Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 décembre 2014 6 06 /12 /décembre /2014 09:37

Les élégances démocratiques étant par nature fluctuantes, le président syrien Bachar el-Assad a, cette semaine, les honneurs de Paris Match et en profite pour rappeler certaines vérités gênantes.

La première d’entre elles : sa présence en 2008, à la tribune officielle, sur les Champs-Élysées, lors du traditionnel défilé du 14 Juillet, aux côtés de Nicolas Sarkozy. « Les bonnes relations entre 2008 et 2011 n’étaient pas le résultat d’une initative française. Il y a eu d’abord les Américains qui ont chargé l’administration française, à l’époque, de faire pression sur la Syrie au sujet de l’Iran. Il y a eu ensuite le Qatar qui poussait la France à améliorer ses relations avec la Syrie. Entretenir de bonnes relations avec nous n’émanait donc pas d’une volonté indépendante de la France. Aujourd’hui, les choses n’ont pas changé. Hollande, comme Sarkozy, n’agit pas de son propre gré. »

Voilà qui est plus qu’intéressant, à défaut d’être véritablement étonnant. Nicolas Sarkozy a toujours réglé sa montre sur l’heure américaine ; quant à François Hollande, il n’est pas sujet émérite de la French-American Foundation pour rien…

 Et Bachar el-Assad d’appuyer là où ça fait mal : « Nous traiterons avec tout responsable ou gouvernement français dans l’intérêt commun. Mais l’administration actuelle œuvre à l’encontre des intérêts de notre peuple et de ceux du peuple français. » Et le meilleur pour la fin : « Je ne suis ni l’ennemi personnel ni le rival de Hollande. Je pense que c’est plutôt Daech qui est son rival, puisque leurs cotes de popularité sont très proches. »

Lire l'article


Repost 0
Publié par ELIZABETH
commenter cet article
6 décembre 2014 6 06 /12 /décembre /2014 09:35

PV "à la volée" et vidéo-verbalisation sur tout le territoire, destinées à nous sanctionner en rafale : la résistance s’organise, chez les conducteurs comme dans la police... Lire la suite

__________________________________________________________

La hausse de la mortalité routière, conséquence de la politique du tout-radars

A force de tout miser depuis dix ans sur une politique de répression routière, en négligeant les véritables facteurs d’accidents de la route, les gouvernements successifs ont fini par arriver au résultat contre lequel la Ligue de Défense des Conducteurs les met en garde… Lire la suite

_____________________________________________________

Dos d’âne, ralentisseurs, chicanes : trop, c'est trop !

Ronds-points, dos d’âne, chicanes, feux « casse-vitesse » qui passent au rouge au moindre kilomètre au dessus de la limite autorisée : impossible désormais de circuler sans croiser tous ces équipements. 

Ces "entraves à la circulation" qui vous rendent la vie impossible fleurissent un peu partout, au nom de la sécurité. Pourtant, d'autres solutions radicalement opposées sont possibles. Lire la suite    

Repost 0
Publié par Ligue de défense des conducteurs
commenter cet article
6 décembre 2014 6 06 /12 /décembre /2014 09:32

Le projet est sous le coude depuis 2007. Le Groupe Pierre & Vacances projette la réalisation d’un Center Parcs au milieu de la forêt des Chambaran en Isère : 1 000 cottages répartis sur 200 hectares et un bâtiment de loisir de 3,6 hectares, le tout clos d’une enceinte de 2 mètres de haut pour que les bêtes sauvages ne viennent pas perturber la quiétude des futurs vacanciers installés au cœur de la forêt !

Pierre & Vacances bénéficie d’un partenariat privilégié avec les collectivités locales et la région qui investissent 36,5 millions d’euros et lui ont cédé le terrain pour une bouchée de pain (0,30 euro/m2, alors que le prix moyen est normalement de 18 euros).

Les autorisations ont été accordées par le préfet alors que l’enquête d’utilité publique a émis un avis défavorable pour non respect de la loi sur l’eau (site sensible du fait de zones humides, de corridors écologiques, en tête de bassin versant, etc). Les enquêtes d’impact ont été partielles et les mesures compensatoires inadaptées. Le Conseil National de la Protection de la Nature a d’ailleurs rendu un avis défavorable.

L’impact en terme d’emploi est, lui, limité et discutable : 48 % des emplois promis seront des activités de nettoyage avec un temps moyen d’un peu moins de 12h/semaine soit 370 euros/mois.

Enfin, alors que plusieurs recours juridiques sont déposés, le préfet a autorisé le lancement des travaux de déboisement avec la protection des forces de l’ordre (patrouille quotidienne et surveillance aérienne).

Après Notre-Dame-des-Landes et le drame du barrage de Sivens, l’histoire se répète une nouvelle fois et se concrétise par une faillite démocratique et un passage en force des pouvoirs publics locaux.

Les organisations signataires soutiennent la lutte juridique et sur le terrain qui s’organise avec l’association PCSCP (Pour les Chambaran SANS Center Parcs), la ZAD de Roybon, et la FRAPNA (Fédération Rhône-Alpes de Protection de la Nature).

Nous appelons solennellement Madame la ministre de l’écologie à prendre toutes les dispositions pour faire cesser le déboisement du site et arrêter définitivement le projet.

Signataires : Agir pour l’environnement, Attac France, Confédération Paysanne, Les Amis de la Terre, Solidaires

Repost 0
Publié par Cyber @ction
commenter cet article
6 décembre 2014 6 06 /12 /décembre /2014 09:29

Je vous invite à regarder cette vidéo que nous venons d'enregistrer, avec l'équipe de Pollinis.

Je vous y explique comment les abeilles disparaissent, à qui la faute, et comment nous pouvons agir pour arrêter l'hécatombe.

Pour voir la vidéo, cliquer ici.

Repost 0
Publié par Pollinis
commenter cet article
6 décembre 2014 6 06 /12 /décembre /2014 09:26

Le pouvoir politique et la chanson d’auteur ou d’expression :

http://chansonrebelle.com/dossiers/la-politique-et-la-chanson-d-auteur.html

LIGHT IN BABYLON "Hinech Yafa", une vidéo surprenante et pleine d’espoir:

http://chansonrebelle.com/dossiers/light-in-babylon-hinech-yafa.html

Hommage à Jean-Marc Le Bihan :

http://chansonrebelle.com/spectacles-festivals/hommage-a-jean-marc-le-bihan.html

Réponse du ministère de la culture :

http://chansonrebelle.com/coups-de-gueule/reponse-du-ministere-de-la-cuture-de-fleur-pellerin.html

Mathieu Burnel «L’insurrection est arrivée»

http://chansonrebelle.com/coups-de-gueule/mathieu-burnel-l-insurrection-est-arrivee.html

Un reportage à couper le souffle et à vous mettre en colère, les ricains n’ont pas de moralité :

http://chansonrebelle.com/coups-de-gueule/trop-c-est-trop.html

Une vidéo d’Hervé Akrich «Faudrait qu’il m’arrive quelque chose» :

http://chansonrebelle.com/dossiers/herve-akrich-faudrait-qu-il-m-arrive-quelque-chose.html

Le site vient de franchir le cap des 700 000 visites, je suis heureux :

http://chansonrebelle.com/dossiers/700-000-visites-du-site.html

«Allain Leprest, dernier domicile connu» de Marc Legras :

http://chansonrebelle.com/parutions-cd-/-livres/-allain-leprest-dernier-domicile-connu.html

Un petit dernier pour la route, le 217ème chanteur Laurent berger :

http://chansonrebelle.com/les-chanteurs/berger-laurent.html

 

Repost 0
Publié par Gérard Gorsse
commenter cet article
29 novembre 2014 6 29 /11 /novembre /2014 10:43

Ca veut dire quoi, l’état sauvage ? Ca veut dire qu’elle est trop sauvage pour s’enfermer dans un groupe, dans un parti. Vous savez ce que Prévert a répondu à des recruteurs du Parti communiste ? Oui, vous le savez mais ça fait du bien de le répéter. Il a répondu : « Mais alors vous allez me mettre en cellule ? » Et il a continué son chemin, à côté des communistes. Il n’a pas été un crypto communiste, pas même un compagnon de route. Il a fait son chemin tout seul, Prévert. Et il est allé beaucoup plus loin dans la tête des gens ordinaires.

Alors, pour Elizabeth c’est pareil. Elle n’adhère à rien a priori. Comme Léo Ferré qui n’a jamais voulu signer de pétitions pour appeler à voter. Il n’a pas non plus appelé au boycott des élections. Il a dit : « Vote connard ! »

Elizabeth n’a pas dit vote connard mais elle aurait pu le dire. Elle dit mais sans le dire oui à France Palestine, oui aux malheureux qui sont pas contents, elle dit oui aux déserteurs de tout poil. Elle dit non aux milliardaires, non aux enculeurs du peuple, non aux victimes plus ou moins consentantes qui obéissent à tous les mots d’ordre. Mais elle le dit en chantant, et alors ça change tout. On est passé du slogan à la grande poésie, qui a toujours été chantée, en France. Elle est entrée en résistance contre cette société lamentable, dont les chefs abusent de leurs pouvoirs. Elle n’a pas d’amis dans la police ni dans la magistrature. Elle n’a pas d’amis dans les palais de justice, elle sait que la vraie justice ne réside pas dans un palais. Ni au Palais Bourbon, ni à l’Elysée. Ni chez les yankees, ces faux libérateurs qui ne libèrent les peuples que pour les opprimer davantage, par d’autres moyens.

Elizabeth connaît bien la novlangue de George Orwell. Elle n’en est pas dupe, elle dépiste les escroqueries du langage dont nous sommes imprégnés en permanence, par les propagandistes de la consommation obligatoire.

Mais je deviens assommant, trop didactique. EliZabeth n’est pas assommante. Elle chante et c’est joyeux et plein d’humour. L’humour serait la « politesse du désespoir ». Il n’y a pas de désespoir dans les chansons d’Elizabeth.

Vous pouvez venir sans crainte le 19 décembre 2014 au Forum Léo Ferré à Ivry. Elizabeth y sera. Et elle chantera. Ses chansons d’anarchiste à l’état sauvage. L’état sauvage, c’est le contraire de l’état tout court, avec ses flics, ses bandes ministérielles organisées pour des hold up permanents contre les gens ordinaires.

 

FORUM LEO FERRE : RESERVATIONS 

Repost 0
Publié par Rolland Hénault
commenter cet article
29 novembre 2014 6 29 /11 /novembre /2014 10:40

Les « voyous à capuche » ne s’y trompent pas : ils savent où sont les « caïds ». N’a-t-on pas appris encore tout récemment que, grâce à des accords fiscaux secrets signés depuis 2002 par le Luxembourg, quelques 340 firmes transnationales (et non des moindres : Pepsi, Apple, FedEx, LVMH, AXA, la BNP, le Crédit agricole, la Banque populaire, etc.) ont pratiquement pu échapper à l’impôt, ce qui a fait perdre plusieurs dizaines de milliards d’euros de recettes fiscales aux États sur le territoire desquels elles réalisent leurs bénéfices ? Or, lesdits accords (« tax rulings ») ont été signés avec la bénédiction du nouveau président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, qui, en tant que Premier ministre du Luxembourg, a ainsi couvert de son autorité une vaste opération de spoliation « légale » des États. « Que dire d’une Europe qui prend le visage de M. Juncker, un homme qui, à la tête du gouvernement luxembourgeois, a organisé le pillage fiscal méthodique de tous les autres pays européens ? » 

Lire la suite

Repost 0
Publié par ELIZABETH
commenter cet article
29 novembre 2014 6 29 /11 /novembre /2014 10:35

Les poussettes sont de plus en plus sophistiquées. Quatre roues motrices, antibrouillard, feu de recul, assistance au pilotage : l’engin semble équipé pour la traversée de l’Amérique d’est en ouest, voire le sol lunaire… Assis au cœur de cette machine sophistiquée, l’enfant en bas âge (qui n’avait rien demandé) n’est pas conscient de la convoitise que suscite désormais son luxueux moyen de locomotion. Et il a tort. Pour son standing, certains parents, eux-mêmes poussés par une pulsion de consommation jamais assouvie, peuvent débourser jusqu’à 1.500 €. Aucune plaque d’immatriculation, peu de chance d’identifier la poussette lors d’un contrôle de vitesse au bord d’une route nationale… Les voleurs s’en donnent à cœur joie.

 Peu de chiffres, aucune statistique. Juste des témoignages sur Internet et le constat de professionnels consternés. Quelques cas ici et là donnent une idée de l’ampleur du phénomène : 330 poussettes volées mises en vente sur « lebonboin » par un couple de la région parisienne qui agissait avec sa fille de 15 ans, passée directement de la poussette au vol à la roulotte. Une vocation ! En Angleterre, le marché noir de la poussette volée a été estimé par la compagnie d’assurance Halifax à 46 millions d’euros en 2009.

Lire la suite


Repost 0
Publié par ELIZABETH
commenter cet article
29 novembre 2014 6 29 /11 /novembre /2014 10:31

Ca y est, la noëlmania est lancée. Ça dégueule de tout et de partout : les jouets, les chocolats, la bouffe graisseuse à l’huile de palme, les chapons en lécithine de soja, le foie gras reconstitué à la gélatine de porc et les bûches au pétrole… Pas une rue commerçante sans son « marché de Noël », y compris dans Paris où chaque arrondissement, ou presque, a sorti ses baraques à frites. Horreur sur les Champs-Élysées où s’étirent trois kilomètres de foire à la saucisse. Une gigantesque fête foraine avec, en fond sonore, non plus Tino Rossi et son éternel « Petit papa Noël », encore moins les cantiques traditionnels, mais un Sinatra beuglant « Let It Snow », « Jingle Bells » et autres « Christmas Dreaming ». La mairie de Paris pense sans doute que chanter Noël en anglais lui évitera d’être accusée d’atteinte à la laïcité !

Lire l'article


Repost 0
Publié par ELIZABETH
commenter cet article
29 novembre 2014 6 29 /11 /novembre /2014 10:26

Non, messieurs dames des Restos, vous n’avez pas le monopole du cœur. Moi aussi, j’ai un cœur qui bat, comme le vôtre.

C’est la trentième campagne de l’institution coluchéenne. Les médias bien comme il faut vont donc copieusement nous rebattre les oreilles avec ces « milliers de bénévoles qui, dans toute la France, etc. ». En 2014, on n’a pas le droit d’être contre les Restos. Ce droit, je le prends quand même. Au risque de bouleverser les âmes pleurnichardes, au risque de me faire traiter de grand Satan, je suis philosophiquement, radicalement contre. Les Restos gèrent la pénurie, nous ramollissent l’existence, nous font accepter ce que la France est devenue.

Car c’est une litanie insupportable : comme chaque hiver depuis le creux fondateur de la mitterrandie, le record de colis et de repas sera battu. Et comme chaque début de saison, l’association tirera la sonnette d’alarme : « Sans une action politique volontariste et très rapide pour encourager les dons agricoles, les Restos ne pourront plus faire face à l’augmentation du nombre de personnes à aider », dixit le site. Devant l’incroyable augmentation du nombre de familles « dans la rue ou en insécurité alimentaire », les Restos posent la question « Avons-nous épuisé notre capacité d’indignation ? » Ils ne demanderont jamais pourquoi l’État ne ferme toujours pas les frontières et continuent d’importer des pauvres. Mieux vaut laisser chanter les « Enfoirés », donner deux ou trois piécettes, verser une larmichette devant la photo de Coluche et passer à autre chose. Les pauvres, c’est vite chiant.

Lire la suite

Repost 0
Publié par ELIZABETH
commenter cet article