Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 novembre 2014 6 15 /11 /novembre /2014 08:43

Rappelez-vous bien que, selon toute probabilité, vous n'allez pas mourir d'Ebola

On parle un peu partout de mutation mais, bien que les virus puissent en effet muter, aucun virus n'a jamais été connu pour changer de mode de transmission. Cela veut dire que le virus Ebola ne se transmettant pas dans l'air comme la grippe, il est hautement improbable que, suite à une mutation, il devienne soudain capable de le faire.  

Vous avez bien plus de risques de mourir d'un coup de sabot de cheval dans la tête que d'Ebola.  

Par contre, il y a vraiment lieu de s'inquiéter pour les populations locales des pays touchés : la Guinée, la Sierra Leone et le Libéria. 

Des milliers d'enfants abandonnés à cause de la psychose médiatique sur Ebola

On estime que plus de 4000 enfants dans cette zone sont aujourd'hui orphelins de mère à cause d'Ebola. 

« Ces enfants sont bien entendu testés, mais la plupart n'ont pas la maladie », selon Laurence Sailly, coordinatrice d'un centre de traitement d'Ebola géré par Médecins Sans Frontières. 

Toutefois, la plupart de ces pauvres enfants sont ensuite violemment rejetés par leurs proches : 

« Je suis allé voir les gens de ma famille après la mort de ma mère mais ils m'ont chassé, bien que je leur aie expliqué que je n'avais pas Ebola », a témoigné le petit Franck Mulbah dans la presse. 

Depuis que sa mère est morte d'Ebola en août, plus personne ne veut s'approcher de lui. Des milliers d'enfants sont dans le même cas. 

Il n'est pourtant pas malade, c'est une certitude. Mais il est néanmoins en danger de mort parce qu'il est abandonné. 

C'est pourquoi il est si urgent d'arrêter la psychose. Il faut notamment cesser de dire que ces pays sont « ravagés » par Ebola. Ce n'est tout simplement pas vrai pour le moment. 

Le dernier rapport de l'OMS (Organisation mondiale de la Santé) fait état de 4500 morts « confirmés, suspects ou supposés » depuis le début de l'épidémie d'Ebola en avril 2014. 

Mais depuis le début de l'année, 10 millions de personnes sont mortes en Afrique d'autres causes qu'Ebola [6]. 

 

Les cas d'Ebola en Europe

L'infirmière française rapatriée d'Afrique, seul cas d'Ebola en France, est guérie et a pu rentrer chez elle. 

Le fameux Nigérian arrivé jeudi 16 octobre à Madrid en provenance de Paris, dans un avion d'Air France qui a été immobilisé puis désinfecté, malade dont toutes les télévisions ont annoncé qu'il avait peut-être Ebola, s'est révélé négatif après examen. 

Les deux missionnaires espagnols qui avaient contracté Ebola auprès des malades qu'ils soignaient en Afrique, rapatriés en août et septembre et décédés depuis, avaient été :

pris en charge tardivement,

• avaient respectivement 75 et 69 ans,

• et tous les deux souffraient d'autres problèmes de santé.


Le délégué de la Croix-Rouge espagnole qui avait été hospitalisé à Santa Cruz de Tenerife (Iles Canaries) en raison d'un accès de fièvre a été testé négatif à Ebola. Il était rentré le 9 octobre de Sierra Leone où il séjournait dans un centre d'assistance à des patients atteints par Ebola, ce qui avait fait craindre la contagion. 

La personne qui avait été transportée dans l'ambulance ayant véhiculé la seule patiente espagnole Teresa Romero, aujourd'hui guérie, et dont nous avons parlé en début d'article, a été testée négative à Ebola, ainsi que les 15 cas suspects en Espagne

Pourquoi un mort aux Etats-Unis ?

Le Libérian arrivé aux Texas après avoir contracté Ebola et qui est décédé fut victime de plusieurs erreurs médicales. 

Il fut une première fois renvoyé chez lui avec de simples antibiotiques. Revenu au bout de 4 jours à l'hôpital, dans un état extrêmement grave, il fut finalement correctement diagnostiqué mais mis sous dialyse alors qu'il était en situation d'insuffisance hépatique (du foie) : « Nous ne recommandons jamais, en Afrique, ce genre de chose très risquée » a déclaré Pierre Rollin, spécialiste d'Ebola au Centre de Prévention des Maladies des Etats-Unis ; une manière de dire, sans se mettre à dos ses collègues, qu'une erreur médicale a probablement été commise. 

Les deux infirmières contaminées suite à cette affaire, et qui ont en revanche été prises en charge rapidement, sont actuellement traitées et de forts espoirs existent qu'elles arrivent à s'en sortir. 

Il faut aujourd'hui espérer fortement que la mauvaise gestion de la crise Ebola, qui se fait dans la panique et l'hystérie, ne fasse pas dégénérer la situation. 

En attendant, je vous souhaite, encore une fois, une bonne santé. 


Repost 0
Publié par Jean-Marc Dupuis
commenter cet article
15 novembre 2014 6 15 /11 /novembre /2014 08:38

anar.gif

Repost 0
Publié par ELIZABETH
commenter cet article
11 novembre 2014 2 11 /11 /novembre /2014 09:41

Repost 0
Publié par ELIZABETH
commenter cet article
8 novembre 2014 6 08 /11 /novembre /2014 11:15

marathon.jpg

A quinze jours du Marathon de la chanson, organisé le 23 novembre, de 12 heures à 21 heures, à l’Alhambra, à Paris, qui célébrera les dix années d’intense activité de l’ancienne équipe gestionnaire du Forum Léo-Ferré et, en quelque sorte, ses « adieux à la scène », les préparatifs, confiés à l’équipe de production Tacet, vont bon train.

Dans un silence médiatique jusque-là total, y compris du côté des sites internet spécialisés qui se veulent à la pointe de l’information chanson, sans grande communication autre que celle permise par les réseaux sociaux, les deux tiers des places disponibles ont été vendues, ce qui semble annoncer d’ores et déjà un beau succès public.

Rappelons que quarante-deux artistes, choisis parmi ceux qui furent programmés au Forum et répartis en quatre groupes, se succéderont sur scène, chacun d’eux interprétant deux chansons de son choix. Les organisateurs ont fait en sorte de respecter un certain équilibre dans la composition de ces groupes afin que chacun satisfasse tous les goûts. La journée sera donc divisée en quatre sessions, comprenant chacune dix ou onze artistes, entrecoupées de trois grands entractes qui permettront aux personnes présentes de profiter d’un buffet.

Une défection est à signaler dans la liste des artistes qui figure sur l’affiche ci-jointe. Mona Heftre sera en effet remplacée par Wally.

Il vous reste quelques jours pour nous rejoindre dans ce que nous espérons être une grande fête de la chanson, et pour nous aider, en diffusant l’information, à remplir les quelques fauteuils encore vides d’ici au 23 novembre.

Repost 0
Publié par Floréal Melgar
commenter cet article
8 novembre 2014 6 08 /11 /novembre /2014 11:10

Aller voir Diaz, un crime d'Etat est un devoir civique. Le film relate, en effet, un des épisodes les plus violents ayant marqué l'histoire récente de l'altermondialisme. Lors de la réunion du G8 qui a lieu à Gênes en 2001, la police italienne va prendre d'assaut l'école Diaz où logent protestataires et journalistes. Les faits sont connus, et même archiconnus ? C'est justement pour ça qu'on a tendance à les oublier : le samedi 21 juillet, dernier jour des manifestations et des affrontements entre contestataires et forces de l'ordre, des centaines de carabiniers font irruption dans l'établissement scolaire où un véritable massacre va alors avoir lieu.

 

Diaz, un crime d'Etat ? Un film « coup de poing » sur les années Berlusconi, et l'arbitraire d'un pouvoir policier défiant les magistrats respectueux de l'Etat de droit.

Jeudi 13 novembre au Botanique, à Bruxelles

Repost 0
Publié par ELIZABETH
commenter cet article
8 novembre 2014 6 08 /11 /novembre /2014 11:06

Le gouvernement concocte un grand plan de verbalisation à distance (PV à la volée, vidéo-verbalisation(1),...) pour nous sanctionner à la chaîne. Et nous taxer encore plus. 

Croyez-moi, la menace est très sérieuse puisque certains élus (2) installent déjà des caméras destinées à nous verbaliser.

 Une seule réponse possible : il faut qu'une vague de protestation déferle sur tout le pays.

S'il vous plaît, signez vite notre pétition "NON, aux nouvelles mesures répressives contre les conducteurs" en cliquant ici

Et surtout, transférez à tous vos contacts. C'est extrêmement important.

Nous devons réunir le plus grand nombre possible de signataires pour empêcher le gouvernement de :

- généraliser à toutes les infractions la politique de répression aveugle et massive qu'on nous inflige déjà pour la vitesse, avec les radars ;

- et s'acharner sur des millions de conducteurs responsables qui n'ont pas une conduite dangereuse.

Avec tous mes remerciements,        

Christiane Bayard,

Secrétaire générale

 

Plus de 200 000 Français ont déjà signé notre pétition.

Aidez-nous à atteindre les 500 000 signatures !

 

(1) Verbalisation à distance, la nouvelle arme de taxation massive du gouvernement

(2) Vidéo-verbalisation, la menace se rapproche

Repost 0
Publié par ELIZABETH
commenter cet article
8 novembre 2014 6 08 /11 /novembre /2014 11:02

14 éléphants pygmées, dont l'espèce est menacée d'extinction, ont été empoisonnés dans une palmeraie dans l'État de Sabah sur l'île de Bornéo. Selon toute vraisemblance, les employés de la plantation ont fait usage de poison pour empêcher les éléphants de manger les fruits des palmier à huile.

Le responsable majeur de ce drame est Musa Aman, le chef du gouvernement de l'État de Sabah qui octroie toujours plus de concessions pour la conversion de forêts tropicales en monocultures d’huile de palme, et ce souvent à son profit personnel.

Demandons aux autorités malaisiennes de mettre un terme à la déforestation et de protéger les éléphants pygmées de Bornéo :

PÉTITION  


 


Repost 0
Publié par Sylvain Harmat
commenter cet article
8 novembre 2014 6 08 /11 /novembre /2014 10:57

Du 21 au 23 octobre 2014, Bouygues et ses prestataires Atlanco et Elco étaient censés comparaître devant le tribunal correctionnel de Cherbourg pour "travail dissimulé par dissimulation de salariés et d’activité, prêt illicite de main d’œuvre et marchandage". 460 ouvriers polonais et roumains (163 travaillant pour Atlanco et 297 pour Elco) sont concernés par cette affaire. Salaires rognés, droits aux congés bafoués, couverture sociale inexistante, menaces : des pratiques quasi-esclavagistes au "pays des droits de l’homme" ! Pour plus d’infos, écouter l’enquête sur le travail illégal sur le chantier de l’EPR de Flamanville sur "Secrets d’info", le 10 octobre 2014.

Les entreprises pourraient avoir à payer des amendes de 225 000 euros, sans compter les millions d’euros de cotisations sociales impayées que l’État pourrait réclamer. Les sommes non payées représenteraient en effet entre 8 et 10 millions de manque à gagner pour l’URSSAF !

 

Or le procès a été repoussé à mars 2015, le temps de retrouver les responsables d’Atlanco qui... sont désormais aux abonnés absents !

 

Lire l'article

Repost 0
Publié par Maurice Montet
commenter cet article
8 novembre 2014 6 08 /11 /novembre /2014 10:53

sine-copie-1.jpg

Repost 0
Publié par ELIZABETH
commenter cet article
1 novembre 2014 6 01 /11 /novembre /2014 10:19

Nicolas Sarkozy a fait part de son programme de lutte contre la délinquance. Venant de la part d’un vrai gangster, son programme est intéressant. Nicolas Sarkozy propose en effet de lutter contre les dealers qui lui ont rendu la vie impossible dans les mauvais quartiers où il a vécu.

Il annonce ensuite la solution qu’il a mitonnée. Elle est simple. Il faut priver les dealers de toute habitation, leur interdire de vivre dans une maison ou un immeuble, dans lesquels ces escrocs ont pris la mauvaise habitude de cacher leurs produits illicites.

Parallèlement à cette action originale, il envisage de construire encore des prisons, de plus en plus de prisons, des prisons à perte de vue.

Ces spéculations philosophiques m’ont donné l’idée de rechercher la biographie de cet ancien Président de la République française. Il est né le jour consacré à Saint Thomas d’Acquin et non pas le jour de la Saint Trou du cul, comme beaucoup de gens le croient. Donc le 28 janvier 1955.

Très vite le jeune Nicolas va fréquenter le lycée Chaptal où il ne parvient pas à passer en classe de 6ème. Il ne se décourage pas, il redouble dans une institution privée, le Cours Saint Louis de Monceau. Et là comme tout est propre, sa scolarité se déroule sans à-coups, et il est admis au baccalauréat dans la série B. Il en tire une conclusion simple : il est fait pour les séries B. Aussi quand il entre à l’Institut d’Etudes Politiques de Paris, il en ressort non diplômé. Peu importe, il a découvert une autre vocation : le vol. Il effectue son service militaire à la Base Aérienne 117, dans le 15ème arrondissement de Paris. Malheureusement, les vols sont rares dans les casernes parisiennes. Et sur la place Balard, il ne peut pas satisfaire sa vocation de voleur de haut vol. Courageusement il apprend à se recycler. Il fera partie du Groupe rapide d’intervention, une « unité chargée des tâches de propreté ». 

Ici se place une ambiguïté sur le sexe du petit Nicolas. En effet il va cumuler les « affaires ». Alors que la plupart des femmes ont leurs « affaires » une semaine par mois, Nicolas est pubère très tôt et il est atteint d’un « dérèglement des règles » dont il suffit d’énumérer la liste : affaire Tapie, affaire Kadhafi, affaire Woerth-Bettencourt, affaire des sondages de l’Elysée, affaire Bygmalion. Il est soigné pour faux et usage de faux, abus de confiance, escroquerie, détournement de fonds, corruption active, et suivi de près en garde à vue pendant 15 heures.

Aucun diagnostic sérieux n’est fait sur ces curieux écoulements de sang.

Brusquement le 21 mai 2008, il tient ces propos incohérents lors de l’anniversaire des trente ans de la bataille de Kolwezi :

« Il y a trente ans, les légionnaires du 2ème Régiment Etranger Parachutiste, commandés par le colonel Philippe Erulin, écrivaient à Kolwezi l’une des plus belles pages de l’histoire militaire de notre pays… »

Certains avaient pensé alors, en 1978 que ce Philippe Erulin était l’ancien tortionnaire du Front de Libération National au cours de la guerre d’Algérie. Cet Erulin avait été reconnu par Henri Alleg, auteur de « la Question » comme lui ayant infligé des tortures, et Pierre Vidal-Naquet, historien, avait repris à son compte ce témoignage dans l’assassinat de l’universitaire Maurice Audin. Le sang déjà attirait le petit Nicolas, devenu (relativement) grand. D’où les remèdes qu’il préconise pour la lutte contre la délinquance : l’enfermement pour tous. Et toujours cette obsession de la propreté. Nicolas Sarkozy déteste la malpropreté et il en souffre.

Repost 0
Publié par Rolland Hénault
commenter cet article