aime cette ville » et « n’accepte pas les caricatures et les raccourcis que l’on fait trop souvent sur elle ». Rien que des mensonges. Marseille est belle, propre, bien gérée, sans passe-droit ni concussion, la politique qu’on y mène est toute de transparence et les encagoulés de la Castellane ne sont que des sauvageons facétieux.

« Marseille est à l’image de la France », dit Manuel Valls.

 Et vous savez quoi, Monsieur le Premier ministre ? Ça n’est pas fait pour nous rassurer !


Source

Repost 0
Publié par Marie Delarue
commenter cet article
14 février 2015 6 14 /02 /février /2015 16:03

Une grève historique des ouvriers de la métallurgie en Turquie. La réaction du gouvernement est significative : une restriction du droit de grève au nom de la « sécurité nationale », de la lutte anti-terroriste. Un scénario qui peut nous interpeller.

Alors que certains essaient en France d’emmener une logique de restriction des grèves, des manifestations au nom de l’impératif de « sécurité nationale », il est bon de rappeler ce que cela signifie dans des pays qui appliquent cet « État d’exception » de façon permanente.

C’est le cas de la Turquie, que nous avons invité le 11 janvier pour défendre la liberté d’expression. Ce jeudi 29 janvier, elle a du affronter une grève massive des métallos turcs, protestant contre une convention collective cherchant à diviser les travailleurs, aggravant leur paupérisation.

22 usines ont ainsi été paralysées, et 20 autres devaient rejoindre cette grève illimitée dans les prochains jours impliquant 15 000 métallos, d’Istanbul à Izmir, de Bursa à Hatay.

 Des multi-nationales allemandes, belges, brésiliennes, italiennes, japonaises mais aussi les groupes français Schneider et Alstom étaient concernés.


Lire l'article

Repost 0
Publié par ELIZABETH
commenter cet article
14 février 2015 6 14 /02 /février /2015 15:58

Les Missions d’Opérations Spéciales ou "Opérations noires" (opérations couvertes par le gouvernement des Etats-Unis, à caractère clandestin et qui sont contraires à la loi) existent dans déjà 105 pays en 2015…


En plein cœur de la nuit, ils sont montés à bord du Boeing V-22 Osprey « tilt-rotor ». Après avoir atterri dans une région reculée de l’un des pays les plus violents du monde, ils ont attaqué un village et se sont rapidement retrouvés dans un échange de coups de feu mettant leur vie en jeu. En deux semaines, c’était la deuxième fois que « l’US Navy SEAL » (la principale force spéciale de la marine de guerre des États-Unis) avait tenté de sauver le journaliste américain Luke Somers. Et c’était la deuxième fois qu’ils échouaient. Le 6 décembre 2014, près de 36 des meilleurs commandos américains, lourdement armés, utilisant les renseignements fournis par les satellites, les drones ainsi que les systèmes d’écoutes de haute technologie, équipés de lunettes de vision nocturne et soutenus par les troupes élites du Yémen, se sont affrontés avec six militants d’Al-Qaeda dans la péninsule arabe. Une fois les affrontements terminés, Somers était mort, de même que Pierre Korkie, un professeur sud-africain qui devait être libéré le jour suivant. D’après des sources locales, huit civils ont également été tués par les commandos, alors que la plupart des militants se sont enfuis.


Lire l'article

 

Repost 0
Publié par NICK TURSE
commenter cet article
14 février 2015 6 14 /02 /février /2015 15:54

Statistiques à l'appui, la vitesse est considérée comme le principal facteur d'accident et les gouvernements  lui font une chasse sans merci. Le témoignage d'un gendarme remet sérieusement en cause ces statistiques, clé de voûte de la politique du tout-radar. Une victoire de plus dans la bataille contre le dogme anti-vitesse au nom duquel on taxe tous les ans les conducteurs de 1,7 milliard d'euros !

La Ligue de Défense des Conducteurs avait déjà prouvé, avec son étude mathématique publiée en 2013, qu'il n'existait pas de lien scientifique entre vitesse et mortalité sur la route. Dernièrement, une révélation est venue confirmer ce que nous affirmons depuis plus années déjà, grâce au témoignage envoyé par l'un de nos membres, ancien gendarme, qui a osé briser le tabou du dogme anti-vitesse. « A chaque accident on remplissait un bulletin d'analyse d'accident corporel (BAAC) », raconte-t-il. « Lorsque nous n'arrivions pas à déterminer la cause exacte de l'accident, il nous était demandé de cocher la case "vitesse excessive". Pas étonnant que la vitesse soit accusée d'être l'une des causes principales d'accident ! »

Lire la suite

Repost 0
Publié par ELIZABETH
commenter cet article
14 février 2015 6 14 /02 /février /2015 15:51

Des poursuites judiciaires ont été engagées lundi 2 février 2015 contre les quatre plus grands distributeurs de compléments nutritionnels aux Etats-Unis : Walmart, Walgreen, Target, qui sont des chaînes de supermarchés, et GNC, une chaîne spécialisée dans la distribution de produits nutritionnels. 

Ces quatre chaînes sont accusées de fraude et de tromperie des consommateurs. 

En effet, les autorités ont testé leurs compléments nutritionnels les plus vendus. Elles se sont aperçues que 4 produits sur 5 ne contenaient pas la moindre trace des plantes médicinales ou nutriments indiqués sur leur étiquette [1]. 

Dans la plupart des cas, pilules et gélules ne contenaient que de la poudre de riz et de légumes (carotte, petits pois, etc.) 

De plus, certains produits prétendaient ne contenir ni blé ni gluten, alors qu’elles contenaient du blé et du gluten. 

Pire, certaines contenaient des toxines pouvant causer des problèmes de foie et de rein graves, et potentiellement fatals. 

Les plus grandes chaines des Etats-Unis

Cette nouvelle aura probablement surpris de nombreux consommateurs. 

Mais j’espère qu’elle ne vous surprend pas. En tant que lecteur de Santé Nature Innovation, je vous mets régulièrement en garde contre la qualité déplorable des compléments alimentaires distribués dans les commerces de chaîne, et même en pharmacie. 

Beaucoup ne contiennent que des nutriments en quantité trop faible pour faire le moindre effet. Parfois, ce n’est que de la poudre de perlimpinpin

Mais le plus choquant est que ce sont ces compléments alimentaires, sous-dosés, synthétiques, quand ils ne sont pas toxiques, qui servent à la plupart des « études scientifiques » menées très officiellement. 

On gaspille ainsi les budgets de recherche à étudier des produits qui ne peuvent pas être efficaces. On trompe le public avec des études de mauvaise qualité sur des produits de mauvaise qualité. Et on annonce ensuite triomphalement que les compléments alimentaires ne servent à rien ! 

 

L’ampleur de l’arnaque

Tous les détails de l’affaire sont publiés dans les colonnes du New York Times

La chaîne GNC est implantée dans les galeries de tous les grands centres commerciaux. Des millions d’Américains leur font confiance, et achètent en particulier la marque maison « Herbal Plus ». 

Analyses faites, les gélules de Ginkgo biloba « Herbal Plus » pour l’énergie et la mémoire, ne contiennent pas la moindre trace de Ginkgo

Elles contiennent du riz, de l’asperge et… du sapin de noël (épicéas) réduit en poudre !! 

Dans les supermarchés Target, l’équivalent de Casino en France, six produits de la marque populaire « Up and up » ont été testés. La moitié d’entre eux, Ginkgo Biloba, Millepertuis et valériane, ne contenaient aucune des plantes indiquées sur l’étiquette. 

Chez Walgreens, une chaîne de pharmacie (drugstores), leur marque « Finest Nutrition » (« la meilleure nutrition ») ne contenait pas non plus la moindre trace d’aucun des ingrédients indiqués sur les étiquettes. Même leurs gélules d’ail ne contenaient pas d’ail

 Chez Walmart enfin (Walmart est l’équivalent de Carrefour), même topo : pas trace de Gingko Biloba dans leur produit Gingko biloba, ni de millepertuis dans leur produit millepertuis, ni de ginseng dans le ginseng, ni d’échinacée dans l’échinacée. Seul le complément alimentaire d’ail contenait, parfois, un peu d’ail. 


Repost 0
Publié par Jean-Marc Dupuis
commenter cet article
14 février 2015 6 14 /02 /février /2015 15:46

Nous sommes très heureux de vous présenter ce premier numéro du Journal de Notre Amérique. Notre but : vous permettre à vous, lecteurs, de contrecarrer les médiamensonges. Car ils empêchent les citoyens du monde de connaître ces expériences très inspirantes. Des peuples fiers prennent leur destin en mains avec des dirigeants qui leur ressemblent. A étudier en Afrique, au Moyen-Orient, partout ! Comme vient de le dire le président ouvrier Nicolas Maduro lors de la 69ème session de l'Assemblée Générale de l'ONU : « Un autre monde est possible et nous le démontrons dans Notre Amérique »

Lire la suite

Repost 0
Publié par Michel Collon
commenter cet article