Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 novembre 2014 6 29 /11 /novembre /2014 10:35

Les poussettes sont de plus en plus sophistiquées. Quatre roues motrices, antibrouillard, feu de recul, assistance au pilotage : l’engin semble équipé pour la traversée de l’Amérique d’est en ouest, voire le sol lunaire… Assis au cœur de cette machine sophistiquée, l’enfant en bas âge (qui n’avait rien demandé) n’est pas conscient de la convoitise que suscite désormais son luxueux moyen de locomotion. Et il a tort. Pour son standing, certains parents, eux-mêmes poussés par une pulsion de consommation jamais assouvie, peuvent débourser jusqu’à 1.500 €. Aucune plaque d’immatriculation, peu de chance d’identifier la poussette lors d’un contrôle de vitesse au bord d’une route nationale… Les voleurs s’en donnent à cœur joie.

 Peu de chiffres, aucune statistique. Juste des témoignages sur Internet et le constat de professionnels consternés. Quelques cas ici et là donnent une idée de l’ampleur du phénomène : 330 poussettes volées mises en vente sur « lebonboin » par un couple de la région parisienne qui agissait avec sa fille de 15 ans, passée directement de la poussette au vol à la roulotte. Une vocation ! En Angleterre, le marché noir de la poussette volée a été estimé par la compagnie d’assurance Halifax à 46 millions d’euros en 2009.

Lire la suite


Repost 0
Publié par ELIZABETH
commenter cet article
29 novembre 2014 6 29 /11 /novembre /2014 10:31

Ca y est, la noëlmania est lancée. Ça dégueule de tout et de partout : les jouets, les chocolats, la bouffe graisseuse à l’huile de palme, les chapons en lécithine de soja, le foie gras reconstitué à la gélatine de porc et les bûches au pétrole… Pas une rue commerçante sans son « marché de Noël », y compris dans Paris où chaque arrondissement, ou presque, a sorti ses baraques à frites. Horreur sur les Champs-Élysées où s’étirent trois kilomètres de foire à la saucisse. Une gigantesque fête foraine avec, en fond sonore, non plus Tino Rossi et son éternel « Petit papa Noël », encore moins les cantiques traditionnels, mais un Sinatra beuglant « Let It Snow », « Jingle Bells » et autres « Christmas Dreaming ». La mairie de Paris pense sans doute que chanter Noël en anglais lui évitera d’être accusée d’atteinte à la laïcité !

Lire l'article


Repost 0
Publié par ELIZABETH
commenter cet article
29 novembre 2014 6 29 /11 /novembre /2014 10:26

Non, messieurs dames des Restos, vous n’avez pas le monopole du cœur. Moi aussi, j’ai un cœur qui bat, comme le vôtre.

C’est la trentième campagne de l’institution coluchéenne. Les médias bien comme il faut vont donc copieusement nous rebattre les oreilles avec ces « milliers de bénévoles qui, dans toute la France, etc. ». En 2014, on n’a pas le droit d’être contre les Restos. Ce droit, je le prends quand même. Au risque de bouleverser les âmes pleurnichardes, au risque de me faire traiter de grand Satan, je suis philosophiquement, radicalement contre. Les Restos gèrent la pénurie, nous ramollissent l’existence, nous font accepter ce que la France est devenue.

Car c’est une litanie insupportable : comme chaque hiver depuis le creux fondateur de la mitterrandie, le record de colis et de repas sera battu. Et comme chaque début de saison, l’association tirera la sonnette d’alarme : « Sans une action politique volontariste et très rapide pour encourager les dons agricoles, les Restos ne pourront plus faire face à l’augmentation du nombre de personnes à aider », dixit le site. Devant l’incroyable augmentation du nombre de familles « dans la rue ou en insécurité alimentaire », les Restos posent la question « Avons-nous épuisé notre capacité d’indignation ? » Ils ne demanderont jamais pourquoi l’État ne ferme toujours pas les frontières et continuent d’importer des pauvres. Mieux vaut laisser chanter les « Enfoirés », donner deux ou trois piécettes, verser une larmichette devant la photo de Coluche et passer à autre chose. Les pauvres, c’est vite chiant.

Lire la suite

Repost 0
Publié par ELIZABETH
commenter cet article
29 novembre 2014 6 29 /11 /novembre /2014 10:20

Quel aveu ! Refuser de condamner le nazisme-fascisme sous prétexte que le pays qui présente cette résolution est la Russie qui a perdu, il est vrai, 27 millions des siens pour abattre « la bête immonde », ce qui pourrait chez des hommes normaux constituer une légitimité anti-fasciste, ne l’est pas aux yeux de l’UE qui s’abstient, quel courage, et des États-Unis, du Canada et… de l’Ukraine qui votent contre !

Quant au représentant des putschistes de Maïdan, il n’a rien trouvé de mieux pour se démasquer encore plus clairement que de justifier son vote contre en mettant un signe égal entre Staline et Hitler, entre le vainqueur de la Grande guerre patriotique et anti-nazie et le bourreau nazi-fasciste des peuples d’Europe occupée. Il est vrai qu’à l’époque, les « Ukrainiens » qui sont aujourd’hui au pouvoir à Kiev au sein d’une junte mise en place et maintenue par l'UE et les USA, étaient aux côtés des nazis…

On peut être contre le régime de Poutine et condamner le nazisme ! Comme on peut être contre le Ku-Klux-Klan sans pour autant soutenir Obama !… Mais « l’anticommunisme a des raisons que la raison ignore » comme le disait notre regretté camarade René Andrieu.

Source

Repost 0
Publié par ELIZABETH
commenter cet article
29 novembre 2014 6 29 /11 /novembre /2014 10:16

Les Toulousains, et les Français, ont été choqués d’apprendre la possibilité du rachat de 49,99 % du capital de l’aéroport de Toulouse-Blagnac, sur les 60 % que détient l’État, par un consortium sino-canadien (la SNC-Lavalin) adossé à la société publique Shandong High Speed Group, qui gère déjà des infrastructures de transport dans l’est de la Chine. Le principe, déjà révoltant, de céder la gestion du 6ème aéroport français à un groupe chinois n’est rien au regard des dernières révélations.

 Intéressons-nous d’abord aux antécédents de la SNC-Lavalin, tête de gondole officielle du projet de rachat, lesquels sont édifiants. En effet, il a été révélé que ladite SNC-Lavalin a été inquiétée dans de graves scandales de corruption ! Pire : la Banque mondiale a radié le groupe, et toutes ses filiales, de toute participation à ses projets pendant une durée de 10 ans, créant un précédent historique car jamais une sanction aussi dure n’avait été prononcée ! Le groupe canadien n’affiche pas un comportement moral à toute épreuve, et rappelle le vrai-faux rachat de l’Olympique de Marseille, par le margoulin Jack Kachkar. Sauf qu’en l’espèce, il s’agit de la vente d’un actif appartenant à l’État !

Lire l'article


Repost 0
Publié par ELIZABETH
commenter cet article
29 novembre 2014 6 29 /11 /novembre /2014 10:14

Le 24 novembre, la Cour d’appel de Caen a condamné les mili­tants d’Alençon pour­suivis pour avoir appelé au boycott citoyen contre un Etat qui viole de façon per­ma­nente et réitérée le droit inter­na­tional et humanitaire.

Nos amis avaient été condamnés en pre­mière ins­tance, en sep­tembre 2013, pour « dis­cri­mi­nation à raison de l’origine, l’ethnie ou la natio­nalité - entrave à l’exercice d’une activité économique ».

 A l’origine des pour­suites, les scan­da­leuses cir­cu­laires Alliot- Marie et Mercier de février 2010 et mai 2012, à ce jour tou­jours pas abolies, et qui engagent donc désormais, de fait, la res­pon­sa­bilité de l’actuelle Garde des Sceaux.

Lire l'article


Repost 0
Publié par AFPS
commenter cet article
29 novembre 2014 6 29 /11 /novembre /2014 09:59

Nous nous déclarons solidaires de Jean-Pierre GARRIGUES.

Nous protestons contre les violations de la liberté d'expression des manifestants anti-corrida. Nous condamnons les violences qui leur sont infligées lors de leur lutte courageuse contre la torture tauromachique.

Nous appelons à l'abrogation de l'alinéa 7 de l'article 521-1 du Code pénal afin que la corrida soit définitivement abolie dans notre pays et que notre culture soit expurgée de cette abomination.

Signer la pétition


Repost 0
Publié par Cyber@cteurs
commenter cet article
22 novembre 2014 6 22 /11 /novembre /2014 10:42

Curieux phénomène dans le département de l’Indre. A force de commémorer les combats des poilus de la première guerre mondiale, le champ de bataille de Verdun s’est déplacé à proximité du château de George Sand, à Lacs exactement.

Mais George n’y est pour rien. Elle a bien voulu frapper la canaille au cours de la semaine sanglante, en mai 1871. Mais, si elle a encouragé Mr Thiers dans sa répression contre le peuple de Paris, on ne saurait lui reprocher d’être responsable des vingt millions de morts dans les tranchées. Pour des raisons de chronologie essentiellement.

Des explications sont nécessaires, car la presse a un peu oublié de rapporter ces événements comme ils le méritent. Il s’agit d’une entreprise spécialisée dans la fabrication de poches de sang, installée sur la commune de Lacs. Elle s’appelle Fenwal depuis qu’elle a été rachetée par une multinationale allemande. Avant, elle répondait au doux nom de Baxter.

Cette entreprise fabrique donc des poches qui sont appelées à contenir du sang pour les transfusions sanguines. Or elle annonce le licenciement de 338 employés.

Aussitôt les futurs licenciés ont fait le rapprochement entre les victimes de la grande guerre, dont on leur abreuve les sillons depuis plusieurs mois. Et voilà ce qu’ils ont fait, les employés de Fenwal : ils ont planté des croix, comme dans les cimetières militaires.

fenwal.jpg

Félicitons-les ! Ils ont su faire de l’humour noir avec la misère (noire) qui les attend. Ils ont eu l’audace de mêler les combats de 14-18 avec leur combat à eux, contre la multinationale Fenwal. Il s’agit là d’un détournement de la propagande du capitalisme libéral, tout à fait exemplaire. Ces croix, en général, sont appelées à être l’objet d’un « tourisme guerrier ». C’est le nouveau nom pour le résultat des grandes tueries patriotiques. Elles deviennent l’objet de promenades tranquilles sur le Chemin des Dames. Mais les dames de Lacs sont mal élevées. Elles retournent le compliment dans la gueule de leurs exploiteurs.

Et ça, c’est très encourageant !

Repost 0
Publié par Rolland Hénault
commenter cet article
22 novembre 2014 6 22 /11 /novembre /2014 10:28

Connaissez-vous la novlangue? Il s’agit d’une langue inventée par Georges Orwell dans le roman "1984" qui bizarrement, n’a jamais été adapté au cinéma en tant que super-production alors que le roman l’aurait largement mérité, tout juste un téléfilm très mauvais et mal joué… mais c’est une opinion toute personnelle…

Par extension, on peut dire que ce langage est très utilisé par les politiciens en général qui peuvent ainsi nous raconter n’importe quoi tout en nous faisant croire que ce qu’ils disent est très intéressant (ou pas…), et qui permet également de nous dire quelque chose tout en signifiant réellement le contraire, cela sans être explicite (ça va? Pas trop dur à suivre ?).

Le sujet du jour donc, la novlangue dont voici la définition exacte :

Dans le roman de George Orwell, « 1984 », Syme, un collègue de Winston, en charge du dictionnaire Novlangue, explique le but du Novlangue :

« Ne voyez-vous pas que le véritable but du Novlangue est de restreindre les limites de la pensée ? A la fin nous rendrons littéralement impossible le crime par la pensée car il n’y aura plus de mots pour l’exprimer. »


Un petit dictionnaire publié par POLEMIA comprend plus de 250 mots parmi les plus employés aujourd’hui par l’élite dirigeante et notamment les médias.

Il comprend cinq types de mots :

• les mots trompeurs, qui ont changé de sens et qui signifient souvent le contraire de ce qu’ils exprimaient auparavant ;

• les mots subliminaux, qui sont utilisés pour produire certains effets de répulsion ou d’approbation chez le récepteur ;

• les mots marqueurs, qui expriment l’idéologie dominante ;

• les mots tabous, que l’idéologie dominante s’efforce de supprimer ;

• les mots sidérants, qui visent à disqualifier les adversaires du Système.

Quand cela est apparu nécessaire, une traduction en français courant a été proposée : elle est signalée par la mention : trad. (pour traduction) suivie de la traduction proposée.


• A •

AFRICAIN. Homme pauvre, en général de couleur plus ou moins noire, qui vit principalement en Afrique et qui deviendra européen grâce à l’éducation et à la démocratie de marché ; selon l’idéologie dominante, un Africain immigrant en Europe devient naturellement un Européen auquel il est par nature égal, sinon supérieur.

ALLIE. Mot trompeur : terme ayant changé de sens. Il ne signifie pas une alliance entre partenaires égaux mais une relation de dépendance (trad. : satellite, tributaire. « La France est l’alliée des Etats-Unis » –, trad. « le gouvernement est subordonné aux Etats-Unis »).

AMBITION. Mot subliminal employé dans les médias pour décrire et valoriser les déclarations d’intention du président de la République, du gouvernement ou d’un ministre (trad. : promesse, discours).

AMOUR. Mot très employé dans les chansons (« love ») et censé tout résoudre (trad. : niaiserie). Voir aussi « dialogue ».

ANGLAIS. Langue des dominants. Note : il est de bon ton de ponctuer son discours d’anglicismes voire d’expressions purement anglaises (trad. : jargon).

ANTISEMITE. Mot trompeur ayant changé de sens ; aujourd’hui peut désigner toute personne critiquant une personne de religion ou d’origine juive, l’Etat d’Israël (selon les tribunaux) ou bien toute personne désignant l’identité juive d’une autre.

ARCHAÏSME. Mot péjoratif utilisé par l’élite dirigeante pour désigner l’identité nationale, s’écrivant en général au pluriel (trad : traditions)

ART MODERNE, ART CONTEMPORAIN. Mot trompeur. Théorie artistique inventée pour l’essentiel à la fin du XIXe et au début du XXe siècle et qui n’a donc rien de vraiment moderne ni contemporain (trad. : académisme, art officiel).

ATTAQUER (S’) A. Expression subliminale destinée à suggérer une martiale résolution (en général on « s’attaque à » des réformes) (trad. : envisager).

AUTRE. Voir « Respect ».


• B •

BANLIEUE, BANLIEUE SENSIBLE. Mot trompeur : zones où la population d’origine immigrée africaine est majoritaire (trad. : zone de résidence d’immigrants) ; voir aussi « Populaire ».

BATAILLE. Mot subliminal destiné à valoriser l’action pourtant souvent sans risques du personnel politique (ex. : « S. Royal se lance dans la bataille des élections ») ; on dit aussi « A l’assaut » ou « Se battre pour » (trad. : métier).

BEUR (BEURETTE AU FEMININ). Mot traduisant la réalité de la non-intégration des immigrés d’origine maghrébine qui se désignent d’abord par leur ethnie et non par leur nationalité (trad. : d’origine nord-africaine, Nord-Africain).

BOUC EMISSAIRE. Concept sidérant par lequel l’élite dirigeante s’efforce de masquer l’identité des personnes qui commettent le plus souvent des crimes et des délits, à la condition bien sûr que celles ci ne soient pas d’origine européenne et de religion catholique : lorsqu’un délit est commis par ces personnes, l’élite dirigeante s’empresse d’affirmer qu’il ne faut pas traiter telle ou telle catégorie de la population en « bouc émissaire » ; voir aussi « Stigmatiser ».

BOUGER (cf. FAIRE BOUGER). Terme par lequel l’élite dirigeante valorise le « bougisme », c’est-à-dire tout ce qui peut ébranler la société traditionnelle et ses normes (trad. : perturber) ; voir aussi « Changement » et « Rupture » et « Bousculer »..

BOUSCULER. L’élite dirigeante aime à dire qu’elle bouscule les tabous ; il s’agit bien évidemment de ceux des autres car pour les siens (présentés alors comme des « Valeurs ») elle se veut intraitable (trad. : détruire).

BLACK. Mot utilisé à la place de « Noir » par référence aux Noirs américains – qui s’intitulent, eux, des Afro-Américains (trad. : Noir) ; on ne connaît pas le féminin de cette expression.

BRAS DE FER: (cf « sécurité : Sarkozy engage un bras de fer avec la gauche » titre du Figaro du 25/2/08) : terme subliminal destiné à faire croire à la détermination et à l’effort de ceux qui sont censés s’y livrer (trad : débat)

BRANCHÉ. Mot ayant changé de sens ; signifiant initialement « pendu aux branches », il signifie aujourd’hui conforme à l’idéologie cosmopolite et marchande et grand utilisateur des nouvelles technologies ; voir aussi « Câblé » (trad. : conformiste).


• C •

CALME. Mot trompeur ; se dit d’un Réveillon où l’on n’incendie « que » 878 véhicules (trad. : violent).

CARITATIF. Mot trompeur ; adjectif donné à la charité, qui ne se préoccupe pas au sens propre du prochain s’il est européen mais des « autres » à la condition qu’ils résident loin de notre continent (trad. : indifférent).

 CHANGEMENT. Mot trompeur car initialement connoté à gauche (cf. « changement de société ») et aujourd’hui repris par l’élite dirigeante pour signifier son intention de mettre fin à l’identité française ; voir « Rupture » et « Bouger ».

 

Lire la suite

Repost 0
Publié par ELIZABETH
commenter cet article
22 novembre 2014 6 22 /11 /novembre /2014 10:23

Depuis des décennies, l’Occident vit grâce aux richesses de ceux qu’ils nomment « pauvres », les Africains. C’est indéniable et ne se discute même pas. Hormis l’ex président Valéry Giscard d’Estaing, aucun autre occidental n’a payé de ses crimes ou malversations à l’encontre de l’Afrique. Des Bush père et fils, en passant par Nicolas Sarkozy, piller le sud ou tuer impunément les Africains n’est pas un problème, l’absolution étant toujours au bout du couloir. 

Comment peut-on expliquer le retour dans l’arène politique d’un Nicolas Sarkozy ? En effet, les experts judiciaires ont tranché. Sans réserve. Saisis collégialement, en septembre, par les juges René Cros et Emmanuelle Legrand, trois experts en écritures ont conclu le 6 novembre que la signature figurant sur un document libyen publié par Mediapart, fin avril 2012, est « de la main de Moussa Koussa », l’ancien chef des services secrets du régime Kadhafi. Il s’agissait du financement de sa campagne de 2007. Donc, de l’illégalité même de cette élection puisqu’il a été financé par des fonds étrangers en l’occurrence du frère Guide Mouammar Kadhafi. Tiens, le « dictateur » !

Toutes les guerres de prédation de l’Occident, qui s’habille toujours d’oripeaux élogieux -, humanitaire, démocratie, liberté…etc-, ne sont que rapine, violence et pillage des ressources du sud. La vie d’un Africain ne représente absolument rien pour les dirigeants occidentaux car, c’est d’eux qu’il s’agit et non des peuples. Ces vampires, donc des suceurs de sang, ne reculent devant rien pour tuer, infantiliser. Leurs armes: l’ONU, la CPI, les industries d’armement et les ONG qu’ils financent pour mettre en place leurs desseins criminels.

Lire l'article

Repost 0
Publié par Allain Jules
commenter cet article