Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 juin 2016 6 11 /06 /juin /2016 08:37

Un attentat à la voiture piégée a dévasté ce matin le siège de la police à Midyat, une ville du sud-est de la Turquie, habitée majoritairement par des Kurdes. Cette attaque intervient au lendemain de l'explosion d'un véhicule piégé visant un car des forces de sécurité dans le centre historique d'Istanbul, qui a fait onze morts. Selon les premiers bilans, un policier et deux civils ont été tués et une trentaine de personnes blessées à Midyat. La façade de l'immeuble de quatre étages de la sous-préfecture de police a été entièrement ravagée par le souffle de l'explosion. Une épaisse colonne de fumée noire s'élevait du bâtiment tandis qu'une noria d'ambulance évacuait les victimes.

Selon la chaîne CNN-Türk, un véhicule bourré d'explosifs a tenté de forcer un barrage de sécurité devant le poste de police. Des policiers en faction ont alors tiré sur le chauffeur qui aurait à ce moment-là actionné la charge. Malgré l'absence pour l'instant de revendication, l'agence progouvernementale Anatolie a attribué l'attaque aux rebelles kurdes. «L'auteur de cette attaque est l'organisation meurtrière PKK», a assuré le premier ministre turc, Binali Yildirim.

Située dans la province de Mardin à une cinquantaine de km de la frontière syrienne, Midyat, une ancienne cité syriaque, avait été jusqu'à présent épargné par la guerre entre le PKK, la guérilla séparatiste kurde, et les forces armées turques. Un attentat avait cependant visé il y a quelques jours une caserne à Anitli, un village voisin habité par des chrétiens, causant trois morts et endommageant une église.

L'action terroriste de Midyat survient un peu plus de 24 heures après l'attentat qui a secoué Vezneciler, un quartier touristique d'Istanbul. Les explosifs dissimulés dans une voiture en stationnement avaient été déclenchés à distance au passage d'un bus de la police antiémeutes. L'attentat s'était produit à une heure de pointe dans ce secteur très fréquenté et avait causé 11 morts et 36 blessés, dont trois sont toujours dans un état grave. Mardi, le président Recep Tayyip Erdogan avait immédiatement désigné comme responsable les combattants kurdes du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK).

Source

Repost 0
Publié par ELIZABETH
commenter cet article
11 juin 2016 6 11 /06 /juin /2016 08:34

Depuis 2007, 21 millions d’américains supplémentaires sont arrivés sur le marché de l’emploi, or depuis ce temps, seulement 5 millions d’entre eux ont été embauchés et sur ces 5 millions, il n’y a que 2 millions de salariés qui travaillent à temps plein. Et la qualité des emplois baisse également de manière spectaculaire. Depuis 2007, 1,5 million d’emplois de serveurs et barmans ont été créés contre autant d’emplois détruits dans l’industrie manufacturière. Mais du fait d’une méthode de calcul complètement stupide et dévoyée, le taux de chômage a baissé de 5% à 4,7%. Ce nombre de personnes en âge de travailler qui quittent en masse la population active est totalement ignorée. Il y a maintenant 94,7 millions d’Américains en âge de travailler, soit le 1/3 de la population qui est sans emploi. Et pour ceux qui ont un emploi, le salaire moyen a constamment baissé depuis les années 1970.

Lire l'article

Repost 0
Publié par ELIZABETH
commenter cet article
4 juin 2016 6 04 /06 /juin /2016 10:49

Voici ce qui m'est arrivé le 1er juin dernier. J'attendais patiemment à la caisse du Carrefour Market quand j'avise un petit maigrichon, maigrichon, mais fort bien habillé. Je reconnus tout de suite Manuel Valls. Et je pensai : "Tiens, il est pas fier ! il a personne pour pousser son caddy. Il était suivi par une sorte de créature indéfinissable, un gros, bien enveloppé, qui lorgnait vers la culotte d'une caissière. J'ai reconnu le Sapin. Puis en poursuivant mon attente à la caisse du supermarché, je les ai tous vus, ou à peu près tous. La grosse Merkel et l'Obama, venus là comme tout le monde pour faire leurs commissions. Ah ! ils sont pas fiers, que je me disais… et tout à fait intégrés au "Vivre ensemble". Moi, je les voyais pas faire eux-mêmes leurs commissions. Je peux vous détailler le contenu de leur sac : Pour le Valls, une arête de poisson, avec des granulés pour les chiens. Pour le gros : des nouilles, des tonnes de nouilles. Je savais pas que les nouilles ça faisait bander les gros lards. Et la Merkel, elle avait un caddy chargé de produits déodorants. Le maigrichon m'a expliqué : "Sans ses produits, elle pue vraiment trop". Et il ajouté : "Comme toutes les femmes !". Alors je me suis enhardi, je lui ai causé, au maigrichon : "Je savais pas que tu faisais tes courses tout seul..." Il m'a répondu: "On n'est jamais aussi bien servi que par soi-même..."

Ce qui prouve qu'il est pas aussi bête qu'on croit… Et il a même ajouté : "Il y a plein de voleurs parmi nous, tous nos collègues ou presque sont dans le métier de voleur à la tire..." Bien sûr ils agressent pas les banques, comme les vrais braqueurs, ça se verrait trop. Et puis ils sont pas du métier, les armes c'est pas leur genre... Et puis le gros, il serait repéré tout de suite. A cause de son physique, et la gonzesse, celle que tu appelles Angela, ça se verrait qu'elle fait le tapin. Ils seraient obligés de la tondre, avec la cisaille à moutons… sans compter qu'elle a pas de laine… Et l'autre qu'a la gueule anguleuse, tu vois c'est Cazeneuve". Et il ajoute après un tel effort : "Surtout qu'il a pas fait d’études... il fait semblant d'être instruit". Mais tous y zont même pas eu leur certificat d’études... et puis je regarde de plus près… et j'avais pas vu les condés (des flics en civil)… ça grouillait comme les jours de foire aux volailles, à Saint Août...

Mais vous pouvez re-situer la scène ailleurs… C'est valable pour tous les pays du monde… même la Mongolie extérieure.

Repost 0
Publié par ROLLAND HENAULT
commenter cet article
4 juin 2016 6 04 /06 /juin /2016 10:35
DEDICACES de ROLLAND HENAULT au mois de juin

DEDICACES :

SAMEDI 11 JUIN à CULTURA (SAINT-MAUR 36250) toute la journée.

SAMEDI 18 JUIN dans le jardin des frères Alain et Jean-Claude Pitault qui s'étend sur un hectare, dans un parc arboré de l'impasse des Prés-de-Chinault à ISSOUDUN (36100). Verger, jardin potager et jardin d'agrément, le lieu ouvrira ses portes, samedi 18 juin, de 10 h à 18 h, pour expositions et dédicaces d’artistes.

Repost 0
Publié par ELIZABETH
commenter cet article
4 juin 2016 6 04 /06 /juin /2016 10:32

Camille Senon, 93 ans, a reçu un courrier de Matignon le 18 mai dernier. La vielle dame, survivante du massacre perpétré le 10 juin 1944 par la division SS Das Reich à Oradour-Sur-Glane (Haute Vienne), y apprenait que le premier ministre souhaitait la nommer commandeur de l'Ordre national du mérite. C'était sans compter les blessures encore vives laissées par les débats sur la loi travail au sein de l'électorat de gauche.

«Accepter d'être décorée, ce serait renier les engagements de toute ma vie», juge Camille Senon, interrogée par France Bleu Limousin. Dans un courrier aux services du premier ministre, elle explique son choix: militante à gauche de longue date «pour plus de justice, de fraternité et de paix», elle est également fière de ses nombreuses années d'engagement au sein de la CGT. «Pas question d'accepter une décoration venant d'un gouvernement qui ne respecte pas les salariés», assène cette adversaire résolue de la loi travail, qui s'était engagée auprès du Front de gauche à Limoges lors des dernières élections municipales.

«Le massacre d'Oradour-sur-Glane, je vis avec depuis 72 ans. Tout ce que j'ai fait depuis, c'est pour le devoir de mémoire, ce n'est pas pour des décorations», conclut la retraitée, qui intervient régulièrement auprès des jeunes.

Source

Repost 0
Publié par ELIZABETH
commenter cet article
4 juin 2016 6 04 /06 /juin /2016 10:19

En réponse à un vote unanime du Sénat américain pour permettre aux familles des victimes du 9/11 de poursuivre l’Arabie saoudite devant une Cour fédérale, un rapport publié dans le journal Al-Hayat basé à Londres, dû à l’expert juridique saoudien Katib al-Shammari, allègue que les États-Unis ont orchestré les attentats terroristes comme un moyen de se créer un ennemi nébuleux, afin de gagner le soutien du public pour une guerre mondiale contre le terrorisme.

Le rapport al-Shammari, traduit par l’Institut de recherche des médias du Moyen-Orient (MEMRI), affirme que depuis longtemps la politique américaine est «construite sur le principe de la planification préalable et des probabilités futures», que les États-Unis ont maintenant tournée contre le régime saoudien après l’avoir employée avec succès contre les talibans et al-Qaïda d’abord, puis Saddam Hussein et son Irak contrôlé par le régime laïque baasiste.

Al-Shammari affirme que les récentes menaces américaines pour exposer les documents impliquant le gouvernement saoudien, sont tout simplement la poursuite d’une politique américaine, qu’il désigne comme «la victoire par les archives». Il souligne que, lors de l’invasion initiale de l’Irak, sous George HW Bush, Saddam Hussein a été laissé en vie et au pouvoir pour être utilisé comme «monnaie d’échange», mais quand les États-Unis ont décidé qu’il n’était «plus un as dans leur manche», Washington s’est déplacé pour renverser son gouvernement et installer au pouvoir un parti soutenu par les Américains.

Les attaques terroristes du 9/11 sont maintenant l’«as dans la manche» du gouvernement des États-Unis, selon al-Shammari.

Lire la suite

Repost 0
Publié par ELIZABETH
commenter cet article
4 juin 2016 6 04 /06 /juin /2016 10:13

Lundi dernier, la députée québécoise Agnès Maltais demandait le retrait du projet de loi 59 pour « la prévention et la lutte contre les discours haineux et les discours incitant à la violence », en dénonçant son atteinte à la liberté d’expression. En vertu de cette loi, serait interdit tout discours public visant « un groupe de personnes qui présentent une caractéristique commune identifiée comme un motif de discrimination ». S’appuyant notamment sur la dénonciation, la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse aurait tous les moyens pour entreprendre « les actions appropriées ». Mathieu Bock-Côté s’inquiète de cette « commission très radicale qui vise à contrôler la parole publique et qui rêve de devenir une police de la pensée et de l’opinion ».

En France, que dire alors du projet de loi Égalité et Citoyenneté pour lequel Manuel Valls a décidé d’engager la procédure accélérée cet été ? Outre les mesures inquiétantes destinées à renforcer et développer la « réserve citoyenne » ou la mixité ethnique et sociale, apparaissent des « dispositions tendant à améliorer la lutte contre le racisme et les discriminations » au nom de « l’égalité réelle ». Ainsi, conformément aux dispositions de l’article 37 (titre III), la répression des « délits de provocations, de diffamations et d’injures racistes ou discriminatoires » sera renforcée. Mais, surtout, l’article 41 élargit considérablement les critères de discrimination prévus par l’article 1 de la loi n° 2008-496 du 27 mai 2008. Un individu ne pourra désormais plus être discriminé en vertu « de sa situation de famille, de sa grossesse, de son apparence physique, de son patronyme, de son état de santé, de ses caractéristiques génétiques, de ses mœurs, de ses opinions politiques, de ses activités syndicales, de son appartenance ou de sa non-appartenance, vraie ou supposée, à une ethnie, une nation, une prétendue race ou une religion déterminée ». Déclaré inapplicable à un être humain, le terme « race » disparaît. Et l’expression de tous les goûts personnels sera réprimée.

Source

Repost 0
Publié par ELIZABETH
commenter cet article
4 juin 2016 6 04 /06 /juin /2016 10:06
Rencontre dédicace à Nantes

Les 4 dimanches de juin, de 10h à 13h les Romanciers Nantais dédicacent leurs recueils collectifs de nouvelles, ainsi que leurs propres ouvrages.

Philippe Ayraud y sera le dimanche 5 juin, en compagnie de deux autres auteurs.

Au plaisir de vous voir peut-être dans ce sympathique bistrot convivial et populaire !

Repost 0
Publié par ELIZABETH
commenter cet article
4 juin 2016 6 04 /06 /juin /2016 10:04

Dans la capitale et ce, dès le 10 de ce mois, ce sont 7.000 véhicules qui devraient être interdits de « fan-zones », soit ces gigantesques espaces ornés d’écrans géants, attirant généralement des dizaines de milliers de nos compatriotes, qu’ils soient ou non parisiens.

D’où légitime colère des riverains, surtout chez ceux qui, tel que le révèle Europe 1, « s’étaient procuré un macaron les autorisant à se garer près de leur résidence, malgré la mise en place d’une immense fan-zone au Champs-de-Mars ». Le stationnement se trouve donc interdit de fait dans ces rues, mais également dans les parkings avoisinants.

Après, les avis divergent. Risques terroristes, grands rassemblements moutonniers toujours susceptibles d’attirer d’aussi grands attentats ? Habitants du Champ-de-Mars traités en damnés de la Terre ? Faudrait peut-être voir à ne pas trop pousser. Mais, comme toujours, l’Élysée et son épigone parisien ont le don de s’embourber dans d’indescriptibles foutoirs dont ils ne parviennent jamais à se dépêtrer, si ce n’est la tête dans le sac.

Football ou pas, terrorisme ou non, tout vient aussi de cette haine de l’automobiliste. Transformer Paris en ville muséifiée, réservée aux piétons, aux Vélib’ et autres Autolib’ ? C’était un peu le but. Soit un Paris sanctuarisé pour les Parisiens. « On est chez nous ! » tel qu’on le bramerait au Front national. Sauf que chez les lepénistes, c’est vulgaire, alors que c’est tellement cool chez les Parisiens bien nés.

Au fait, cette tyrannie consistant à persécuter les automobilistes venus de lointaines contrées pour gagner leur croûte à Paris, qui l’a initiée ? Ne serait-ce pas un certain Denis Baupin, dont il est depuis régulièrement question dans l’actualité ? On ne sait pour quelles raisons freudiennes, il a de longue date poursuivi ces automobilistes en question de sa vindicte. Amateur de beaux châssis ou transi à l’idée de tous ces pare-chocs se frôlant les uns les autres ? Peur de possibles tête-à-queue ? Et, à défaut de transports amoureux, pourquoi cet amour des transports « propres », ambiance métro, objets oblongs se glissant en permanence dans de sombres tunnels… Tout cela signifierait-il que le petit Denis a quelques menus problèmes de petite enfance à régler ?

En attendant, ce sera aux contribuables de s’acquitter de la petite note. Ils la régleront d’humeur encore plus saumâtre lorsqu’ils auront lu, sur le site de la Ligue de défense des conducteurs, que la limitation à 70 km/h sur le périphérique, loin d’avoir fait baisser la pollution, aura causé une hausse de 75 % des accidents mortels tout en entraînant celle du racket fiscal des radars fixes, soit une augmentation de 234 %.

Source

Repost 0
Publié par ELIZABETH
commenter cet article
4 juin 2016 6 04 /06 /juin /2016 10:00

Le chantier du complexe EuropaCity, prévu pour couvrir 80 hectares, pourrait être lancé en 2019 pour une ouverture au public prévue en 2024. Il s’inscrit dans une zone d’aménagement concertée (ZAC) qui projette en tout d’urbaniser 280 hectares. Les promoteurs d’EuropaCity tempèrent, mettant en avant un projet de « ferme urbaine » de sept hectares et un « parc urbain » de dix hectares. S’y ajoutent, selon les plans, 23 hectares de commerces – l’équivalent de 33 terrains de football ! –, 2 700 chambres d’hôtels, des restaurants, et parc de loisirs.

« Ce sera un lieu hybride, proposant des expériences inédites, résume Christophe Dalstein, directeur du projet EuropaCity. On y trouvera le plus grand parc aquatique de France, mais aussi un parc des neiges, des salles de spectacles, des boites de nuits... ». L’opinion de Guillaume Faburel, enseignant chercheur en études urbaines, est plus tranchante : « Europacity se veut être une des nouvelles cathédrales du néo-libéralisme urbain » [1].

Gigantisme contre sobriété énergétique

Le projet porté par Alliages & Territoires – filiale d’Immochan, appartenant au groupe Auchan – vise les 31 millions de visites annuelles [2]. Soit deux fois plus qu’Euro Disney, première destination touristique d’Europe [3] ! La question des tarifs est à l’étude, mais selon des chiffres consultés par Basta !, le prix des entrées varierait de 3 à 5 euros pour la ferme urbaine, entre 20 et 30 euros pour le parc des neiges... et entre 65 et 200 euros pour le cirque contemporain ! Pas sûr à ces prix là que les familles franciliennes, notamment celles de Gonesse et d’Aulnay-sous-Bois, vivant pour un quart d’entre-elles en-dessous du seuil de pauvreté, profitent régulièrement d’EuropaCity.

A l’heure où la sobriété énergétique devrait être un impératif, le projet d’implanter une piste de ski, une piste de luge et un snowpark à 20 kilomètres du centre-ville de Paris interroge... « On n’a pas l’impression que la COP21 a eu lieu, avec ce parc à neige accolé à un parc nautique. Ça n’est pas climato-compatible ! », s’insurge Denez L’Hostis, président du réseau France Nature Environnement (FNE). Kevin Vasseur, en charge de l’environnement à Europacity, assure à l’inverse que « le projet s’inscrit profondément dans la transition énergétique ». L’objectif visé serait même de « produire l’ensemble des besoins en énergie directement sur le site ». Plusieurs scénarios seraient à l’étude – géothermie, méthanisation, cogénération, bois, photovoltaïque... – mais rien n’est encore précisé.

Marion Robert, membre du Collectif pour le triangle de Gonesse (CPTG), constitué en mars 2011 en réaction à l’annonce du projet [4], enrage : « les besoins en énergie d’Europacity sont de 160 gigawatts-heure par an. C’est l’équivalent de la consommation de 70 000 habitants ! » Produire sur place et de manière écologique l’équivalent des besoins énergétiques d’une ville comme Drancy paraît, à ce stade, bien peu réaliste.

​Lire l'intégralité

Repost 0
Publié par ELIZABETH
commenter cet article